27/08/2011

Pelli KO face à Freysinger

 

Sur le vif - Samedi 27.08.11 - 18.29h

 

Tellement révélateur, le fossé de styles entre deux mondes, à l'instant, sur la RSR. Face au beaucoup trop conceptuel Fulvio Pelli, Oskar Freysinger vient de l'emporter largement. Peut-être même par KO. Il s'agissait de libre circulation, de concurrences déloyales de la part de certaines zones frontalières (la Lombardie, par exemple, face au canton de M. Pelli), de Schengen. Le Valaisan a su trouver les mots, exactement, pour dire ce dont souffraient sourdement des milliers de nos compatriotes.

 

Il a appelé à une compensation du dogme libéral par un minimum de « préférence nationale » pour les Suisses. Ni une remise en cause du libre marché, ni un retour au Plan Wahlen, ni une fermeture des frontières. Non. Juste un minimum de rééquilibrage, de solidarité nationale, pour ceux d'entre nous qui se sentent totalement exclus de la Grande Jouissance Bilatérale.

 

Les notables auront sans doute préféré, malgré sa grisaille, le discours de Pelli, se disant qu'il était sûrement très sérieux, puisqu'il était ennuyeux. Mais la Suisse n'est pas composée que de notables. De loin pas. Rendez-vous le 23 octobre.

 

Pascal Décaillet

 

 

18:29 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Freysinger gagne à être connu.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 27/08/2011

Le plus grand fossoyeur du PLR, c'est Fulvio Pelli. Ce parti est considéré comme l'ami des banques, assurances, ..., au détriment des citoyens.
Rien n'est fait pour se rapprocher du citoyen, mais reste dans de vieux concepts poussiéreux où le citoyen est un concept flou qui sert l'économie.
Bref, pour l'avoir invité, c'est à se demander si la RSR n'est pas noyautée par l'UDC, voir le PDC qui ne désespère pas d'un 2eme siège au CF !!

Écrit par : J-Ch Binggeli | 27/08/2011

Ce qu'ils ont dit est déjà connu et a été souvent répété, de part et d'autre. La différence essentielle tient, à mon avis, à un rythme plus enlevé et avec un meilleur sens de la synthèse, s'adaptant ainsi à un média où seule la voix compte, de la part d'OF. Face à cela, son contradicteur donne effectivement l'impression de pédaler dans la semoule ou de chercher ses mots.

Écrit par : Inma Abbet | 27/08/2011

J'aimerai bien savoir où partent les dizaines de milliards permettant de faire baisser notre devise ?

Écrit par : Corto | 27/08/2011

Fulvio Pelli c'est un monde qui disparaît, c'est la fin du dernier florentin, la fin d'un monde si cher au PLR où ce parti croyait pouvoir rêgner en maître et imposer ses vues durant des millénaires...

Comme l'autre dinosaure Couchepin, le président du PLR Pelli est complètement dépassé par les changements de paradigmes en cours notamment dans le domaine des communications et de la transmission des informations.

Un exemple ?

Dans le débat à la radio que vous citez Pelli affirme qu'en matière d'asile Schengen/Dublin est une réussite car ce système met autour de la Suisse une "double frontière"...

écoutez l'extrait

"Le PLR attaque l'UDC et son initiative contre l'immigration" minute 8'04

ici :

http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/forum/

samedi 27 août 2011


Sauf que le Tribunal administratif fédéral vient cette semaine de déclarer que désormais l'on ne pourra plus renvoyer vers la Grèce les requérants d'asile qui auront pénétrés dans l'espace Schengen/Dublin par ce pays.

Le motif ?

La Grèce met les requérants d'asile dans des centres de détention insalubres et surpeuplés, ils y sont victimes d'insultes et de violences physiques, en un mot elle ne respecte pas les droits humains sur le plan de l'asile. Elle est par ailleurs déjà dénoncée par le HCR et la Cour européenne des droits de l'homme.

http://archives.tdg.ch/TG/TG/-/article-2011-08-2224/le-renvoi-de-requerants-vers-la-grece-en-application-des-accords-de-dublin-doit-rester


Ainsi ce Schengen/Dublin que le président du PLR Pelli décrit comme un système de contrôle migratoire qui fonctionne parfaitement et protège la Suisse est en réalité déjà en train de se transformer en échec et annonce des problématiques infernales pour la Suisse...

