Le matraquage de M. Aldeeb, ça suffit

Imprimer

 

Je ne connais pas Monsieur Sami Aldeeb et n’ai rien a priori contre lui. Mais simplement, ce dimanche après-midi, je dis que ça suffit.

Quand on commence tous ses textes, depuis des semaines, sur la présente plateforme de blogs, par « Crime de la circoncision », et que cette récurrence envahit l’espace avec la puissance dévastatrice d’un message subliminal, de type publicitaire, il y a un moment où intervient la responsabilité de l’éditeur.

Dans un titre, la première partie, avant les deux points (style « Chutes de neige : Genève manque de sel »), est réputée faire référence à quelque chose de factuel, reconnu par tous, incontesté. Je ne sache pas que l’aspect prétendument « criminel » de la circoncision tombe sous l’universalité de cette catégorie. Il y a donc, clairement, matraquage.

Je n’entends pas ici tomber dans le débat que Monsieur Aldeeb et quelques autres voudraient lancer en Suisse sur la circoncision, ce serait déjà faire leur jeu. Je dis que la répétition effrénée de ce début de titre, toujours le même, dans la colonne de droite de ce bel espace de blogs auquel je suis attaché pour le nourrir moi-même passablement, est de nature à blesser profondément, et inutilement, deux grandes catégories d’habitants de notre pays.

Donc, le matraquage de Monsieur Aldeeb, j’en ai assez. Et je demande à mon confrère et ami Jean-François Mabut d’intervenir.

 

Pascal Décaillet


Lien permanent Catégories : Sur le vif 122 commentaires

Commentaires

  • Bonne initiative que la vôtre. Ce matraquage devient, effectivement, lassant.

  • Bonjour,

    Voici la réponse obtenue par M. Edward Gobits en réponse à son billet intitulé :
    www.tdg.ch : blogosphère ou dégueuloir ?

    "Bonjour,

    La blogosphère s'anime en ce jour de rentrée. Tant mieux. Petit rappel donc des conditions générales d'utilisation.

    Chaque blogueur est responsable de tous les éléments qu'il publie sur son blog, ses notes comme les commentaires. Le blogueur est donc éditeur et rédacteur en chef. Les points de vue qui y sont publiés n'engagent donc pas la rédaction. La Tribune héberge les blogs, elle tient donc la fonction de l'imprimeur ou du facteur qui porte le journal à domicile.

    Ne sont cités par ailleurs dans la revue de presse quotidienne que les blogs dont l'auteur est identifié.

    On peut certes s'émouvoir des dérapages de certains internautes qui se croient tout permis sous couvert de l'anonymat. Croyez que cela ne laisse personne indifférent. Mais c'est à chaque blogueur de faire le ménage et non à l'hébergeur qui ne peut être sollicité que subsidiairement.

    Il en va de même du trafic routier. On ne va pas fermer le quai de Cologny sous prétexte que quelques chauffeurs y circulent.

    Je conclurai donc provisoirement - car le débat est récurrent - avec le sociologue Raymond Boudon récemment interviewé par le Figaro (édition du 5 janvier: " Internet est un bénédiction pour la démocratie française. Le Web expose l'internaute à une pluralité de points de vue, gène les pratique d'occultation des faits et incite par son côté foisonnant à l'exercice de l'esprit critique. " Cela n'empêche pas le respect des personnes évidemment. Mais prenons garde à jeter le bébé avec l'eau du bain.

    Ecrit par : jf Mabut | 11.01.2010"

    Je vous souhaite d'avoir une vrai réponse

    Cordialement

  • Plutôt surprenant. Le combat de Sami Aldeeb n'est pas ma tasse de thé, mais il ne me serait jamais venu à l'idée de demander sa censure. Ni d'un autre, par ailleurs, alors que cette plate-forme est par exemple ouvertement envahie par les blogs tiers-mondistes aussi débiles que simplistes. Quelle importance ?

    Je crois qu'il faut se méfier profondèment des censeurs. Rien de ce qu'ils disent ou écrivent ne peut faire oublier que leur arme principale, c'est d'empêcher ceux qui ne pensent pas comme eux de s'exprimer...

  • Et si, à la place, on reparlait du Front de libération des nains de jardins, qui était bien présent dans les médias en son temps? Que deviennent-ils? Comment se positionnent-ils sur ce douloureux problème?

  • Surprenante, votre réaction, Monsieur Décaillet, cet appel à la censure ! J'ai pourtant toujours noté que vous laissiez s'exprimer sur votre blog des gens qui pouvaient avoir une vision diamétralement opposée à la vôtre, attitude rare et qui mérite le respect.

    Sur la circoncision, comment nier en effet que cette intervention physique, impliquant une ablation définitive, se fait sur un individu non-conscient et donc encore dépourvu de l'expression de son libre-arbitre ....... ce qui n'est ni très libéral ni très républicain.

  • Internet, formidable outil d'interaction entre les peuples de différentes couleurs, diverses cultures, religions et autres ouvre la boîte des Secrets, dans ce cas-ci, longtemps gardés par les Religieux.

    Internet fait voler en éclat les lieux communs.

  • J'ai fait depuis 2007 plusieurs billets sur l'excision. En comparaison j'avais banalisé la circoncision. On m'a fait remarquer que la circoncision n'est pas sans danger et se pratique, comme l'excision, sur des enfants incapables de refuser. C'est donc une mutilation génitale. Le fait qu'elle ait moins souvent des conséquences dramatiques que l'excision n'enlève rien à cela.

    On peut justifier la circoncision de plusieurs manières, comme d'autres justifient l'excision.

    Mais sur une plate-forme libre regroupant des points de vues multiples et nombreux, je ne vois pas en quoi cela pourrait mettre mal à l'aise les deux communautés auxquelles vous pensez.

    Ou alors, il faut aussi se taire sur l'excision pour ne pas mettre mal à l'aise les communautés qui la pratiquent comme une tradition et en sont empêchés par cette stupide loi suisse.

    Il faudrait aussi se taire sur la lapidation - dont les femmes sont majoritairement victimes - pour ne pas mettre mal à l'aise la communauté concernée.

    J'ai un peu de peine à vous suivre.

    Et puis, vous parlez parfois de religion sur votre blog. Je crois que cela gêne les communautés des athées, agnostiques, libres-penseurs, et les croyances non démontrées détonnent avec la rationalité occidentale.

    Peut-être ne faudrait-il plus parler de Dieu sur les blogs, ce serait mieux.

    De même parler du vaccin contre la grippe A gêne la communauté des homéopathes, et parler contre les vaccins gêne la communauté des médecins.

    Je pense que Jean-Paul Guisan a raison: on devrait s'en tenir aux nains de jardin. Et encore...

  • Je suis tout à fait d'accord avec Monsieur Pascal Décaillet, j'aimerais bien qu'il parle d'autre choses que les prépuces, c'est devenu gênant,je vois des prépuces partout.

    Je ne pense pas Monsieur Décaillet veuille censuré qui que ce soit.

  • @Pascal Décaillet

    Si c'est le titre "Crime de la circoncision" qui vous dérange, je suis d'accord de le remplacer par "Circoncision". Est-ce que cela vous satisferait? Dites-le moi et j'effectuerai les corrections immédiatement.

    Merci d'avance.

  • @Sami Aldeeb

    Oui, Monsieur Aldeeb, c'est bel et bien la récurrence du mot-clef "Crime de la circoncision", telle qu'elle apparaît de façon matraquée dans la mise en page des blogs de la Tribune de Genève, qui me pose problème. Si vous deviez le remplacer par le seul mot "Circoncision", je pense que ce serait beaucoup mieux, apparaîtrait moins blessant pour certains.

  • La circoncision et M. Aldeeb sont un feuilleton à La Dallas! Ce Monsieur n'a aucun respect pour les musulmans. Je pense qu'il a un sérieux problème avec cette communauté... Je ne suis pas un psy mais ce genre de comportement mérite une attention particulière pas seulement de la part de l'éditeur...

  • @Pascal Décaillet: "Oui, Monsieur Aldeeb, c'est bel et bien la récurrence du mot-clef "Crime de la circoncision", telle qu'elle apparaît de façon matraquée dans la mise en page des blogs de la Tribune de Genève, qui me pose problème. Si vous deviez le remplacer par le seul mot "Circoncision", je pense que ce serait beaucoup mieux, apparaîtrait moins blessant pour certains".

    Je vous remercie de votre réponse et j'accepte de faire les corrections aujourd'hui. Bonne soirée.

  • @ il a un problème avec le prépuce tout simplement!

    c'est le sujet qui ne finit jamais,
    nous aurons bientôt le court métrage suivi du long métrage 3D, Prépuce & co

  • "J'ai fait depuis 2007 plusieurs billets sur l'excision. En comparaison j'avais banalisé la circoncision. On m'a fait remarquer que la circoncision n'est pas sans danger et se pratique, comme l'excision, sur des enfants incapables de refuser. C'est donc une mutilation génitale. Le fait qu'elle ait moins souvent des conséquences dramatiques que l'excision n'enlève rien à cela.

    On peut justifier la circoncision de plusieurs manières, comme d'autres justifient l'excision.

    Mais sur une plate-forme libre regroupant des points de vues multiples et nombreux, je ne vois pas en quoi cela pourrait mettre mal à l'aise les deux communautés auxquelles vous pensez.

    Ou alors, il faut aussi se taire sur l'excision pour ne pas mettre mal à l'aise les communautés qui la pratiquent comme une tradition et en sont empêchés par cette stupide loi suisse.

    Il faudrait aussi se taire sur la lapidation - dont les femmes sont majoritairement victimes - pour ne pas mettre mal à l'aise la communauté concernée.

    J'ai un peu de peine à vous suivre.

    Et puis, vous parlez parfois de religion sur votre blog. Je crois que cela gêne les communautés des athées, agnostiques, libres-penseurs, et les croyances non démontrées détonnent avec la rationalité occidentale.

    Peut-être ne faudrait-il plus parler de Dieu sur les blogs, ce serait mieux.

    De même parler du vaccin contre la grippe A gêne la communauté des homéopathes, et parler contre les vaccins gêne la communauté des médecins.

    Je pense que Jean-Paul Guisan a raison: on devrait s'en tenir aux nains de jardin. Et encore..."

    100% d'accord.


    "Si c'est le titre "Crime de la circoncision" qui vous dérange, je suis d'accord de le remplacer par "Circoncision". Est-ce que cela vous satisferait? Dites-le moi et j'effectuerai les corrections immédiatement.

    Merci d'avance."

    Et moi je ne suis pas d'accord. Ce qui est écrit est écrit. Modifier quoi que ce soit c'est faire le lit de tous les censeurs dont fait partie dorénavant PD.

    "La liberté d'expression ne s'use que si l'on ne s'en sert pas."


    "Je vous remercie de votre réponse et j'accepte de faire les corrections aujourd'hui. Bonne soirée."

    Et moi j'en suis désolé.

    Il est clair que les religions sont criminogènes.

  • Bien vu, Pascal Décaillet, j'en attendais pas moins de vous !

    En tant que journaliste expérimenté, vous savez très bien où se situe la frontière tolérable entre information ponctuelle et propagande systématisée.

    Parmi les commentateurs des blogs, je parle des esprits malléables qui acceptent d'être matraqués sans relâche par Sami Aldeeb, ils trouvent sans doute dans la fiévreuse détermination de cet homme, le courage qu'eux-mêmes n'ont jamais eu jusque-là, pour libérer la somme de préjugés négatifs que par atavisme ils peuvent enfin exprimer en Suisse face aux religions et aux cultures qui ne sont pas les leurs. L'affaire des minarets fera date, car désormais l'intolérance peut sortir du bois la tête haute, jusque sous la plume d'un Vincent Pellegrini qui a surpris tout le monde.

    Soyez donc tous des "résultats", et vos haines ancestrales ou reliées à votre vécu personnel et familial, en seront les inévitables retombées ... Même si une sève brune, en ce printemps si proche, risque de se répandre largement dans les ramures ...
    Libera nos, Domine, a furore Helvetiorum !

