05/09/2011

Etat palestinien

 

Sur le vif - Lundi 05.09.11 - 08.36h

 

Une grande voix féminine, ce matin sur la RSR : celle de Leila Shahid. J'ai souvent eu l'occasion d'interviewer cette grande dame de la cause palestinienne, elle m'a toujours impressionné par sa lucidité politique, son habileté, son intelligence. Ce matin, elle a tenu à préciser à Simon Matthey-Doret son statut de « Déléguée de Palestine », représentant un Etat, et non un corps constitué qui serait inachevé, intermédiaire, tout juste toléré. L'Etat palestinien, qui doit un jour advenir, est déjà, complètement, dans sa tête, et la rude fierté de cette posture n'est pas sans rappeler le Charles de Gaulle d'Alger, dans les années 1943-1944, lorsque tous étaient encore contre lui, à commencer par Roosevelt.

 

Le discours de Leila Shahid, l'humanisme de ses positions, l'ampleur de sa vue générale concernant le Proche-Orient, son absence d'outrances face à Israël, la profondeur de son désir de paix, voilà les meilleurs atouts pour la cause palestinienne. Bien sûr qu'il faut un Etat palestinien, il le faut depuis tant d'années. À côté d'un Etat israélien dont l'existence doit être garantie sans arrière-pensées. Bien sûr que la Suisse, petit pays, mais respecté des deux bords (je l'ai constaté souvent en reportage au Proche-Orient), doit tout entreprendre pour favoriser une solution politique.

 

Cette solution, sans rien retrancher à l'amitié entre la Suisse et Israël, ne peut, aujourd'hui, avoir d'autre visage que la reconnaissance sans ambiguïté, par Berne, d'un Etat souverain de Palestine. Ce pas, la Suisse l'avait franchi pour le Kosovo. On voit mal pourquoi un peuple qui lutte depuis bientôt 45 ans pour ses droits, n'aurait pas droit à la même reconnaissance. Il ne s'agit pas d'égards. Mais de justice.

 

Pascal Décaillet

 

08:36 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (105) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Malheureusement, la voix de Leila Shahid est bien seule à, si l'on ose dire, prêcher dans le désert.

L'irrédentisme palestinien, conjugué à l'ineptie de l'actuel gouvernement israélien, risque bien d'emporter les quelques pacifistes qui restent.

Écrit par : Déblogueur | 05/09/2011

Leila Shahid n'est qu'une des tête de cette gorgone passant des attentats aveugles visant des civils aux paroles dégoulinant de mots flatteurs et doucereux.

Leila Shaid est la petite fille d'Al Husseini, le grand allié musulman des troupes ss, l'héritière de cette lignée moins flatteuse et elle restera toujours dans cette lignée, cela malgré les apparences.

Egalement un autre sujet ; les dizaines de milliards que feu Arafat a enterré à Genève, raison pour laquelle, Leila Shaid affectionne confortablement notre ville, combien de sang à couler afin de remplir ces coffres bien proprets ?

Pascal, je ne sais pas si vous allez publier ce commentaire, mais croyez moi, il ne contient aucun mensonge, mais il est vrai que la vérité ne convient pas à tous !

Écrit par : Corto | 05/09/2011

@ Corto - Je publie votre commentaire, car je connais bien l'histoire du Grand Mufti de Jérusalem. J'ignorais que Leila Shahid fût sa petite-fille. En quoi doit-on juger un humain sur son ascendance?

Écrit par : Pascal Décaillet | 05/09/2011

Pascal, vous ne pouvez pas non plus exclure toute forme d'ascendance dans la destinée de Leila Shaid, si Arafat l'a placée à ses coté, c'est bien pour des raisons emblématiques et stratégiques.

Ceci dit, c'est une femme tenue spécialement à l'écart de la politique depuis la mort d'Arafat, surtout que vous n'êtes pas non censé ignoré que l'actuel président d'une certaine autorité palestinienne n'est autre que l'ex-trésorier d'Arafat.
Que si Arafat est venu mourir en France, ce n'est que pour des questions de succession et que Leila, est et reste un obstacle majeur au rapatriement des fonts toujours et certainement encore pour des lustres bloqués par Leila Shaid et la femme du cujus encore tiède, ceci, au vu des comptes regroupant plus de 25 milliards de Chf. somnolant paisiblement dans une de nos chère banque du canton.

