14/02/2011

Il n’y a plus rien

 

Sur le vif - Lundi 14.02.11 - 17.39h

 

On savait le PDC ouvert à tous les vents, mais là, avec son nouveau label « PDC Ecologie », à Genève, c’est maintenant l’œcuménisme comme aucun Concile, fût-il le plus en pointe, n’eût osé le rêver. Avancer que ce parti ratisse large, c’est faire insulte à la Grande Faucheuse. Et dire que j’entends encore son candidat à l’exécutif de la Ville de Genève (que mille Vierges l’attendent en Paradis) prôner frénétiquement l’extase par les parkings. Le Bolchoï peut se rhabiller : le record universel du grand écart est atteint.

 

Il y avait déjà les Verts. Noble parti, riches personnalités. Puis, les Verts libéraux. Puis, Génération Ecologie. Voici maintenant PDC Ecologie. Heureuse humanité, où tout le monde est un peu vert, un peu orange, un peu rose, tout le monde est tout, tout le monde n’est rien. Les sons et les parfums décidément, ne tournent plus dans l’air du soir, on en perd son latin, plus rien ne se décline, il n’y a plus ni supin, ni sapin. Et comme le disait si bien Léo Ferré, dans l’un des plus beaux récitatifs, il n’y a plus rien.

 

Pascal Décaillet

 

17:39 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Tiens, pour une fois, j'apprécie votre billet.
Etonnant.

Bravo... et merci !

Écrit par : Jean Jean | 14/02/2011

Extrait du sublime soliloque :

« Nous aurons eu le temps d'inventer la Vie, la Beauté, la Jeunesse,
Les Larmes qui brilleront comme des émeraudes dans les yeux des filles,
Le sourire des bêtes enfin détraquées,
La priorité à Gauche, permettez ! »

Donc l’ami Ferré voulait révolutionner la priorité de droite et rouler à gauche !

Écrit par : Zufferey de Cratogne | 15/02/2011

Dans la même sublime chanson de Ferré, on trouve aussi ça :

"Ce qui vous déshonore
C'est la propreté administrative, écologique dont vous tirez orgueil
Dans vos salles de bains climatisées
Dans vos bidets déserts
En vos miroirs menteurs..."

Léo Ferré, grand oracle du PDC-écologie ?

Écrit par : Fernand | 15/02/2011

Votre billet est indigne de votre intelligence. Tous les partis devraient avoir un groupement écologique en leur sein. Cela apportera une critique écologique qui ne peut être que bénéfique à tous. En premier lieu au citoyen.
Pour ma part, je m'en réjouis.

Écrit par : bonsens | 15/02/2011

Le centre n'a plus d'idées. Il faut en faire venir.

Le PDC les prend chez les écolos, Chevrolet chez les promoteurs immobiliers.

Le PLR tient un discours sur l'immigration presque totalement importé de l'UDC.

Écrit par : J.-L. Masson | 15/02/2011

Bonjour

Le PDC affirme une fois de plus son attachement à de grandes valeurs. L'agenda 21, l'écologie, le respect de la nature ne sont pas de nouvelles inventions en période électorale. Il y a bien longtemps que le PDC est décrié pour ses positions centristes, accusé de ratisser large. Mais non ! il recherche le consensus, se pose en conciliateur et les Verts ne peuvent faire passer aucune motion tout seuls. Il est temps de stopper ces caricatures de politique publique (combat gauche-droite de celui qui aura la meilleure idée mais ne pourra pas l'appliquer). Le PDC n'est pas une girouette tantôt à gauche, tantôt à droite. Il est un parti d'avenir, au centre avec des positions permettant de concilier les nécessités des automobilistes et les besoins de la nature et de l'environnement. Je voterai PDC !!!

Écrit par : NiLa | 16/02/2011

Les commentaires sont fermés.