16/04/2011

Alberto Velasco

 

Sur le vif - Samedi 16.04.11 - 19.21h

 

Il est socialiste et il est humain. Il est socialiste et il est cultivé. Il est socialiste et il a le sens de l’humour. Ce taureau de paradoxes, c’est Alberto Velasco, un petit jeune qui lit Lorca, écoute Albéniz, a combattu Franco, veut encore croire à la fraternité des hommes.

 

Alberto Velasco vient d’être élu chef de groupe dans le tout nouveau Conseil municipal de la Ville de Genève. Quand on sait d’où il vient, quelles solitudes furent parfois les siennes à l’intérieur même du parti, quelles foudres lui décochèrent certains pisse-froid, on se dit qu’on est content pour lui.

 

Ce soir, en regardant Mezzo, la seule vraie chaîne TV du monde, je penserai à lui. Et aux deux belles années du Petit Conservatoire que, tous les vendredis à l’aube, nous vécûmes ensemble. C’était quelque part, dans un monde où certains prétendent se parler. Et laisser venir à eux les deux seules choses qui vaillent : la musique et la poésie.

 

Pascal Décaillet

 

19:21 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Alberto Velasco fait en effet tache dans son parti, dernier représentant du vrai militantisme dans ce qui fut autrefois un parti populaire.

Homme de culture, de conviction, de fidélité à ses idéaux, il est aussi homme d'humour et de diversité, à une époque où les cadres de sa formation en sont aussi dénués que les cadres des grandes entreprises, gauche caviar et Banhofstrasse semblant posséder un moule commun pour fondre leurs élites.

Écrit par : Soli Pardo | 16/04/2011

En effet, que de bons moments passés à l'écoute du Petit Conservatoire, ces rdv du vendredi laisse un vide que la programmation musicale de One FM ne saurait combler l

Écrit par : GHP | 16/04/2011

Je trouve dommage que vous escamotiez Garcia au seul profit de Lorca. Réunis, ces deux noms représentent pourtant un des symboles de la lutte antifranquiste !

Écrit par : MIchel Sommer | 16/04/2011

Et oui, et en plus il bosse au SIG, il y a 2 ans avec ces amis Cramer et Mouchet, il voulait faire venir les ordures radioactives napolitaines, ça vous semblez l'oublier!

Écrit par : dominiquedegoumois | 16/04/2011

Les commentaires sont fermés.