29/01/2011

Les Pieds Nickelés à Carthage

 

Sur le vif - Samedi 29.01.11 - 18.06h

 

De retour de leur tournée triomphale à Gaza, voici les conseillers nationaux Hodgers et Zisyadis en Tunisie. But de leur voyage : soutenir la population locale.

 

Nul d’entre nous, une seule seconde, ne doute de l’immense réconfort que ne manquera pas de prodiguer cette double apparition à une population passablement éprouvée par le vent de l’Histoire et la douce fureur de la révolution.

 

Et puis tiens, tant qu’on y est, nos deux globe-trotters pourraient, de Tunis, tenter le voyage du Caire, où l’ambiance est assez chaude, juste maintenant. Ils auront la joie de traverser la terre si accueillante qui sépare ces deux pays : la Libye.

 

Pascal Décaillet

 

18:06 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (32) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ils pourraient profiter pour y rester. La perte ne serait pas bien grande pour notre pays.

Écrit par : Ivan Skyvol | 29/01/2011

Une devinette amusante pour le week-end: les Pieds Nickelés, c'étaient Filochard, Ribouldingue et Croquignol...

Zisayadis, je le vois bien en Ribouldingue. Hodgers en Croquignol. Et Filochard? Pourquoi pas Sommaruga qui, cette fois-ci, n'était pas du voyage...

Excellent jour du seigneur.

Écrit par : Déblogueur | 29/01/2011

A quoi servent ces politiciens qui vont s'occuper des affaires des autres ???? N'y a-t-il pas assez de soucis à résoudre chez nous ?????????

Écrit par : coucou | 29/01/2011

Excellent!

Écrit par : Haykel | 29/01/2011

Non, le banquier du hamas, Filochard, doit se porter garant pour ses deux agents de propagande, on ne sait jamais, les pouvoirs se renversent si vite dans ces endroits ou l'on marie des fillettes de 5 ans ! où plus de 400 opposants ont été massacrés à la machette et à la mitraillette en 2 ans ! où les aides "humanitaires" sont revendues après avoir traversés les tunnels ! où l'on lance plus de 12'000 missiles sur les populations civiles israéliennes avec l'argent des aides européennes !

Oui, il s'agit bien de Pieds Nikelés, mais avec du sang sur la conscience, du sang contre de l'argent sale, comme le faisait papi Ziegler avec polpote, sawimbi, kadhafi et tant d'autres socialistes parvenus au niveau de client de banques privées genevoises !
Eh oui, le fric sale venant des dictature n'est pas l'apanage des capitalistes impérialistes de droite, la gauche a aussi ses filons !

Écrit par : Corto | 29/01/2011

Cette information n'a pas grande valeur car il s'agit d'un voyage privé de 3 députés qui se fonde sur leurs propres convictions politiques et même si la socialiste, Cheffe du DFAE, M. calmy-Rey est de toute évidence pro-palestinienne, cela ne suffit pas à influencer la politique étrangère suisse. Donc ils peuvent faire la tournée de Gaza, Tunisie, Egypte et finir en Algérie, cela reste encore sans intérêt.

Écrit par : Sirène | 29/01/2011

C'est vrais les SUISSES de l'étranger sont aussi des électeurs campagne électorale oblige.

Écrit par : Chauffat albert | 30/01/2011

Ces pauvres doubles nationaux n'ont pas assez de deux patries. Ils doivent encore s'occuper des autres pays. V'ont-ils s'y retrouver...

Écrit par : Ivan Skyvol | 30/01/2011

Normal, ce sont des "Cent-papiers".

Écrit par : Paul Bär | 30/01/2011

Et le 3ème homme, est-ce le leader de la politique étrangère à Berne Carlo Sommaruga ou le bon Docteur Rielle ?

Écrit par : Suissitude | 30/01/2011

Notre délégation a aujourd'hui rencontré Siham Ben Sedrine. C'est une des militantes des droits humains les plus reconnues en Tunisie. Elle s'est fait persécuter par le régime depuis des années. Sa radio d'opposition Kalima n'a pu émettre que depuis l'Italie et l'Espagne.
Elle raconte : "L'année passée, une télévision à Genève a reçu un Tunisien à la sold...e de la dictature de Ben Ali ; il m'a diffamé sans que le journaliste n'y trouve rien à redire. J'ai demandé un droit de réponse, qui m'a été promis, mais jamais accordé".
- "Vous souvenez-vous du nom du journaliste ?"
- "Pascal Décaillet, sur Léman Bleu"
...

