08/09/2010

Musa Selimi pourra rester en Suisse

 

Sur le vif - Et avec un soupir de soulagement - Mercredi 08.09.10 - 14.42h

 

Excellente nouvelle pour tous ceux qui ont soutenu sa cause : Musa Selimi pourra rester en Suisse ! Réunis à l’instant dans à la Brasserie des Tours, à Carouge, les amis de Musa ont le cœur à la fête. L'autorisation de Berne est arrivée ce matin.

 

Musa Selimi, Kosovar, a quarante ans. La moitié de sa vie, il l’a passée dans notre pays. Il a travaillé dans le bâtiment, puis la restauration. Il paie ses impôts et ses charges sociales. Seulement voilà : il n’a pas ses papiers. Il aurait donc dû quitter la Suisse début juillet.

 

Musa a une épouse et deux enfants. Tous sont parfaitement intégrés dans le canton de Genève, à commencer par la ville de Carouge, où s’active depuis longtemps l’enseignante et conseillère municipale (A Gauche toute !) Henriette Stebler, en sa faveur.

 

D’Alain Morisod à Jean-François Duchosal, en passant par l’ex-candidat socialiste Papy Moustache, ou encore son collègue du National Luc Barthassat, de nombreuses personnalités, à Genève, se mobilisent depuis des mois pour Musa.

 

C’est une solution raisonnable et humaine qui a été trouvée. Elle n’induit pas de régularisation générale. Il fallait qu’une issue, pour Musa, fût inventée. C’est désormais chose faite. Bien au-delà du clivage droite-gauche, on ne peut que s’en féliciter. Et se sentir fier d’être Suisse.

 

Pascal Décaillet

 

PS - Ceci est la 600ème note publiée sur ce blog depuis ses débuts, en octobre 2007. A tous, merci de votre fidélité.

 

 

 

 

 

 

 

14:42 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Excellente nouvelle pour cette famille. A propos d'excellente nouvelle, il y a 40 ans aujourd'hui qu'un genevois, André Rochat, arrivait à sauver environ 450 personnes prisonnières des terroristes Habache et Arafat à Zarka après le détournement de 3 avions dont un Swissair. Comme par hasard, aucun journal et aucune TV n'en parle ! La trouille des musulmans sans doute.

Écrit par : octave vairgebel | 08/09/2010

Bien au-delà du clivage droite-gauche?? Allô?

La totalité de la gauche a soutenu ce combat (parti d'ailleurs d'une conseillère municipale solidaritéS), contre l'extrême-droite et une bonne grosse partie du centre-droit, à l'exception notable du PDC.

Écrit par : T.S. | 08/09/2010

Une super bonne nouvelle.
Cela marche toujours quand tout le monde se mobilise.
Une leçon pour d'autres actions.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 08/09/2010

Bonne nouvelle et suis sincèrement contente pour lui et sa famille.


Musa célèbre et l'extrême droite maugrée!

Écrit par : Fatima | 08/09/2010

"Elle n’induit pas de régularisation générale."

Pourtant Alain Morisod estimait, tout à l'heure sur la RSR, que cette mesure pourrait ou devrait s'appliquer à plus de 20'000 familles clandestines en Suisse.

Evidemment, ni les multi-millionnaires de la chanson fade, ni les politiciens de gauche aux salaires à cinq chiffres, ni les membres de la classe journalistique aux emplois assurés ne risquent d'entrer en concurrence avec ces nouveaux-venus illégaux et ne peuvent donc vraiment comprendre les vilains sentiments, pas beaux, cracra, nauséabonds, du bas-peuple indigène face à la migration de remplacement (imaginons que 20'000 jeunes journalistes clandestins, mais parfaitement formés, débarquent en Suisse, là, le son des cloches des média risquerait fort d'être bien différent).

C'est aussi assez triste de considérer que la citoyenneté se résume au fait de payer des impôts, comme si le pays n'était définitivement plus qu'une sorte de grand magasin et les papiers d'identité désormais assimilés à une simple carte Cumulus donnant accès à des prestations sociales.

Le jour où le pays me demandera quelque chose, à moi minable indigène, je crois bien que je serais maintenant tenté de lui répondre simplement "M*rde, demandez aux autres" (pardonnez cet accès de vulgarité, mais c'était pour bien exprimer mon état d'esprit ; et gaffe, les masses dépossédés, c'est pas toujours sympathique).

