06/06/2010

L’homme qui fait fuir les cygnes

Sur le vif - Dimanche 06.06.10 - 09.24h

 

« Israël terroriste ». C’est en tête d’une manifestation hurlant ces deux mots que le conseiller national Carlo Sommaruga, hier, défilait sur le pont du Mont-Blanc, à Genève. Peu après, on a pu entendre le même personnage donner libre cours longuement à sa haine d’Israël, sans contradicteur, sur les ondes publiques.

Ces braves gens qui manifestaient hier à Genève, avec leurs keffiehs, leurs drapeaux turcs et palestiniens, on apprécierait aussi de les entendre lorsque des bus scolaires israéliens sont la proie des roquettes de ce si cher et si charmant Hamas.

On apprécierait, aussi, de recueillir leur point de vue si nuancé et documenté sur le transit, par Gaza, de toutes sortes d’armes visant, rien de moins, qu’à détruire Israël.

Mais cela, on ne l’entend jamais. On perpétue, sans la moindre nuance, la bonne vieille tradition unilatéralement pro-palestinienne de la gauche suisse. On sort le keffieh, mythologie oblige, on vient brailler « Israël terroriste » sur le pont du Mont-Blanc, on ne donne jamais ce qualificatif à ceux d’en face, on cite sur les ondes quelques vagues Conventions de Genève, on se retranche derrière le paravent du droit international, et puis on rentre chez soi. Persuadé d’avoir participé à quelque chose d’héroïque, de grand.

Alors qu’on a juste fait peur aux cygnes qui passaient. Avec de rauques hurlements. Ah, les braves gens !

 

Pascal Décaillet

 

PS: il y a, jour pour jour, 66 ans, une "flotille" un peu moins amatrice venait, sur les côtes de Normandie, contribuer à libérer l'Europe du plus abominable régime que ce continent ait connu. Là oui, je pense qu'on pouvait parler d'Etat terroriste.


09:24 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Comme vous, Monsieur Décaillet, j'apprécie peu voir dans nos rues tous ces défilés réunissant l'habituel troupeau d'Européens ethnomasochistes, désormais largement encadré par des masses originaires du Moyen-Orient. Cependant, je n'oublie pas qui a activement contribué à les faire venir, sur nos terres, ces masses allogènes :

http://www.youtube.com/watch?v=t6tXAYOrLoI&feature=player_embedded

(à partir de la 47ème seconde : ils ont voulu nous infliger une seconde "Andalousie" et ils récoltent une "Palestine" et des "barbus" en Europe ; ce serait drôle - "poetic justice" comme on dit aux USA - si nous n'étions pas nous-aussi, indigènes européens, pris à notre corps défendant dans leurs sempiternelles querelles.)

Écrit par : Paul Bär | 06/06/2010

La "flottille de Gaza" sur le pont du Mont-Blanc...
Merci M. Decaillet, ça fait plaisir d'entendre des paroles sensées ai lieu des "Mort à Israël!" qu'on entendait hier. Avec un groupe d'amis nous nous sommes demandés si la mort demandée s'appliquait seulement aux Juifs d'Israël ou s'ils entendaient tous les juifs du monde!

Écrit par : Hakim | 06/06/2010

Pierre Gripari disait "qu'Israël s'était condamné tout seul à Nüremberg."
A première vue paradoxale, cette sentence n'est pas fausse, comme l'on voit bien qu'aujourd'hui la nation juive voit se retourner contre elle toutes ces belles valeurs humanistes que sa diaspora n'a pas été la dernière à propager en Occident.
Ainsi, utiliser le débarquement du 6 juin comme argument pour défendre aujourd'hui Israël n'est pas très productif, étant donné que les forces sous contrôle des USA en 44 ne venaient pas précisemment en Europe pour y défendre le concept du nationalisme ethnique.

