20/04/2011

Genève à gauche, pour dix mille ans !

 

Chronique publiée dans le Nouvelliste - Mercredi 20.04.11

 

Putain, encore quatre ans ! Après vingt années de règne, sans partage, de la gauche à la Mairie de Genève, c’est reparti pour une nouvelle législature. De 1991 à 2015, pendant un quart de siècle – une génération – les autorités de la deuxième ville de Suisse auront été tenues par des socialistes, des Verts, et la gauche de la gauche. Peut-être, au-delà de 2015, cela durera-t-il encore douze ans, vingt ans… Dix mille ans? La question, tous les quatre ans, revient : mais pourquoi donc une ville aussi prospère, lieu de marchés, d’échanges, de création d’entreprises, qui pourrait être, au fond, un symbole du libéralisme, confie-t-elle ses destinées à des équipes étatistes ?

 

Les réponses sont nombreuses. D’abord, Genève n’est pas une exception, ni en Suisse ni en Europe : de plus en plus, la gauche obtient du succès dans les agglomérations urbaines. Elle n’y fait d’ailleurs de loin pas du mauvais travail, gère plutôt bien le social et la culture. En matière de logement, de mobilité et de sécurité, les résultats sont nettement moins au rendez-vous. La droite ferait-elle mieux ? A vrai dire, on n’en sait trop rien : voilà des millénaires, dans l’esprit des gens, qu’elle a disparu des affaires. Nul, dans la jeune génération, à Genève, ne pourrait vous citer les noms des magistrats de droite, en Ville, lorsqu’ils étaient encore majoritaires !

 

A cela s’ajoute – mais c’est une cuisine interne avec laquelle je ne veux pas trop ennuyer mes amis valaisans, lecteurs de ce journal – que la gauche municipale genevoise a eu le singulier honneur, en ce printemps 2011, d’avoir face à elle la droite la plus bête du monde. Alors que socialistes et Verts n’ont jamais eu le moindre état d’âme à s’allier avec une galaxie « gauche de la gauche » comprenant, entre autres, les héritiers du Parti du Travail, l’Entente, quant à elle (PDC, radicaux, libéraux) s’est offert un psychodrame en cinq actes, au reste non résolu, sur la question de son alliance avec une UDC locale plus proche du petit poujadisme de province que des chemises noires. Résultat : un seul élu, le radical Pierre Maudet, face à quatre de gauche, pour les quatre ans qui viennent.

 

La dernière explication est le syndrome du cocon. La gauche, depuis vingt ans, y tient un discours très maternant, le « vivre ensemble », les « écoquartiers », les « espaces verts », la « mobilité douce ». Une rhétorique, au fond, très conservatrice : profitons, sans rien changer, du bonheur de vivre dans cette ville, soyons reconnaissants aux édiles de gauche qui la mènent, surtout ne touchons rien, respirons le même air, heureux, que nous soyons Suisses ou « migrants » (le mot « étrangers » semble avoir disparu du vocabulaire), profitons des logements sociaux, graissons notre vélo, dégraissons nos aliments. Et puis, dans quatre ans, dans le bistrot bobo le plus proche, on déjeune, et on en reparle.

 

Pascal Décaillet

 

08:42 Publié dans Chroniques éditoriales Nouvelliste | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Une photographie plus réaliste que nature! La gauche genevoise n'a pas vaincu en exposant ses idées, mais en contrant une droite qui n'en avait pas. Le développement de l'agglomération à la sauce 'gauche centriste et libérale' nous promet d'ores et déjà un beau capharnaüm, en dehors de la 'renaturation' des cours d'eau bien entendu, et très vraisemblablement une forte croissance du chômage.

Écrit par : Discret | 20/04/2011

En lisant les commentaires de la droite , nous voyons encore le haut le cœur de la défaite contre les réalistes. Les géniteurs d'une politique ont gagné sur le terrains. Face à ceux qui change de cap, à longeur de temps pour les intérêts des affairistes (suspect) qui résident provisoirement (la semaine)à Genève...
T'as mal à droite vient à gauche du côté COEUR...amitiés valaisanne.............PH.B.M.

Écrit par : michel-philemon Bissig | 20/04/2011

Moi, quand je croise un libéral, un radical ou un MCG, je lui dit volontiers qu'il est raciste, xénophobe ou un dangereux extrémiste de droite pour s'être allié avec l'UDC. Le résultat se fait vite sentir. Cette stratégie de communication moderne aussi infecte soit-elle, touche mon interlocuteur au plus profond de lui-même et le déboussole, le fragilise dans ses pensées et lui file la honte. Résultat, il essaye par tous les moyens de me convaincre qu'il s'agit uniquement d'un plan stratégique élaboré par les organes faîtiers mais qu'à titre personnel il se sent en parfaite harmonie avec les vraies idées de son propre parti. Et surtout, qu'au moment du vote, il s'empressera de séparer le bon grain de l'ivraie. La gauche a encore de bonnes années devant elle car elle, n'est pas droite bleue ou droite brune. Elle est simplement rose ou rouge, des couleurs qu'elle a toujours défendues avec honneur et sans faux-fuants.