  • Ce qui est "criminel" rentre dans le cadre de la "loi". Si rien n'y est inscrit ou s'oppose au sens commun d'une société, un acte x ou y fait partie d'une tradition culturelle. Rien de plus. La difficulté de nos sociétés modernes, c'est que certaines pratiques sont placées sous l'oeil de la loi chez nous alors qu'ailleurs elles sont approuvées, mieux, elles font parties du cycle traditionnel d'intégration des personnes à la communauté. Nous nous opposons très fortement contre le "crime" de l'excision qui prive la femme de sa plénitude sexuelle. Nous nous opposons un peu moins fort à la circoncision car le garçon ne sera pas touché plus tard dans sa vie sexuelle par cet acte là. Par contre, nous parlons de liberté individuelle quand des êtres humains adultes s'adonnent à des actes sado-maso qui peuvent avoir des conséquences dramatiques sur les corps et sur les psychismes. Vaste problème que la loi et son équilibre. Nos sociétés sont confrontées à tant d'idées et de courants divergents qu'il est très dangereux de vouloir toujours plus interdire et de moins en moins dialoguer avec d'autres cultures. Le mieux restera toujours de convaincre à travers le sens des mots, de dire se qui nous choque sans pour autant accuser l'autre de crime, d'atrocité barbare, et d'autres mots du même gabarit qui blessent et séparent de manière définitive les manières de vivre et de penser. Notre culture moderne a besoin plus d'échanges et moins d'invectives.

  • "mais ce genre de comportement mérite une attention particulière pas seulement de la part de l'éditeur..."

    Tous à fait d'accord avec vous Haykel!

    hommelibre, vous m'étonnez là! Faire un amalgame avec l'excision c'est faire montre d'une méconnaissance totale de la pratique de la circoncision et de ce qui en résulte par rapport à l'excision!

    Johann, cela dérangerait surtout votre langue fourchue,votre racisme et votre irrespect des traditions et pratiques des autres religions! Alors votre avis d'athée.... tiens une autre religion sans Dieu? La pire!

  • @Johann et les autres,

    J'accepte personnellement de faire le changement... et je viens effectivement de le faire... pour le bien de tous. Contrôlez svp:
    http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/

    J'espère que je garderai la fidélité de mes lectrices et de mes lecteurs, et que ce changement que j'accepte satisfera M. Pascal Décaillet et M. François Mabut. Je leur présente toutes mes excuses pour tout dérangement que mes articles leur ont causé.

  • Le matraquage de M. Décaillet. Cela suffit.

    Sur les radicaux:

    -La maman cygne et les rats noirs (le parti de M. Merz)
    - Ils étaient grands, ils sont vieux, ils sont partis
    - Tu pèses, tu payes Le Grand vieux parti
    - l'homme des missions spéciales Il a beaucoup de chance M. Lonchamp, radical

  • Né en 1949 en palestine, Sami Aldeeb est chrétien d'origine arabe. Il est diplômé en sciences politiques de l'institut universitaire de hautres études internationales de Genèves (Suisse) et licencié et docteur en droit de l'université de Fribourg, il est également responsable du droit arabe et musulman à l'institut suisse du droit comparé à Lausanne.
    Biographie (fautes de frappe incluses) trouvée sur la page http://www.portail-religion.com/FR/bibliotheque/trouver/auteurs/A/Aldeeb_Sami/index.php

    Curieux personnage que ce M. Aldeeb. Avant la campagne contre les minarets on n’en avait guère entendu parler et encore moins de son « Centre de droit arabe et musulman ». Il a bien assuré sa pub dans ce coup là. Maintenant, son bouquin (Circoncision: Le complot du silence, L'Harmattan, Paris, 2003) s’étant probablement mal vendu, le voilà à l’attaque de la circoncision.

    Qui avait entendu parler d’un problème à ce sujet il y a encore trois semaines ? Dans les années cinquante, les médecins suisses la prescrivaient souvent pour des raisons d’hygiène. De nombreux Suisses sont ainsi circoncis pour des motifs n’ayant strictement rien à voir avec la religion et je me rappelle pas avoir entendu quelqu’un s’en plaindre. Dans les pays musulmans la circoncision est une grande fête, qui fait souvent la fierté du papa. Dans beaucoup de cultures l’entrée dans la vie, dans l’âge adulte se fait par un acte symbolique incluant un modification physique : tatouage, percement d’un lobe d’oreille ou d’autre parties du corps, scarifications, etc… Il ne faut pas admettre de telles pratiques lorsque, comme l’excision, elle ont un caractère mutilant ou invalidant. Mais laissons le gens vivre leur culture et admettons les différences. Ici, à nouveau, le problème n’est pas celui dont on parle, mais bien le rejet de toute autre culture que la notre, au prétexte « qu’il y en a point comme nous ».

    On suit en cela le chemin des minarets. De pas de problème, on est passé à un drame de société. Dans cette histoire, l’intolérance d’une minorité de minables rêvant d’un monde uniforme et fasciste a provoqué une aberration de la démocratie.

    Les minarets, le voile, les cimetières et maintenant la circoncision, il est clair que ce n’est pas de ça qu’il s’agit. Il s’agit purement et simplement d’intolérance. Et que chacun sache que celle-là n’a aucune limite et finit toujours, quand on la laisse croitre, par des massacres, des chambres à gaz et autres inhumanités.

    Peut-être M. Aldeeb a-t-il à se plaindre du traitement fait aux chrétiens de Palestine. Je n’en sais rien, je ne connais pas le sujet, je me rappelle seulement que l’épouse d’Arafat était chrétienne. Mais la haine, qui habite M. Aldeeb, de tout ce qui est musulman est évidente. Au fond, comme Freysinger, il ne vaut pas mieux que ce qu’il dénonce. Et comme ce qu’il dénonce, il fait partie d’une infime minorité d’opinions, que l’on voit beaucoup trop, auquelles on donne beaucoup trop d’importance.

    Deux choses qu’il faut toujours garder à l’esprit : l’intolérance entraine l’intolérance et l’intolérance n’a pas de limites.

    Si il faut, parce que la liberté d’expression doit être complète, laisser parler les Aldeeb, les Freysinger, les fascistes de tous poils, il faut aussi rappeler l’aspect nauséabond de leurs idées, dénoncer les mensonges et les généralisations sur lesquels ces gens s’appuient et ne pas leur donner une place médiatique excessive.

    Comme Hakim, je fume du thé, je reste éveillé, le cauchemar continue.

    Oussama Babeuf

  • Océane, j'ai beaucoup de peine à vous comprendre

  • « … de nature à blesser profondément, et inutilement, deux grandes catégories d’habitants de notre pays. »

    Je joins ma voix à celle de Geo - et de tous les autres, avec le "recul" - pour m'étonner d'une démarche et de ses motivations...

    Déjà, lors du débat sur les minarets, j'ai demandé à de nombreux adversaires de l'initiative qui invoquaient la paix religieuse, à partir de quelle revendication musulmane, ils commenceraient à dire « non ». Aucun d'eux n'a répondu, parce que tous savaient que l'accusation d'islamophobie est au bout de n'importe quel refus... La récurrence de cette problématique devient inquiétante.

    Quoi qu’on puisse penser des pratiques religieuses, la circoncision telle qu'elle en a été le témoin M. Sami Aldeeb est bel et bien une torture – dont la définition est « Souffrance physique intense infligée à quelqu'un » - infligée à un enfant. Que les douleurs provoquées ne se prolongent pas dans le temps, n'ôte rien à la qualification de l'acte, donc à son caractère criminel. C’est une réalité objective. Sur laquelle je n’ai personnellement pas d’opinion.

    Le vrai problème se pose au niveau des principes. S'il s'avère qu'on doit s'abstenir de critiquer une mutilation sans anesthésie, pour ne pas « blesser profondément, et inutilement ( ?), deux grandes catégories d’habitants de notre pays », on se demande, une fois de plus, jusqu’à quel comportement, à quelle revendication, à quelle tradition, il convient d’accepter les règles des minorités, dans le souci de ne blesser personne. On pense, en premier lieu bien sûr, à cette autre torture qu'est l'abattage rituel.

    De tout ceci, il résulte que si le souci du « vivre ensemble », cette tarte à la crème des sociétés hétérogènes en mal de cohésion, conduit à l'acceptation, par la majorité, des pratiques les moins défendables des minorités, alors le processus est on ne peut plus mal engagé. Et à mon avis, il est très mal engagé.

    En Suisse comme ailleurs. Je comprends chaque jour un peu mieux, pour ma part, les raisons qui ont amené le philosophe Alain Laurent a qualifié le multiculturalisme de « peste intégrale ». On me rétorquera peut-être que c’est l’évolution qui veut cela, un "sens de l'histoire" dont les hommes ne seraient pas maîtres. Et bien si tel est le cas, on sait déjà que l’avenir ne sera ni pacifié ni pacifique.

  • en Suisse comme ailleurs. Je comprends chaque jour un peu mieux, pour ma part, les raisons qui ont amené le philosophe Alain Laurent a qualifié le multiculturalisme de « peste intégrale


    J'aime bien lire ce type de de propos émanant d'une personne si je n'ai pas peur de me tromper d'étrangère.

    Si les intentions de Sami était nobles,j'aurais accepté son sois disant combat,mais il voue une haine à l'Islam et musulmans Dieu seul sait pour quelle raison, je ne le considère pas honnête.

    Je le lui ai répété à plusieurs reprises, s'il doit y avoir un combat,d'abord combattant l'excision, non ceci ne l'intéresse pas et d'ailleurs ses disciples aussi, car la situation de la femme n'est pas importante!!

  • Mr. Décaillet a été très claire dans son billet, il ne faut pas déformer ses propos! Il ne s'agit nullement de censurer qui que ce soit car pouvoir s'exprimer est un droit fondamentale de chaque être humain!

    Mais ne soyons pas dupe, ce que fait Aldeeb c'est la stigmatisation d'une communauté en particulier et cela, depuis des années avec la bénédiction de certaines personnes! Ce n'est plus de la critique honnête et constructive, c'est la démolition méthodique d'une religion et de ses adeptes, ainsi que l'incitation à la haine des musulmans!

    Si je traduis en mots très simples ses billets ainsi que tous ses écrits de la part d'un "spécialiste universitaire de l'Islam", cela donnerait :

    "Islam, religion de toutes les horreurs, de toutes les dérives, de tous les obscurantismes, de la débauche, de la haine, du meurtre des femmes, de la violence, brefs, un condensé de toutes les barbaries que l'humanité a vu jusqu'à ce jour!"

    Que peut-on, ensuite, attendre de la part de ceux qui boivent littéralement ses propos? Il y aura tôt ou tard, quelqu'un qui va perdre son sang froid devant un musulman!

    Décidément, certaines personnes ne veulent tirer aucune leçon de l'Histoire!

    Attention, je n'aimerai pas qu'on m'accuse que je veux qu'on interdise à cet homme de s'exprimer sur l'Islam, loin de là, mais juste qu'il varie un peu ses sujets! Son obsession de l'islam devient pathologique!

    On sait que le thème de l'Islam est très vendeur, et n'importe qu'elle personne veut atteindre une notoriété rapide et facile, il lui faut écrire tout et n'importe quoi sur l'Islam! Et si par malheur, les musulmans de Suisse dénoncent une quelconque diffamation, on les remet illico presto à leur place, on les accusant de vouloir jouer aux victimes innocentes!

    Inciter les gens à haire les musulmans de Suisse ou d'Europe, cela s'appelle le droit à la liberté d'expression, et on s'en fout si cela peut nuire ou pas aux enfants musulmans qui sont suisses!

    Que ferait certains suisses si à chaque fois qu'on arrête un pédophile ou un banquier arnaqueur, on martèlerai pendant des années, que tous les suisses sont pédophiles et arnaqueurs!!!

  • Monsieur Decaillet, si le matraquage se limitait pour vous au mot "crime" ... il aurait été plus simple de le signaler directement à Monsieur Aldeeb, ce me semble.

    Cordialement

  • @Scipion

    "De tout ceci, il résulte que si le souci du « vivre ensemble », cette tarte à la crème des sociétés hétérogènes en mal de cohésion"

    C'est extrait de Mein Kampf?

    Oussama Babeuf

  • Si l'on se place dans une perspective différentialiste et identitaire, on peut très bien ne pas être fondamentalement choqué par la pratique de la circoncision. Mais on ne peut se revendiquer libéral et républicain et ne pas être choqué par cette pratique, car elle enferme définitivement les individus mâles dans une identité fermée. Donc, on peut légitimement se demander pourquoi il est souvent d'usage, chez les républicains et les libéraux, de monter si rapidement au créneau, quand cette question est abordée.

    Je remarque également que lorsque ce genre de questions initie une polémique (comme par exemple avec la thématique de l'abattage rituel), une certaine forme "d'union sacrée" se fait implicitement, par delà des antagonismes souvent virulents, union scellée sur des bases qui sont, je le répète, ni libérales ni républicaines.