Il est simple de citer des noms et des opinions, mais il est plus sage de connaitre les dossiers. Madame Shaid vit dans la demeure de feu Arafat, c'est à dire, une des plus confortable résidence de la région et elle bloque toute tentative de rapatriement de fonts vers la palestine grâce au travail ardu d'un avocat connu pour des faits moins reluisants, comme vous le voyez la douce présence de Leila en Suisse n'est pas si anodine que vous voudriez bien le penser ou le croire !

Pascal c'est un sujet qui cache encore bien d'autres intrigues, notamment les comptes ouvert par le "grand" mufti de Jérusalem avec son ami le "banquier François Genoud suicidé assisté à Lausanne en 1996.

Écrit par : Corto | 05/09/2011

Leila Shahid, cette femme m'a toujours fait froid dans le dos. Je ne la crois en rien sincère.

Tout comme cette histoire de "palestine"... j'y suis allée maintes fois, je n'y ai trouvé, n'y château-fort "palestinien", ni vestiges historiques, ni restes de villes, ni villages, ni sites archéologiques...
mais des villes bibliques de plus de 2000 ans du nord au sud.

Ce n'est qu'une des nombreuses conquêtes religieuses dictée par des gens comme Arafat et Mme Shahid.

En soutenant ces gens-là, on met en péril, des druzes (qui aiment et défendent Israel), des chrétiens d'orient et d'occident et beaucoup d'autres nations qui ont trouvé refuge en Israel.

Tout le monde sait très bien aujourd'hui que ces gens que s'en réclament sont originaires de
Jordanie entre autres et que personne ne les veut.

Écrit par : Kenosha | 05/09/2011

En lisant le billet de Pascal Décaillet, que j'ai beaucoup apprécié, je me disais bien qu'il allait soulever les foudres des défenseurs de l'Etat d'Israël. Mais à ce point-là...... J'en ai froid dans le dos. C'est automatique, chaque fois que quelqu'un montre une once de sympathie pour la cause palestinienne, se léve la meute, qui pardonne tout, justifie tout, même les pires exactions du gouvernement de Tel-Aviv.

En ce qui me concerne, je me souviens que lors de la Guerre des six-jours, et pendant des annpées, je soutenais de tout coeur la cause israélienne. Et puis certains mots entendus ou lus trop souvent m'ont fait réfléchir, parce qu'ils ont réveillé en moi des souvenirs plus lointains.

Ces quatre mots ont une résonnance particulière :

OCCUPATION, RESISTANCE, TERRORISME, REPRESAILLES

Ils me rappellent une période pas très glorieuse de l'Europe que j'aimerais oublier. Qui pourra m'expliquer pourquoi les vicimes d'hier utilisent envers d'autres les méthodes dont ils ont eu à souffrir ?

Je n'excuse pas la violence palestinienne, mais pour faire la paix il faut être deux, et Israël n'a jamais accepté aucune des résolutions de l'ONU et pour chaque pas en avant en fait deux en arrière.

Je réfute par avance le qualificatif d'antisémite dont on pourrait m'affubler, car je n'ai absolument pas utilisé de qualificatioh religieuse, je n'ai parlé que de l'Etat d'Israël. Et d'ailleurs les palestiniens ne sont-ils pas aussi des descendants de Sem ?

Écrit par : gamine | 05/09/2011

@gamine,

Allez parlez avec des palestiniens et demandez leurs si des Leila et des Arafat ont quelque chose à voir avec le développement de la population "palestinienne" !

Je pense que si vous voulez soutenir le peuple palestinien, qu'on leur rende les 25 milliards volés par Arafat et dormant dans des banques genevoises !!!

Car dans "votre froid dans le dos" mis à part les massacres inter-palestiniens entre pro-hamas et pro-olp, je ne vois où ça fait froid dans le dos !

Par contre ce qui semble plus vous réchauffer le coeur, ce sont les 12'000 missiles gazaouis , ce sont lancés sur les populations israéliennes depuis 9 ans, ce sont peut être aussi les membres du hamas qui "hamassent" dans les quartier pro-sunnites de gaza des gamins pour les utiliser comme boucliers infantiles !

Mais vous avez une fois de plus réussi votre coup, on a failli oublier de parler des dizaines de milliards pillés tant par Arafat et sa clique, que ceux de Leila Shaid sans oublier ceux d'Abbas !!!!

C'est l'argent donné trop facilement par les gouvernements également impliqués dans des détournements de fonds attribués à "l'aide au peuple palestinien", la plus grosse escroquerie du 20ème siècle.

