28/10/2010

CA des SIG: Eric Stauffer débouté par le TF

 

NEWS AGENCE DECAPROD - Jeudi 28.10.10 - 17.15h

 

Dans l’affaire du recours contre son éviction du Conseil d’administration des SIG (Services industriels de Genève), le député Eric Stauffer, président du MCG, vient de perdre au Tribunal fédéral. Dans un arrêt du 18 octobre 2010, la Ière Cours de droit social du TF déboute M. Stauffer, représenté dans cette affaire par Me Mauro Poggia. Elle justifie sa décision par des considérants de 17 pages, que l’AGENCE DECAPROD s’est procurés. Elle estime que la mesure de révocation " n’apparaît pas comme arbitraire"

17:15 Publié dans NEWS AGENCE DECAPROD | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Notre république a mal à sa séparation des pouvoirs ... Des discriminations à l'embauche et des mécanismes d'exclusion de ce genre, on en rencontre beaucoup malheureusement chez nous. Pas besoin de visiter les républiques bananières lointaines pour cela!

Écrit par : Roxane | 28/10/2010

L'amour fou, unissant pour le meilleur et pour le pire Yves Saint-Laurent à Bergé semble vous inspirer, dois-je conseiller à Eric d'apprendre le point de croix? A moins que les ciseaux vous conviennent mieux pour raccoucir le rabat du comentaire.

Écrit par : briand | 28/10/2010

L'agence DECAPROD pourrait aussi s'occuper du scandale du nouveau règlement de la Gérance immobilière municipale et sa "chère patronne", des expulsions dont on ne parle pas dans les journaux, des fortes augmentations de loyer que l'on passe sous silence, des personnes qui font recours auprès du Tribunal des baux et des loyers. Voilà de la matière afin de pondre des articles percutants. Le problème : on ne s'attaque pas aux autorités. Dommage, il y aurait pourtant beaucoup trop à faire. Laissons au "candidat" Chevrolet qui a "tâté" le terrain si il tiendra ses promesses de faire bouger les choses et de défendre les citoyens électeurs du canton. ça c'est une autre histoire. Parole, parole, parole. Promesses, promesses, promesses.

Écrit par : Tousdesbonimenteurs | 28/10/2010

Avec tout le respect que j'ai pour le TF.je regrette cette decision.

Écrit par : chauffat albert | 29/10/2010

@ Roxane : problème de séparation de pouvoir ? Non, irrespect de la loi répété par E. Stauffer.

Oui E. Stauffer avait été nommé comme représentant du peuple au sein du Conseil d'Administration de SIG, mais ...

si on constate des fautes on les signale :
1) au Conseil d'Administration lui-même
2) au Conseil d'Etat qui est organe de contrôle
3) à la justice

Mais pas sur la place publique, car la loi est ainsi faite.
Or il conviendrait que Monsieur Stauffer suive quelques cours de droit avant de partir, tel Don Quichotte, braver les moulins de la République.

Car en effet, depuis quelques temps, le MCG a
- diffamé un joueur de foot
- pas respecté le droit d'auteur d'un producteur TV
- pas respecté le copyright sur le logo d'un journal
- pas respecté le droit d'auteur d'un journaliste
- pas respecté le droit à l'image de la cheffe de la Police

En politique on n'a pas le droit de tout faire et de tout dire. Il y a des règles et si E. Stauffer ne les aime pas, libre à lui de déposer des textes de loi qui suppriment ce qui le dérange... un député, normalement, ça sert à ça.

Écrit par : Philippe C | 29/10/2010

M. Stauffer est de plus en plus pathétique, lui qui se croit si fort, si puissant.. que nenni, hormis une bande de jeune qu'il aura privé de sorties le samedi soir, il n'est rien !

Il clamait haut et fort qu'il n'en avait que faire de Nagui mais lorsque ce dernier a pointé le bout de son nez avec ses avocats, il a très rapidement abdiqué !

M. Stauffer, arrêtez la politique par pitié, vous discréditez toujours plus une ville qui n'a pas besoin de cela, MERCI !!

Écrit par : Chris | 29/10/2010

Les commentaires sont fermés.