30/10/2010

Une initiative « Croix fédérale » pour les trains

 

NEWS AGENCE DECAPROD - Samedi 30.10.10 - 16.46h

 

Les radicaux s’apprêtent à lancer une initiative populaire fédérale pour valoriser le trafic ferroviaire est-ouest en Suisse. Ils estiment que l’accent, depuis vingt ans, a été mis exclusivement sur l’axe nord-sud du Gothard, et qu’il s’agit maintenant de tout entreprendre pour avoir une ligne Genève – St-Gall crédible. Les deux hommes-clefs de cette initiative seront Olivier Français, conseiller national (PLR, VD) et membre de l’exécutif lausannois, ainsi que le jeune Valaisan Philippe Nantermod, 26 ans, vice-président des Jeunes libéraux-radicaux suisses.

 

Les initiants entendent désormais favoriser le « trafic pour les Suisses », après celui pour les Européens qui traversent la Suisse. Ils déplorent l’actuelle lenteur des trains entre Genève et Zurich (80 km/h de moyenne, alors que les locomotives peuvent atteindre 220 km/h).

 

Ils entendent, par cette initiative, créer un pendant des dispositions législatives sur l’achèvement du réseau des routes nationales.

 

Olivier Français annonce cette initiative dans l’émission Le Grand Oral, commune à La Télé et à Léman Bleu. Emission qui sera diffusée demain, dimanche 31.10.10, 20h.

 

 

 

 

16:46 Publié dans NEWS AGENCE DECAPROD | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Une initiative populaire fédérale pour une ligne rapide Genève - St-Gall? Drôle d'idée tout de même...

Pour donner un exemple de réalisation actuellement en exploitation, et qui n'est pas des moindres, la ligne à grande vitesse Mattstetten - Rothrist avec ETSC niveau 2 n'a rien à voir avec l'axe du Gothard.

Et dans le cadre des projets actuellement prévus pour Rail 2030, l'axe Genève - Saint-Gall n'est pas vraiment en reste, même dans la variante à moindre budget. (cf. http://mct.sbb.ch/mct/fr/hintergrund_1_franz__ueberblick_bahn_2030.pdf)

Beaucoup d'hommes politiques sont en train d'instaurer une vraie culture de la jérémiade en Suisse romande, avec des visées essentiellement populistes, et je trouve cela regrettable. Il y a de mon point de vue des manières plus nobles de se battre lorsqu'on est minoritaire.

Il est par ailleurs faux de laisser sous-entendre que la seule Suisse romande aurait "payé" par des retards les dépassements de budget du Gothard, les alémaniques ont aussi été touchés.

Les concurrences entre régions ont souvent divisés les romands eux-mêmes, sans parler de certains conseillers nationaux ou aux Etats qui restent très (trop) discrets sur ces dossiers. Des réalisations stratégiques comme le tunnel de Gléresse auraient peut-être été mieux mises en avant s'il y avait eu plus de conviction, plus tôt aussi.

Pour ce qui concerne les agglomérations, il faut aussi rappeler que si Zürich s'en est assez bien tirée ces dernières années, c'est aussi et surtout parce que les zurichois n'ont pas tout attendu de la Confédération, ils ont d'ailleurs même pas attendu que Berne décide avant de s'investir eux-mêmes et de lancer leur projet. Une leçon magistrale que les villes romandes seraient bien inspirées d'assimiler.

Écrit par : calico | 30/10/2010

Ce que dit Calico est exact.

ZH, ça été encore le cas avec le développement de sa gare, budgétise et se lance en pariant que la Confédération sera obligée à un moment donné d'aller dans son sens.

Faut dire que ZH, capitale économique, savante, culturelle et politique de ce pays (voyez son nombre de conseillers nationaux), peut se le permettre.

Cessons en romandie d'imaginer régater avec ZH, ça n'a pas de sens, si ce n'est celui d'exciter une rivalité mal placée.

Les gesticulations de représentants d'un parti qui n'a pas terminé son déclin au niveau fédéral ne devrait pas susciter beaucoup d'engouement.

Écrit par : Bouretz | 30/10/2010

Avant de perdre son temps en Romandie il faut immédiatement oeuvrer à l'ouverture du deuxième tube du Lötschberg et ensuite se concentrer sur la bretelle Bedretto afin que les Valaisans et les touristes étrangers puissent se rendre tout l'année au Tessin sans devoir passer par le Simplon et les Centovalli.

Écrit par : Les rives du bisse | 31/10/2010

Les commentaires sont fermés.