23/05/2011

Le Cercle des Trois

 

Chronique publiée dans la Tribune de Genève - Lundi 23.05.11

 

C’est l’histoire d’une fiancée qui se rend à reculons sur l’autel des noces. Revêche. Flétrie. Et son promis aussi, ivre-mort d’enterrer sa vie de garçon. Rien à foutre de cette union, ni l’un ni l’autre, ils s’y pointent juste pour la forme. Ce sont les libéraux et les radicaux genevois. La tragi-comédie se joue à Troinex, demain soir. Ambiance garantie.

 

Dernier coup bas : Pierre Maudet prend froid, le Matin dimanche, comme d’habitude, éternue. Sous la plume d’une consœur d’ordinaire mieux inspirée, le Gala orangé nous démolit l’actuel président des libéraux, Cyril Aellen : témoignages anonymes à charge, stratégie qualifiée de « foireuse », FKB décrite comme ayant atteint « les fins fonds du classement », alors qu’elle est sixième. Bref, de la pure et simple désinformation. Manipulée par qui ?

 

Pierre Maudet, ces derniers mois, n’a eu qu’une stratégie : sauver sa propre peau, au détriment de la droite genevoise. Il a réussi, et maintenant, avec l’aide d’un conseiller d’Etat et de sa Garde Noire, il entend purger les opposants, noyauter les libéraux, régenter le tout par un putsch de grenadiers. Le parti radical genevois, tout le monde le sait, n’est pas dirigé à Versoix, mais par le Cercle des Trois. Tout le monde le sait, très peu le disent. Moi, si. C’est tout.

 

Pascal Décaillet

 

PS - Ceci est ma dernière chronique publiée dans la Tribune de Genève, après cinquante mois de collaboration.

 

 

08:38 Publié dans Chroniques Tribune | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

enfin une personne le dit, merci !! Les PDC le savent depuis toujours mais ils se taisent, pourquoi ?

J 'espère vraiment que les liberaux avec un Aellent et les PDC avec un Barthassat réforment une vraie droite et un vrai centre droit.

le parti radical est devenu un parti des petis copains a placer et cela devient insuportable

Écrit par : fab | 23/05/2011

Mais 6ème, quand on est tête de liste, et alliée à l'UDC, c'est le fond du classement.

Que la Julie me semblera triste sans vos chroniques! A force de faire dans la proximité et le commercialisme, ce titre n'aura bientôt plus aucun intérêt pour moi. Les pages Suisse à la rigueur, mais le reste est sans sel, sans goût, sans surprise.

Écrit par : rudny | 23/05/2011

"PS - Ceci est ma dernière chronique publiée dans la Tribune de Genève, après cinquante mois de collaboration."

Qu'est-ce qui se passe ? ? ?

Donnez-nous une raison valable , s.v.p. ! ! !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 23/05/2011

c'est qui les 2 autres ? des noms !!

Écrit par : maller | 24/05/2011

Les commentaires sont fermés.