Écrit par : Paul Bär | 06/06/2010

De Miguel L. :"La flottille de Gaza
Ces activistes des droits de l'homme qui, de bonne foi sans doute, essaient de briser le blocus, ne se rendent pas compte dans leur ingénuité, qu'ils poussent aux options les plus sanglantes. Ces derniers temps nous assistons à un phénomène qui s'intensifie jour après jour : La complicité de forces libérales et de vrais activistes de droits de l'homme avec les forces les plus antidémocratiques, anti-libérales, misogynes, terroristes et bellicistes qui existent sur la planète. Cette alliance monstrueuse est l'une des menaces les plus sérieuses pour l'avenir de l'Europe. En même temps qu'elle justifie l'agresseur terroriste, le vrai ennemi de la paix, habillé en victime éternelle, elle démonise Israël en ne lui donnant pas d'option pour se défendre de la violence.
Venons en aux faits. Dans la bande de Gaza, Israël a retiré ses troupes et tous les Juifs israéliens qui vivaient là, ont dû abandonner toutes leurs propriétés et partir pour ne pas être massacrés par les Palestiniens quand l'armée s'est retirée. Il n'y a pas eu de protestations de l'opinion publique mondiale, personne ne s'est demandé pourquoi des Israéliens ne peuvent pas vivre à Gaza avec les Arabes, comme les Arabes vivent en Israël avec les Juifs. La tolérance se exige seulement dans une seule direction. Les palestiniens de Gaza ont eu l'opportunité de vivre dans la paix et de construire un meilleur monde pour eux et leurs enfants. Ils avaient l'appui financier de la communauté internationale et une très belle côte sur la Méditerranée, convoitée par les entrepreneurs du tourisme international. Mais ils ont préféré et la prédication du Hamas et attaquer Israël.
Le Hamas a pris le pouvoir à Gaza. Le Hamas est une organisation terroriste basée sur le fondamentalisme islamique. Le Hamas proclame officiellement dans ses statuts comme objectif, destruction de l'état d'Israël et annihilation des Juifs qui y habitent. Il n'y a pas de possibilité de paix avec le Hamas simplement parce que le Hamas n'admet pas la paix avec Israël sous aucune condition. Israël a été agressée pendant des années par les milliers de fusées lancées depuis Gaza, dont l'objectif est le meurtre indiscriminé d'Israéliens. Nous n'avons pas vu non plus une vague d'indignation des libéraux contre cette attaque terroriste sur civils, répétée des milliers de fois! Le Hamas est officiellement en guerre avec Israël, en conséquence Israël est en guerre avec le Hamas.
Quelles sont les options d'Israël pour protéger la vie de ses citoyens?" (à suivre)

Écrit par : Hakim | 06/06/2010

Monsieur Décaillet,

Sur le vif .. Un peut trop sur le vif peut-être ?

Bien que dans le vif, quand on dit quelque chose, pour être pris au sérieux, il faudrait pouvoir prouver ce qu'on affirme, ainsi il me semble que jamais une seule roquette du Hamas soit tombée sur un bus scolaire israélien. De même, pouvez vous peut-être nous donner une quelconque référence que « documente » le transit par Gaza des armes de « toutes sortes » ? Et croyez-vous sincèrement que le Hamas soit en mesure de « détruire Israël » ?

En fait ici, vous péchez de ce que vous dénoncez: Vous exprimez une vision unilaterale et simpliste.

Vous avez votre perception du conflit israélo-palestinien, c'est votre droit. M. Sommaruga a la sienne. Vous vous exprimez ici aussi sans contradicteur, car les commentaires de votre blog sont modérés.

Je parie que mes propos ne vont pas être publiés.

Écrit par : Mr. Bean | 06/06/2010

Selon le Colonel Prouteau ancien et formateur au sein du GIGN français, les soldats Israéliens sont monté a bord des navires sans protection et ceci parce que les informations transmises par le gouvernement Turc précisait qu'il n'y avait pas d'activistes ni d'armes à bord ! En effet, le but était de contrôler les identités et vérifier la cargaison sans emploi de la force.

Malheureusement un groupe d'extrêmistes ont semé le trouble et obligé l'armée Israélienne à durcir le ton.

Le gouvernement Turc porte la responsabilité des fausses informations transmise à Israël dans cette affaire.

