29/03/2011

Quand les radicaux excommunient

Pour-l-exemple.jpg

Sur le vif - Et face au peloton - Mardi 29.03.11 - 11.31h

 

Viré du parti radical, parce qu’il brigue la Mairie de Vernier aux côtés du MCG et de l’UDC! François Ambrosio, vieux militant radical de Vernier, fait l’objet d’une procédure d’exclusion de la part de son président cantonal, Patrick Malek-Asghar. Le candidat à l’exécutif de la deuxième ville genevoise jouerait « solo » en s’alliant au MCG, parti « dont les radicaux ne partagent pas les valeurs ».

 

Une excommunication fort singulière. D’abord, parce que le même parti cantonal applaudit la candidature du libéral Pierre Ronget, qui part, toutes voiles dehors, avec la gauche (Verts + socialistes). Ces valeurs-là seraient-elles davantage « partagées » par les grands penseurs radicaux que celles du MCG ? Si oui, il faut le dire franchement, avec cohérence cantonale, voire fédérale, et songer une bonne fois à passer à gauche.

 

Et puis, et surtout, à entendre, hier soir, le représentant de l’Association radicale de Vernier, le fidèle militant Jean-Claude Huggel, expliquer comment se passe la procédure d’exclusion (qu’il qualifie de quasi-stalinienne), on découvre le vrai visage d’un parti cantonal aux ordres d’un seul cabinet noir, au service exclusif des écuries électorales d’une ou deux stars.

 

Huggel : « Le président et le comité directeur ne nous ont jamais approchés pour nous dire de ne pas aller avec celui-ci, ni celui-là… Il n’y a eu aucune discussion préalable. A aucun moment, on ne nous a appelés pour nous faire part d’un problème. Ce que nous avons eu, ce sont des propos comminatoires dans la presse, et c’est tout. »

 

Avec Ambrosio, « on » a voulu, comme dans le film de Losey, faire un exemple. En temps de guerre, on ne pactise pas avec l’ennemi. Soit. Mais alors, pourquoi avec la gauche ? La sélection des traîtres, serait-elle, chez les radicaux genevois, comparable à la membrane de nos cellules : sélective et orientée ?

 

Pascal Décaillet

 

 

 

11:31 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Drauche + groite ---> "UMPS"

Écrit par : Paul Bär | 29/03/2011

Monsieur Malek-Asghar est pathétique, mais d'un autre côté il nous montre le vrai visage des libéraux radicaux, tellement a l'affut du pouvoir qu'ils s'allient avec la gauche, en finalité ils sont tous de la même bande, un petit club de politicards en veston cocktail hurlant au loup a chaque apparition du MCG, ils sont malheureusement tous pareil, et les citoyens ne s'y tromperont pas, pour du changement il ne reste que le MCG et maintenant monsieur Ambrosio qui as pris une décision courageuse.

Écrit par : Laurent Leisi | 29/03/2011

En même temps, s'allier avec un groupuscule bêlant et bruyant mais clairement sans aucune idée de comment gérer quoi que ce soit, c'est pas bien sérieux.

En s'allier avec des partis sérieux opposés politiquement mais présentant des garanties de sérieux ou avec des pitres, le choix est évident, non?

Écrit par : Amusé | 29/03/2011

J'ai entendu ce matin l'ineffable Maudet sur votre antenne dire que toute alliance avec le MCG était exclue, car le MCg ne serait pas fiable.

À suivre les évènements depuis 2 semaines, je dois dire que la moins fiable des formations politiques, c'est le PLR, qui dit tout et son contraire, exclut Ambrosio, applaudit Ronget se greffant à la gauche à Vernier, et jouant une schizo-genevoiserie entre Kraft -Babel et l'UDC en Ville.

Décidément, le mot "fiable" n'a plus de sens dans la bouche d'un membre du PLR, f^t-il dans la bouche de Pierre Maudet.

Écrit par : Philippe Marton | 29/03/2011

Les commentaires sont fermés.