18/08/2011

Sonia, le Ciel, les Anges

 

Sur le vif - Et en mémoire de Léon XIII - Jeudi 18.08.11 - 19.54h

 

Draconiennes, les exigences idéologiques du PDC genevois pour la succession de Sonia Gatti ! La sympathique et souriante secrétaire générale de ce parti s'en va. Après cinq ans de loyaux services, elle s'apprête à assumer de nouvelles fonctions dans la métallurgie et le bâtiment. Dans une annonce publique pour trouver la perle rare, le PDC définit le cahier de charges, dessine le caractère idéal du titulaire du poste. Et, à la toute dernière ligne, précise ceci : « Être membre du Parti démocrate-chrétien serait un atout » !

 

C'est ce qui s'appelle placer la barre très, très haut. Pas tout à fait au Ciel. Mais presque. Disons, juste là où se tutoient les anges.

 

Pascal Décaillet

 

 

19:54 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bonsoir,
eh oui, pareil si vous souhaitiez aller postuler chez Japan Tobacco International ou R.J. Reynolds Tobacco Company, il est de bon ton de torailler.

Écrit par : denise | 18/08/2011

....et avoir pris connaissance de RERUM NOVARUM.

Écrit par : chauffat albert | 18/08/2011

Je préfère les Pdc au verts ou encore pire les udc

Écrit par : Un fan | 19/08/2011

Dans le dictionnaire imaginaire des poncifs politiques, l’angélologie est très présente, même si elle côtoie souvent la démonologie (voir les entrées « enfer » et « bonnes intentions »). C’est pourquoi je ne peux résister à la tentation de commettre à mon tour une petite saillie aussi empreinte d’idéalisme que dépourvue de toute mauvaise foi partisane et propagandiste:

L’une des vertus nécessaires des partis qui se réclament de la pensée libérale – humaniste, cela va sans dire – est de réserver le meilleur des accueils et une libre parole à des personnalités très diverses et de toutes conditions. Il leur faut simplement abjurer tout dogmatisme. Par conséquent, pour un PLR qui sans le savoir (laïcité oblige) se doit d’imiter Celui (ou Celle, foin du bysantinisme) qui ne fait acception de personne, oeuvrer de concert et sans discrimination avec des anges pour le bien de la patrie (terrestre) va de soi.

Pourvu que leur volonté soit droite et que leur « oui, nous le pouvons, et nous le voulons » (si j’ose cet américanisme) soit « oui « et, le cas échéant, que leur éventuel « non, c’est contraire à notre nature » soit proféré sans trop de gaucherie.

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 19/08/2011

Les commentaires sont fermés.