Écrit par : Antonio Hodgers | 30/01/2011

Antonio Hodgers, je t'ai aussi diffamé et tu ne réponds pas ! comme quoi, à quoi bon t'inviter ?

La gauche non contente de fricoter avec les derniers des banquiers peuy regardants se permettent de chialer !

Allez Antonio, vient débattre ou y a t-il des sujet qu'il vaudrait mieux planquer, comme certaines mannes aussi rouges que certains propos orduriers ?

Écrit par : Corto | 30/01/2011

Pendant ce temps, le chef du mouvement islamiste tunisien vient d'arriver à Tunis (selon Christian Mallard, tout à l'heure sur France 3, "un émule de l'ayatollah Khomeini). Peut-être que les "militants des droits humains", parmi les moins naïfs, commencent déjà à regretter la stabilité du régime Ben Ali ? En tout cas, les féministes interrogées par France3 avaient l'enthousiasme révolutionnaire bien contrit !

Écrit par : Paul Bär | 30/01/2011

Il paraît que la révolution avance également en Egypte.

Espérons que le Sphinx ne finisse pas comme les bouddhas de Bamyan !

Écrit par : Paul Bär | 30/01/2011

En passant, je trouve nos conseillers nationaux socialistes bien peu solidaires avec les ex-membres de l'Internationale..... socialiste !

Écrit par : Paul Bär | 31/01/2011

L'intervention de M. Hodgers est assez bizarre. Elle cherche apparemment à jeter le discrédit sur M. Décaillet, sans qu'on en comprenne le réel motif (cette dame, peut-être diffamée par un tiers invité à l'antenne, a parlé à M. Décaillet, qui lui a dit qu'il l'inviterait; il ne l'a pas encore invitée; elle ne s'est pas manifestée depuis; et soudain, M. Hodgers est là pour faire des sous-entendus avec ses points de suspension). Que M. Hodgers veut-il dire exactement? Que M. Décaillet soutient Ben Ali?
Par ailleurs, M. Hodgers ne comprend pas qu'en Suisse, ce sont les élites donneuses de leçon qui sont la cible de la colère populaire - les 30% de l'UDC, c'est la réponse de la population à ces élites. La réponse d'une population brimée qui vote contre l'Europe et dont les élites n'arrêtent pas de vouloir plus d'Europe. La réponse d'une population qui en a marre de voir que ses élites ont honte de ses choix politiques. "Indignez-vous!", crient-ils en s'imaginant que la population va s'indigner contre quelqu'un d'autre... Pourquoi les mouvements populaires sont-ils honteux en Suisse et glorieux en Tunisie ou en Egypte?

Écrit par : Michael Kohlhaas | 31/01/2011

Je ne réponds qu'aux personnes qui ne cachent pas leur propos derrière un pseudonyme, comme Corto.

M. Paul Bär,
Vous êtes mal informé : il n'y avait pas de conseillers nationaux socialistes dans cette délégation.

Pour le reste, ma description est claire : M. Décaillet a invité une personne à la solde du régime de Ben Ali sur son plateau. Cette personne a diffamé une militante des droits humains tunisiens qui a demandé à M. Décaillet un droit de réponse qu'elle n'a jamais eu. Je trouve cela pour le moins étonnant.

Je ne sous-entend pas que M. Décaillet soutient Ben Ali, car je le sais vrai démocrate. Par contre, lorsque dans ses blogs il se permet de tourner à la dérision un voyage de parlementaire, alors qu'il a lui même par ignorance servi le régime dictatorial, je me permet de lui faire gentiment remarquer que ce type de voyage servent justement à éviter ce type de déconvenue.