Les pays donateurs ont versés plus de 700 milliards aux dirigeants de l'olp, du fatah et du hamas en 60 ans, et mis à part des comptes à numéro et des missiles remplis de billes et de ferraille, que reste t-il de ces centaines de milliards ?

Réponse : Des Leila Shaid confortablement installée dans une villa à 20 millions ou la femme du cujus louant 2 étages à l'année à l'hôtel Bristol à Paris !

Écrit par : Corto | 05/09/2011

@gamine, encore !

"Qui pourra m'expliquer pourquoi les vicimes d'hier utilisent envers d'autres les méthodes dont ils ont eu à souffrir ?"

"Je réfute par avance le qualificatif d'antisémite dont on pourrait m'affubler, car je n'ai absolument pas utilisé de qualification religieuse, je n'ai parlé que de l'Etat d'Israël."

Si l'on met ces deux phrases bout à bout, on constate que pas mal de "pro-palestiniens" d'apparat sont simplement des idiots ou des malhonnêtes, nous prenons en pleine face les contradictions calomnieuses et bassement racistes de gamine, dites-nous, l'état d'Israël existait entre 1933 et 1945 ?
Ne faites-vous pas des raccourcis fâcheux entre Juifs génocidés dans vos "je n'ai absolument pas utilisé de qualification religieuse, je n'ai parlé que de l'Etat d'Israël." ?

Autre chose, qu'elle était la position des musulmans au travers du grand mufti de Jérusalem, grand père de Leila Shaid ?

Connaissez-vous, ne serait-ce que superficiellement ou répétez-vous les slogans menteurs des activistes pro-olp ?

Quand à la descendance des musulmans, encore un holdup historique, qui donc leur a attribué une filiation avec Sem, si ce ne sont les musulmans eux mêmes, en ce qui concerne les écritures, si les musulmans descendent d'Ishmael, ce qui n'a jamais été prouvé ni reconnu par les savants du Judaïsme, ils ne sont dés lors pas des descendants de Sem, mais descendants de Cham, le frère de Sem ! ça n'importe quel théologien pourra le confirmer ! Ce qui confirme que vous n'êtes pas anti-chamiste !

Donc vous ne savez pas du tout de quoi vous parlez, mais vous faites beaucoup de bruit, c'est un peu le but ? Non ?

Écrit par : Corto | 05/09/2011

gamine, vous devriez vous renseigner sur Israël à bonne source et ne pas nous servir les mensonges propagés par les sites islamistes, le Hamas et j'en passe dont le seul souhait est de jeter les Juifs à la mer. Car là il ne s'agit pas des d'Israël mais bien des Juifs. Et si vous n'avez pas compris cela il vaut mieux occuper votre esprit à d'autres sujets.

NB: On est occupant quand on s'installe de force ailleurs que chez soi. Or, Les Juifs sont sur leur terre et ce sont les arabes qui sont les occupants. Informez-vous sur le net. C'est un outil rapide. Googlisez Arabes, Juifs, Bible, guerres arabes, Tunisie, Algérie, Jordanie, "Palestine" et d'autres mots clés, vous seriez étonnée de ce que vous pourriez apprendre.

Écrit par : Patoucha | 06/09/2011

"Une grande voix féminine, ce matin sur la RSR : celle de Leila Shahid. J'ai souvent eu l'occasion d'interviewer cette grande dame..... par son habileté,..."

Surtout sont habileté. Une grande "dame" qui fut une grande terroriste des fois que vous l'auriez oublié Pascal Décaillet.


@gamine, des infos pour vous:

Vidéo - Rayer Israël de la carte - Les palestiniens meilleurs qu'Ah'madinedjad !

Vidéo - Rayer Israël de la carte - Les palestniens meilleurs qu'Ah'madinedjad ! http://www.israel-flash.com/

Pour lire la suite cliquez ici

Vous avez dit Etat palestinien?!!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 06/09/2011

Merci pour les infos sur Leila Shahid qui ne m'a jamais paru claire, pas plus que "Sousou" et Arafat

Je pensais que les banques suisses ne permettaient pas de connaitre le montant des dépôts. Il y aurait des employés sionistes qui auraient été "indélicats" ?

Mais, quoiqu'il en soit de ces profiteurs, quand donc cesserez-vous de régurgiter les mensonges plus que goebbelsiens qu'on vous a donné à boire dans votre biberon ou au sein maternel ?