  • @Inside: "Si je traduis en mots très simples ses billets ainsi que tous ses écrits ... cela donnerait : "Islam, religion de toutes les horreurs, de toutes les dérives, de tous les obscurantismes, de la débauche, de la haine, du meurtre des femmes, de la violence, brefs, un condensé de toutes les barbaries que l'humanité a vu jusqu'à ce jour!"

    Pouvez-vous svp préciser dans quel texte écrit par moi avez-vous tiré ces propos? Cherchez-vous à vous présenter comme victime de propos que vous inventez et attribuez à moi? N'est-ce pas là de la diffamation pure et simple?

  • Quel défaitisme, Scipion! Si le multiculturalisme est la peste intégrale et qu'il nous mène à l'apocalypse alors dites-moi pourquoi certaines personnes appréhendent mieux que d'autres le changement? Pourquoi ils redoutent moins l'arrivée des étrangers? Pourquoi ils ne s'engouffrent pas dans le cycle infernal de la peur et de la haine de l'Autre' Est-ce parce qu'ils sont plus aptes, au sens darwinien du terme, à organiser et structurer les changements du monde, ou est-ce parce qu'ils font tout simplement plus d'effort et préfère l'inconfort intellectuel qui les poussent en marge de la société plutôt que le confort d'une pensée stéréotypée chargée de plomb, de mitraille, de rejet de l'Autre? Les Autres, à priori, sont tout autant humains que nous, en bien comme en mal, en conscience comme en inconscience. C'est trop facile de dire que la peste est multiculturelle. Et alors le fascisme nationaliste et raciste de Hitler, de Mussolini et de tant d'autres, et le totalitarisme de Staline, Lénine, et tant d'autres, sont-elles des pestes moins graves que la peste multiculturelle? Et j'ai donné des noms du passé pour ne pas stigmatiser telle ou telle personnalité suisse, européenne, mondiale, d'aujourd'hui.

  • Voici quelques conséquences possibles de la circoncision:

    http://www.circoncision.info/page9.html

    D'autres sites informent sur la modification de la sexualité masculine après la circoncision.

  • @Oussama babeuf..
    Bravo magnifique critique qui est d'une justesse ... "l'Intolérance...le mal de notre société moderne" ....!!
    Le combat continu .......

  • @Franchise: "Je le lui ai répété à plusieurs reprises, s'il doit y avoir un combat,d'abord combattant l'excision, non ceci ne l'intéresse pas et d'ailleurs ses disciples aussi, car la situation de la femme n'est pas importante!!"

    Probablement vous n'avez pas lu la réponse que je vous ai donnée. Afin de ne pas me répéter, je vous renvoie et je renvoie les lectrices et les lecteurs à mon article
    http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/01/15/crime-de-la-circoncision-le-desarroi-des-juifs-des-musulmans.html

    Le problème que j'ai toujours eu avec vous, c'est que vous sursautez avant de lire. Et ensuite vous prétendez que je ne vous ai pas répondu!!

  • Le multiculturalisme en action ;-)

    http://i48.tinypic.com/14dofx0.jpg

  • N'est-ce pas le but d'un blog, de mettre ce que l'on a envie de mettre? Du moment que cela ne tourne pas à la diffamation des personnes, aux insultes caractérisées ou aux appels au meurtres.

    D.J

  • Sami, vous avez eu la lâcheté d'enlever hier mes propos sur votre blog car ils ne vous plaisaient, je vous interdit de poursuivre le débat avec vous sur le blog d'une personne que j'apprécie.

    De plus, vous avez raison de dire que je sursaute en vous lisant, car je ne lis que des aberrations.

    Et à tous ceci qui disent que la circoncision masculine est un crime, j'aimerais qu'ils essaient avant d'en parler.

  • @Oussama babeuf..

    il suffit de taper le nom de Sami Aldeeb sur google, vous serez étonné de constaté le nombre de blog où il se trouve.

    Sa guerre dure depuis très longtemps on dirait qu'une famille musulmane lui aurait refusé la main de sa fille, ce n'est pas normal ce combat.

  • @Sami Aldeeb.
    Puisque vous êtes apparemment d'accord, avec un empressement touchant, de raccourcir vos titres dans la colonne de droite, et après avoir supprimé "crime de", supprimez donc encore "cir" dans le mot "circoncision" : il ne testera alors plus que "concision" ...
    La concision est en effet la vertu qui vous fait le plus défaut !

  • "Si le multiculturalisme est la peste intégrale et qu'il nous mène à l'apocalypse alors dites-moi pourquoi certaines personnes appréhendent mieux que d'autres le changement?"

    Parce qu'elles se bercent d'illusions. Elles le découvriront tôt ou tard.

    "Pourquoi ils redoutent moins l'arrivée des étrangers?"

    Parce qu'ils se bercent d'illusions. Ils le découvriront toujours tôt ou tard.

    "Et alors le fascisme nationaliste et raciste de Hitler, de Mussolini et de tant d'autres, et le totalitarisme de Staline, Lénine, et tant d'autres, sont-elles des pestes moins graves que la peste multiculturelle?"

    Autant demander à un orme s'il préfère la foudre ou la graphiose.

  • La circoncision vue par une femme : lorsque vous avez pour la première fois des rapports avec un homme, très souvent s'il est circoncis, il s'en excuse, comme s'il lui manquait une partie de lui-même. Ensuite, il s'en explique, soit pour des raisons religieuses, soit pour des raisons médicales. Comme quoi, sous la couette, la circoncision doit chercher sa justification et n'est donc pas une chose vécue naturellement par les hommes. Les non-circoncis ne s'excusent pas de ne pas l'être. Les hommes circoncis pensent être plus souvent atteint d'éjaculation précoce ?? Les statistiques scientifiques infirmeront ou confirmeront. Côté femme, cela reste toujours un peu étonnant, une dimension érotique semble échapper, un frottement en moins. Tout est offert à la vue, aux mains et à la bouche !! Une approche directe, l'homme est entièrement nu et offert. Etrange nudité,prépuce en moins, imposée par des rites religieux. Intellectuellement, en y réfléchissant bien, tout cela est bien "anormal"- bien "contre-nature"

  • @Sami Aldeep

    Vous savez parfaitement ce que vous faites! Vous êtes extrêmement intelligent et savez parfaitement manipuler les gens, et pas seulement les simples d'esprit!

    Votre unique but et obsession ont-ils un objectif autre que celui d'installer la méfiance et la haine pour les musulmans? Excusez-moi donc si j'ai mal interprété vos écrits, et que je n'ai pas su y déceler un amour débordant pour votre prochain!

    Vous avez contribué grandement à la montée de la haine contre les musulmans, et je me demande ce que réserves l'avenir à la génération future, et je parle de tous nos enfants suisses qui vont être les adultes de demain?! Personnellement en tant que mère, je m'inquiète beaucoup, mais certainement, cela est le cadet de vos soucis!

    Je vais vous faire un aveu : cela fait des années que je fais partie d'un groupe de partage et amitié entre chrétiens, juifs et musulmans et je sais par eux - car ils ont assisté à certaines de vos conférences et interventions disons assez passionnées! - jusqu'où vous pouvez aller dans votre passion! Ils en ont gardé un souvenir "impérissable"!

  • Allez, mettons les pieds dans le plat (sinon ce débat sera forcément tronqué), si la circoncision est banalisée au niveau mondial (même quasiment imposée aux parents d'enfants non israélites ou non musulmans par exemple aux USA), c'est essentiellement en raison de l'influence non négligeable de groupes de pression communautaires puissants. Groupes de pression qui font, peut-être, un peu peur aux libéraux et aux républicains sus-cités.

  • Je m'étonnerai toujours de voir à quel point la censure peut-être insidieuse. Les blogs permettent de donner des avis personnels sur à peu près tout. Parfois les mêmes blogs ne disent pas grand chose. Personne n'est obligé de les lire. Pour ma part - j'ai déjà eu l'occasion de le dire et je le redis ce soir - je préférerais que l'éditeur soit plus à cheval sur la manière de dire les choses plutôt que d'être sélectif sur les sujets. L'insulte et les propos orduriers sont bien plus navrants que les thèmes que certains qualifient de "sensibles". Après tout que M. Aldeeb fasse une fixation sur la circoncision est son affaire, peut-être son problème et très certainement un de ses combats. De là à l'interdire de blog...La démocratie n'est pas à géométrie variable !

  • @Inside: "Vous avez contribué grandement à la montée de la haine contre les musulmans".

    Vous n'avez toujours pas dit d'où avez-vous tiré la citation diffamatoire que vous m'attribuez. Alors, je vous somme de me dire d'où avez-vous tiré cette citation, ou de vous excuser pour votre mensonge.

    Quant à la haine dont vous parlez, je pense que pour vous il faut soit faire la courbette soit se taire. Pour vous l'islam est la religion de Dieu, et donc ne tolère aucune critique étant parfaite comme Dieu. Permettez-moi de ne pas partager votre zèle pour votre religion. Toute idéologie religieuse ou autre peut faire l'objet de critique. Appeler la critique de la haine, c'est faire du chantage et vouloir imposer la dictature.

  • Monsieur Décaillet, pourquoi êtes-vous pareillement concerné par des histoires de prépuce?
    Vous pouviez très bien passé directement par M. Mabut sans nous prendre à témoin. Cela me perrmet toutefois de dire que M. Mabut a très bien tenu le cap. Il a discrètement déposé les articles de Sami Aldeeb dans la colonne de droite, en petits caractères qui n'occupent que quelques millièmes sur toute la page. Tout discrets qu'ils sont, s'ils vous crèvent les yeux, c'est bien que le sujet vous titille en quelque chose!
    Au lieu de crier au matraquage, voua auriez pu crier qu'il n'est pas normal que des articles aussi sérieux, bien documentés et complets soient relégués dans un petit coin de la page. Un journaliste de votre dimension pourrait défendre les articles bien conçus.

  • duda; je trouve votre explication infondée, je fus mariée deux fois, par un non circoncis et un circoncis, je n'ai pas vu de différence côté .. à part que le sexe circoncis est esthétiquement beau et croyez le ou pas plus hygiénique.

  • @duda

    Rassurez-moi s'il vous plait! Vous n'avez quand même pas eu des rapports avec tous les hommes circoncis de la terre!

  • @Jean-Paul Guisan.
    J'ai une information béton pour votre gouverne, un nain a pu se "réfugier" chez Homme libre. Du moins dans son blog.
    Homme libre ne serait-il pas membre de ce vénérable Front ?
    Je vais sans tarder, prévenir Plonk&Replonk de cette situation dramatique.

  • Ceux qui souhaitent répéter l'expérience andalouse sont soit imprudents soit ignorants de l'histoire. La situation est encore calme, mais si elle évolue comme on peut l'imaginer, ils devront alors assumer leurs responsabilités. Face à certains événements, il peut devenir difficile de pratiquer l'indulgence et la capacité à l'oubli.

  • @ Paul Bär,pas tout les américains appliquent la circoncision, et je sais de quoi je parle, je travaille avec des américains!!!"

  • Le témoignage de Duda est intéressant et non négligeable. Quelle que soit la justification de la circoncision - qui est pratiquée non seulement par les musulmans mais par les juifs aussi - celle-ci n'est pas naturelle. Elle n'a même que rarement des justifications médicales. De plus elle n'a pas de justification esthétique.

    N'ayant pas de justification religieuse - car comment imaginer que le Créateur ait engendré un défaut chez les hommes (le prépuce) qu'il faudrait effacer pour rattraper son erreur - et n'ayant que très rarement une justification médicale et jamais esthétique, la circoncision doit donc avant tout être considérée comme un rite de passage communautaire, une violence contre l'individu qui, s'il avait le pouvoir de la refuser, aboutirait à son exclusion de la communauté.

    Elle est donc non seulement une mutilation mais une pression sociale. Chez nous nous avons le bizutage comme rite de passage et d'intégration communautaire. Rappelons que si le bizutage tourne mal, si le bizuté subit des lésions physiques, cela tombe sous la loi pénale.

    On peut bien sûr considérer qu'un adulte a le droit de faire ce qu'il veut de son corps: changer son nez, ses seins, changer de sexe. Il peut même s'automutiler. Mais il s'agit d'adultes, pas d'enfants, et ces adultes n'engagent qu'eux-mêmes. Pour modifier l'intégrité corporelle d'un enfant, il faut une justification médicale impérative, pas une simple tradition communautaire. En tous cas dans notre société dont les lois sont au-dessus des traditions communautaires particulières.