Il suffira aux migrants extra-européens de venir en Suisse en passant par la Grèce pour être sûrs de pouvoir rester en Suisse. Les conditions d'accueil différentes entre les pays frontières de l'UE et celles de la Suisse, les posssibilité du "canal grec" ou italien auront vite fait de passer par le bouche à oreille...


Voilà l'image même de l'incurie du personnel politique du PLR et du florentin Pelli, digne successeur des gnomes zurichois de la banque-assurance, ils ne s'aperçoiventt même plus que le peuple les prend bientôt tous les jours la main dans le sac... Qui nous affirment droit dans les yeux que Schengen-Dublin est une réussite alors que les faits même nous démontrent qu'il s'agit d'un système à deux vitesses, d'un côté une Suisse scrupuleuse qui nourrit, blanchit et donne du travail aux requérants pendant que d'autres les traitent comme du bétail... Système différentiel à deux vitesses qui par définition annoncent qu'il dysfonctionne et court droit à l'échec...


Et ce n'est pas Isabelle Moret qui va améliorer la situation...

Écrit par : 022 | 27/08/2011

La Suisse, vu sa situation géographique, n'avait pas d'autre alternative que de s'allier aux accords de Schengen/Dublin.
Autre chose, vouloir focaliser une politique en ne se basant uniquement sur les problèmes d'immigrations est d'une bêtise sans nom, donc il est évident que des Freysinger et autres se la joue facile dans ce genre de débat, ils ne connaissent que ça, n'aller pas trop leur demander comment activer une régulation du franc-suisse, ils n'en n'ont pas la moindre idée, c'est une bande de simpliste ne sachant qu'éructer la même rangaine plaintive alors que la Suisse continue de piller la planète via ses réseaux bancaires.

Que dit l'UDC sur les avoirs volés aux populations exsangues de la planète ?

Que disent-ils des dictateurs venant en Suisse pour y ouvrir des comptes à numéros ?

Y aurait-il différents types d'immigrés ? les milliardaires et les démunis ???

Blocher n'avait-il pas des contactes privilégier avec des el assad et des sadam ?

Écrit par : Corto | 28/08/2011

Ceci dit, un petit gag à la Corto ;

Mouhamar Kadhafi, il est parti sans dire au-revoir ! c'est pas "Tripoli" !!!

Écrit par : Corto | 28/08/2011

@ Corto,
'
C'est clair qu'il y a 2 types d'immigres: les milliardaires (Bienvenue!) et les demunis (Degagez!).
'
On a deja assez de demunis suisses en Suisse sans importer toute la misere du monde.

Écrit par : Anonyme | 28/08/2011

Nous autres les proletaires inferieurs suisses voulons une Suisse pour nous et pas pour les autres.
'
Et donc, on est nombreux a voter pour l'UDC.
'
Freysinger le nouveau Guillaume Tell!

Écrit par : Anonyme | 28/08/2011

Anonyme, le problèe c'est que certains Suisses couverts par les politiques du pays sont à la bases de la misère de ces démunis, alors ou ont arrête de piller les patrimoines de certains pays ou ont se la ferme !

Écrit par : Corto | 29/08/2011

@ Corto,
'
Je ferme... la porte aux immigres demunis et je l'ouvre... pour les milliardaires!

Écrit par : Abonyme | 29/08/2011

@ Corto

Le Nord est-il coupable, le Sud est-il capable ?
Le Nord est coupable, disent les socialistes de l'Est et de l'Ouest, et ils ont convaincu la grande majorité de l'opinion, en Occident comme dans le tiers monde. "Le Sud a été, et est toujours pillé, et c'est à ce pillage que nous devons notre niveau de vie. L'origine du mal vient de la colonisation, puis du néo-colonialisme." Telle est en substance l'idéologie tiers-mondiste. Cette idéologie est dangereuse. Elle permet à certains gouvernements de rejeter sur l'extérieur la responsabilité de leur propre échec. Elle dévalorise un modèle de développement qui a fait ses preuves et compromet les chances du tiers monde.
Le Sud est-il capable ? Beaucoup d'Occidentaux en doutent. Mais cela fait bon marché du succès de certaines politiques, de l'acharnement et du génie des paysans, artisans et entrepreneurs des pays pauvres, quand ils ne sont pas aveuglés ou découragés par des comportements, des idéologies et des systèmes stérilisants, souvent inspirés du socialisme. Il n'y a pas de fatalité du sous-développement. Mais, pour libérer les forces du progrès, il faut d'abord en finir avec le tiers-mondisme.
- extrait d'un livre d'Yves Montenay, paru en 1983...
Rien n'a changé depuis. Les mêmes idiots utiles bêlent toujours les mêmes inepties en buvant le calice de leur ethnomasochisme jusqu'à la lie.