Pour les restes, M. Bär, l'UDC est beaucoup plus un parti d'élite que les Verts. Ils ont des milliardaires dans leur rang, défendent toujours les intérêts des plus riches du pays et participent plus que les Verts aux gouvernements cantonaux et fédéral. La population, comme vous dites, dans sa majorité - 70% - ne vote pas UDC. Permettez donc à ceux qui ont un autre avis que vous d'exister.

Écrit par : Antonio Hodgers | 31/01/2011

Si nous parlions des milliards de l'AP dans nos banques Suisses que des membres du PS ont légitimés, les dizaines de milliards anonymes mais appartenant à la clique Arafat ?

Si nous parlions de l'officine du hizb'allah que notre présidente de la confédération avec passeports diplomatique pour des terroristes à la tête de trafiques de drogues et d'armes ?

Monsieur Hodgers, vous allez visiter des terroristes qui se cagoule et vous parlez d'anonymat ! Pour quel motif allez-vous rendre visite à ces milliardaires de la dictature du hamas, qu'allez-vous faire là-bas si ce n'est pour arranger des contactes pour des banquiers ?

Vous êtes aller serrer les mains encore ensanglantée des membres du hamas qui ont massacrés à la machettes des centaines d'opposants et en plus vous voulez des noms ? Mr. Hodgers ne seriez-vous pas staliniste ?

Écrit par : Corto | 31/01/2011

@ Monsieur Hodgers : dans le cadre du contexte politique actuel, je ne crois plus aux anciennes distinctions droite-gauche, basées uniquement sur la dialectique des classes. La vraie ligne de fracture réside désormais, à mon sens, dans le positionnement par rapport à la globalisation. Quand, par exemple, la CGT soutient avec l'entreprise Bouygues la régularisation de travailleurs clandestins, il serait difficile de continuer de prétendre que ce syndicat lutte pour les intérêts de la classe ouvrière française, ou plutôt de ce qui en reste. C'est pour cette raison précise que les partis de gauche, dans toute l'Europe, sont en régression : tout simplement parce que la gauche globaliste a sacrifié les classes industrieuses locales aux idées-force de la globalisation (sans-frontiérisme, libre-circulation sans régulation, citoyenneté générique, migration de remplacement etc...), idées-force pleinement compatibles avec le globalisme libéral, la finance internationale et les besoins des marchés hors-sol.
Quand à l'UDC qui serait "un parti de milliardaires", je me permettrais de vous rappeler qu'il y a aussi, du côté de la droite "affirmée" toute une frange de cette mouvance qui n'est ni globaliste ni "zürichoise". Et qui, quelquefois, peu même être écologiste (la nature n'est pas fonctionnellement "de gauche") ou encore s'inspirer avec profit des fondamentaux oubliés ou trahis par la gauche globaliste (Marx, Proudhon, Sorel, Bakhounine, Blanqui, Jaurès, Michéa plutôt que Jacques Attali et Pascal Lamy).

Écrit par : Paul Bär | 31/01/2011

@M. Hodgers:
- "alors qu'il a lui même par ignorance servi le régime dictatorial"... comme vous y allez, on se croirait devant un tribunal populaire de je ne sais plus quel grand empire disparu. J'espère que ce n'est pas cette démocratie-là (où est la présomption d'innocence?) que vous êtes allé inspirer aux Tunisiens. Ne pensez-vous pas qu'en donnant la parole à quelqu'un, on lui permet de se dévoiler tel qu'il est, ce qui ne le sert pas nécessairement?
- "ce type de voyages servent justement à éviter ce type de déconvenue": vous arrivez là-bas une fois que tout est fini, vous repartez avant que les islamistes ne se profilent trop, et vous croyez franchement que votre voyage a servi à quelque chose?
- "l'UDC est beaucoup plus un parti d'élite que les Verts": je ne pense pas que vous étiez en Tunisie en tant que Vert. Vous y étiez en tant que nostalgique des grands soulèvements de classes, c'est-à-dire en tant que personnage de gauche. Il n'y a pas de mal à cela. Ce que je veux vous dire, c'est qu'en Suisse, les mini-soulèvements que l'on perçoit déjà - dans les urnes - ne sont pas en faveur de votre aile politique, ce qui fait que je m'étonne que vous puissiez vous identifier à ceux qui font la révolution, alors qu'en Suisse, vous devriez plus vraisemblablement subir la révolution. D'ailleurs, voyez, un journaliste indépendant se moque (gentiment ;-)) de votre "voyage de parlementaire", comme vous dites, et vous vous fâchez.
- Les 30% de l'UDC...: sur le téletext, récemment, on lisait que l'UDC allait atteindre 30% des voix, mais pas que les autres partis allaient conserver une majorité de 70%... Dans quelles contorsions ne devez-vous pas vous lancer: l'UDC, un parti d'élite, alors qu'à longueur d'année on nous explique qu'elle ne vit que grâce aux peurs irrationnelles des gens?

