13/05/2010

L'alibi du néant

 

Sur le vif - Jeudi 13.05.10 - 19.36h

 

La Libye, il y a un peu plus d’une heure, a été élue au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

C’est une honte.

Et c’est, aussi, la démonstration définitive, pour ceux qui, par aventure, nourrissaient encore quelque doute à ce sujet, de l’inutilité totale de cette instance.

En ce jour d’Ascension, les Nations Unies ont plongé, la tête joyeuse et l'âme polyglotte, dans l'innocente apesanteur du néant.

 

Pascal Décaillet

 

19:36 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

C'est aussi une insulte aux Libyens dont on encense le tyran.

Écrit par : Marc Emery | 13/05/2010

Pascal, comment parlez-vous de la Libye et de son Guide de la grande révolution de la Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste que notre ministre des finance va voir en cachette ?
En ce jour d'Ascension ou certains avions font leur descension car ils doivent avoir des problèmes de réassortiment vu leur aimable relations avec leurs fournisseurs créditeurs !
Néanmoins parfois on se passe de mauvais jeux de mots, Cher Pascale, le jeux de mots ayant pour cible des sujets dont on peur rire, sont les biens venus, mais dans le cas présent, nous ne sommes pas en situation de rire de quoi que ce soit, ceci en tant que citoyen Suisse qu'étant citoyens du monde, citoyen Suisse, car la Suisse a tout au long de cette décadente ascension de ce criminel fasciste et raciste, toujours servit de base arrière et financière à ce massacre de la condition "humaine" et comme citoyen du monde, car malgré que sous soyons privilégiés, tant financièrement qu'en matière des droits de l'homme, nous sommes (quoi que je puisse dire) des nantis, que nous jouissons d'une totale liberté d'expression et que nous sommes tous socialement chéris par ce système humains, mais maintenant, que reste t-il de notre honneur ? Plus grand chose, particulièrement pour nous les Suisses, car nous avons été le pays qui a accueilli les milliards volés au peuple libyen, c'est bien avec ces milliards que le guide de la révolution libyennes à réussi à accomplir une telle aberration, c'est avec ces milliards qu'il a d'abord appauvrit son propre peuple afin de mieux le contrôler, c'est avec ces milliards qu'il se paye les barbouzes qui sèment la terreur dans ce pays corrompu dans la moelle !
Nous pouvons dire que la Suisse n'est pas tout à fait extérieure à cette distinction et que le mal c'est peu être étendu bien au delà des frontières de la raison elle même !
Il y a quelques décennies, plutôt plusieurs que quelques, notre culture voyait naitre le surréalisme, Aragon, Breton, Éluard et tant d'autres, maintenant, avec certes quelque retards, nous pouvons y ajouter le nom de l'innommable.
Mais de notre pays, dans lequel nous tenons en otage Polanski, nous n'avons pas trop de leçons à donner !

Écrit par : Corto | 13/05/2010

Corto vous défendez combien de pays? Vous en avez combien au juste? et au final, c'est quoi votre but? Et surtout où habitez-vous? Je trouve que vous manquez de crédibilité à force de taper sur la Suisse chose que vous ne faite jamais avec Israel. Bizarre vous avez dit bizarre?

Écrit par : hommersimson | 14/05/2010

Une honte oui, un scandale oui. Le jour ou l'ONU aura besoin d'une équipe pour déboucher les chio... Madame Calmy va faire un pas en avant et y envoyer ses (nos)fonctionnaires! Que nous a apporté l'ONU jusqu'à ces jours!?! Une aide pour nos otages. Il faut nous retirer de ce machin corrompu et bien inutile. Cela me rappel La Fontaine, la grenouille qui voulait devenir plus grosse que le boeuf!

Écrit par : ONU Neni | 14/05/2010

Promouvoir conjointement la Suisse et Libye est une manière bien lâche de renvoyer ces deux pays dos à dos sans prendre le risque de se mettre quiconque à dos !

Grotesque de la part de ceux qui sont ni pour ni contre, bien au contraire...

Écrit par : Santo Cappon | 14/05/2010

Les commentaires sont fermés.