Écrit par : Lyssenko | 29/08/2011

"Nous autres les proletaires inferieurs suisses voulons une Suisse pour nous et pas pour les autres.
Et donc, on est nombreux a voter pour l'UDC.
Freysinger le nouveau Guillaume Tell!"

Et il y en a encore pour y croire... :-)

La méthode freysinger;

Vous prenez un sujet dont vous ne connaissez rien, vous y ajouter pas mal de démagogie tout en cachant la réalité, vous l'assortissez de quelques phrases totalement populistes et déplacées du sujet dont il est, justement, question en gueulant bien fort, et vous obtenez 30% de Suisses étant favorables.

A quoi ? Ca, ben, on ne l'a pas encore deviné. :-)

Écrit par : Albert | 29/08/2011

En tous cas avec cette image:

http://www.bafweb.com/wp-content/uploads/2007/09/70901.JPG

Si c'est l'UDC qui le dit, si c'est l'UDC qui fait une comparaison entre hitler et freysinger, qu'est que vous voulez que l'on dise de plus ?

On ne peut leur donner que raison. ;-)

Écrit par : Un passant | 29/08/2011

Un passant peut toujours repasser pour nous offrir un scoop. Circulez, passant, il n'y a rien à voir, passez votre chemin et n'y revenez plus.
Quand la désinformation rejoint la mauvaise foi, on obtient des informations aussi erronées que stupides.
Cette affiche est l'oeuvre d'Adolphe Ribordy, ex-rédacteur en chef du "Confédéré", journal radical. l'Adolphe en question a été reconnu coupable de diffamation et condamné à 120 heures de travail d'intérêt général avec 2 ans de sursis.

"Les orateurs se succédaient à la tribune. Socialistes, cégétistes, communistes, s’alignaient benoîtement sur le radical"
Marcel Aymé

Écrit par : Lyssenko | 29/08/2011

Oui les optimismes de la décadence, on voit que vous continuez de siroter vos élixirs enivrants tout en éructant "dehors les étrangers", comme disait Déproges ; il y a de plus en plus d'étrangers sur terre et je rajouterait, même dans cette charmante petite Suisse bien proprette sous bien des abords.

N'oubliez jamais, peuple Suisse, c'est vous qui allez payer pour ces banquiers sans foi ni morale, il ne fait pas bon être Suisse dans certains pays, c'est qu'un Suisse en 2011, ça a son pesant d'or !

Et encore un tours, et ça va allez voter UDC, puis la haine va monter, les petits Suisses vont s'enfermer, voter UDC et protéger les coffres des banques, eh les gars, faut vous réveillez, ouvrez les yeux, les oreilles, préparez-vous, allez chercher vos fusils d'assauts, le gâteau commence à attirer les convoitises, il sera dure à défendre, le fromage !!!!

Écrit par : Corto | 29/08/2011

@Abonyme ,

Aussi, sachez que l'UDC, elle n'en n'a rien battre des petits Suisses démunis, elle aussi (l'UDC), préfèrent les milliardaires musulmans aux cathos Suises touchant l'aide sociale !!!

Écrit par : Corto | 29/08/2011

"a été reconnu coupable de diffamation et condamné"

Franchement, je ne vois strictement aucune diffamation, en ce qui me concerne.

Écrit par : Un passant | 30/08/2011

+Franchement, je ne vois strictement aucune diffamation, en ce qui me concerne."

Cela ne m'étonne absolument pas. Si la gôche combattait ou condamnait le fascisme, cela se saurait. Mélangez du rouge et du vert, cela donne du brun.

Écrit par : Lyssenko | 30/08/2011

Les commentaires sont fermés.