    On doit séparer l'analyse de la circoncision de son contexte communautaire, comme on doit le faire pour l'excision, et comme on doit le faire pour la transfusion de sang (refusée par les témoins de Jéhova). Prétendre que dénoncer la circoncision est contre les communautés musulmanes et juives, c'est offrir le bâton pour se faire battre. Mais visiblement ces communautés, parfaitement respectables, ne veulent pas entendre le langage de la science, de la médecine, de la raison, et préfèrent faire de leurs traditions - dont on voit mal le fondement - des absolus intouchables.

    Si l'on suit cette voie je ne vois pas de raison de dénoncer l'excision. Tradition pour tradition, qui peut prétendre que la sienne est la meilleure, sans tomber dans une forme d'ostracisme à l'égard des autres qui reviendrait à nier chez les autres le fondement culturel que l'on valide chez soi? Position intellectuellement indéfendable, colonialisme culturel, complexe de domination et de supériorité: on n'est plus très loin du racisme pur et dur.

    Etre contre la circoncision ou l'excision n'est pas être contre une communauté mais contre une pratique mutilatoire difficilement défendable médicalement et relié à la pression sociale normative du groupe, et pratiquées sur des mineurs irresponsables juridiquement.

    Au final, la violence particulièrement choquante et autoritaire du billet de M. Decaillet (qui ne s'applique pas à lui-même la même rigueur quand il tacle par exemple le président des Verts) aboutit à offrir une tribune irrationnelle à M. Aldeeb, où les extrêmes sortent du bois.

    Je rappelle ici la virulence répétitive de M. Decaillet à l'égard du président des Verts, Ueli öeuenberger, en 2008.

    http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2008/07/31/ueli-leuenberger-vert-de-rage.html

    M. Decaillet titre par exemple "Ueli le climatique" et qualifie le président des verts d'homme-pastèque, de Philippulus le Prophète, et attaque sa bonne fois et son intégrité sans vergogne:

    "Tout cela, comment Ueli Leuenberger ose-t-il l’ignorer ? Soit par crasse incompétence dans le domaine, et absence totale de culture sur ce qui s’est passé avant lui, soit par mauvaise foi pour servir la seule cause qui le meut vraiment : la conquête d’un siège par les Verts au Conseil fédéral. Lorsqu’il ose avancer qu’on en est resté à la guerre froide et aux années 50, il énonce, tout simplement, quelque chose de faux. Comment se fait-il, à ce moment, que personne, nul intervieweur, nul commentateur, ne le contredise, ne lui brandisse le miroir de sa falsification ?"

    La violence de M. Decaillet est donc coutumière. Pourquoi pas, je ne lui fais pas la leçon, mais qu'il l'assume.

    Et qu'il assume sa pensée pour le moins étrangement contradictoire quand dans son billet du lendemain, sous le titre "Ueli Leuenberger vert de rage", il écrit:

    "J’ai beaucoup attaqué le président des Verts suisses, Ueli Leuenberger, ces derniers jours. Comme dans toutes mes chroniques et tous mes éditos, depuis plus de vingt ans, j’ai attaqué le comportement politique, en aucun cas l’homme, à l’amabilité duquel il me semble même avoir rendu hommage."

    http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2008/07/31/ueli-leuenberger-vert-de-rage.html

    Côté matraquage contre le président des Verts, M. Decaillet n'avait rien à apprendre de personne...

    Je n'ai pas la même conception de l'amabilité que le catholique Decaillet pourfendeur de ses moulins à vents.

    Oui, vraiment, il offre une belle tribune à M. Aldeeb. Comment appelle-t-on cela? Se tirer une balle dans le pied?

    PS: Je mets ce commentaire également sous mon billet du jour:

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2010/01/17/les-nains-de-jardins-ne-font-pas-de-ski-les-autres-je-sais-p.html

  • Excellent le dessin, Paul Bär. C'est vrai que le traîneau de l'humanité ne ressemble plus au Père Noël Unique avec ses rennes uniques. Faut-il s'en plaindre avec Scipion? La nostalgie a ça de bon qu'elle nous rappelle de beaux et grands moments d'enfance. Mais la nostalgie est aussi notre pire ennemi à tous, que ce soit en Occident ou en Orient. Je viens juste de voir l'émission "Histoire vivante" sur TSR2 consacrée à l'évolution, ou plutôt à la régression des communautés islamiques à travers le monde. Trois forces principales interagissent. 1) Le pouvoir en place, dictature réelle sous couvert de démocratie conservatrice appuyée par la force armée 2) Le pouvoir religieux ultra-conservateur qui ne plaît pas à la plupart des pouvoirs en place mais qui est l'allié objectif pour entretenir ces dictatures 3) Le courant libéral mêlant théologiens réformateurs au courant laïc et aux intellectuels de gauche. Ce troisième courant est systématiquement mis en minorité car le pouvoir en place sait très bien que de lui naîtra des pays musulmans progressistes qui sauront s'allier à l'Occident. Quand cela arrivera? Et est-ce que cela arrivera un jour? Là se tient toute l'incertitude de notre avenir.

  • "que ce changement que j'accepte satisfera M. Pascal Décaillet et M. François Mabut. Je leur présente toutes mes excuses pour tout dérangement que mes articles leur ont causé."

    Sami aldeeb, c'est bien trop facile de s'excuser après avoir déclenché une avalanche et réunis tous les racistes de ce blog! Désolée, mais vous êtes inexcusable et vous avez dépassé les bornes, allant même jusqu'à modérer certains de nos messages qui contraient votre délire obsessionnel sur la circoncision.

    Dites-vous bien que si la votation des minarets est passée cela n'est pas grâce à votre gesticulation, mais parce que notre décision a été courageusement prise, non contre une religion, mais contre l'Arabie Saoudite, qui engraisse ces fractions islamistes pour marquer encore leur territoire et nous imposer ce qu'ils nous refusent chez eux!

  • Monsieur Décaillet,

    Franchement, je ne vois pas en quoi le traitement récurrent de ce thème de la circoncision, qualifié de « crime » par M. Sami Aldeeb, est de nature à susciter votre ire, surtout un dimanche après-midi ?…

    Certes je ne vous cacherai pas que les billets de M. Aldeeb consacrés à ce thème ne me passionnent guère. Toutefois je n’y vois pas matière à mettre M. Aldeeb à l’index !?…

    Les blogs sont un espace de débat, grâce auquel les auteurs peuvent s’exprimer librement tout en respectant la charte d’éthique établie par le journal. Cet espace d’expression permet à tout un chacun de confronter ses opinions à celles des autres, y compris avec des gens que l’on croise quotidiennement dans la rue sans leur prêter la moindre attention.
    Cette promiscuité culturelle et cette confrontation d’idées, ne constituent-elles pas une source d’enrichissement intellectuel ?

    Quant à la charte éthique du journal, c’est au modérateur de la faire respecter. Il va de soi que toute personne s’estimant injuriée, diffamée ou offensée, peut signaler ces abus au modérateur.

    La « Liberté », l’intitulé de votre blog, est un bien précieux qu’il convient de sauvegarder, alors de grâce n’en privez point les autres !

    Pour conclure j’ajouterai que la lecture des blogs n’est pas obligatoire et que chacun choisira le menu qui lui convient. Comme au restaurant !

    Cordialement !

  • "lorsque vous avez pour la première fois des rapports avec un homme, très souvent s'il est circoncis, il s'en excuse, comme s'il lui manquait une partie de lui-même."

    duda, d'entrée nous savons qu'il s'agit de vous. En somme et si je comprends bien, vous avez eu souvent des rapport pour la PREMIERE FOIS avec UN homme TRES SOUVENT s'il EST CIRCONCIS .... Donc, tous les circoncis - vous deviez le savoir non? - avec qui vous avez eus des rapports s'excusaient de l'être? oui? Pourquoi et en quelle circonstance le faisaient-ils? Seriez-vous une professionnelle de la couette? Ou bien vous êtes là pour apporter une contribution mensongère et fomenter un peu plus la polémique sur le zizi circoncis!

    Pratiquement une bonne majorité d'homme, pour plusieurs raisons, rencontrent des problèmes d'éjaculation précoce! Allez-vous nous dire que le viagra a été inventé pour les circoncis parce que "impuissants"?

    Qu'allez-vous encore inventer?

    Pouvez-vous m'expliquer pourquoi les vibromasseurs et les gods représentés sur les catalogues de vente par correspondance sont exempt de prépuce?

  • Je suis déçu. Je pensait que vous, M.Décaillet, était un homme de dialogue et débats souvent passionnants et passionnés. Je me rappel du jour où vous avez donnez la parole à un Monsieur bruyant du public lors du débat sur le CEVA à Genève à chaud. Je me suis dit que vous étiez l'incarnation même de l'échange pour tous et part tous. Mais en constatant que vous demandez à appliquer la censure vis à vis d'un autre bloggeur, je me pour qui vous vous prenez véritablement.

  • "C'est vrai que le traîneau de l'humanité ne ressemble plus au Père Noël Unique avec ses rennes uniques. Faut-il s'en plaindre avec Scipion?"

    Je ne m'en plains pas, je sais qu'un attelage dans lequel figurent un phoque et une girafe, une aurruche et un cochon, un chameau et un gorille, ne va nul part. Même pas s'échouer sur le mont Ararat !

    " La nostalgie a ça de bon qu'elle nous rappelle de beaux et grands moments d'enfance. Mais la nostalgie est aussi notre pire ennemi à tous, que ce soit en Occident ou en Orient."

    Ce n'est pas le pire. Le pire, c'est qu'elle ne sert à rien tout en faussant les perspectives. Vous cultivez peut-être quelques "beaux et grands moments d'enfance" mais moi, je me souviens aussi de quelques-uns qui n'étaient vraiment pas géniaux au point de me dissuader d'avoir envie de revivre les autres, dont ils sont indissociables

    Hier ne reviendra jamais. A partir de là, nous devons nous concentrer sur un avenir qu'il ne nous est pas possible de connaître, en commençant par tout faire pour éviter qu'il ne devienne ce que nous ne voulons à aucun prix qu'il soit. Ca me paraît être un bon début...

    "...de lui naîtra des pays musulmans progressistes qui sauront s'allier à l'Occident. Quand cela arrivera? Et est-ce que cela arrivera un jour? Là se tient toute l'incertitude de notre avenir."

    Ce n'est pas une attitude très dynamique que d'attendre que les autres "se bougent" pour commencer à nous entrevoir un avenir.

  • @ inside

    Parfois je me pose la question de savoir si finalement Sami Aldeeb n'est pas le frère de lait du sieur Alain Jean-Mairet chantre de l’interdiction de la religion musulmane en Suisse dont le site a été fermé en juillet 2008 :

    http://209.85.129.132/search?q=cache:AGKQtwGHTeYJ:www.ajm.ch/wordpress/+alain+jean-mairet&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=ch

    et

    http://precaution.ch/wp/?page_id=41

    A noter que ce personnage s’était également associé à Oskar Freysinger dans l’affaire concernant la TSR qui avait eu l’outrecuidance d’avoir programmé une émission sur Madame Soha Béchara et ses activités en Palestine.

  • @Daray: A noter que ce personnage s’était également associé à Oskar Freysinger dans l’affaire concernant la TSR qui avait eu l’outrecuidance d’avoir programmé une émission sur Madame Soha Béchara et ses activités en Palestine.

    Pouvez-vous svp préciser? Je ne connais pas cette affaire.

  • Simple question.

    Pourquoi aujourd'hui et en Suisse la circoncision non justifiée par un impératif médical immédiat et sans consentement valable de l'individu concerné au vu de son âge est licite ?


    En effet, circoncire est incontestablement commettre des lésions corporelles, soit adopter un comportement présumé illicite. J'ai bien conscience que la présomption d'illicéité peut être renversée et la licéité établie.

    C'est pourquoi j'invite les lecteurs à m'indiquer les motifs qui font que ces agissements sont -dans l'ordre juridique Suisse et aujourd'hui- licites. 



    Je répète bien en droit actuel et en Suisse.

  • @CEDH

    Si on applique correctement les normes constitutionnelles, pénales et déonotologiques médicales, seules seront admises les opérations de circoncision ayant une raison médicale réelle (et non fictive) et faite par des médecins chirurgiens. Si aujourd'hui on permet en Suisse et ailleurs en Occident la circoncision masculine c'est principalement par peur d'être traité de ceci ou cela... donc par lâcheté.

    Certes, vous allez me dire que la lâcheté n'est pas une règle juridique,.... mais c'est bien plus fort que la règle juridique.

    Je vous signale à cet égard que par lâcheté la Déclaration universelle des droits de l'homme, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, la Convention européenne des droits de l'homme et la Convention des droits de l'enfant ont omis de mentionner expressément le droit à l'intégrité physique.

