07/02/2011

Cinq lignes pour défendre la dignité du Parlement

 

Sur le vif - Lundi 07.02.11 - 16.36h

 

Chargée de s’occuper du dossier du Service de la gérance de l’Etat, à Genève, dont on a tant parlé en fin de semaine dernière, la Commission du contrôle de gestion du Grand Conseil vient de publier, à 16.12h, un communiqué de cinq lignes, qui frappe par sa sobriété et sa détermination.

 

Aucune mention de la fuite qui a permis de rendre public le fameux rapport de l’Inspection cantonale des finances. Ni de celle qui a mis au grand jour le PV de la séance du 24 janvier 2011.

 

Non. Juste cinq lignes, signées du président, Eric Stauffer, et du vice-président, le socialiste Antoine Droin, pour dire que la commission ira jusqu’au bout. Le mot « à l’unanimité » est inscrit en gras.

 

Cinq lignes qui sentent la défense de la dignité parlementaire face à l’exécutif. Et qui, face aux pressions qu’on imagine dans ces cas-là, ne manquent ni de classe, ni d’allure.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

16:36 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

C'était vraiment très intéressant... et inutile.

Écrit par : franck | 07/02/2011

Cela ne surprend pas, cela fait des années que nous sommes au courant de tout ces laxisme à ce sujet. Comment voulez-vous que nous votions encore pour ce théâtre de guignols aussi immonde.

Écrit par : rose des sables | 08/02/2011

Les commentaires sont fermés.