Écrit par : lappal | 20/04/2011

Ahhh ... cette gauche liberticide, qui interdit la fumée, l'alcool, la distraction ... quel bonheur !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/04/2011

Je serais tenté de poser la question : mais où est donc le problème, à part le fait que cela ne correspond pas à la couleur politique du chroniquer ...

Ah oui, on sait tous que la gauche est liberticide, que bien des dictatures se revendique "socialistes", bla bla bla ... vraiment, la plèbe - décidément trop nombreuse au centre ville (vivement que les loyers augmente encore pour les chasser) - n'a toujours pas compris pour qui voter.

Écrit par : Dji | 20/04/2011

@Victor DUMITRESCU
Oui, je la trouve bien libertine cette gauche qui accepte ces mandiants roumains manipulés par leurs propres ressortissants, M DUMITRESCU. L'interdiction de l'alcool ? celle de la clope...et même celle de la distraction ? La gauche est donc si puissante à Genève !? Un peu de sérieux dans vos commentaires ou vous allez faire rougir ma voisine libérale bon teint. Une charmante bourgeoise qui a voté pour toutes ces interdiction afin de préserver sa santé et celle des autres !

Écrit par : lappal | 20/04/2011

@ lappal

Vous étiez où ce week-end ?
Vous ne le savez pas, que la gauche a encore gagné à Genève ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/04/2011

@ lappal

N'oubliez pas que l'initiative contre la fumée passive émane du docteur socialiste (national) Rielle ... en bon éugeniste !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/04/2011

M. Dumitrescu,

Vous avez une conception assez particulière de la démocratie ! Etudiez un peu la constitution Suisse et notre système politique. Savez-vous ce qu'est une votation, une élection ? D'où venez-vous cher Monsieur ? Il serait peut être temps d'assimiler les valeurs politiques de notre pays et faire un effort d'intégration !!! Sinon, vous pouvez retourner d'où vous venez, vous êtes libre!

Écrit par : Christian | 20/04/2011

Christian

encore un nouveau venu qui me renvoie chez moi à Heiligenschwendi, district de Thoune, canton de Berne ... et après ça c'est moi, membre UDC qui est xénophobe ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 21/04/2011

Christian

si au lieu de lire Dumitrescu, vous sachiez mon nom véridique, Winteregg, cela vous fait plus chaud au coeur ?
Vous qui avez l’élégance de vous cacher derrière un pseudo ... osez !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 21/04/2011

Genève à gauche, pour dix mille ans !

A l'échelle astronomique, c'est juste après demain, et encore.
Donc pas de quoi en faire un fromage !

Écrit par : Anaxagore | 21/04/2011

à Victor,

C'est bien ce que je dis, si le monde civilisé ne vous convient pas, rien ne vous empêche de retourner chez les sauvages du district de Thoune.

Écrit par : Christian | 22/04/2011

Cher (s) (es) ami (s) (es),

En tous les cas jusqu'hier, j'ai reçue par courriel, et par téléphone les félicitations de bien des cantons et du monde entier pour le nouveau "team" au Conseil administratif de la ville de Genève. Ils ont tous dis: "Félicitations pour Genève et son nouveau Conseil administratif", alors de quoi plaignez-vous, laissez les nouveaux élus travailler? C'est beaucoup trop tôt pour vous plaindre maintenant. Seul le résultat compte, les paroles s'envolent !
Esmé

Écrit par : Esmé | 25/04/2011

@Victor Dumitrisecu,sans doute cet eugéniste a-t'il oublié ses maitres ayant inventé les camps dont on connait l'origine des fumées arrosant les pays de l'Est ou cherche-t'il à se donner bonne conscience?

Écrit par : lovsmeralda | 27/04/2011

@ lovsmeralda

Dieu seul le sait ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 27/04/2011

@ Christian

Vous devriez remercier les sauvages bernois d'avoir libéré la Suisse Romande ...

Écrit par : Victor Winteregg | 27/04/2011

A titre documentaire, rappelons que l'eugénisme, dans l'espace politico-social français, est une invention ..... socialiste:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Vacher_de_Lapouge

Écrit par : Paul Bär | 28/04/2011

La gauche profite juste de la bêtise de la droite... (Qui n'as pas su faire une alliance de droite comme l'avait proposé le MCG, et qui aurait ainsi renversé la vapeur rose verte qui émane du palais Eynard)

Écrit par : Laurent Leisi | 28/04/2011

Les commentaires sont fermés.