Mâtin, quel destin !

Imprimer

 

 

Toujours à la pointe de l’actualité, le Matin nous apprend aujourd’hui, en page 3, que la Saint-Galloise Karin Keller-Sutter, candidate au Conseil fédéral, est … démocrate-chrétienne !

 

A coup sûr, une conversion récente. A côté de laquelle le Chemin de Damas apparaît comme une promenade de santé sur les contreforts du Toggenburg. En tout cas, Christophe Darbellay pourra triompher : le deuxième siège reconquis, par la seule grâce de l’Esprit.

 

Quant au Matin, il écrivait déjà, le 19 août, que KKS était « à la tête, depuis 10 ans, du Département fédéral de justice et police ». Mâtin, quelle promotion ! Candidate à une fonction qu’elle exerce déjà depuis une décennie. Il faudra bien tous les Matins du monde pour comprendre. Et le génie d’Alain Corneau*, désormais candidat à l’éternité.

 

Pascal Décaillet

 

* Alain Corneau, oui, qui était né le 7 août 1943 à ... Meung-sur-Loire! Sans doute l'enfant Corneau a-t-il croisé sur ses chemins de jeu un retraité nommé Jules Maigret...

 

 

Lien permanent Catégories : Epigrammes à 3 grammes 2 commentaires

Commentaires

  • "Oh mâtin quel réveil
    Mâtin quel réveille-matin
    ....
    Pour une sonnerie
    C'est une belle çonnerie !"

    le Bobby de Pézenas

  • Les membres de la rédaction devraient se reconvertir et travailler pour l'hebdomadaire de la Coop ou de la Migros et vanter la qualité des petits pois et carottes.

    A propos, dans sa dernière publication, l'hebdomadaire de la Coop consacre un article à Sandra Jean rédactrice en chef du "boulevardier matinal de Lôzaaaane"

Les commentaires sont fermés.