  • @Sami Aldeeb.
    Les enfants qui viennent au monde n'ont pas demandé à naître.
    Certains et par ailleurs, en font toute leur vie le reproche à leurs parents. Indépendamment du fait que la naissance est un acte violent qui sépare l'enfant de sa mère par la section sanglante et brutale du cordon ombilical, elle ne fait pas l'objet, avant sa mise en oeuvre, d'un référendum intra-utérin demandant au foetus son avis sur la question ...

    Cela pour dire, Monsieur Aldeev, que vos laborieuses arguties juridiques sont bien tendancieuses, comme toute votre méthodologie il faut bien le reconnaître.

  • Santo: "Les enfants qui viennent au monde n'ont pas demandé à naître.
    Certains et par ailleurs, en font toute leur vie le reproche à leurs parents".

    Donc, il faut les mutiler sans leur consentement et sans raison médicale... N'est-ce pas?

  • @ Sami Aldeeb

    Vous écrivez :

    "Si on applique correctement les normes constitutionnelles, pénales et déontologiques médicales, seules seront admises les opérations de circoncision ayant une raison médicale réelle (et non fictive) et faite par des médecins chirurgiens."

    Il s'agit là d'une allégation dénuée de toute motivation. Je vous invite à exprimer clairement votre avis au regard du droit suisse actuel. Si vous en êtes capable. Vos errements juridiques tels qu'ils ressortent de votre blog, signe d'une ignorance (délibérée ?) du droit positif suisse, ne peuvent certainement pas m'amener à vous croire sur parole.


    Vous écrivez encore :

    "Je vous signale à cet égard que par lâcheté la Déclaration universelle des droits de l'homme, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, la Convention européenne des droits de l'homme et la Convention des droits de l'enfant ont omis de mentionner expressément le droit à l'intégrité physique."

    S'agissant de la Convention européenne des droits de l'homme, force est de relever qu'elle a conduit à des condamnations à raisons de mauvais traitements. Elle n'est donc pas dénuée de portée en ce domaine, contrairement à ce que vous laissez entendre.

  • @Sami Aldeeb.
    Encore une chose, et au moins sur ce blog vous ne pouvez pas me censurer :

    Vous qui imprudemment invoquez la Déclaration universelle des droits de l'homme, sachez que le 3 mai 2009 à Doha, et en rappelant le 60e anniversaire de ladite Déclaration, a été organisée une Journée mondiale de la liberté de la presse.

    Dans ce cadre-là et dans le déclaration finale, on a insisté sur le fait que les êtres humains doivent se respecter mutuellement dans toute la diversité de leurs croyances et du contenu de ces croyances, lesquelles sont en résonance avec les différentes cultures et langues.

  • CEDH: "S'agissant de la Convention européenne des droits de l'homme, force est de relever qu'elle a conduit à des condamnations à raisons de mauvais traitements. Elle n'est donc pas dénuée de portée en ce domaine, contrairement à ce que vous laissez entendre".

    Vous avez raison, et je ne le nie pas. Mais il n'y a pas de disposition prévoyant le droit à l'intégrité physique dans les quatre documents cités, et à ma connaissance il n'y a pas eu de condamnation pour circoncision.

  • @ Santo: "les êtres humains doivent se respecter mutuellement dans toute la diversité de leurs croyances et du contenu de ces croyances"

    Il faut donc d'après vous, si on suit votre raisonnement, permettre aussi la circoncision des femmes prévue par leurs cultures et leurs religions. N'est-ce pas?

    Et ne venez pas me dire qu'il y a une différence entre circoncision masculine et circoncision féminine. Allez sur mon blog et vous comprendrez qu'il n'y a aucune différence. Toutes deux sont des mutilations d'organes génitaux sains sans raison médicale. Et je vous rappelle qu'il y a quatre formes de circoncision masculine et quatre formes de circoncision féminine. Je renvoie les lectrices et les lecteurs à mon article:

    http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2009/12/23/le-crime-de-la-circoncision-difference-entre-circoncision-ma.html

  • @Sami Aldeeb.
    Avec une documentation fouillée et prétendument aussi exhaustive et documentée que la vôtre, vous devriez en toute logique être capable d'introduire des nuances, des distinctions, des évaluations objectives pesant le pour et le contre.

    Eh bien chez vous, que nenni !
    Vous nous servez sans cesse le même leitmotiv tirant obstinément et avec un talent démagogique incontestable, sur une certaine corde sensible.
    Pour vous il y a d'une part d'innocentes victimes, et de l'autre d'ignobles tortionnaires méritant toutes les rigueurs d'un code pénal revisité.

    Un jour peut-être, dans une Suisse qui sera retombée sur ses pattes, vous aurez à rendre compte de l'ostracisme massif que vous imposez aux groupes humains que pour des raisons personnelles, vous abhorrez par dessus tout.

  • "Indépendamment du fait que la naissance est un acte violent qui sépare l'enfant de sa mère par la section sanglante et brutale du cordon ombilical, elle ne fait pas l'objet, avant sa mise en oeuvre, d'un référendum intra-utérin demandant au foetus son avis sur la question ..."

    Où on voit à quelle extrémité vous êtes réduit pour développer un "argument" aussi stupide. La section du cordon ombilical n'est ni sanglante, ni brutale. A moins... à moins que ce soit la manière de pratiquer dans votre religion, ce qui ne serait pas pour me surprendre.

    Quant à la naissance, acte violent... MDR!

  • @Santo: "Un jour peut-être, dans une Suisse qui sera retombée sur ses pattes, vous aurez à rendre compte de l'ostracisme massif que vous imposez aux groupes humains que pour des raisons personnelles, vous abhorrez par dessus tout."

    Sachez cher Monsieur que je suis autant fier à protéger les enfants contre la circoncision, que vous à les circoncire. Je n'ai pas honte de mes positions et je les défendrai en toute dignité. Enfin, il y aura une tribune publique dans laquelle on débattra d'un sujet qu'on veut garder sournoisement caché (silence, on coupe!). Alors ne croyez pas par votre chantage que vous me faites peur.

  • La question est: Qu'est-ce qui pousse les hommes, les femmes, les religieux à pratiquer des actes de barbarie: asservissement, humiliation, superstitions, croyances?

    - Les esclaves étaient marqués au fer rouge autant de fois qu'ils changaient de propriétaires. Quelle horreur.

    - Des mères brûlaient au fer rouge le sein droit de leurs enfants filles pour arrêter sa croissance pensant ainsi faire passer toute la force dans l'épaule et le bras. Qui croit à ces sornettes.

    - "Dans l'excitation générale, beaucoup d'individus s'émasculaient en témoignage d'un attachement perpétuel au service de la déesse.

    - On peut parler des eunuques, des castrats, des petites filles excisées, des enfants circoncis.

    Dans toutes les civilisations, ces actes barbares se perpétuent. Et aujourd'hui, dans un monde dit civilisé, on trouve toujours à donner un sens à des mutilations.

  • vous n'allez pas nous dire que vous avez plus d'AMOUR pour nos enfants que nous mêmes, et que vous ETES plus clément que LE CLEMENT.
    La circoncision n'a rien avoir avec la castration ni l'excision alors arrêtez ce dialogue de débiles.

    Sami, je ne vous permets pas de me répondre,si dialogue il y a ce sera sur votre blog sans censure.

  • @ Océane

    Beaucoup d'Européens sont tellement sûrs que leur culture, leur mode de vie et de pensée sont les uniques sources de bonheur pour l'humanité entière! Ils veulent encore et toujours imposer leur manières à ceux qu'ils estiment faibles, et cela, de grès ou de force! Les autres doivent se plier à leurs caprices où qu'ils soient!

    Je ne pense pas que la communauté juive partout dans le monde, accepteraient sans brancher, qu'on s'attaque à quelque chose d'intrinsèque à son identité religieuse! Certains suisses n'ont rien d'autres à faire que de chercher continuellement des histoires à tous ceux qui ne leur ressemblent pas! Forcément, avec leur argent et leur belle vie, ils ont du temps à perdre! Décidément, ils veulent que ce petit pays s'enfoncent toujours plus dans les problèmes! Le pire c'est qu'ils croient en leurs délires! Je croyais que certains français détenaient le record de l'arrogance, mais je viens de découvrir qu'il y a pire!

  • Les propos de M. Aldeeb nous fournissent une occasion rêvée de participer au grand théâtre de la scandalisation. A tel point que finalement, personne ne voit, ni n’essaie de discerner, ce qu’il y a de fondamentalement problématique dans lesdits propos. Et ce qui est à mon avis problématique, c’est ceci : c’est une chose d’exiger que les musulmans se plient à notre ordre juridique, mais c’en est une autre de s’investir (semble-t-il) pour que notre ordre juridique soit encore plus incompatible avec leurs coutumes. Jusqu’à ce jour, à tort ou à raison, la circoncision n’a jamais été perçue comme problématique par la société occidentale. J’ai la désagréable impression que l’on essaie de modifier cette perception dans le but de rendre l’intégration des musulmans encore plus difficile. C’est objectif n’est pas louable. Sur le fond, les musulmans savent qu’en Suisse, nous tuons chaque année plus de 10'000 enfants pour des raisons essentiellement économiques. Cette nouvelle sensiblerie pour des prépuces doit leur paraître bien incompréhensible – elle est, de fait, absolument grotesque.

  • @inside:
    Ici, la loi est faite par le peuple et non pas par Yahvé ou Allah. N'en déplaise aux juifs, aux musulmans, aux catholiques et à la commission fédérale contre le racisme. Alors un jour il y aura une votation sur la circoncision, elle sera interdite pour tous jusqu'à un certain âge, disons 18 ans, et ce sera aux jeunes de décider et non pas au rabbin ou à leurs parents. Rappelez-vous en Suisse l'abattage rituel est interdit en Suisse malgré l'opposition des musulmans et des juifs.

    J'ai raconté au responsable musulman égyptien d'un facebook la proposition du parti des Verts de mettre en discussion la question de la circoncision. Il a répondu: "Allah Akbar. Excellent. La Suisse sera le premier pays au monde à l'interdire". Il était en extase devant le courage des Suisses. Il a exigé que je lui traduise mon article http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/01/15/crime-de-la-circoncision-le-desarroi-des-juifs-des-musulmans.html
    et il l'as mis sur son site:
    http://www.facebook.com/#/topic.php?uid=37736989287&topic=13044
    Il l'a même distribué â tous les 1504 membres du facebook.

    Le problème ici en Suisse c'est que nous avons certains musulmans plus fanatiques que ceux des pays musulmans. Ces fanatiques musulmans de la Suisse sont restés en état d'hibernation et n'ont nullement évolué... Et je ne parle pas de tous les musulmans en Suisse.

  • Je pense que Pascal Decaillet soulève un vrai problème, le même que j'ai soulevé dans mon blog "Blogosphère ou dégueuloir ?" Auquel Jean-François Mabut m'a apporté une réponse tout sauf satisfaisante. Je propose qu'à quelques-uns - et je me porte volontaire - nous tentions de lancer un vrai débat sur ce qu'est une blogosphère, ce qu'on peut y faire, ce qui doit être bani, comment gérer les excès et les abus, comment lui donner une vraie valeur ajoutée. Car la situation actuelle me paraît tout sauf satisfaisante et franchement inacceptable. J'en ai largement perdu ma motivation à participer. Se faire insulter, diffamer, calomnier de façon honteuse à chaque fois qu'on sort une note, faire l'objet de manipulations occultes de la part de gens qui veulent sciemment nous faire du tort, je pense qu'il ne faut pas tomber dans l'angélisme. La blogosphère est devenu un théâtre d'opérations guerrières qui n'ont plus rien à voir avec la liberté d'expression.

    Comme je l'ai également dit à Jean-François Mabut, son image de la "route" que la Tribune met à la disposition des blogueurs ne tient pas ...la route. Juridiquement, quoiqu'elle en dise, la Tribune est éditeur, à tout le moins diffuseur au même titre qu'une chaîne de radio ou de télévision. Cela implique des responsabilités, subsidiaires certes, mais quand on tolère des notes anonymes, la responsabilité de la Tribune devient entière. Cela ne veut pas dire qu'il faille sanctionner ou censurer à tout vat. Il me semble que l'intérêt de TOUS ceux qui contribuent à la blogosphère de la Tribune est que ce soit un lieu d'échanges de qualité et non un simple déversoire d'insultes, d'attaques personnelles injustifiées (il y en a de justifiées : celles à l'égard des personnes exerçant des responsabilités publiques !) et autres propos de bas étage qui répandent une atmosphère nauséabonde dont tous les protagonistes souffrent, au premier rang le lecteur.