Écrit par : Paul Bär | 08/09/2010

Quand les administrations s'en prennent à quelqu'un ! Que faire ?
Se Battre !!!
Personnellement je n'aime pas trop alimenter les polémiques sans avoir pu consulter un dossier ! Mais il y en a que j'ai eu entre les mains, aie aie aie !!!!
Il n'y a pas un magistrat pour en rattraper l'autre, la descente aux enfers ou pour d'autre une ascension paradisiaque propre à certains paradis !

Écrit par : Corto | 09/09/2010

Et bien moi, ce qui me dérange, c'est que l'on s'en fout des lois. Et c'est vraiment mal récompenser les gens qui l'a respecte. C'est vraiment ouvrir la porte à toutes sortes de dérivent. Donc cette décision ne me réjouis pas.

Écrit par : Danièle | 09/09/2010

Monsieur Selimi se fout de la loi qui, rappelons-le, érige en délit passible de l'emprisonnement ce qui a été son comportement pendant plusieurs décennies. L'octroi d'un permis pour le futur ne changea rien au passé de ce Monsieur.

L'épouse de Monsieur Selimi se fout de la loi.

L'employeur de Monsieur Selimi se fout de la loi.

Le Procureur général se fout de la loi.

Morisot. Buchs. Duchosal. Barthasat et d'autres encore se foutent des lois et soutiennent un délinquant.

Le PDC se fout de la loi et soutient un délinquant.

La loi en question a été voulue par le peuple qui l'a acceptée en votation populaire.

Selimi, sa femme, le PG, Morisot, Buchs, Duchosal se foutent du peuple et le PDC se fout du peuple.

Le politique a montré son mépris du peuple.

Pourrait-on établir une liste des délits que l'on est autorisé à commettre ?

Écrit par : CEDH | 09/09/2010

Quelques uns des députés se foutant des lois.

Fabiano Forte, François Gillet, Anne Marie von Arx-Vernon, Serge Dal Busco, Philippe Schaller, Vincent Maitre, Guillaume Barazzone, Michel Forni, Guy Mettan, Serge Hiltpold, Anne Emery-Torracinta, Lydia Schneider Hausser, Roger Deneys, Marie Salima Moyard.

http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/R00616.pdf

Écrit par : CEDH | 09/09/2010

"Et bien moi, ce qui me dérange, c'est que l'on s'en fout des lois."

Juste.
Comme la loi n'est plus la loi, qu'on peut désormais l'interpréter selon l'air du temps, hé bien, moi, ma prochaine déclaration d'impôts, je vais "l'interpréter" à la façon souple et peu formelle dont les instances étatiques suisses considèrent désormais la règlementation sur le séjour des étrangers. Je ne vois pas quoi au nom de quels principes, ce que, eux, peuvent faire, moi, je ne le pourrais pas.

Sinon, regardez ici...

http://www.dailymotion.com/video/xdcsz3_l-ideologie-face-aux-realites-du-xx_news

... comment Hervé Juvin explique magistralement pourquoi le genre d'affaires dont on discute sur ce fil rejouit tout autant la gauche que la droite "francfortiste" : l'alliance du grand magasin et de l'indifférentiation comme idéologie.

Écrit par : Paul Bär | 09/09/2010

"Quelques uns des députés se foutant des lois."

Les femmes de clandestins font d'excellentes mamans de jour, serviables, sympathiques ... peu chères. Très utile pour les couples sur-occupés de la petite hyperclasse locale.

"Pourrait-on établir une liste des délits que l'on est autorisé à commettre ?"

Les délits que l'on peut commettre, sans trop de risques, sont ceux qui ont le double avantage de ne pas gêner l'établissement, tout en lui permettant de se sentir moralement supérieur au petit peuple du cru. Franchement, ça doit quand même sacrément cool d'appeler à la solidarité entre les peuples, depuis le balcon de sa villa de maître, avec vue sur le lac.

Écrit par : Paul Bär | 09/09/2010

Je suis profondement outre et amere de voir qu'on legalise des illegaux qui auront droit a toutes les aides sociales et logements HLM alors que dans le meme temps on a quantite de familles suisses avec des handicapes qui rament quasiment seules.
'
Le probleme c'est qu'elles ne sont pas assez exotiques, trop locales...
'
Les suisses sont devenus des citoyens de secondes categorie dans leur pays.
'
C'est la Haine qui monte.
'
Ca n'est peut-etre pas politiquement correct mais c'est la realite.
'
Le gouvernement et les bien pensants seront-ils prets a en supporter TOUTES les consequences quand cela petera?

Écrit par : 1789 | 15/09/2010

Les commentaires sont fermés.