Écrit par : Michael Kohlhaas | 31/01/2011

En Suisse, un "soulèvement de classe", ce serait du populisme et le populisme, c'est mal (comme on nous dit à la télé).

Écrit par : Paul Bär | 31/01/2011

Quelle grande délégation ! Un chanteur que personne n'écoute, un Khmer Vert bi-national et un Coco également bi-national qui cherche du pognon car il ne sera plus conseiller national ! Une belle brochette de rigolos qui ne sont pas représentatif de notre pays ! Un seul regrêt, qu'ils soient rentrés !

Écrit par : octave vairgebel | 31/01/2011

Il est vrai que le parti socialiste Baas syrien finance, armes et soutien politiquement le hamas, les rapprochements entre les socialistes suisses et le parti bass syrien semble ravir nos idéologues de notre gauche plus proche des banques que du peuple.

Qu'est ce que le parti baas et ses satellites, le hizb'allah et le hamas ?

Le parti bass (résurrection) créé en 1947 arriva au pouvoir en 66 grâce à un coup d'état, sa devise « Unité, Liberté, Socialisme » !

Tout au long de son règne, Hafez papal écrasa toute forme de contestation, notamment en massacrant 40'000 frères musulmans et autres sunnites en 82 à Hama.
Sans bien sûr, les autres 150'000 disparus, pendus, torturés du régime socialiste !

Alors vous voyez, Monsieur, Hoodgers, même en Suisse, si l'on veut parler librement de vos amis, il vaut mieux rester anonyme !

Mais là, vous n'allez pas répondre, ce qu'il vous faut comme pour les socialistes syriens, ce sont des noms !

Écrit par : Corto | 31/01/2011

Une autre question se pose ; N'était-ce pas Mr. Sommaruga qui promettait se rendre à Gaza après l'affaire de la flottille turque infiltrée par des "humanistes" fichés dans leur pays comme terroriste et de retour dans le même pays accueillis comme héros ? Pourquoi Mr. Sommaruga ne tient pas sa promesse ?
Et envoie à sa place A. Hodger tout vert taché de rose, expert en couleurs ?, Du rose mélangé à du vert et voilà comment on obtient un brun historique !

J'ai passé la soirée avec un ancien passeur de valises de l'époque de l'ALN algérien, à cette époque, 1958, l'argent se transitait en liquide, par bateaux, c'était risqué, ensuite il fallait s'assurer que le destinataire n'était pas un traitre, à cette époque, c'était pour que les indépendantistes se fournissent en armes, mais dès 63 avec Ben Bella les valises repartait dans l'autre sens et ensuite se fut Boumédienne et l'argent ne servait plus la cause du peuple algérien, alors cet ami compris et arrêta d'amener le fruit de ce pillage, à cette époque le banquier du nouvel FLN, se nommait F. Genoud, il avait aussi manié le rose et le vert, le rose d'un socialisme nationaliste et le vert d'un Imam très proche de hitler. Par la suite, Genoud finança Carlos, Abbache, Abou Nidal, enfin tout ce qui se présentait au portillon avec le sigle anti-sioniste, il a financé un certain Aloïs Brunner, un ami de hafez al assad ainsi que la fuite de centaines de ss passant par Lausanne !

Il y a aussi les actifs détournés à l'autorité "palestinienne" par Arafat avec l'aide de son confident Mohammed Rashid, plusieurs montages auprès de banques genevoises, des dizaines de milliards volés au peuple tant chéri et défendu par tous les bien-pensants de notre chère gauche genevoise.

