24/12/2010

Il y a moins d'une heure, les anges sont passés

 

Sur le vif - Vendredi 24.12.10 - 19.02h

 

La vie était encore là, banale comme une nuit de décembre, humide, insalubre. Tous, nous nous préparions à ce moment d’intimité qui s’appelle le Réveillon. C’était il y a une cinquantaine de minutes. Tous, en accomplissant les mêmes gestes, année après année, nous allons vers Noël, avec l’éternité de nos incertitudes.

 

Et puis, soudain, il y a eu la voix de Brigitte Hool.

 

En direct du studio de Sion, cette magnifique soprano était l’invitée de la RSR. Elle a dit quelques mots, répondu à deux ou trois questions. Et puis, très simplement, a capella, elle a chanté.

 

Elle a chanté quoi ? La plus simple des chansons. La seule qu’osent fredonner, à minuit, ceux qui ne chantent jamais : « Les Anges, dans nos campagnes ». Et pendant une petite minute, il n’y eut plus que sa voix, sa voix seule, sa voix simple et sublime.

 

Et quelque chose passa, plus léger que l’enfance. Doux comme l’amorce d’une annonce. Et ce fut tout. Mais ce fut immense.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

 

 

 

19:02 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Passent les anges et passent les semaines
Ni temps passé ni les amours reviennent
Sous le Pont des Bergues coule le Rhône...

Écrit par : Jean Romain | 25/12/2010

… Il y eut devant le Seigneur un vent fort et puissant qui érodait les montagnes et fracassait les rochers ; le Seigneur n’était pas dans le vent. Après le vent, il y eut un tremblement de terre ; le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, il y eut un feu ; le Seigneur n’était pas dans le feu. Et après le feu une voix de fin silence. Alors, en l’entendant, Elie se voilà le visage avec son manteau ; il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Une voix s’adressa à lui…

Premier livre des Rois, chapitre 19

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 25/12/2010

En pleine recherche d'extase ?

De anges, des pères noëls, des petits bébés tout nu, que du bon !!!

Pourtant, la nuit de Noël, la nuit la plus violente de l'année, bagarres familiales, attentats terroristes anti-chrétiens et ces tonnes de jouets fabriqués en chine par d'autres enfants, eux moins bercés par cette grâce divine !

Il faut aussi parler des ruées dans les grands magasins, mais quels sont ces anges qui poussent tous ce fanatisme dans cette course vers tant de spiritualité, les anges ne toucheraient-ils pas des commissions chez les grands distributeurs ?

Ce sont les anges bipeurs, bip, bip, bip bip, vous savez quand les articles passent sous le rayon laser de la caisse enregistreuse, finit les clochettes et le son des traineaux dans la neige cassante attelés à des reines au souffle chaud.

Et les anges qui surveillent tous ces bébés sapins, chaque année à l'heure du massacre, ils tombent du ciel, saviez que les sapins ont leurs anges ?

Ceci dit le petit Jésus, n'est pas né en décembre mais au mois de mars, selon les théologiens, la nuit du 24 décembre à été choisie pour d'autres raisons, bien moins angélique et le père noël nous vient des spécialistes du marketing de coca-cola, et si tout ceci n'était qu'une farce ?

Écrit par : Corto | 26/12/2010

Oh vous passez votre réveillon devant le poste de télé ?

Un mythe s'effondre: je m'attendais vous voir compulser pensivement quelques sommes de récits homériques ou latins...

Bonnes fêtes !

Écrit par : yob | 27/12/2010

@ Corto:

Vous et moi contribuons à apporter un surplus d'humanité à ce monde. Vous et moi, chacun selon ses possibilités, ses discernements, ses lucidités quant aux ravages des idéologies, des illusions de la politique, et aussi de la religion quand elle dégénère en obscurantisme et superstition.

Les anges et le père Noël sont ambigus. Favorisent-ils une infantilisation passive et peureuse devant le spectacle obscène du monde? Ou donnent-ils des ailes avec l'envie de les imiter? A savoir devenir des anges qui soufflent des bonnes pensées? A savoir, devenir des Pères Noël et combler notre prochains de cadeaux?

Que ce soit à notre insu ou à l'insu de notre plein gré?

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 27/12/2010

Les commentaires sont fermés.