26/11/2010

Jean-François Duchosal, un homme sur la terre

 

Sur le vif - Vendredi 26.11.10 - 19.12h

 

Mon ami Jean-François Duchosal, 74 ans depuis le 23 octobre dernier, vient de m’envoyer un message : après des semaines de marche, 1300 kilomètres à pied, il vient d’arriver à Cordoue, en provenance de… Saint-Jacques-de-Compostelle ! L’Espagne, du nord au sud, en saison déjà bien fraîche, avec au fond de l’âme la tenace folie du pèlerin.

 

Duchosal, déjà, est allé à Saint-Jacques, à pied, en partant du Grand-Saconnex. Du même point de départ, il a cheminé jusqu’à Jérusalem, et même Emmaüs, un peu plus loin, où se déroule l’une des scènes les plus saisissantes du Nouveau Testament. Une fois encore, il est allé à Lisieux, voir sa fille, religieuse. Toujours à pied.

 

Je ne connais personne qui sache aussi bien parler du chemin. A cet effort d’endurance, il donne un sens. Là, par exemple, de Saint-Jacques à Cordoue, du christianisme à l’Andalousie des Lumières, si chère à Maurice-Ruben Hayoun, qui l’attendait à l’arrivée. Quelques humains, hommes et femmes (dont Gabrielle Nanchen), cheminant au nom d’un lien spirituel qui dépasse les clivages.

 

Jean-François, je me réjouis de te revoir. Pour que tu nous racontes, simplement, le chemin.

 

Pascal Décaillet

 

19:12 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

"L'Andalousie des Lumières" ?

Le statut de dhimmi relèverait donc de la "clarté" ?

+++++++++++++++++++++++++++
C.J.N.: Pourtant, on nous présente souvent l’Andalousie du Moyen-Âge comme un havre de paix et de coexistence pour les musulmans, les Juifs et les chrétiens.

S. Trigano: On a oublié que l’Andalousie était avant tout une terre de Djihad, la pointe avancée de l’invasion arabe. Dans l’Andalousie du Moyen-Âge, les non-musulmans étaient aussi des dhimmis. Il y avait tout un courant de polémique théologique contre les Juifs, semblable aux disputations antijuives de l’Europe chrétienne. Un important théologien, Ibn Hazm, a écrit plusieurs traités foncièrement antijudaïques. À Cordoue, il y eut un pogrom au cours duquel 3000 Juifs furent tués. Un historien israélien, Abraham Grossman, de l’Université Hébraïque de Jérusalem, a souligné le fait étrange qu’il n’y ait eu aucun article consacré à ce pogrom alors qu’il y a pléthore d’articles sur les pogroms perpétrés durant les croisades chrétiennes. Il faut quand même rétablir la vérité sur ce plan-là.
Le fait qu’il y ait eu un Âge d’Or intellectuel des Juifs est à l’honneur de ces derniers, qui ont pu construire et défendre le judaïsme, en hébreu, dans une culture qui n’était pas hébraïque, dans un milieu où ils restaient des dhimmis.
Il ne faut pas renverser la réalité des choses. Le discours idéologique contemporain veut présenter l’Andalousie comme l’Espagne des trois religions ou des trois cultures. C’est joliment dit! L’Andalousie fut avant tout l’Espagne de la Dhimma et non des trois religions. Il y eut aussi de sévères persécutions et massacres contre les chrétiens.
+++++++++++++++++++++++++++

http://www.terredisrael.com/wordpress/?p=8617

Écrit par : Paul Bär | 26/11/2010

C'est avec plaisir, que je note que pour une fois, nous sommes totalement d'accord !

Écrit par : Renaud Gautier | 26/11/2010

Le cheminement spirituel de cet homme sur terre, fait plaisir à découvrir!
Merci Pascal pour nous le faire connaître!

Écrit par : Chappuis Jean-François | 27/11/2010

"Je ne connais personne qui sache aussi bien parler du chemin..."

Probablement parce qu'il s'agit simplement de son chemin, celui qui le mène vers le dépassement de soi.

J'ai de l'admiration pour cet homme.

Écrit par : Michel Sommer | 27/11/2010

Les commentaires sont fermés.