16/02/2011

La rose, les voyous, les voyelles

 

Sur le vif - Mercredi 16.02.11 - 11.27h

 

A cours d’électeurs, à cours d’idées, le parti socialiste genevois ne sait plus quoi inventer pour se rendre intéressant. Dernière incongruité : il adresse au Conseil d’Etat une « lettre ouverte » suggérant que Mark Muller démissionne, non du collège, mais de son rôle de président. Histoire, ajoute perfidement la missive, de le « décharger ». Ils sont gentils, les socialistes, de penser à la « charge » de M. Muller.

 

On pourrait pérorer sur le fond, la grisâtre tiédeur de cette demi-mesure. Mais la forme ! Depuis quand, en République, un parti gouvernemental (je crois savoir que M. Beer siège au Conseil d’Etat) adresse-t-il des lettres ouvertes au gouvernement ? Le parti socialiste dispose d’un groupe parlementaire, certes au régime. Il peut poser des questions, interpeller, rédiger des résolutions, des postulats, des motions. L’organon de la démocratie parlementaire.

 

Les « lettres ouvertes », je croyais cela réservé aux « gueux » de la marge non-gouvernementale. En cette espèce comme dans d’autres, voilà donc le parti socialiste n’ayant plus d’autres expédients que d’imiter l’original. Un peu comme un enfant trop sage s’essayant, les parents s’étant absentés, à jouer au voyou. Ou une consonne, dans l’encre de la nuit, se rêvant en voyelle.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

11:27 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour, il me semble que l'orthographe correcte est "à courT de..."

Écrit par : Youri | 16/02/2011

@ Youri Vous avez parfaitement raison.

Je suis un misérable!

Écrit par : Pascal Décaillet | 16/02/2011

A Vernier, le PS et le PLR vont s'associer pour contrer le MCG.
Comment est-ce possible de s'attaquer aux libéraux au plan cantonal ?

Cette situation démontre la schizophrénie des politiciens genevois !
C'est vraiment incroyable que Ronget ose proposer l'alliance avec Apothéloz !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 16/02/2011

Moi Ronget-Mollet, je me revendique de Guy Mollet, chef du Gouvernement du Front républicain en 1956 en France. Guy Mollet est un homme politique malheureusement très oublié qui a été élu par le Front républicain, que je veux instaurer à Vernier.

Rappelez-vous 1956, même ceux qui n'étaient pas nés à l'époque ou gambadaient en culottes courtes. C'était le bon temps.

Les parachutistes du Front républicain faisaient régner la loi dans les rue d'Alger. La torture était largement pratiquée par le Gouvernement socialiste d'alors, Gouvernement soutenu par les radicaux et les libéraux.

Nous avions une certaine vision de la démocratie, avec la gégène et les condamnations à mort de prisonniers politiques.

Je regrette cette époque bénie de dieux de la quatrième République, moi Ronget-Mollet, libéral d'extrême-gauche de Vernier.

J'attends d'ailleurs tous les matins l'arrivée des parachutistes à Vernier.

Bientôt Vernier sera complètement rongé! Vive le Front républicain et l'Algérie française de 1956!

Écrit par : ronget-mollet | 17/02/2011

"A Vernier, le PS et le PLR vont s'associer pour contrer le MCG."

L'UMPS à la française, la drauche et la groite réunies, grande interview dans le Figamonde.

Écrit par : Paul Bär | 17/02/2011

Les commentaires sont fermés.