Toujours, selon l'interview (France 2) du Colonel Prouteau, un véritable assaut aurait été gérer de manière différente, le modus operanti est le suivant :
Neutralisation du poste de pilotage du navire, prise simultanée de la proue et de la poupe du navire en nombre et éventuellement neutralisation du gouvernail et des hélices. (débarquement en grappe de soldats depuis les hélicoptères et non un par un comme sur les vidéos disponible).

Hors, à aucun moment l'armée Israélienne n'a opté pour cette solution direct, au contraire elle a débarqué de manière isolée ses soldats, ce qui démontre une manière "light" et non agressive.

Rappelons que les autorités Turc avaient garantit à l'Etat Hébreu qu'il n'y avait pas d'activistes ni d'armes à bord ! Ce n'était pas le cas !

En conséquence Les conseillers nationaux que sont Sommaruga et Zisyadis doivent démissionner de leur poste, en aucun cas nous ne pouvons tolérer que des politiques dont la naïveté et les discours haineux puissent être la représentation des citoyennes et citoyens de ce pays !

@Bean, si le HAMAS ne peut détruire Israël, il est normal qu'un gouvernement puisse garantir la sécurité des ses habitants et pas seulement les Juifs mais également les nombreux Arabes qui y vivent! Je vous rappelle qu'en 2007 lors de la prise de Gaza par le HAMAS plus de 700 fonctionnaires du FATAH ont été exécuté, l'enquête demandée à cette époque par l'ONU reste à ce jour lettre morte ! Je passe le sujet des enfants utilisés pour transporter des armes et creuser des tunnels, car visiblement tout le monde sans fou !!

Écrit par : Steeve | 06/06/2010

Peut-être bien que le soutien de la gauche genevoise aidera le "peuple palestinien", pour autant que cette locution puisse être définie clairement. Il aidera en tout cas le Hamas et soustraira encore quelques votes aux partis en question.

Écrit par : Mère-Grand | 06/06/2010

C'est facile d'être "pour" ou "contre".

Ce que je constate, c'est qu'aucun activiste de gauche ne propose de solution reconnue par les palestiniens... je ne parle même pas des israéliens.

Le fameux retour aux frontières de 1967 dont ils parlent souvent, donc retour aux frontières d'un armistice à l'issue d'une bataille entre Israël et les Etats voisins en 1949, est à la fois arbitraire et non reconnu par les palestiniens. C'est juste une bonne base de dialogue pour autant qu'on veuille bien dialoguer. Si j'en crois les textes fondateurs des divers mouvements palestiniens, sont considérés comme occupés et à récupérer la totalité de la surface d'Israël.

La bêtise et l'aveuglement des compassionnistes (mouvements qui soutiennent celui qui pleurent fort) est très utile et parfaitement compris par les palestiniens. ...Un peu moins par les arméniens qui se font massacrer par les turcs ou les soudanais par les islamistes.

Je n'arrive pas à comprendre si les compassionnistes sont motivés par la haine de l'Etat juif ou l'adhésion aux valeurs portées par les palestiniens.

Je n'arrive pas à comprendre...ou j'ai peur de comprendre.

Écrit par : gerardh | 06/06/2010

Mauvais cygne; je pense pouvoir dire qu'une immense majorité d'etats plus ou moins démocrates- autoritaires que sais-je encore considèrent que le blocus de Gaza n' a aucune justification politique et plus grave peut-être est compètement contre -productif, alors foin d'angélisme tout doit être entrepris pour trouver une solution qui permette aux Gazaouites de reconstruire leurs maisons- écoles- hôpitaux. Votre opinion sur Carlo est hors-propos. sur le débarquement de Normandie ,la droite suisse n'a pas particuliérement de leçon de résistance à donner ,une bonne partie de la société, bien pensante s'accomodait de l'Etat terroriste d'à côté.Mussolini était Docteur Honoris Causa de l'univerité de Lausanne, alors Carlo-Rémy-et les autres leur cause n'est pasde donner du pain aux cygnes d'ailleurs eux ils n'en ont pas besoin .

Écrit par : briand | 06/06/2010

Pour une fois d'accord avec vous. Il faut relever, aussi, qu'Israël n'a jamais facilité le travail de ses amis.