Aujourd'hui, la relève, hizb'allah avec Micheline et le hamas avec la bande à Sommaruga, eh oui, de plus en plus difficile de planquer de pareilles sommes dans les sables déjà envahis par les armes venant d'Iran. Alors le parti centrale genevois, encore une fois fait parvenir un envoyé tout frais pour transmettre les protocoles de transferts et autres contrats de comptes, préparation d'une invitation officielle en Suisse des caïds avec des passeports arrangés et voilà notre vert national qui sort de sa pomme tel un démarcheur en assurance juste sorti du moule, certes les banque lausannoise veulent aussi une part du gâteau, mais que dire de ces envoyés très spéciaux qui ne supportent pas l'anonymat ? Des saints, des pures, des idéologues, ça ne passe plus, Monsieur Hodgers, dans ce business, il faut être plus discret, votre petit air de balourd gauche ne suffira pas, vous avez le Mossad au train, à mon avis, ils vous tiennent et vous allez très vite comprendre où Mr. Sommaruga ne voulait pas mettre les pieds !

Écrit par : Corto | 01/02/2011

Concernant la situation régionale, une avancée des frères musulmans, serait profitable vis-à-vis de certaines influences, Israël et les USA accueilleraient favorablement une montée des montée sunnites afin de contrecarrer les avancées iraniennes, serait fatal pour la Syrie, le hizb'allah et le hamas.

N'oublions pas que les populations sunnites sont très inquiètes vis-à-vis de ces intrusions de leur "territorialité" menacées par des années de financement iraniens, en fait tout ce remue ménage n'a qu'un seul objectif, limiter, voir se débarrasser des influences iranienne et de leur vilain chantage à la bombe sur toute la région.

En fait les frèros, sont les mieux à même de réaliser ce travail de "dé-iranisation" des pays traditionnellement sunnites, durant ces révoltes quelques milliers de frèros égyptiens ont pénétrés dans le territoire de Gaza, ils sont très bien armés et sous protection officieuse de Tsahal, ils gênent le hamas et ont prit en partie le contrôle des tunnels de Rafah.

C'est peut être la raison pour laquelle nos pieds nickelés ont choisis cette date pour prendre contact avec les chefs de clans gazaouis, mafias cette fois totalement encerclées et dans l'impossibilité de faire de petits voyages !

Ce qui reste incompréhensible, c'est l'attitude de notre ministère publique, laisser des députés munis de laissé-passés helvétiques pour faire ce sale boulot aura des conséquences, cette fois, certainement beaucoup moins diplomatiques !

Ce Monsieur Hodgers est un pantin, je ne sais pas si il est vraiment conscient de ses actes ! Il aurait mieux fait de se rendre visiter ses clients de façon plus anonyme ! Ce pandore n'aura plus aucune légitimité politique, ce qu'il a fait est d'ordre criminel !

Écrit par : Corto | 01/02/2011

Plus sérieusement, Pascal Decaillet a relevé que le caractère fantomatique du parcours à Berne de J-C. Rielle.

Concrètement, il a fait quoi Antonio Hodgers, à part des expéditions pieds-nickelés à gauche et à droite?

Écrit par : Amusé | 01/02/2011

Le vert et le communiste fusionnent leurs mêmes idées par des actions de propagande. Des néo-marxistes pur jus, prompts à tromper les électeurs avec de l'agitation, qui, à l'image de Rappaz, ont toujours quelques journalistes de la Pravda Edipresse dans leur sillage. Malheureusement on aimerait plutôt savoir quel type de commerce se cachait derrière les sous-locations à des sans-papiers, et quelles rémunérations il en tirait, lorsqu'il s'est subitement enfui à Berne pour faire diversion? Hodgers avec son passeport argentin et Zysiadis avec un passeport grec, il y a là comme un vrai problème pour pouvoir sainement défendre les intérêts des électeurs et leurs problèmes locaux.

Écrit par : rivolta | 01/02/2011

Il semblerait que le petit nain vert fasse les comis pour Soso, mais pourquoi lui ? Peut être un service rendu, du genre ; écoute Hodg-hodg c'est un peu chaud pour moi, alors voilà ton ticket et go !

