08/05/2011

Tu sondes, ou tu manipules ?

Sur le vif - Dimanche 08.05.11 - 19.30h

 

Fabuleuse SSR. Elle consacre, égosillée, toute la première demi-heure de Forum à nous prouver par A + B, sur la base d’un sondage par elle-même commandé, que l’immigration est vraiment le cadet des soucis des Suisses. Moment magique : l’un des sondeurs avoue, expressis verbis, avoir formulé les questions de façon à ne pas entrer dans le jeu de l’UDC !

 

Il y aura, le 23 octobre prochain, un sondage assez intéressant, et grandeur nature. Il porte un nom : les élections fédérales. Il sera temps, au soir de ce dimanche-là, de constater les préoccupations des Suisses. N’en déplaise à Monsieur de Weck. Et à ses services commandés.

 

Pascal Décaillet

 

19:30 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

La variante française serait "n'en parlons pas aux gens, cela ferait monter le front national." Très efficace comme concept.

Écrit par : Paul Bär | 08/05/2011

Il y a quand même une certaine volonté, soit à ne pas comprendre, soit à ne pas vouloir dire. J'entendais par exemple tout à l'heure, sur le JT de la TSR, Madame Miauton s'interroger, en prenant de nombreux détours, sur les raisons qui empêchent le parti socialiste de capitaliser sur l'inquiétude sociale des Suisses. Comme si tout cela était profondément mystérieux et complexe. Alors que c'est si simple : les gens savent pertinemment qu'aujourd'hui "parti socialiste" équivaut à "plus d'immigration", "plus de clandestins" et "des papiers pour tout le monde". Oui, c'est très simple, limpide, alors pourquoi ne pas le dire clairement ? Ah mais oui, "cela ferait monter l'UDC".

Écrit par : Paul Bär | 08/05/2011

Quand nous parlons de SSR, de qui parlons-nous ? de cette bande de fils d'oligarques ayant choisis de votés à gauche met gardant un oeil sur leurs héritage, dans les pédigrées de cette institutions de chasse gardée ne revoit-on pas les mêmes noms que ceux ayant déjà noircis les pages les plus sombres de l'histoire helvétique ?

Ou des semis parvenus ayant payés leurs grades dans la muette de la muette !

Non, ce n'est pas du tout sérieux et la Suisse n'est pas la seule nation à fourguer sa soupe au peuple inlassablement rassasier par cette fade nourriture en cubes.

Écrit par : Corto | 09/05/2011

Il faut croire que la majorité politique du Parlement n'a aucun soucis à ce que la SSR soit un organe paraétatique totalement libre, politiquement parlant. Donc la SSR ne fait qu'appliquer cette décision. Cependant nos politiciens n'ont qu'une faible idée des moyens idéologiques dont dispose la radio/TV. S'ils en avaient la moindre idée ils exigeraient une répartition 50/50, càd 50% de journalistes de gauche et 50% à droite. 50% à la minorité car essentielle à la démocratie. Seulement voilà combien actuellement à la majorité de droite ??

La SSR rétorquera qu'elle tient compte de cela en invitant autant de politiciens de droite que de gauche. C'est probablement vrai mais ce n'est pas de cela qu'il s'agit mais de la possibilité offerte aux journalistes d'exprimer leur engagement politique en disposant de l'appareil le plus performant qu'il soit afin de combattre ainsi tel ou tel parti.

Je n'ai aucun soucis à parler librement de la SSR, cet organe n'appartenant à personne d'autre qu'au peuple et donc autant à son directeur et empployés qu'à vous et moi, sur pied d'égalité.

Écrit par : Christian Favre | 09/05/2011

Que La TSR commande un sondage sur les préoccupations des Suisses romands, soit, mais que Mme Miauton vienne l'interpréter de manière confuse, contre-disant parfois les chiffres alors là c'est un perte inutile de temps. Ce travail commandé par la TSR est peu professionnel car M. Miauton se contredit, changeant parfois la lecture des chiffres. Comment peut-elle penser que le logement qui donne du fil à retordre aux habitants et La sécurité n'interpellent pas les suisse romands avec un nombre croissant d'illégaux sur le territoire, de vols et de cambriolages, de dealers et de blessés par coup de couteau (minimum 5 par semaine). N'y-a-t'il pas de statisticiens qui puissent nous donner les chiffres tel quel de bon journalisme qui en fasse une analyse plus fine en Romandie?

Écrit par : Sirène | 09/05/2011

Les commentaires sont fermés.