23/05/2011

Julie et Anastasie sont-elles sœurs ?

 

Sur le vif - Et à la pointe du ciseau - Lundi 23.04.11 - 11.22h

 

Dans un mail adressé ce matin, 08.34h. à Pierre Ruetschi, patron de la Tribune de Genève, j’annonce cesser aussitôt d’exercer mes fonctions de chroniqueur pour ce journal.

 

Entamée il y a juste cinquante mois, à la demande de Pierre Ruetschi, cette chronique n’a de sens que si son auteur peut y jouir d’une totale liberté de propos, hors des sentiers de la rédaction. Une chronique externe doit être chemin de traverse, ou n'être point. Une fois respectés, bien sûr, les fondamentaux du métier : la loi, le respect de la vie privée, ce qui fut toujours le cas, et demeurera à jamais ma règle.

 

Mais il y a des sujets, apparemment, dans ce journal, qui ne passent pas : ce matin, j’ai mis en cause ma consœur (excellente, au demeurant, sur les sujets économiques) Elisabeth Eckert, pour son traitement unilatéral (donc, influencé par une source unique, tellement identifiable) de l’affaire de la fusion PLR, à Genève. Cet article, publié dans le Matin dimanche d’hier, n’était rien d’autre qu’une démolition pure et simple de Cyril Aellen, le président des libéraux genevois. On n’y retrouvait que les sarcasmes du clan adverse, celui de Pierre Maudet, c’était un peu gros, je l’ai dit. Cette vérité n’a manifestement pas plu à la Tribune de Genève, membre du même groupe que le Matin dimanche. Pierre Ruetschi me l’a fait savoir sur un ton particulièrement déplaisant, j’en tire immédiatement les conséquences.

 

Coïncidence : ma chronique de ce matin évoquait aussi le « Cercle des Trois », dont tout le monde sait, à Genève, qu’il dirige le parti radical. Cet élément a-t-il joué ? L’un des membres de ce Cercle aurait-il gardé des attaches, ou quelque souterraine influence, auprès de la Julie ?

 

Je quitte donc la Tribune papier. Mais demeure bien fidèle à mon blog. Vous êtes de plus en plus nombreux à m’honorer des vos visites. 29'037 visites, 73'098 pages, pour le seul mois de mars 2011. Soyez-en, ici, vivement remerciés.

 

Je garde à Pierre Ruetschi, et à toute l'équipe de la Tribune de Genève, toute mon estime. Je les remercie de m'avoir offert, pendant 50 mois, cet espace d'expression. Dont je me suis contenté, simplement, de faire usage.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

 

 

11:22 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Je suis estomaqué !
Lançons de suite une pétition ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 23/05/2011

Pas possible, cela ressemble au 35 ans de prison infligés à Lambiel !!!

Écrit par : charly schwarz | 23/05/2011

Vos chroniques me donnent l'occasion de sourire souvent, loin des pesanteurs de la pensée unique. Continuez donc à emprunter ces chemins de traverse si prisés des happy few!

Écrit par : Inma Abbet | 23/05/2011

J'ai de la peine à croire qu'on ait, toutes les règles déontologiques étant respectées, une si mince liberté.

Écrit par : Jean Romain | 23/05/2011

A l'image des policiers j'ai constaté que les journalistes pratiquent un corporatisme qui interdit l'ébauche d'un début de critique sur le métier, son évolution,l'emprise de l'économie sur la prétendue liberté rédactionnelle etc . etc
Actuellement le monde de la presse est particulièrement mis sur le devant dela scène avec les différents traitements, angles silences - auto-censures dans l'affaire DSK, ce qui démontre bien qu'il y a problème surtout dans la presse écrite qui manifestement est dans un état de survie qui interdit toute remise en question, de son pouvoir, de son indépendance, de ses règlesen matière de déontologie
.

Écrit par : briand | 23/05/2011

Freedom of the press is guaranteed only to those who own one. (A. J. Liebling)

Écrit par : Paul Bär | 23/05/2011

100 % avec vous.
J'ai eu la même réaction que vous en lisant le Matin dimanche.
Et j'ai le même problème avec le parti radical carougeois qui semble dirigé par une famille.
Heureusement qu'il existe encore les espaces de liberté que sont les blogs...
Jusqu'à quand ?

Écrit par : Bertrand BUCHS | 23/05/2011

Rappelons-nous que la puissance d'un parti ne se mesure pas à l'aune de ses présences dans les médias, voire du nombre de sièges qu'il occupe au parlement.

On discute du MCG, on moque l'UDC, on envie des lobbies (CGI, TCS, etc.). Pourquoi pas? Au vrai le parti radical reste la plus influente formation politique du canton. Le Grand Vieux Parti a des héritiers, des ressources, un réseau. Les portes des rédacteurs en chef lui sont naturellement ouvertes.

L'influence du parti radical sur Genève n'est contrariée que par son associé libéral. Le MCG, le PS, l'UDC, tout le reste n'est que littérature.