Écrit par : Déblogueur | 06/06/2010

@gerardh
Bien pensé et bien dit ... et bien nommés.

Écrit par : Mère-Grand | 06/06/2010

Ouille.
Cela n'est pas le fait d'un homme.

Signé: un sygne éberlué, qui va vomir à côté.

Écrit par : na...ya | 06/06/2010

Les cygnes.
les signes.
L'homme. t'1, ce n'est pas un homme
Je ne sais pas lequel des auteurs des blogs TDG de ce jour reflète au plus près l'empoor, le dégoût de suisses comme nous face à ce nauséabond marasme

De fait, tous ces gens payés par nous au conseil de sécurité, aux droit de l'homme
pour préserver le droit international de sécurité, en eaux internationales,
pour préserver la sécurité des droits de l'homme
pour préserver la valeur humaine et sa sécurité, selon Dunant,

ont, une fois de plus en 2010, montrés comment il est facile d'être bafoués
Ce qui fait que messieurs les fonctionnaires de toutes ces agences int'les,

CECI EST la dé-crédibilitisation de vos fonctions qui fut entérinée.
Ce prix n'étant, bien entendu,
que le moindre à payer pour vous, responsables,
aux vu des victimes induites lors de l'irresponsabilité de vos fonctions.

Vous avez obtenu que l'ensemble de la population mondiale ne vous croie plus, que l'ONU soit fondamentalement décrédibilisé, qu'aucune campagne de confiance ne puisse récupérer le Conseil de Sécurité de l'ONU.

Vivez bien avec cette conscience, vos villas et vos 4x4, messieurs, mesdames et autres conjoints qui en profitez à Genève.


On ne peut être parent de rescapé de camp nazis comme moi
avoir été témoin et victime à GE de profiteurs de ces régimes
comme ce roumain établi en CH
ou autres avocats pas tout à fait CH mais très complaisants de la place,
sans parler ou devoir dire stop.


Et là, C'EST PAS L'HOMME
mais une quidam qui le dit: quels c.! les cygnes de Genève n'ont rien à voir avec tout ça! Purrée: ces cygnes sont des volatiles. qui marquent un signe, si l'on veut. etc. mais là, de tels niveaux métaphysiques dépassent l'entendement de nos sbires.

Djee!

Écrit par : na...ya | 06/06/2010

Chers amis,

Avant de parler et de critiquer, allez voir sur place à Gaza comme l'a fait
Carlo Sommaruga. Lui il est aller voir ce que la vie au jour le jour était pour la population de là bas.
Du point de vue du droit uniquement sans autres commentaires, les eaux internationales ne sont pas autorisés à des actions militaires de la part
d'Israël. Maintenant qu'Israël a des doléances contre le Hammas, elle n'a qu'à utiliser le droit international et s'adresser à l'ONU comme elle le fait toujours d'ailleurs, et puis toute la population de Gaza n'appartient pas au Hammas. Il y a des gens qui veulent vivre et manger comme tout le monde, et qui n'arrivent pas à acheter un morceau de pain, alors un peu d'humanité aussi envers eux. Je pense que jusqu'à ce jour, Israël a bien protéger ses frontières et faire passer quelques bateaux humanitaires lui ferait tout simplement honneur. Puisse la paix revenir dans cette région un beau jour.
Je pense que tous les deux pays, ont vraiment besoin de vivre en paix ensemble, mais ils sont victimes d'extrêmistes de par et d'autres, pourtant ils ont besoin l'un de l'autre. Au lieu de se faire la guerre, ils ont intérêts à construire leur avenir ensemble. C'est la haine et l'intolérance qui mène à cela. J'aimerai bien un jour me réveiller en entendant qu'il y a la paix dans cette région. Vous ne pouvez vous imaginer la misère et les larmes versés par les pauvres immigrés palestiniens dans le monde arabe, de même que les larmes versés par les familles israéliennes qui ont perdu un des leurs à la guerre. il faut leur dire que maintenant cela suffit et que le monde entier attend avec impatience qu'ils fassent enfin la paix.
Critiquer un avocat qui connaît par coeur les articles de lois concernant les droits de l'homme n'est pas du tout malin, car il peut vous sortir tous les articles de lois pour vous répondre, en plus des conventions internationales et de la charte des nations unis etc. etc. Lisez les conventions internationales, les conventions de Genève et ensuite argumentez. Voilà!
Désolé mes amis pour mon français.
Esmé

