25/08/2011

Sainte Marie des Roses

 

Sur le vif - Face à une écarlate couronne d'épines - Jeudi 25.08.11 - 19.09h

 

Délicieuse - et tellement révélatrice - expression de Maria Roth Bernasconi, à l'instant (1856h), sur la RSR. Dans un débat consacré à la double casquette du PLR zurichois Filippo Leutenegger, à la fois animateur d'émissions politiques (sur SAT 1) et candidat à réélection au National, la socialiste genevoise s'est exprimée sur les différences entre presse romande et presse alémanique. Et elle vient de dire ceci : « La presse alémanique est vraiment très à droite. La presse romande, elle, est plus indépendante ».

 

Il y a donc, aux yeux de Sainte Maria des Roses, deux catégories de journaux : ceux de droite, et ceux qui sont indépendants.

 

Si un soir, donc, au fond d'un bistrot, pressé par le besoin, vous cherchez l'indépendance, Maria Roth Bernasconi vous indiquera volontiers le chemin : « Au fond à gauche », vous glissera-t-elle.

 

Pascal Décaillet

 

 

19:09 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

La presse romande n'est pas indépendante....elle est juste politiquement correcte et orientée.
Toujours un régal d'écouter ou lire les propos de Sainte Marie des Anges.....
Son dogmatisme n'a d'égal que sa bonhommie !!!

Écrit par : alladin | 25/08/2011

Ciel, je ne m'attendais pas à vous lire dans la presse romande!

Écrit par : Walter Closet | 25/08/2011

Les commentaires sont fermés.