Écrit par : bayle | 23/05/2011

Le blogueur chinois dispose d'un espace de liberté nettement plus confortable (et c'est pas du pipeau, quoi qu'on en dise dans ces médias qui forment la pensée unique du bon peuple d'Helvetistan).

Écrit par : Pierre-André Rosset | 23/05/2011

Les blogueurs chinois qui déplaisent vont en prison, M. Rosset. Je ne crois pas que M. Décaillet ait déjà eu le plaisir de goûter la paille humide de nos cachots.

Écrit par : Monsieur Wei | 23/05/2011

CQFD
Lao Wei ou Xiao Wei ? (c'est pour amuser les enfants).
A moins qu'il ne s'agisse tout bonnement de "G." le poulpe ?

Écrit par : Pierre-André Rosset | 23/05/2011

Reste en tous cas à espérer que cette fusion ne se fera pas, ce parti radical europhile autant qu'atlantiste, adepte du melting pot pour faire américain, jeune , progressiste, humaniste de bazar, bref Maudet est en train de mener la Suisse droit dans le mur...

Écrit par : Géo | 23/05/2011

Cette décision a-t-elle été prise sur un coup de tête ? Cela ne vous ressemble pas de capituler ainsi, égoïstement au détriment de vos lecteurs. Votre chronique acidulée tout en justesse, nous manquera.

Écrit par : Arvina | 23/05/2011

Nous n'en seront que plus nombreux ici !
Je respecte votre décision, déplore ce qui vous y a conduit, vous nous manquerez sur papier.

Écrit par : Marie-Françoise | 23/05/2011

Très intéressant le commentaire de Mr Buchs.
J'en fais la triste expérience depuis plus de 5 ans et 8 mois.......
On se sent souvent seul dans un combat aussi inégal, politique, justice etc.
les encouragements de quelques personnalités ne font pas avancer les dossiers, trop d'intérêts.

Écrit par : huber | 23/05/2011

Dites-vous, cher Monsieur, que Kundera, aussi, a déplu à ceux qui dirigeaient la Presse à Prague. Bon, il n'a pas tiré sa révérence, mais fut interdit de publication.
Vous partez en homme libre. C'est votre choix, mais votre chronique me manquera, et plus encore, sa disparition nuira à la Tribune de Genève, car une Presse monochrome se tire une balle dans le pied.
C'est aujourd'hui que l'on peut pleurer la mort du Journal de Genève!
Enfin, on continuera à vous lire sur votre blog, dans le Nouvelliste ou ailleurs...
Continuez à être insoumis, c'est la seule manière pour être un vrai journaliste!

Écrit par : michèle Roullet | 24/05/2011

Vous avez réussi à séparer l'ivraie du bon grain et cela vous honore.

Quant à moi je maintiens qu'une frange de journalistes avec leur pull-over serpillière, leurs cheveux longs et leurs ongles sales sont une caste guerrière de semi-pédales qui bouffent à tous les râteliers.

Gardez votre indépendance d'esprit et n'hésitez pas à attaquer sans retenue les secundo prétendant parler au nom du peuple suisse.

Écrit par : Hypolithe | 24/05/2011

"En rentrant dans ma région par le chemin des écoliers je ne saurai éviter de faire emplette de Lavaux, de Villeneuve, d'Ollon et bien entendu d'Aigle ceci afin de d’assurer à mes amis vaudois avec qui j'aime partager le verre de l'amitié lorsque je les reçois que sur ce sujet je pratique un œcuménisme intégral. Santé, prospérité !"

Hypolithe, 29.09.2009

Écrit par : Jean-Sébastien Bloch | 24/05/2011

le titre de votre blog: LIBERTE
tout un programme que vous appliquez. Merci

Ludwig Muller

Écrit par : ludwig muller | 24/05/2011

M. Décaillet,

Je ne suis pas Voltaire, cependant je suis moi aussi favorable à la liberté d'expression !

Avant que Sami Aldeeb ne soit éjecté des blogs de la TdG, vous vous étiez je m'en souviens, élevé contre la récurrence de ses billets consacrés à la circoncision.

Par le biais d'un commentaire, je vous avais alors fait remarquer que même si Sami Aldeeb vous agaçait, personne ne vous obligeait à lire ses billets, étant entendu qu'il avait, selon moi, le droit de s'exprimer.

Aujourd'hui j'en dirais autant pour vous.
Puisque la TdG n'est pas engagée par le contenu rédactionnel des blogs et que ceux-ci sont placés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs, vous devriez avoir le droit de vous exprimer librement, dans le cadre défini par la loi et la déontologie !

N'étant pas souvent d'accord avec vos billets, je les lisais toutefois fréquemment et avec intérêt, car je suis favorable à la diversité des opinions dans la presse. Par ailleurs, je vous reconnais un grand talent d'écriture.

Par conséquent, je regrette votre retrait des blogs de la TdG !

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 24/05/2011

@ Jean-Sébastien Bloch merci de me rappeler cet hommage aux vins vaudois.

Écrit par : Hypolithe | 25/05/2011

Les commentaires sont fermés.