30/09/2008

Le PDC genevois et la Trinité

 

Edito du 7-8  -  Radio Cité  -  Mardi 30.09.08  -  07.05h

 

Hier matin, dans cette émission, les conseillers nationaux Hugues Hiltpold et Christian Lüscher venaient nous annoncer une batterie de mesures, concrètes et précises, pour mieux lutter contre l’insécurité. Un catalogue d’actions sur le plan fédéral et cantonal : mettre fin au système des jours-amende, qui fait sourire les malfrats, instaurer des zones d’exclusion, créer une brigade spéciale, etc.


On partage ou non ces mesures, mais enfin elles sont là, sur la table, on va pouvoir en parler. Et, à la fin, le souverain décidera.

Dans la même journée d’hier, quelques heures plus tard, le PDC genevois se fendait d’un communiqué pour informer qu’il avait, lui aussi, une puissante réflexion sur la sécurité, une commission interne pour y réfléchir, et qu’il dévoilerait son plan de bataille en décembre !

Donc, braves gens, des Pâquis ou d’ailleurs, dormez tranquilles. N’ayez aucune crainte. L’insécurité, c’est bien connu, n’est qu’un sentiment subjectif. Une invention de quelques paranos timorés. Elle n’existe que dans les consciences fragiles. N’ayez crainte, le PDC, d’ici décembre, poursuit sa réflexion. Et ma foi ,si sa puissante commission n’aboutit pas avant Noël, il restera toujours Pâques. Ou, peut-être, la Trinité.

06:46 Publié dans Editos Radio cité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ce qui m'étonne c'est que tous ces politiciens bien mis et élégants on ne le voit jamais à l'action aux Pâquis!

Pour eux, comme vous le dites, l'insécurité c'est conceptuel!

Moi j'habite dans ce quartier et j'ai signé la pétition du MCG car c'est les seuls qu'on voit sur le terrain.

Mais comme ils font là où les autres "réfléchissent" ou demandent l'aide de maman Helvétie, ça dérange le ronron de ces braves gens qui si prennent pour des cadors avec leurs mesurettes.

Vous me direz qu c'est déjà mieux que les roses vertes pour qui tout le monde il est beau tout le monde il est gentil! Mais eux aussi on ne les voit jamais. Pardon, si une fois tous les 4 ans quand ils ont besoin de se faire rééelire afin de roupiller 4 ans de plus aux frais de la princesse.

Pauvre Genève, on est en train de reculer grave avec ces gens qui nous gouvernent. Regardez Lausanne, ils avances avec des projets.

Ici le projet c'est de contredire l'autre,pendant ce temps les dealers augmentent et les violence gratuite avec.

C'est pas les flics qui sont fautifs, ils font leur boulot. C'est au dessus que ça ronfle méchant.

Écrit par : Jacques Placido | 30/09/2008

Les commentaires sont fermés.