Écrit par : Esméralda | 07/06/2010

Il n'est pas étonnant que la gauche genevoise se fasse si volontiers berner par les metteurs en scène de la prétendue "flotille de la paix".
J'avais analysé il y a quelques années (en appliquant les théories de l'analyste stratégique suisse Jacques Baud) les similitudes entre les méthodes utilisées par les anti-mondialistes durant le G8 d'Evian (juin 2003) et les méthodes utilisées par les forces insurrectionnelles dans les conflits qui opposent un Etat occidental à un adversaire non-occidental. Ces méthodes sont très similaires: (i) provoquer la violence, (ii) subir la violence (ou, mieux, la faire subir à quelqu'un d'autre), (iii) occuper l'espace médiatique et jouer la carte de la victimisation, (iv) faire plier l'adversaire sous la pression de l'opinion publique occidentale. J'ignore si ceux qui recourent à ces méthodes y recourent sciemment. Toujours est-il que le recours à ces méthodes est systématique, et qu'il permet en principe d'atteindre l'objectif recherché. Gardons-nous de croire que le vainqueur doit son succès au hasard...
Mon analyse tentait, entre anthropologie et analyse stratégique, de (i) décrire le mécanisme de base de ces conflits que l'on appelle "asymétriques", (ii) expliquer pourquoi ce mécanisme fonctionne (sur la base des thèses de l'anthropologue français René Girard), et (iii) déterminer comment les sociétés démocratiques devraient pouvoir s'en préserver. Elle avait paru dans une revue d'anthropologie publiée par l'Université de Californie, à Los Angeles et est disponible en ligne à l'adresse suivante: http://www.anthropoetics.ucla.edu/ap1303/1303baeriswyl.htm .
Tout commentaire bienvenu.

Écrit par : Raphaël Baeriswyl | 07/06/2010

Oui en effet M. Sommaruga est allé voir Gaza, sauf que ce Monsieur a été durant toute sa visite entouré et controllé par le service de propagande du HAMAS ! Car, sachez-le, vous ne pouvez vous déplacer à Gaza sans l'autorisation et l'accompagnement du HAMAS ! Les rares témoignages obtenu par des journalistes sans le véto des "Barbus" démontrent clairement la manière dont ceux-ci tiennent et manipule les Gazaouis. Commen le HAMAS détourne l'aide humanitaire, utilise des ambulances pour transporter des armes et comment ce même HAMAS se sert des enfants et des écoles pour la propagande. D'ailleurs Gaza est aujourd'hui nomme le "Hamastan" !!

Écrit par : Liv | 07/06/2010

Bonjour,

Très isolé - parce que trop pertinent dans la médiature ? -, Alain Finkielkraut a commenté l'événement et sa présentation par les médias sur la chaîne Public Sénat :
http://www.dailymotion.com/video/xdk6hg_le-22h-alain-finkielkraut-philosoph_news#from=embed

Bien cordialement.

Écrit par : Malentraide | 09/06/2010

@ Esmeralda- Vous êtes une victime de la propagande misérabiliste du Hamas. Vous devez savoir que l'Autorité Palestine a certifié qu'IL N'Y PAS de crise humanitaire à Gaza : "Azzam al-Ahmed, un officiel du Fatah, vient de déclarer qu’il est totalement opposé à la levée du blocus de Gaza tant que le Hamas refuse la réconciliation. Il a insisté sur le fait qu’il n’y a pas de crise humanitaire à Gaza, car l’autorité palestinienne envoi de l’aide à Gaza par Israël." http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2010/06/08/scoop-les-palestiniens-refusent-la-levee-du-blocus-de-gaza-j.html
Vous vous êtes fait avoir! Comme des dizaines de millier d'autres... "Quand le Mensonge fait le tour du monde, la Vérité est encore en train de mettre ses chaussures"

Écrit par : Hakim | 09/06/2010

Les commentaires sont fermés.