    Essayons donc de tirer cette blogosphère vers le haut, pas vers le bas. Plus nous serons respectueux les uns des autres, profonds, sérieux sans être chiants, drôles, spirituels, talentueux, plus les lecteurs nous suivront. La racaille et les psychopathes qui sont encore trop nombreux à fréquenter ce site comprendront d'eux-mêmes que leur place n'est pas ici mais ailleurs. Il y a des blogosphère pour eux, où ils trouveront un lectorat prêt à les suivre et à les applaudir dans leurs délires malsains. J'ai décidé de supprimer définitivement les commentaires de ceux qui se permettent de polluer mes blogs par des propos malsains. Qui veut participer au débat, d'accord ou pas avec moi, sera toujours le bienvenu.

    Et que la Tribune cesse de faire son Ponce-Pilate, qu'elle prenne ses responsabilités avant que la loi ou la jurisprudence ne l'y contraignent ! Car c'est pour bientôt et pas besoin d'être grand clerc pour en imaginer les principes. Personne n'a jamais voulu ou prétendu que le règne d'Internet inaugurait le règne du n'importe quoi. On pourrai commencer par fixer quelques règles de bonne conduite et d'éthique. Cela multiplierait déjà la valeur de cette blogosphère par un chiffre important. Faisons des expériences d'améliorations. Et que les propos orduriers choisissent de s'expatrier ailleurs ne me gênera en aucune façon.

    Je lance l'invitation !!!

  • Tout à fait d'accord!

    Mais il faudra des critères de définition de l'intelligence, de l'humour, de la profondeur et du talent....avouez que cela risque d'être un peu compliqué...
    Mais en quoi le blog de S.Aldeeb est-il concerné? Il n'est ni impoli, ni injurieux. Ce qu'on lui reproche, c'est de traiter jour après jour du même sujet; difficile à soutenir comme cause d'interdiction.

  • Sur le problème des injures:
    Fondamentalement, c'est un problème lié au niveau d'argumentation général de notre société - ce niveau est lamentable - et nous commençons seulement à payer les siècles de subjectivisme et de relativisme. "I've seen the future, brother, it is murder."
    A titre personnel, il y a un moyen de se protéger: c'est de faire savoir à celui qui commence à dépasser les bornes que l'on est prêt à utiliser les moyens que le droit pénal met à notre disposition. Soit votre honneur vous importe et vous le défendez avec tous les moyens légaux disponibles, soit il ne vous importe pas tant que ça et vous attendez que quelqu'un vous défende. Mais trop souvent celui qui est lésé par une injure blessante a lui-même participé aux petits jeux stupides qui conduisent à l'injure.
    Bref, nous avons ce que nous méritons.

  • QUO VADIS LA PAIX RELIGIEUSE ?

    En s'attaquant au personnage mythique ou historique d'Abraham, Sami Aldeeb cherche à faire sauter le verrou qui pourrait encore laisser espérer une réconciliation entre les trois monothéismes, incluant les croyants mais aussi les laïques qui en sont les héritiers.

    En Suisse, mais surtout dans un Proche-Orient qui cherche ses marques, où des procès d'intention, moraux et juridiques en légitimité historique font rage, toute l'affaire se règlera ou ne se règlera pas à Jérusalem, noeud gordien s'il en est.

    Comme me l'a si bien dit Vincent Pellegrini sur son blog du Nouvelliste, cherchons ensemble ce qui peut nous rapprocher.
    Sans doute doit-on alors reconnaître, que le dénominateur commun le plus ancien, celui qui précède les différenciations respectives des trois religions, mais aussi de leurs cultures variées, fussent-elles laïques ou partiellement désincarnées, est la personnalité d'Abraham.

    Mythique ou historique, caricaturé ou non dans les textes, amplifié jusqu'au stade où l'allégorie voulut le placer, Abraham n'en reste pas moins le père fondateur d'un monothéisme qui dès lors marquera la moitié de l'humanité pour les millénaires à venir.
    Qu'on le veuille ou non, il aura été le premier à "dialoguer" avec Dieu, balayant les scories idolâtres qui empêchaient l'être humain de scruter le "cosmos intérieur" qui débouche sur la transcendance. Les non-croyants et les agnostiques sont aujourd'hui aussi concernés, dès le moment où ils entretiennent des questionnements existentiels qui les poussent au dépassement de soi.

    Par conséquent, vilipender Abraham aussi violemment et avec autant d'acharnement que peut le faire Sami Aldeeb, prétend décrédibiliser le judaïsme et l'islam dans les préceptes fondateurs qui organisent leur pérennité respective.
    Le christianisme est alors et aussi remis en question, lui qui a prétendu accomplir les Ecritures et non pas les abolir, ce qui équivaudrait pour lui à scier la branche sur laquelle il est assis.

    En conclusion, c'est bien de PAIX RELIGIEUSE qu'il s'agit ici, en Suisse, au Proche-Orient comme ailleurs dans le monde, et de la volonté cultivée ou non de ménager la foi de l'Autre, ce qui ne semble pas être le cas de Sami Aldeeb ...

  • S'il vous plait, quelqu'un peut-il me dire si, se faire traiter "d'obscurantiste, de débile, d'ignorant, adepte d'une religion barbare et sanguinaire, etc...est considéré comme insulte ou pas?? A t-on le droit de se sentir offensé ou va t-on passer pour un "victimiste"??? A t-on le droit d'exprimer son désaccord ou doit-on garder notre place - d'étranger différent, cela va sans dire!- et accepter d'être humilié???

  • @ Santo

    Je vous remercie beaucoup pour vos messages, que je lis toujours avec un immense plaisir, et qui sont un baume pour les coeurs, le mien en tout cas!

  • Inside, La Franchise, Lord Acton

    Inside, Comme la Religion catholique a fait sa mue, j'ai fait la mienne.
    Tout d'abord, le IIème concile oecuménique du Vatican a été ouvert par le Pape Jean XXIII. Ce fut une remise en question salutaire. Elle a permis à l'Eglise de faire acte d'humilité et de reconnaître en partie ses erreurs.

    Mais il faut toujours être vigilant et empêcher que la machine sectaire redémarre. Ainsi sont les hommes, les démons de la domination les guettent.

    Ensuite dans l'Air du Temps, un roman naturaliste que j'ai écrit, il y a quelques années, l'héroïne Laure à laquelle je m'identifie disait :"Toutes ces incertitudes mêlées à une éducation religieuse très présente avaient ballotté mon âme entre foi et incrédulité. Toutes ces questions que je me posais (sur la religion et la vérité) avaient ébranlé mes aspirations les plus profondes, mais elles n'éclatèrent pas en révolution. Elles tracèrent plusieurs routes d'ouverture vers un monde en devenir".
    C'est ce que je vous souhaite, la sérénité.

    La franchise,

    Quant au matraquage, chacun y va du sien, Pascal Décaillet, vous, moi....

    Lord Acton,

    Lorsque vous parlez des 10'000 enfants tués en Suisse pour des raisons économiques. Vous voulez parler de la loi Veil (simone) de l'interruption volontaire de grossesse.

  • Je suis l'homme par qui le scandale arrive... parce que je dénonce un scandale inouï qu'on veut garder caché afin de pouvoir continuer à mutiler des enfants en toute tranquillité et bonne conscience: "Silence! on coupe!)

    Comme le dit quelque part Franchise si joliment: "Je vois partout des prépuces". Tant mieux. Je comprends le désarroi des mères et des pères qui pensent avoir fait de leur mieux et qui découvrent ou entendent dire que ce qu'ils ont fait relève de la barbarie.

    Je rassure ces parents: leurs enfants ne sont pas les seules victimes de cette barbarie. Eux aussi ont été victimes d'une coutume que chacun s'évertue à sacraliser mais dont sont victimes chaque jour des milliers d'enfants. Mettez votre main sur votre coeur: à chaque battement de coeur il y a un enfant qui passe sous le couteau. Ayons donc le courage de dire qu'il faut arrêter cette pratique une fois pour toutes, au nom de l'humanité.

  • Autant d'hommes, autant d'avis!
    Alors quand les femmes s'en mêlent, ça fait encore plus d'avis!
    Il est impossible de fixer des règles plus précises dans un monde aussi mobile, dynamique et universel que celui de la blogosphère.
    Nous pouvons être heureux de l'animation qui se manifeste sur la blogosphère TdG et remercier M. Mabut de faire au mieux, vu que "à l'impossible nul n'est tenu!".

  • @Océane

    Chacun sa sérénité et le monde sera en paix! Merci et je vous souhaite de même!


    @ De Meuron

    C'est vrai qu'il est impossible de fixer "vos règles", et heureusement! Et encore heureux qu'il y ait des blogs comme celui-ci, où chacun peut s'exprimer en toute liberté, dont vous-même!

    Un grand merci à Mr. Pascal Décaillet!

  • Scipion, je me suis bougé il n'y a pas si longtemps que ça autrement que par des articles sur mon blog. Partir à la rencontre de l'Autre, du différent que soi-même me motive toujours. Seul le temps et le manque de moyens m'empêche de bouger davantage. Et puis, ceux qui n'ont pas bouger en cette circonstance, ce sont les journaux et les journalistes. Aucune remarque, n'est-ce pas? Aucune trace du voyage un peu fou de ce petit Suisse parti affronter l'ogre Kadhafi en pleine période de Noël. Comme cela est étrange, n'est-ce pas? Avec du foin, on fait un feu de paille. Mais avec un petit article officiel bien senti, le Monsieur Kadhafi aurait peut-être réagi, et qui sait, le petit Suisse aurait aperçu le sommet de sa coiffe royale. Pour les animaux qui tirent le traîneau, c'est vrai que les associations ne sont pas toujours heureuses. Néanmoins, on peut les faire vivre en bonne intelligence comme dans une ferme. Chez nous, on a bien un chameau comme votre serviteur qui cohabite avec un paon comme Oskar Freysinger. On ne sait pas encore bouffer le museau à ce que je sache. Alors, je ne vois pas pourquoi un Musulman, un Juif, un Chrétien, un Athée ne pourraient pas cohabiter dans le même pays et gérer les affaires courantes. La démocratie a ça de beau qu'elle peut justement faire vivre et respirer tellement de gens si différents les uns des autres. Bonne soirée.

  • @ pachakmac

    Merci beaucoup pour votre message!

  • Vous vous étonnez qu’on se fâche contre vos allégations, vous trouvez que nous sommes sensibles.
    Que feriez vous si vous lisez pendant des jours,
    le crime de l’athéisme
    Le crime de la libre pensé etc..
    Cela fait un moment que nous sommes traités par Monsieur Sami Aldeeb de barbare, de criminels et de toutes les atrocités sur cette terre, de quel droit ?
    Et quand on donne notre réponse, vous nous attaquez avec des réponses toutes faites comme d’habitudes.
    On m’a accusée d’êtres agressive !! Je dis oui peut-être le fus-je sans me rendre compte. On veut me faire croire de gré ou de force que je suis une mère indigne, criminelle, assassine, dépourvue de tout sentiment, parce que j’ai circoncis mon enfant sous anesthésie. Cet enfant que j’ai porté pendant 9 mois, cet enfant que j’ai senti bouger dans mon ventre, cet enfant avec lequel j’ai lié une profonde relation, cet enfant que j’ai mis au monde sans anesthésie, j’ai senti chaque contraction. Cet enfant qui dès le premier regard une histoire s’est tissée immédiatement entre nous. Cet enfant que je voulais remettre aussitôt dans mon ventre pour le protéger.
    Sami & Co prétendent avoir plus d’amour pour mon enfant que son père et moi-même. Je dis assez maintenant !! Vous êtes allés top loin.
    Notre seule faute est de revendiqué notre liberté de culte !!!

  • Je m'étonne de voir que vous vous intéressez tant au prépuce et si peu au foetus, qui est, dans bien des cas, un organisme vivant qui aurait pu vivre dans ce monde, s'il n'avait été un lieu de désillusions.

    Il est, bien sûr, dans la nature du resentiment d'imputer des crimes et de mauvaises intentions à ceux que l'on déteste, pour quelque raison que ce soit.
    La haine et la démagogie ne peuvent se substituer, cependant, à la science. Les médecins de l'OMS et de pratiquement toutes les organisations qui luttent contre le SIDA ont pour but principal de sauver des vies et non pas de semer la haine entre les différentes communautés religieuses de ce monde (j'entends les communautes islamique et juive et le reste des nations).

