28/07/2010

Genève se paye notre poire

poire.jpg

 

Sur le vif - Mercredi 28.07.10 - 20.11h

 

Il y a des nouvelles, comme ça, qui vous tombent sur le caillou avec l’outrecuidance dévastatrice d’un alambic. À en croire une radio qui distille, goutte-à-goutte, les plus fermentées des nouvelles d’Etat, la williamine, marque Morand devant l’Eternel (qui n’en est sans doute pas le dernier consommateur) serait d’origine… genevoise !

 

Si.

 

Le père Alphonse Saxoud, à Saconnex d’Arve, en aurait concédé les droits à la famille Morand, au milieu du vingtième siècle et d’un champ de ces magnifiques poiriers, que l’on dit « Bons-Chrétiens » et qui remonteraient au moins à Saint François de Paule, Calabrais de légende qui fonda (je ne vous apprends rien) l’ordre des Minimes.

 

La williamine, genevoise ! Et le cardon de Plainpalais ? D’Orsières ? Diable. Voilà qui tisse et qui métisse, qui trouble et qui sulfate, qui brasse les origines, exhausse les destins, distille la grande Histoire, aiguise nos esprits, vivifie nos sens.

 

Mais si elle est vraie, cette nouvelle, c’est qu’il est super, Saxoud. Et qu’au royaume du diable, qui n’est locataire passager que d’un tout petit bout du Rhône, tout espoir de rédemption, peut-être, n’est pas perdu.

 

D’ici une heure ou deux, là où je suis, je serai allé vérifier. Faites comme moi. Humez. Pensez au père Saxoud. Et reconnaissez que cet esprit-là est beaucoup plus proche de la sainteté que des querelles de frontière.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

 

 

 

20:11 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Et oui, on est parfois abusé !

La Williamine, genevoise !
Le cardon épineux de Plainpalais d’Orsières !
Le véritable Gruyère d'Emmental de Savoie !
Le faux Emmental de Bavière !
Le Camembert suisse !
Le véritable Schabziger de New Glarus / Wisconsin / USA !
La Feta danoise !
Le Caviar d'esturgeons de Frutigen / BE
Le seul véritable Champagne de Champagne près d'Onnens/VD, le seul qui ne fasse pas mal à la tête, mais tout de même banni des carnotzets romands par décret de l'Hexagone où tout ne tourne pas très rond ...
Sans oublier l'Oeil de Perdrix du Valais !
La fondue valaisanne aux tomates, servie à la louche par une Néerlandaise en costume d'Évolène dans un café de Savièse ...
Les "rooms En-Suite" anglaises où l'on ne voit rien venir même en scrutant attentivement l'horizon ...
etc.

Ah, usurpation quand tu nous tiens !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 28/07/2010

Si vous ne voulez pas être la poire de cette histoire,

voyez plutôt cette mise en boîte :

http://francoib.chez-alice.fr/poire/index.htm

Écrit par : Les Dix Gagas | 31/07/2010

Les commentaires sont fermés.