Sommaruga est le nouveau mister rétrocom du PS genevois, c'est à dire qu'il a reprit le flambeau ou du moins en partie à un gler ça passe, six gler, ça casse !

Y avait bien calamity, mais le lion des sabliers s'est fait la belle avec carlita, ah non, zut, c'était l'autre !

Il y avait aussi ce voyage toute voiles en cap sans milou chez Sarboujian, enfin Sarboujian, c'est son vrai nom (c'était pour Hodg-hodg), comme quoi encore une fois la rey mantalo, n'avait pas finit le boulot, suite à ce voyage à peine voilé, de retour à Bern, (le lendemain) elle donne l'ordre au ministère privé, d'accueillir les copains d'abord du hizbo, coffre-fort, limousine clé en main, juste un petit service au passage, si bien que l'on peu se demandé si ce ne sera pas nos socialos-verts tendre qui ne vont pas se présenter directement en Egypte et en Tunisie. Pourquoi tous ces entremetteurs vieux et atteints de la prostate !

En tout cas, si vous partez avec Swiss, dites que vous êtes du PS genevois et exiger 40% !

Écrit par : Corto | 01/02/2011

Et bien moi je dis que nous sommes bientôt mûrs pour une petite guerre civile à voir toute la haine qui se déverse ici. C'est vraiment le moment de retirer le plus d'armes possible de la circulation!

Écrit par : Johann | 01/02/2011

C'est que nous aurions accueillir avec une profonde sérénité le message d'amour du hamas que Hodgers est venu nous servir avec tant de béatitude !

Johann, vos convictions profondes sont si profondes de profondeur profonde, vous avez raison,dans un pays de banques trafiquants des fonds sales appartenant à des dictateurs sales, il ne faut rien dire de sale !

Bon, les mots et la justice sont là pour justement ne pas tomber dans la violence, dans certains pays, après des décennies de silences, quand certains d'entre eux décident de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, la police tirent et fais 150 morts, c'était il y a 10 jours, mais Johann n'a pas compris, alors après 2 siècles de silence à Genève, la gauche, les verts, ne veulent uniquement que ce soit la police qui possèdent des armes !

Johann, continuez avec cette bonne conscience bête et aveugle et ne vous en faite pas, vous serez toujours du bon côté, à ce demander si vous existez vraiment !

Écrit par : Corto | 01/02/2011

A. H. "Je ne réponds qu'aux personnes qui ne cachent pas leur propos derrière un pseudonyme, comme Corto." alors pourquoi devoir l'écrire, le côté moraliste flic à tendance stalinienne en est arrivé au stade pulsionnel ?


A. H. "Pour les restes, M. Bär, l'UDC est beaucoup plus un parti d'élite que les Verts. Ils ont des milliardaires dans leur rang, défendent toujours les intérêts des plus riches du pays" néanmoins ils ne vont pas jusqu'à Gaza pour lever des fonds auprès de milliardaire tout aussi nationaliste et raciste.
Ce que font des types comme A. H., c'est pire que tout, ils prennent la nature en otage afin de se construire politiquement et assouvir leurs ambitions personnelles. Dans le même secteur d'activité que A. H., la mobilité, aveuglés par leur ascension verdâtre, des escrocs, le coeur bien à gauche, avaient il y une quinzaine d'année lancés un projet de partenariat avec les TPG et un réseau de voiture en partage, ils avaient lancés un concours genevois avec un journal du cru, le premier prix, "une belle voiture toute neuve et individuelle" ! Tous les moyens sont bons pour ce genre de personnages plus ambitieux au niveau personnel que dévoué à leur cause.
Je conchie l'udc et les populismes, mais grâce à des personnages comme A. H. je me sens encore plus mal vis-à-vis de cette noble cause qui est celle de protéger la nature, ces trainards de la politique séquestre et monopolise ce qui revient à tous, mais quelque part heureusement, les grandes industries capitalistes et libérales, les ont laissés sur place, alors ils se lance dans les voyages "parlementaires" avec les vouyoucraties les plus criminelles de la planète et ne se gène pas de faire des milliers de km en business pour retrouver une sorte de self-estime et des contrats anonymes.