    Jésus, le Circoncis, fit preuve de grande compassion et d'amour lorsqu'il déclara, concernant ses ennemis: "Pardonnez les, Seigneur, car ils ne savent ce qu'ils font."

  • Une simple question.



    Pourquoi aujourd'hui et en Suisse la circoncision non justifiée par un impératif médical immédiat et sans consentement valable de l'individu concerné au vu de son âge est licite ?



    En effet, circoncire est incontestablement commettre des lésions corporelles, soit adopter un comportement présumé illicite.

    http://www.admin.ch/ch/f/rs/311_0/a123.html

    J'ai bien conscience que la présomption d'illicéité peut être renversée et la licéité établie. C'est pourquoi j'invite les lecteurs à m'indiquer les motifs qui font que ces agissements sont -dans l'ordre juridique Suisse et aujourd'hui- licites.

    Je répète bien en droit actuel et en Suisse.

    Je précise pour ceux qui ne sont pas juristes qu'il ne s'agit pas là d'un piège. Une opération chirurgicale est constitutive de lésions corporelles, ce qui n'empêche pas qu'elle soit, la plupart du temps en tous les cas, licite. Notre sytème invite seulement à justifier ce qui apparaît dans un premier temps suspect, cela ne préjuge pas de la conclusion.

  • De nada, Inside. J'aimerais faire bp mieux en plus médiatique. Mais je crois que je n'ai pas le format adéquat depuis pas mal d'années déjà pour satisfaire aux conditions politiquement correctes de la société en général. Restera le témoignage pour les futures années, une sorte d'histoire vivante qui se fera un jour où les pissenlits pousseront sur ma tombe. Hélas! Cela me fera une belle jambe en gerbe de chrysanthèmes. Mais il y aura peut-être des gens qui seront ce jour-là plein de reconnaissance pour le boulot accompli par un petit cuisinier qui ne cessa de penser et repenser le monde, la société, les relations hommes-femmes, etc. bonne soirée à vous.

  • @ Sami
    Bravo et merci pour votre combat.

    Il est grand temps de déniaiser nos compatriotes et de dénoncer les turpitudes et méfaits de toutes les religions imposant la circoncision, opération contraire à nos mœurs et à la civilisation gréco-romain.

    Certains gourdiflots (personne sotte et stupide) se prévalant de la tradition et culture judéo-chrétienne ont réussi à bannir de nos universités l’enseignement des langues mortes. Arriver à détourner ainsi des générations entières d’un tel enseignement est criminel.

    Feu Olivier Reverdin, humaniste, éminent professeur de grec classique à l’Université de Genève, homme politique libéral, d’où il nous regarde doit se dire que certaines facultés de nos universités sont en complètes dérives.

    Neuchâtel en est l’exemple parfait puisque son recteur en fermant l’enseignement du grec classique préfère une tête bien pleine à une tête bien faite. Belle mentalité de technicien…

  • Meuron la fidèle et disciple de Sami a supprimé mes commentaires sur son blog je trouve abominable le fait qu'ils utilisent les blogs des autres sous prétexte ils mettent des idées développées, et ôtent le droit total aux autres de s'exprimer librement. Avec toute la lâcheté, elle l'a laissé la réplique d'une personne qui m'insultait, et dire que j'avais du respect pour cette personne!!

    ceci est mon texte:

    j'avais du respect pour vous car je vous considérais peace and love, mais hier soir, vous m'avez déçue énormément,surtout en vous moquant de Mr.Pascal Décaillet.

    surtout que ce dernier ne voulait en aucun cas censurer l'illuminé Monsieur Aldeeb.

    J'ai découvert un nouveau visage de votre personnalité. Vous ne respectez en fait que les gens qui pensent comme vous, et vous avez l'audace de nous critiquer!!!


    Pour votre gouverne, les musulmans à l'époque de notre prophète Mohammed que la pière d'Allah soit sur lui, n'avait pas de minaret, donc les minarets n'ont rien de musulmans, leur origine vient des églises, renseignez vous?
    vote comparaison est indécente

  • Avez-vous lu le dernier ouvrage de Sami Aldeeb ? Il s'intitule "Mon Combat, la Circoncision" (En allemand : Mein Kampf, die Beschneidung)

  • Pour celles et ceux qui s'intéressent à mon combat contre la circoncision (des mineurs), je signale:

    - mon blog http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/ (dernier billet: faut-il circoncire les morts?)

    - mon livre en arabe:
    http://www.yassar.freesurf.fr/library/bal547_00.html (à lire)
    http://www.sami-aldeeb.com/files/fetch.php?id=182 (à télécharger gratuitement)

    - mes livres en français
    Circoncision masculine – circoncision féminine: débat religieux, médical, social et juridique, L’Harmattan, Paris, 2001, 537 pages.
    Circoncision: Le complot du silence, L'Harmattan, Paris, 2003, 244 pages.

    - mon livre en anglais:
    Male and female circumcision among Jews, Christians and Muslims: religious, medical, social and legal debate, Shangri-La Publications, Warren Center, PA 19951, USA, 2001, 400 pages.

    - mon site: www.sami-aldeeb.com (nombreux articles en français, en italien, en espagnol, en allemand et en turc)

    Honni soit qui mal y pense!
    "Tout sert au bien de ceux qui aiment Dieu" (Épître de Saint Paul aux Romains 5:28)

  • @Sami Aldeeb.
    Vous avez obtempéré à la pertinente injonction de Pascal Décaillet, consistant à gommer dans vos titres "Crime de". Bien, c'est déjà un pas. Qui démontre heureusement les limites de votre courage. Vous n'êtes dans le fond pas si méchant que ça, et vous savez faire marche arrière au premier coup de boutoir.
    C'est un bon début, mais faites encore un petit effort, s.v.p. Vous y parviendrez, vous verrez, et vous ne serez ni le premier ni le dernier à opter pour une reculade guidée par la raison et le respect des Autres ...

  • @Santo: "C'est un bon début, mais faites encore un petit effort, s.v.p. Vous y parviendrez, vous verrez, et vous ne serez ni le premier ni le dernier à opter pour une reculade guidée par la raison et le respect des Autres ..."

    Si je comprends bien, défendre le droit des enfants à leur intégrité physique c'est manquer de respect aux Autres. Drôle de respect.

  • @M. Decaillet

    Je ne m'attendais pas à cette sorte de censure de votre part. M. Aldeeb mène un combat contre quelque chose qu'il considère cruel pour les enfants. Je n'ai pas tout à fait le même point de vue, mais je m'élève contre la censure dont il est l'objet. Ceux qui se sont pas d'accord avec lui, peuvent se rendre sur son blog et donner leur point de vue. Et s'ils ne veulent pas le faire, eh bien, qu'ils s'abstiennent d'y aller!

    La censure est souvent le premier pas vers la dictature si des règles précises ne sont pas établies. Et M. Mabut les a rappelées.

  • @Hakim.
    La censure, parlons-en ! Si je m'exprime ici, c'est parce que Sami Aldeeb m'a censuré puis exclu de son blog ... L'arroseur arrosé, vous connaissez ?

    Ceci dit et blague à part, à Sami Aldeeb qui, pour seul argument, ne fait que rabâcher le même slogan démagogique, pourquoi reste-t-il silencieux sur le seul crime à l'échelle planétaire, je parle ici de l'avortement, qui représente une insulte permanente à la Nature et au droit naturel de tout être conçu de venir au monde !

    A-t-on demandé au foetus s'il voulait ou non naître ?
    Le combat dérisoire et tendancieux d'Aldeeb est bien l'arbre qui cache la forêt !

  • Je suis tout à fait d’accord avec Santo,

    AlDeep censure toute personne qui est en contradiction avec son combat débile des prépuces,
    et il se permet de faire de la propagande sur les autres blogs, n’est pas mesquin !!!

    Monsieur Santo, j’aimerais bien entrer en contact avec vous si c’est possible !

    Merci et à bientôt

  • @Santo: "A-t-on demandé au foetus s'il voulait ou non naître?"

    Conclusion: Laissez-nous mutiler les enfants, taisez-vous et occupez-vous d'autres choses! N'est-ce pas? C'est terrible la méthode sournoise des mutilateurs et leur aveuglement!

  • @La franchise.
    Mon adresse email est la suivante : scappon@hotmail.com

  • "Superprépuce contre Mutilator" ...
    On ne risque pas de s'ennuyer avec les nouveaux héros des blogs animés en 3D de la tdg !

    A propos de prépuce et pour détendre une atmosphère quelque peu viciée, voici une anecdote vécue :

    Avec un ami, et juste avant d'aller au marché aux puces, nous faisions une halte traditionnelle dans le bistrot d'à-côté, toujours le même. Ce rituel étant bien installé, nous avions décidé de renommer ce bistrot : "pré-puces" ...

  • @La franchise&Santo

    Ceux qui insultent au lieu d'argumenter ne doivent pas être surpris de se voir censurés!

  • Dévions un peu du sujet. Si tous les adultes et adolescents consentant devaient renoncer, au nom de la loi, aux opérations esthétiques et aux pearcing parce que leurs chairs sont mutilées au nom d'une certaine idée barbare qu'ils se font de leur apparence, il y aurait comme qui dirait une atteinte à leur liberté individuelle. Comme quoi mutile-toi si tu veux mais t'attaque pas à l'innocence d'un bébé sans défense. Mais j'y pense. Je suis père de quatre enfants qui ont une mère. Quand nous tentons d'éduquer nos enfants, ne pratiquons-nous pas dans certaines conditions une mutilation de leurs désirs quand on leurs dit "non". Oh la vilaine torture mentale que voilà. Et revenons au prépuce, maintenant. "Si une opinion divergente surgit, si tu ne sais pas comment la loi te dit de tuer le mouton, garde ton couteau sur la planche, et attends celui qui a appris à tuer le mouton. Il saura te montrer avec sagesse comment le sacrifice doit être exécuté proprement." Ceux qui sont contre la circoncision peuvent s'imaginer qu'il ne savent pas comment tuer le mouton. Ceux qui sont pour la circoncision peuvent s'imaginer que ceux qui ne savent pas circoncire jouent à saute-mouton vivant avec leurs zigounettes. Sagesse d'un pacha...

  • Sujet complexe !

  • @Hakim
    Se faire de traiter de "mutilateur" par le Grand Imprécateur Aldeeb n'est peut-être pas une unsulte ? Au 19e siècle, l'affaire se serait réglée sur le pré, avec nos témoins !

  • Le prépuce est décidément devenu une usine à venin où chacun lance son attaque essayant vainement de paralyser l'autre. Duel primitif d'un autre temps, durant lequel chacun sort ses armes fabriquées avec ses relents et ses limites : éducatives, racistes, culturelles, religieuses. Nous sommes plongés dans les ténèbres obscurantistes et passéistes des débats religieux toujours si étroits et souvent si agressifs. Moins de religion, plus d'humanité surtout autour du prépuce de ces pauvres bébés.

  • je vous trouve très sélectif cher ami Hakim….

    vous discutiez à longuer des blogs avec certaines personnes qui sont très insultante, utilisant un langage
    des rues, pour la simple raison est qu’elles sont de votre avis.

    Prétendre que Monsieur Santo insulte est mesquin de votre part, et je vous serais reconnaissante
    de bien vouloir me montrer où j’ai insulté des gens. J’ai certes répondu sarcastiquement à certaines allégations, mais
    je ne me permettrai pas d’insulter qui que ce soit.

    Avoir un avis contraire normalement n’est pas supposé être considéré comme une insulte.

    Lisez bien le texte que j'ai transmis à Meuron et dites moi si vous trouvez que je l'ai insulté, merci

  • Après plusieurs semaines de matraquage et d'intox à propos de la circoncision, la vérité, enfin :

    L'OMS RECOMMANDE LA CIRCONCISION :

    "Les Juifs savaint ce qu'ils faisaient en instaurant la pratique de la circoncision", vient de révéler une enquête menée dans 21 pays, et publiée dans le magazine Biomed Central Urology :

    Un terrien sur trois est circoncis. Ce procédé, parfaitement sûr s'il est pratiqué dans de bonnes conditions hygiéniques, réduirait de près de 60% les risques de transmission du Sida.
    L'OMS et le programme des Nations Unies de lutte contre le sida, recommandent donc désormais la circoncision sur les nouveaux-nés. En Grande-Bretagne et dans d'autres pays, elle reste pourtant l'objet de polémiques. Les arguments : elle est pratiquée sans le consentement de l'enfant et n'a aucune nécessité médicale.
    des arguments balayés par cette étude qui démontre que les femmes ayant des relations sexuelles avec des hommes circoncis sont moins susceptibles de contracter l'infection du papillomavirus (cancer du col de l'utérus).

