26/01/2011

Fugace géométrie d'un cauchemar

 

Sur le vif - Mercredi 26.01.11 - 15.51h


Les nuits de janvier ne sont pas toujours très faciles. Il arrive qu’on y fasse d’étranges rêves. La nuit dernière, je me suis retrouvé au milieu de dizaines d’hommes cagoulés. Mes yeux ne voyaient pas, je ne pouvais parler, les compas, les équerres, de puissantes et blafardes Lumières aveuglaient la scène. J’ai pris peur. J’ai pensé cryptes, hypnoses, caves humides, cales sèches. Dieu merci, je me suis réveillé. Il n’y avait, autour de moi, que des livres. Et cette immense abside, sans rien en elle qui éveille ni désir ni salut, ça n’était que Palexpo.

 

Pascal Décaillet

 

15:51 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Voilà ce qui arrive quand on s'endort, en lisant "Les Cigares du Pharaon", après un grog trop chargé ;-)

Écrit par : Paul Bär | 26/01/2011

On dirait l'ordre du Temple sColaire (

Écrit par : Jean Romain | 26/01/2011

J'ai l'adresse d'un excellent oniromancien, si jamais

Écrit par : Corto | 27/01/2011

Les commentaires sont fermés.