25/02/2011

A quoi sert le Conseil des droits de l’homme ?

 

Sur le vif - Vendredi 25.02.11 - 19.23h

 

Au moment où coule, en Libye, le sang de la répression, et au milieu d’horreurs que seule l’Histoire nous restituera, voilà une nouvelle qui va changer la face du monde : le Conseil des droits de l’homme, à Genève, vient « d’adopter une résolution qui demande l’expulsion de la Libye du… Conseil des droits de l’homme » !

 

Il est bien, le Conseil des droits de l’homme. Il est gentil. Il tombe à point nommé. Expulser la Libye d’un cénacle où elle n’avait, depuis le début, strictement rien à faire, c’est le moins du moins du minimum vital de la décence, et en fait bien en-deçà encore.

 

Pendant des années, sur la Libye, on ne l’a pas beaucoup entendu, le Conseil des droits de l’homme. Les hommes de Kadhafi s’y pavanaient. Aujourd’hui que le régime chancelle, mitraille les opposants, le Conseil des droits de l’homme se réveille.

 

A quoi sert le Conseil des droits de l’homme ?

 

Pascal Décaillet

 

 

 

 

19:23 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Cher Pascal,

A quoi sert le Conseil des droits de l’homme ?

À rien, et c'est une évidence, tout comme les textes des Droits de l'Homme, lus en diagonale et interprétés selon les intérêts des partis les citants!

(La grande majorité des gauchos bobos les évoquent sans jamais en avoir lu le moindre paragraphe...)

Bonne soirée

Écrit par : Mireille Luiset | 25/02/2011

A quoi sert le Conseil des droits de l’homme ?

Peut-être juste de permettre à des journalistes n'ayant aucune ambition de briguer une quelconque fonction politique de poser la question.

La première erreur, en politique, disait B. Franklin, est d'y entrer. Vous l'avez évitée...

Il n'y a pas d'emmerdeurs en politique, il n'y a, au choix, que des couards, des transparents, des incompétents et quelques socialistes ajouteriez-vous peut-être...

Bien cordialement.

Écrit par : MIchel Sommer | 25/02/2011

Le vice-ministre et député druze Ayoub Kara (Likoud) a rappelé la fameuse visite en Lybie au printemps dernier des députés arabes et des membres du Mouvement islamique arabe israélien. Il a écrit une lettre au Président de la Knesset, Reouven Rivline, lui demandant « d’aider aujourd’hui ces députés israéliens à se conformer à ce qu’ils avaient déclaré l’an passé, et à partir en Libye en voyage de simple aller pour soutenir Kadhafi». En effet, à leur retour, et après avoir été reçus triomphalement à Tripoli, le député Taleb A-Sana, avait déclaré au nom du groupe « qu’ils se sentaient proches de Mouammar Kadhafi par leur nature, leur nationalité, leur culture, leur patrimoine historique et leur langue ». Dans sa lettre à Rivline, Ayoub Kara lui demande « de permettre à ces amis de Kadhafi de venir à ses côtés en ces moments si difficiles pour lui, mais en leur procurant un billet aller uniquement afin qu’ils puissent mettre en pratique ces atomes crochus qu’ils louaient l’an passé avec tant de conviction ». Le Président de la Knesset n’a pas encore répondu à Kara. Ce dernier revient d’ailleurs d’une mission au sud-Soudan, où il a rencontré des dirigeants très intéressés à engager des relations diplomatiques amicales avec Israël. Il s’était également illustré par son opposition au désengagement de la Bande de Gaza, en inventant notamment le slogan « Un Druze ne chasse pas un Juif ». Un homme de très grande valeur.

Écrit par : Corto | 26/02/2011

Un autre "machin" comme disait le Connétable, un conseil aussi onéreux qu'inutile...

Écrit par : Malentraide | 26/02/2011

Se faire exclure de cette commission des droits de l'homme - quoi, on ne dit pas droits humains ??? -. Khadafi doit y penser chaque minute qu'il lui reste à vivre, et à vue de nez le crochet de boucherie ou le gibet ne sont pas loins.
Qu'il continue à faire tirer dans la foule, il subira le sort de ses nègres vendus et criminels.
Mais qu'importe cette commission d'abrutis droit-de-l'hommistes quand on pense aux courbettes de Sarkozy, au chantage envers la Suisse de cette lopette de Kouchner et au baise-main du pantin érotomane Berlusconi ?

Écrit par : Géo | 26/02/2011

Il sert à critiquer la Suisse.

Mort de Rire ! ! !

Rappelez vous Micheline Calmy-Rey ... antologique !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 26/02/2011

Accepter la Libye au Conseil des droits de l'homme c'est insulter tous ceux qui ont peiné, qui ont oeuvré, qui ont aussi souffert pour permettre à ces textes d'être connus et reconnus.

Ensuite, l'en exclure, c'est grand-guignolesque.

La famille du colonel-guide adulé jadis par les gauchocrates de chez nous, est une famille de voyous. Je regrette les excuses de mon pays pour avoir justement enfermé son vaurien de fils, je regrette les tractations de M. Mertz, je regrette ses mots à son retour de Tripoli, je regrette qu’on se soit déculotté devant ce tyran, je regrette qu’on ait pu se diviser sur un sujet qui aurait dû nous unir, je regrette d’avoir eu à suivre, impuissant, les atermoiements d’un Conseil fédéral paniqué parce que deux des nôtres étaient aux mains de ces fous, je regrette qu’on ait cédé à l’UE et aux crapules de Bruxelles lorsque la Suisse a demandé une fermeture de l’espace européen à certains Libyens, je regrette qu’on ne lève pas les charges qui pèsent aujourd’hui sur un de nos députés qui avait dit trop tôt ce que tout le monde pense à présent, je regrette qu’on ne redistribue pas très vite au peuple Libyen l’argent qu’on lui a volé depuis tant d’années, je regrette que le fric du pétrole ait passé avant le sens de l’honneur, je regrette qu’on ait pu armer un malade capable de mitrailler son peuple, mais j’espère surtout que nous ne ferons pas la dernière bourde qui consisterait à intervenir militairement pour expliquer aux autres ce que nous peinons tant à mettre en œuvre nous-mêmes : la liberté de dire la vérité.

Écrit par : Jean Romain | 26/02/2011

Les commentaires sont fermés.