    L'expertise israélienne :

    Les chercheurs ont également prouvé que seulement 1,5% des nouveaux-nés circoncis avant leur première année connaissaient des complications médicales.
    Les cas de complications graves surviennent sur des sujets plus âgés, ou lorsque la circoncision est pratiquée par le sujet lui-même, comme le font certains adolescents qui y voient un rite de passage. L'étude conclut que "la circoncision continuera d'être pratiquée pour des raisons religieuses, culturelles et médicales. Il faut donc s'assurer que ceux qui la pratiquent soient formés ou continuent d'être formés".

    En Isräël, "l'opération Abraham" menée par huit institutions médicales israéliennes s'est par exemple rendue au Swaziland pour former les chirurgiens locaux à la circoncision en toute sécurité. Cinq médecins musulmans sénégalais sont également venus en Israël suivre une formation. "L'expertise israélienne pourrait aider à sauver des vies. Encourager la circoncision dans la lutte contre le sida pourrait faire l'objet d'une coopération entre Israël et la diaspora", a suggéré le Dr. Schenker du "Jerusalem Aids Project".

    A bon entendeur ...

  • @Santo: "A bon entendeur ..."

    Ce texte relève de la désinformation dont le but est de justifier une pratique barbare.

    Il est évident que les mutilateurs et les mutilés ont beaucoup de peine à admettre que la circoncision est une atteinte à l'intégrité physique de personnes innocentes sans raison médicale et sans leur consentement. Le contraire exigerait une remise en question de dogmes millénaires barbares qu'on attribue à Dieu.

    Je ne souhaite par reprendre ici la série d'articles que j'ai publié sur ce sujet. Les personnes intéressées peuvent les consulter dans:

    http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/01/20/circoncision-liste-des-articles-que-vous-pouvez-lire-sur-ce.html

  • @Santo

    Merci beaucoup pour ses informations! Je n'ai jamais douté une seconde sur le bienfait de la circoncision. Récemment, j'ai demandé à mon mari de me répondre en toute franchise si la circoncision qu'il a faite à l'âge de trente deux-ans avait changé en mal sa vie sexuelle, mais il y répondu qu'au contraire, il n'est plus sujet aux érections intempestives et qu'il est parfaitement satisfait, pour ne pas rentrer dans des détails personnels!

    Bonne journée

  • Vous n'y pouvez plus rien, Sami Aldeeb, votre démarche obstinée prend l'allure, désormais, d'un combat d'arrière-garde.
    Mais vous continuerez, nous en sommes persuadés, de camper sur vos positions, même si au plan prophylactique, celles-ci se révèlent aussi absurdes et dangereuses, dans le cas de l'Afrique, que d'y proscrire le préservatif !

  • @Santo: "prophylactique...."

    La circoncision féminine et la circoncision masculine ont été invoquée pour prévenir une série de maladies...

    Ainsi la circoncision féminine aurait guéri des femmes souffrant de mélancolie, de nymphomanie, d'hystérie, de folie, d'épilepsie, voire de kleptomanie et d'un penchant pour le vagabondage.

    Au 19e siècle, le docteur américain Lewis A. Sayre (décédé en 1900) a considéré que la circoncision masculine prévenait la paralysie, la maladie des joints de hanche, la hernie, la mauvaise digestion, l'inflammation et la paralysie de la vessie, la lourdeur, l'épilepsie et le pied bot. Une année après l'autre, la liste des maladies causées par le phimosis s'est prolongée.

    Aujourd'hui on nous vient avec l'arguemnt que la circoncision prévient le sida.... et demain ce sera le rhume des foins.

    La fallacité de l'argument du sida est largement démontrée. Pour les intéressés, je vous renvoie à un article fort complet et qui englobe le sujet dans un tout. http://intact.wikia.com/wiki/Circoncision_et_SIDA,_entre_illusion_et_apartheid_-_Sigismond

  • Quand on a vu comment l'OMS fonctionne avec ses recommandations sur le vaccin contre la grippe A qui nous a valu de fortes dépenses inutiles malgré l'état des coûts des traitemements médicaux en Suisse, on aurait intérêt à relativiser des décisions globalisantes. Bien des études ont été effectuées sur le sujet de la circoncision et de la prévention du sida dont les résultats diffèrent. L'une a su montrer que l'infection n'était repoussée que de quelques mois. Dans le monde scientifique, nous savons bien à quel point les études peuvent être triées selon les besoins, voire faussées. Quant aux statistiques, elles sont aux médecins comme les lampadaires pour les ivrognes: elles les soutiennent plus qu'elles ne les éclairent.(paroles d'un éminent professeur de chirurgie)
    Le nom entier du SIDA, Syndrome d'immunodéfience acquise, montre bien que cet état dépend de bien des facteurs. Le bon sens veut que l'on ne mise pas tout sur le même élément.
    Ceux qui désirent connaître les nuances autour de la circoncision dans le sida peuvent aller à cet article: http://www.lemessager.net/2009/12/vih-sida-et-circoncision-la-vraie-fausse-solution-2/

  • @ Santo,

    Peut-être cette réponse paru sur le blog de Haykel vous donnera les vraies raisons qui poussent notre ami à ce focaliser sur ce sujet.

    "message personnel à Sami Aldeeb, bonjour Sami, toi qui m'a tenue dans tes bras étant enfant, je t'admirais beaucoup. mais force est de constater que tu as un problème avec les musulmans. oui je sais que tu es docteur en droit comparé si je ne m'abuse, donc tu sais ce que tu dis sur l'islam, vu que tu l'as étudié. moi, la fille de jacques, tu te rappelles, Villars-vert, oui j'ai épousé un arabe musulman. Oui, tu en sais bien plus que lui sur sa propre religion, mais tu ne penses pas quil y ait des musulmans croyant en Dieu, qui retiennent ce qu'ils savent de leur religion, amour, solidarité...et qui ne sont pas porteur de haine comme tu l'es...tu me déçoit, tu n'es pas un homme de paix.

    Ecrit par : estelle berset boukardougha | 08.02.2010

  • LA TENTATION TOTALITAIRE!

    CENSURE = DICTATURE

    CENSURE = PENSÉE UNIQUE

    Je ne suis pas toujours d'accord avec les position de M. Aldeeb, mais paraphrasant Voltaire, je me battrai jusqu'au bout pour qu'il ait le droit de les exposer.

    Tous vous avez le droit d'avoir des opinions différentes, mais vouloir faire taire ceux qui vous dérangent vous place dans le rang des fasciste et des impérialistes. Si vous vous y trouvez à l'aise, grand bien vous fasse.

    Si M. Aldeeb voulait IMPOSER ses règles, tous les démocrates lui tiendraient tête. Mais tant qu'il les PROPOSE la démocratie le protège!

  • @Sami Aldeeb :

    Pour illustrer vos propos et d'une manière générale, vous vous êtes toujours efforcé de collecter dans les bizarreries de l'Histoire et dans le recension compulsive des faits divers y relatifs, matière à détourner l'attention du public des aspects majoritaires, globalisants et centraux, d'une problématique dont les enjeux religieux d'une part, mais surtout sanitaires actuels, vous dépassent complètement.

    @Marie-France de Meuron :

    Vous me faites penser aux contradicteurs de Galilée, lequel avait eu bien tort de s'appuyer sur les lampadaires de l'observation scientifique pour affirmer que la Terre est ronde et tourne autour du Soleil. Seulement voilà, lesdits contradicteurs en noyant le poisson, voulaient à tout prix adapter la réalité à leurs convictions profondes, et non pas le contraire.

  • Monsieur Decaillet, avec tout le respect que je vous dois, je comprendrai que vous ne vouliez pas publier mon commentaire.


    Dès que le gourou apparait, les fidèles accourent!!

    En tous les cas, moi je n'oserai pas commenter avec Santo, de peur de paraître ridicule et idiote!!

  • @ estelle berset boukardougha

    Chère Estelle,

    Je suis content de te retrouver sur ce blog. Je peux t'assurer que je n'ai aucune haine contre quiconque même si j'ai le droit de l'avoir, mon cousin ayant été étranglé par des musulmans parce qu'il aimait une musulmane!

    Mon combat contre la circoncision n'est pas contre les musulmans, les juifs, les chrétiens ou autres, mais pour les enfants. Je te signale qu'aujourd'hui un groupe formé principalement de musulmans arabes combat la circoncision masculine
    http://www.facebook.com/#!/group.php?gid=37736989287
    Il compte aujourd'hui 1580 membres. Je t'invite et j'invite tous les lecteurs de ce blog de se joindre à eux dans leur combat contre la barbarie.

  • @Sami Aldeeb
    @Oussama babeuf &
    @pachakmac
    Tout d'abord, j'admire cet homme, Aldeeb, pour son courage. La passion, la conviction et le savoir ne suffisent pas à eux seuls pour lui permettre de tenir face à des critiques exprimées assez souvent à travers des insultes. Cet homme est assez documenté et défend ses idées et ses convictions avec une argumentation bien plus logique que celle de ses adversaires. N'est-ce pas le sort de tout génie d'être rejeté par la masse! On le qualifiant de raciste, ses adversaires, au bout de leur latin, espèrent le marginaliser. Force de constater, le nombre de ses lecteurs témoigne de la justesse de ses propos. Si Aldeeb ne disait que des bêtises, il n'aurait pas un tel succès. Je ne peux lui dire que courage et bonne continuation! "Rien de grand ne se fait sans passion"- disait Hegel. Par ailleurs, tous les grands qui ont changé quelque chose dans ce monde ont toujours rencontré de l'opposition, souvent de la part de grands intellectuels.
    J'aimerai dire un petit mot à Oussama: vous semblez être une personne très intelligente. C'est bien dommage que vous désiriez à tout prix défendre certaines valeurs indéfendables –même prétendues d’origine divine. Si Scipion pouvait vous passer un peu de sa lucidité, et s'il pouvait en passer également un petit peu à pachakmac, cela vous fera certainement du bien aussi bien à vous qu’à votre entourage.
    Tolérance ne rime pas avec aveuglement, du moins chez les lucides !

  • Après plusieurs semaines de matraquage et d'intox à propos de la circoncision, la vérité, enfin :

    L'OMS RECOMMANDE LA CIRCONCISION :

    "Les Juifs savaint ce qu'ils faisaient en instaurant la pratique de la circoncision", vient de révéler une enquête menée dans 21 pays, et publiée dans le magazine Biomed Central Urology :

    Un terrien sur trois est circoncis. Ce procédé, parfaitement sûr s'il est pratiqué dans de bonnes conditions hygiéniques, réduirait de près de 60% les risques de transmission du Sida.
    L'OMS et le programme des Nations Unies de lutte contre le sida, recommandent donc désormais la circoncision sur les nouveaux-nés. En Grande-Bretagne et dans d'autres pays, elle reste pourtant l'objet de polémiques. Les arguments : elle est pratiquée sans le consentement de l'enfant et n'a aucune nécessité médicale.
    des arguments balayés par cette étude qui démontre que les femmes ayant des relations sexuelles avec des hommes circoncis sont moins susceptibles de contracter l'infection du papillomavirus (cancer du col de l'utérus).

    L'expertise israélienne :

    Les chercheurs ont également prouvé que seulement 1,5% des nouveaux-nés circoncis avant leur première année connaissaient des complications médicales.
    Les cas de complications graves surviennent sur des sujets plus âgés, ou lorsque la circoncision est pratiquée par le sujet lui-même, comme le font certains adolescents qui y voient un rite de passage. L'étude conclut que "la circoncision continuera d'être pratiquée pour des raisons religieuses, culturelles et médicales. Il faut donc s'assurer que ceux qui la pratiquent soient formés ou continuent d'être formés".

    En Isräël, "l'opération Abraham" menée par huit institutions médicales israéliennes s'est par exemple rendue au Swaziland pour former les chirurgiens locaux à la circoncision en toute sécurité. Cinq médecins musulmans sénégalais sont également venus en Israël suivre une formation. "L'expertise israélienne pourrait aider à sauver des vies. Encourager la circoncision dans la lutte contre le sida pourrait faire l'objet d'une coopération entre Israël et la diaspora", a suggéré le Dr. Schenker du "Jerusalem Aids Project".

    A bon entendeur ...

    Ecrit par : Santo | 19.02.2010

  • "Dès que le gourou apparait, les fidèles accourent!!"

    Et c'est une islamiste qui le dit! Evidemment - suis-je bête - elle sait parfaitement de quoi elle parle.

Les commentaires sont fermés.