19/01/2011

Chômage : Sami Kanaan veut agir

 

Sur le vif - Mercredi 19.01.11 - 15.40h

 

Non, les mauvais chiffres du chômage genevois ne sont pas une fatalité. Oui, il est possible de s’y attaquer. Candidat socialiste à l’exécutif de la Ville de Genève, Sami Kanaan empoigne le problème avec vision et intelligence dans un texte publié aujourd’hui, 13.37h, sur cette même plateforme de blogs de la Tribune de Genève. On lui dira que la question du chômage n’est pas a priori municipale, mais l’argument, face à son texte, et d’un poids tout relatif : il n’est pas interdit à un (aspirant) édile de la Ville de faire preuve d’un peu d’ampleur dans l’appréhension des problèmes.

 

Que demande Sami Kanaan ? Des mesures d’accompagnement. Une lutte réellement offensive contre le dumping salarial. Un « pacte pour l’emploi », à Genève. « Dans certaines branches, les réseaux de recrutement sont de plus en plus globalisés et ne prennent pas en compte le marché local du travail… ». Ou encore : « Prétendre que le dumping salarial est insignifiant relève de la naïveté ».

 

Ce qu’attaque le texte de Kanaan, c’est, au niveau cantonal, un certain discours. La langue de bois qui conduit à la sous-estimation de certains problèmes. De certaines frustrations. Et de certaines douleurs. Candidat de gauche, venant d’un parti socialiste municipal ayant beaucoup mieux réussi, en toutes choses, que son équivalent cantonal, il réaffirme la priorité absolue du social. Il se soucie des gens. Il oriente son discours, non sur l’amertume des larmes, mais sur l’impérieuse nécessité de l’action. Il veut croire en la politique. Une telle prose, de quelque bord qu’on vienne, fait plaisir à lire.

 

Pascal Décaillet

 

15:40 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Cette homme n'a rien inventé et réagit seulement maintenant???... à l'aube des élections...Combinateur l'ingénieur, qui de son bureau l'écho lui est monté aux oreilles..."tiens!!! les élections déclarons..." je vous rappel que cet homme d'une gauche, chef de service et dans lequel des douloureuse affaires restent à éclaircir...Le pinard d'Espagne sur les étales de notre ville en chine c'est lui...oui dumping à tout les niveaux dans le marché du travail pour les citoyens résident sur territoire... ville de Genève. Je me réjoui beaucoup de faire partie d'un débat face au roses fanées et face aux résultats mitigé d'un homme pas élu mais déjà des promesse de bureaucrate...

Écrit par : michel-philemon Bissig | 19/01/2011

Ca fait des années que cette situation perdure et les socialistes s'en préocupent maintenant.
Youppie on est sauvés je vais enfin retrouver un job à la hauteur de mes compétences, merci Monsieur Kanaan. Peut-être puis-je lui envoyer un CV ?

Écrit par : jp.roth | 20/01/2011

Les commentaires sont fermés.