Deux antidotes produits par deux Juifs honnêtes : le Juif né en Palestine en 1930 Claude Brzozowski « Du foyer national juif à l’état d’Israël. Analyse d’une spoliation », et encore « le Juif non juif » (comme il dit de lui-même) et historien luxemburgo-usaméricain Arno Mayer dans « De leurs socs ils ont forgé des glaives. Histoire critique d’Israël ».

Ils remettent bien des idées reçues en place. Mais il n'est pire aveugle ....

Écrit par : Georges | 06/09/2011

SEM : ancêtre des peuples sémitiques

Sémitique : relatif aux sémites

Sémites : Peuples du Proche-Orient parlant ou ayant parlé des langues sémitiques : Akkadiens, Amorrites, Araméens, Phéniciens, Arabes, Hébreux, Ethiopiens.

Voilà pour le Larousse. Les autres sources (neutres) que j'ai consultées donnent toutes à peu de choses près les mêmes exlications.

Alors je ne polémiquerai pas plus loin. Bonsoir.

Écrit par : gamine | 06/09/2011

@Kenosha
Il y a 2000 ans, il n'y avait pas d'église en Europe, Doit-on les détruire?
En 1491, l’Amérique était peuplé par les amer-indiens, Faut-il renvoyé chez eux tout les européens venus s'installer?
Vers 300, les Francs commencent a envahir l'empire Romain (gaule et belgique), que fait le MCG?

Écrit par : le belge | 06/09/2011

@gamine
Comme vous le constater, il est strictement INTERDIT d'avoir de la sympathie pour les Palestiniens car celà provoque une réaction immédiate, virulente et provocante de certains lecteurs de blogs (toujours les mêmes).

Écrit par : Cramia | 06/09/2011

Il y a longtemps que je le sais. Et c'est dommage, parce que j'ai connu des temps où ils avaient toute la sympathie de touts les gens sensés.

Écrit par : gamine | 06/09/2011

Et oui, encore une fois il est impossible de parler d'Israel sans se faire traiter d'antisémite......De toute façon, tôt ou tard Israel fera la guerre de trop et perdra tout.

Écrit par : Soda | 06/09/2011

De la sympathie pendant que ses dirigeants place tout le fric en Suisse, ça a un nom ! De l'hypocrisie !

25 milliards sur le compte d'Arafat le jour de sa mort dans une banque genevoise, et vous éprouvez de la sympathie, comme c'est sympathique !!!!

Vos parents travailles dans une banque privée ?

Écrit par : Corto | 06/09/2011

gamine, sémite sous-entend, les descendants de Sem, Ishmael descend de Cham, que vous dire de plus ?

Quand je cherche un numéro de téléphone, je ne vais pas chercher dans un Larousse !!!

Écrit par : Corto | 06/09/2011

Ismael est le fils ainé d'Abraham donc si on suit la logique quelque peu tortueuse de corto, Abraham serait un descendant de Cham, et par conséquent toute sa descendance aussi. Corto, retourne à tes médocs et laisse les grands discuter sérieusement entre eux(°/°)!

Écrit par : tiensdonc | 06/09/2011

Erratum: Surtout son habileté. :(




Mais oui le Troll plagiaire "Cramia" votre blog s'est noyé?!!!!!

Écrit par : Patoucha | 06/09/2011

"Ils remettent bien des idées reçues en place. "

Les Juifs aussi ont leurs crétins inutiles de gauchistes et de bien pensants. Alors inutile de nous les donner en références!

Les Trolls islamistes "Georges"et "Cramia", le blog propagandiste de Mohamed Ftelina a été éjecté de la plateforme de la TdG vu vos commentaires antisémites qui noircissaient ses billets. Projetez-vous de faire de celui-ci - entre autres - une annexe?

Écrit par : Patoucha | 06/09/2011

@ gamine,

"Sémites : Peuples du Proche-Orient parlant ou ayant parlé des langues sémitiques : Akkadiens, Amorrites, Araméens, Phéniciens, Arabes, Hébreux, Ethiopiens.

Voilà pour le Larousse. Les autres sources (neutres) que j'ai consultées donnent toutes à peu de choses près les mêmes exlications."

Personne ne dit le contraire, MAIS car il y a un MAIS et wiki - sans parler des dictionnaires qui disent la même chose et cela a dû échapper à votre vue:


"L’antisémitisme (originellement écrit anti-sémitisme) est le nom donné de nos jours à la discrimination, l'hostilité ou les préjugés à l'encontre des Juifs ainsi que les rumeurs répandues à leur sujet[1]. Il s'agit donc d'une forme particulière du racisme. Selon le Trésor de la Langue Française, le mot « antisémite » est attesté depuis 1890[1].

