17/02/2011

Piano, Forte !

 

Sur le vif - Allegro, ma non troppo - Jeudi 17.02.11 - 12.15h

 

Ineffable Fabiano Forte ! Dans un blog publié ici même, l’ancien président du PDC genevois, homme avec lequel il me plaît d’évoquer parfois l’Histoire récente de l’Italie, notamment entre 1861 et 1943, nous donne son ticket favori pour les Etats : Christian Lüscher et… Robert Cramer !

 

Ca n’est pas encore la prise de Fiume, que d’improbables se perdent à nommer Rijeka, moins encore les funérailles de Verdi sous la baguette de Toscanini, mais enfin disons qu’il y là comme le clapotis d’un petit pavé dans la mare d’un jardinet, qui n’est hélas pas celui des Finzi Contini.

 

En clair, toute honte bue et tout décodeur débranché, la première partie de la proposition est juste et bonne, sage et de nature à enrayer la machine à perdre de la droite genevoise. François Gillet, président du PDC genevois, que je viens d’avoir au téléphone, me confirme que Lüscher sera bel et bien le candidat du PDC au Stöckli. Dont acte.

 

J’avoue comprendre un peu moins bien la seconde partie du diptyque. Si vraiment la droite genevoise estime (et on peut la suivre sur ce point) que Christian Lüscher doit partir seul au combat, histoire de ne rien éparpiller, qu’elle le lance seul. Mais pourquoi troubler le message en associant son nom à celui d’une éminente personnalité du camp adverse ? Car les Verts ne sont pas les alliés de la droite, ne lui font jamais de cadeau dans les rendez-vous électoraux. Il est des passerelles qui mènent à la perte de soi. Quelles que soient les sirènes, dans le lit du fleuve.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

12:15 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Cher Monsieur,

Merci pour votre billet. Je n'ai, et de loin, pas la prétention de représenter à moi seul la droite genevoise, Dieu m'en préserve.

Pour la seconde partie du diptyque, je n'exprime là qu'un choix personnel et donc aucunement un choix qui engage mon parti et les partis amis. C'est à mon avis le tandem qu'il faut à notre canton pour qu'il puisse faire entendre sa voix et nous rapprocher un peu plus de notre capitale dont certaines et certains ont de la peine à situer.

Avec mes meilleures salutations.

Fabiano Forte

Écrit par : Fabiano Forte | 17/02/2011

Parfois, faut-il peut-être reconnaitre les mérites d'un élu du "camp adverse" plutôt que de faire de la politique politicienne à outrance.

C'est peut-être comme cela que Genève sortira des blocages ?

Cela dit, Robert Cramer ne me semble pas non plus être le plus à gauche de son parti et sa vision centriste sur beaucoup de sujets permettent à des élus de la droite économique ET humaniste, qu'est le PDC, de pouvoir soutenir une fois un homme de gauche qui le mérite.

Écrit par : Philippe C | 17/02/2011

Vous savez à quoi pensera un électeur de droite ?

A ceci :

«Ça a la couleur de l’alcool, le goût de l’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool»

http://fr.wikipedia.org/wiki/Canada_Dry

Écrit par : Paul Bär | 17/02/2011

étant une simple électrice je suis entièrement d'accord avec Mr Bär.

Écrit par : pams | 17/02/2011

Simple électeur aussi (ou plutôt non plus), je n'y comprends plus rien.

Le rapport des forces en présence est clair : si Luscher part seul au Conseil des Etats, il part perdant contre les deux de gauche s'il n'a pas l'appui du MCG et de l'UDC.

Appeler à voter pour lui et un sortant de gauche c'est le condamner à perdre inéluctablement.

Écrit par : Pierre Vautier | 17/02/2011

Cher Monsieur,

Je vous remercie de votre réaction au message de M. Forte. Je me permets d’ajouter quelques faits pour que les lectrices et lecteurs de votre blog puissent compléter leur vision de l'activité dans les Chambres fédérales.

Christian Lüscher a déposé huit interventions parlementaires au cours des quatre dernières années (deux questions, deux interpellations - dont une a été rejetée par le Conseil fédéral et l'autre est en attente - et trois initiatives parlementaires en cours de traitement).

Liliane Maury Pasquier a 24 interventions à son actif : 10 interpellations, 3 postulats (transmis) et 11 motions (5 ont été transmises et 6 rejetées). Ses interventions traitaient notamment de questions d'assurance maladie, de médicaments, de formation, de politique extérieure et d'égalité homme femme. Pour les voir plus en détails, je vous invite à aller sur son site (www.maurypasquier.ch ) et à les découvrir sous « thématiques » ou sur le site du parlement.

