17/05/2010

Marre d’Elmar

 

Sur le vif - Lundi 17.05.10 - 10.16h

 

On peut avoir été un excellent maire de Zurich et s’avérer un piètre chroniqueur. Ainsi, Elmar Ledergerber, qui se produit tous les lundis matin sur la RSR. Ne parlons pas ici de la forme radiophonique, ce français qui laisse à désirer et que quelqu’un pourrait tout de même, dans l’intérêt de l’auteur, corriger. Non, parlons du fond, et notamment de l’exécrable prestation de ce matin.

 

Pendant une minute et vingt-six secondes, notre bon soldat socialiste, aux bonnes pensées bien pures, exécute Israël avec une systématique dans la mauvaise foi qui pulvérise l’entendement. Réquisitoire à charge, unilatéral, une minute vingt-six secondes de vomissure sur cet Etat « colonialiste », « coupable de terrorisme ». La caricature de la caricature des positions de toujours de nos bons socialistes suisses sur le conflit du Proche-Orient. Tout cela pour démontrer que l’OCDE a eu tort d’accueillir Israël comme membre, et que nous, bons et gentils Suisses, devons nous hâter de boycotter tout produit en provenance de ce pays infâme.

 

Alors d’accord, Monsieur l’ex-maire, adieu oranges de Jaffa, si cela peut vous faire du bien, les agrumes ça pique et ça grattouille. Mais au fait, Monsieur le militant à la blanche conscience, puisqu’il vous sied de vouer aux gémonies certaines adhésions, nous serions très heureux de recueillir votre avis sur la très brillante élection de la Libye au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

 

Peut-être un sujet pour votre prochain billet, lundi prochain ?

 

Pascal Décaillet

 

10:16 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

La RSR, repaire de journalistes et d'animateurs pour la plupart Français passe son temps à faire de la pure propagande gauchiste. Du petit matin avec les inepties de ce pauvre Pascal Bernheim si fier de sa camisole de force jusqu'à la ligne de coeur tard le soir avec ce descendant de Viking à la vue acérée qui se vante à "La Soupe" d'être d'extrême-gauche en passant par les complaintes xénophiles de Sonia Zoran dans ses Figuiers, tout, tout le temps (sauf l'émission des vieux crabes mélomanes...) est une complainte en faveur de l'immigration massive et contre l'UDC. Le combat contre ce parti semble être le point principal du cahier des charges de cette chaîne.
Personnellement, je n'ai jamais voté UDC et n'ai rien contre une immigration modérée et choisie (stade déjà dépassé depuis longtemps en Suisse...), mais cette propagande frénétique me fait me demander s'il ne faudrait pas lancer un mouvement national de refus de payer cette redevance, en fait une véritable taxe révolutionnaire digne de l'ETA...

Écrit par : Géo | 17/05/2010

Minable plutôt qu'exécrable...

J'aurais bien aimé connaître ses critères et simplement les appliquer aux divers acteurs de la région, froidement, sans passion.

La région est en guerre. Adhérer sans critique à l'un des camps signifie qu'on devient partisan. M. Elmar Ledergerber l'a bien montré en n'émettant pas le moindre soupçon de supposition d'éventualité d'une probabilité que les palestiniens soient aussi les acteurs d'une guerre où rien n'est tout blanc ou tout noir.

Pour ma part, j'ai un peu de peine à me solidariser d'un groupe qui utilise les enfants dans la guerre, qui envoie les handicapés au suicide, qui attaque délibérément et répétitivement les centres civils, qui utilise les hôpitaux comme centres de commandement et les ambulances comme moyen de déplacement des chefs militaire, qui incite dans ses documents écrits et dans ses médias au crime raciste, qui utilise l'argent international à s'approvisionner en armes (ou le détourne à usage personnel), laissant ainsi dépérir sa propre population, qui réduit la femme à une chose et qui n'autorise pas le débat d'opinion.

Mais Elmar Ledergerber montre par sa chronique sans critique qu'il adhère à de tels valeurs.

Ce serait pourtant simple de critiquer tous les acteurs de la région en posant des critères appliqués équitablement aux uns et aux autres...

Écrit par : gerardh | 18/05/2010

Franchement, le commentaire de Géo est remarquable. Mieux que je n'aurais pu le faire, il dit tout ce que je pense et constate depuis longtemps. Hélas, son idée de mouvement national de refus n'a aucune chance avec un peuple de moutons si avides de se laisser tondre...

Écrit par : Emigré | 18/05/2010

Les commentaires sont fermés.