En dépit de l'étymologie du terme qui suggère que l'antisémitisme est dirigé contre tous les peuples sémites[2], Juifs et Arabes, en pratique il est utilisé pour faire référence à l'hostilité envers les Juifs comme groupe « religieux », « racial » ou « ethnique »[3],[4].

Les manifestations de l'antisémitisme peuvent aller de la haine personnelle à des persécutions populaires et violentes ou idéologiques et institutionnalisées. (........)

L'antisionisme n'est qu'une couverture de l'antisémitisme gamine. Elargissez vos recherches pour être crédible dans vos commentaires.

Écrit par : Patoucha | 06/09/2011

Aux incultes proches des thèses islamistes, Itzrak est descendant de Sem, par le biais de Sarah et Ishmael est descendant de Cham également par le biais de sa mère !

ça vous embête de savoir qu'Ishmael descend de Cham ? Et qu'est ce qui prouve que le "prophête" Mohamed descend de Ishamel, et si pas hasard il descendrait d'Ishamel, dans ce cas il n'a aucune ascendance avec le Christ comme il l'a aussi prétendu !

Continuez de vous laisser enfumer par des sornettes sauce "Islam" mais n'essayez pas de me convaincre, car c'est écrit !!!!

Écrit par : Corto | 07/09/2011

Sem et Chem étaient les fils de Noé. Combien de siècles séparent Noé d'Abraham? Corto il faut arrêter la fumette! Ca altère gravement le cerveau si tant est que vous ayez un!LOL

Écrit par : tiensdonc | 07/09/2011

Autre choses et manière générale, tant les Chrétiens que les Musulmans ont sans cesse instrumentalisé les textes hébraïques, travestis nombres de textes à des fins politiques.

La seule différence entre les textes hébraïques et les autres liturgies tant chrétiennes que musulmanes, c'est que la Thora n'a pas changé d'un iota, des Thora retrouvées datant de plus de 2000 ans démontrent que les textes hébraïque sont restés intactes, Kashers !!!

Si nous parlons des évangiles ou des surates, ce n'est pas du tout la même chose, quantité de traductions et de versions viennent elles-mêmes se contredirent .

Si nous faisons la relecture des nombreux conciles papaux et les différentes version du Coran, nous pouvons constater que les influences politiques et historiques sont maintes fois venues corrompre des éventuelles vérités factuelles.

Toujours est-il que concernant la descendance de la mère d'Ishmael et celle de Itzrak, il est clair que l'un descend de Cham et l'autre de Sem et cela à de nombreuses conséquences, c'est justement tout l'intérêt des textes hébraïques, c'est que chaque détail fait surgir au fil des événements des explications logiques, tout le contraire des textes liturgiques chrétiens et musulmans, qui eux, mis à part de belles paroles, nagent dans une confusion inextricable !

Maintenant, pour ceux qui souhaitent débattre sur ces sujets, bien-venue, mais svp, stoppez les allusions, genre, "Corto il faut arrêter la fumette! Ca altère gravement le cerveau si tant est que vous ayez un!LOL", ça ne fait pas avancer le débat, ni proposer une base pour une réelle discussion !!!!

Écrit par : Corto | 07/09/2011

Merci Monsieur Décaillet pour votre billet ... J'ai trouvé Madame Shahid très calme et posée par rapport à d'autres occasions que j'ai eu de la voir ou de l'entendre ...

Merci pour votre prise de position qui a le mérite d'être claire et pour le dernier mot "Justice" que l'on se doit d'appliquer à tout le monde ...

Pour ceux la reconnaissance de la Palestine intéresse : http://www.palestine2011.info