Les résultats de ces interventions ? Ils dépendent maintenant de leur mise en œuvre par le Conseil fédéral, notamment pour :
- les prix excessifs des primes maladies pour les Genevois-es qui ont reçu la promesse d'être adressés par Didier Burkhalter,
- la promotion de la Genève internationale, en particulier à travers la ratification de la Convention sur l'interdiction des bombes à sous-munitions qui devrait intervenir prochainement,
- les leçons pour la Suisse, de la gestion internationale de l’épidémie de grippe H1N1, suite au rapport de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe que Liliane Maury Pasquier a chapeauté.

En dehors de ceci, quel est l’intérêt des Genevois-es à voter pour Liliane Maury Pasquier?

1. Ses votes au Conseil des Etats et, par conséquent, ses indications de votes sont celles qui gagnent à Genève. Elle est donc plus légitime pour représenter la population et les valeurs majoritaires que sous-tendent les choix des Genevois-es.
2. Elle aborde de manière frontale des enjeux qui sont importants aux yeux de la population, comme la santé.
3. il est souhaitable d'avoir des femmes dans les Chambres fédérales pour représenter une majorité de la population – il y a un peu plus de femmes que d'hommes à Genève - 52% pour être précis – clairement sous-représentée en politique.


La vision de société que partagent Robert Cramer et Liliane Maury Pasquier leur ont permis de défendre les intérêts de Genève. Pour ce faire, il est nécessaire non seulement d'aller au front, mais d'y retourner et d'y retourner encore. Liliane Maury Pasquier l'a fait, contrairement à Christian Lüscher. Le nombre d’interventions déposées ne représente qu’un des aspects de cet engagement.

En définitive, tout comme vous, je crois qu'un ticket Lüscher-Cramer n'est pas crédible et, à mes yeux, pour défendre les intérêts de la population genevoise, nous pouvons compter sur l'engagement de Liliane Maury Pasquier et de Robert Cramer.

Meilleurs messages,

Arnaud Moreillon, Secrétaire général du Parti socialiste genevois

Écrit par : Arnaud Moreillon | 17/02/2011

Il ne faut pas chercher, c'est morphologique. Le PDC ne peut pas dire "droite" sans dire "gauche" aussitôt après, presque simultanément. Il ne boit jamais de vin sans mettre de l'eau dedans. Et, depuis quelques années, ce n'est même plus du vin de messe.

Le plus étonnant, dans tout cela, c'est que M. Forte n'est même pas un penseur politique, je veux dire quelqu'un dont les hauteurs de vue (ou même les vues) excuseraient les faiblesses en calcul. Non, M. Forte, ancien secrétaire et président du PDC cantonal, est un homme qui a passé des milliers d'heures à mettre des convocations dans des enveloppes, à coller des étiquettes sur lesdites enveloppes, et à faire des petits calculs politiciens en petit comité.

Et cet homme de calculs politiciens n'arrive même pas à se dire que si l'on veut que M. Lüscher aille au Conseil des Etats, il faut qu'il soit seul candidat sur le ticket de la droite.

Allez, 10-11%. Pas plus.

Écrit par : Felix Culpa | 17/02/2011

Mais en fait, le PDC, c'est un parti de goite ou de drauche?

Écrit par : Felix Culpa | 17/02/2011

Allons, allons, Lüscher et ses propos lisses et badins a tous les risques de se retrouver comme le corbeau de La Fontaine : une leçon vaut bien un siège. Au fond on apprend sans doute davantage en prenant des leçons plutôt que de vouloir en donner sans cesse.

Écrit par : MIchel Sommer | 17/02/2011

Cher monsieur Descaillet rien sur la manif de la police qui se dit non entendue!

Et les citoyens qui ne sont pas écoutés par la police peuvent ils aussi faire grève?

Écrit par : dominiquedegoumois | 18/02/2011

L'honorable Monsieur Degoumois a raison que fait la police , moi qui croyait que son parti rasait gratis, sur la plage Cramer elle fait la "grève" bien sur ignorant le skieur Lusher en dépassement de vitesse.
pendant ce "Temps" du jeudi sur une autre plage, veni Vidy Windish ?

Écrit par : briand | 18/02/2011

Les commentaires sont fermés.