Il aurait été surprenant que A. H. invite une féministe gazaoui et la présente à Pascale, mais à Gaza, les fillettes sont mariées de force dés l'age de 6 ans et chaque années ont retrouve une vingtaine de femmes noyées car elles ne doivent se baigner en mer qu'avec chemises, pantalons robes et nikabs. Non, au lieu de ça A- H. exhibe une féministe tunisienne, alors qu'en Suisse les femmes n'avaient pas le droit de vote, les femmes de Tunisie votaient, avaient l'interdiction de porter le voile et son plus nombreuses dans les grandes écoles que les hommes.

A. H. a des tendances féministes en Tunisie et des tendances soviétiques à Gaza, A. H. le contraire eut été acceptable, du moins pour les proches de Poutine, que A. H. aille prendre des leçons de féminisme en Tunisie, cela se conçoit tout à fait, mais qu'il aille porter la cause soviétique dans le pays voisin de la Libye et de l'Algérie atteste d'une mauvaise volonté aussi borgne qu'obstinée.

Gaza et le hamas, en 2002 Israël avait participé à l'irrigation de plus de 5'000 hectare de la zone agricole de Gaza, et en 2005 les israéliens ont abandonnés près de 30 hectares de serres entièrement équipées pour la production maraichère, ces équipements permettaient aux gazaouis de produire 75% de leur consommation vivrière et apportait 15% des entrées grâces à ses exportations de légumes et fruits.
Depuis 2002, plus de 10'000 qassams 1, 2 et 3 ont été lancé sur les populations civiles du sud israéliens, les qassams sont respectivement de diamètres de 60, 150 et 170 mm, c'est à dire les mêmes diamètres que les équipements ayant permit l'irrigation des terres anciennement cultivées. en 10 ans le hamas a systématiquement confisqués aux agriculteurs la totalité de ces équipement hydrauliques également de diamètres de 60, 15 et 170 mm.
Après avoir totalement volé aux agriculteur tous les tuyaux de 60 (qassams 1) le hamas a commencé la fabrication de plus grosses roquette les qassams 2, diamètre 150, après avoir volé tous les réseaux de 150, le hamas développa le qassam 3, 170 mm, ces dernières explosant plus souvent au lancement que sur Israël, elles sont heureusement très peu utilisées.
Egalement, ces agriculteurs utilisaient des chlorates et nitrates, spécialement utilisés dans les cultures maraichères, ces chlorates et nitrates ont également été confisqués afin de produire les qassams.

Donc pour les parlementaires écolos en quêtes de contrats favorisant le développement agricole de Gaza et du hamas, pas la peine de faire péter 1,3 tonnes de Co2 en classe business payée par la confédération, demandez-moi, c'est pas compliqué, ce folklore aux accents nazis, nécessite du DIN IBES 60x7150, du DIN IBES 150x 15'550, nitrate et chlorate potassium qualité agriculture, pour le reste, c'est déjà fournit par les collègues de l'onu.

En ce qui concerne les partenariats bancaires, car nous sommes plus reconnus au niveau international pour nos compétences liées aux secteurs bancaires que dans la production de tuyaux d'irrigation ou nos production de potassium agricoles, quoi que vu la proximité des banques, c'est un secteur certainement porteur en ce qui concerne Gaza, mais dans ce domaine de compétences, je pense que vos partenaires du hamas ont déjà leurs habitudes, votre tâche devrait se limité à de simples formalités administratives, néanmoins indispensables pour des clients difficilement accessibles et privés de moyens de communications hermétiques aux écoutes de petits coquins un peu curieux !

A. H. vous faite un boulot très enrichissant, surtout, je l'espère dans le domaine de la lutte contre la désertification et de l'irrigation de terres un peu abandonnées depuis 8 ans et vos aspirations comme celles de tous les Verts vont exactement dans la bonne direction, croyez moi, vos efforts et ses retombées vous garantirons éternellement la reconnaissance du peuple Juif.

Écrit par : Corto | 02/02/2011

Corto, il faudrait qu'on puisse parler ensemble.
marcchvd(at)gmail.com

Écrit par : Meb | 04/02/2011

Les commentaires sont fermés.