Écrit par : Bilal | 07/09/2011

Pour le peu que j'en sais, ou alors on m'a trompé, les juifs n'ont jamais été une race mais des adorateurs de Jéhova composés en 12 tribus réunis sous la bannière de Moïse (les hébreux) ayant conquis la Palestine au prix de nombreux massacres des populations autochtones.
Défaits plus tard par d'autres envahisseurs, ils ont étés dispersés de par le monde, et sont revenus en Palestine sous la forme de Khasars convertis au judaïsme, où ils ont recommencé le travail entrepris par Jésus d'AÏ, mieux nommé Joshua.
Ce retour en Palestine, a été favorisé par le mouvement sioniste, inspiré par un autrichien, et mis en oeuvre par le tsar de russie et le fürer d'allemagne au grand dam des anglais qui voulaient conserver pour eux la Palestine (la grande) et ses puits de pétrole.
Qu'ont trouvé les khasars en revenant dans les pays de leurs ancètres ? Leurs ancètres, anciens de la tribu de Juda, restés sur place depuis 2000 ans et convertis à l'islam par la force des choses.
Voilà ce que j'ai compris, et si c'est faux qu'on veuille bien me pardonner, car j'ai alors été mal instruit.
Et à preuve du contraire, un sémite est un descendant de Sem (fils de Noë) qu'il soit chrétien, juif, ou islamique Et moi qui suit de type indo-européen j'en suis probablement un, a moins que je sois un descendant de Seth. Un Sioniste est une personne désirant habiter la colline de Sion et ses environs. Ou une personne n'aimant pas ses voisins de religion juive, et voulant s'en débarrasser et les envoyant "promener" sur la même colline en espérant qu'ils y resteront..
Tout ce verbiage me fatigue, et la seule chose que je vois, c'est qu'il y a un groupe de pression richissime qui veut mettre sous le joug tout le reste de l'humanité et qui attise la haine entre les différents groupes religieux pour arriver à ses fins

Écrit par : tiensdonc | 07/09/2011

Tout y est, tiensdonc, un bon résumé des "sages de Sion" !

Mis à part ça, vous vous plantez sur toute la ligne, y compris sur vos présumées origines, si vous êtes chrétien ou musulman, vous ne descendez pas de Sem, du moins pas dans le sens Halakique du terme, là dessus vous pouvez revenir quand vous voulez, vous avez complétement tort et le tort-tue !

Maintenant prenons chacune de vos allégation une par une ;

"adorateur de Jehova", je ne sais pas d'où vient ce terme, mais en tout cas pas de l'hébreux, peut être vous confondez avec des membres de votre secte !

Quand au terme "adorateur" là aussi vous vous égarez, relisez Jérémia et Job !!!

Les 12 tribus ne se sont pas réunies sous la bannière de Moïse mais de Yehuda, mais ça vous ne pouvez pas le savoir puisque vous puisez vos infos dans des livres trop spécialisés.

"ayant conquis la Palestine au prix de nombreux massacres des populations autochtones", Trouvez moi une seule guerre déclarée par le peuple d'Israël dans toutes les écritures connues à ce jour ?

"et sont revenus en Palestine" d'abord cette terre ne s'appelait pas Palestine, ce ne sont que les scribes romains qui ont utilisés ce terme, si vous le voulez je peut vous donner une plus ample explication sur l'origine et l'utilisation de ce terme, mais ce n'est que depuis la prise de pouvoir du fatah que le terme Palestine a été utilisé pour identifié leur pseudo-appartenance.
De plus, le terme "Palestine" vient de l'hébreu et désignait des réfugiés venant de la crête 500 ans avant J-C et ayant habités la côte, vraisemblablement Gaza ! Le fait que des arabes utilisent ce terme est une aberration, prendre un mot hébreu pour lutter contre Israël, pas très malin !!!

"pour son pétrole", il n'y a pas de pétrole dans toute la région, si ce n'est des poches de gaz découvertes ils n'y a pas 5 ans par des compagnie américaines.

"Qu'ont trouvé les khasars en revenant dans les pays de leurs ancètres ?"
Sujet pas très porteur pour défendre les musulmans contre les juifs, le petit peuple kazard n'a pas été converti de force, mais son roi voyant les religions monothéistes prendre du terrain, a invité, un mollah, un prêtre et un rabbin, après les avoir longuement questionnés et écoutés, il a opté pour le judaïsme et la proposé à son peuple sans obligation, contrairement aux conversions forcées et sanguinaires des chrétiens et musulmans sur des milliers de populations, alors ne faites pas trop d'amalgames, cela ne vous sert pas !!!

En rapport avec ce qui précède, la conversion forcé de juifs en Israël tant par les musulmans que par les chrétiens depuis 2000 ans atteste la barbarie antisémite depuis fort longtemps, beaucoup d'arabes musulmans de la région on des noms "douteux" !!!

Indo-Européen, grâce à la science de la génétique, il est prouvé qu'il n'y a pas de "race" indo-européenne ! que les mélanges afro-européens sont 100 fois plus répandus au sein des populations européenne et cela ne fait que commencé !!!! Le terme "indo-européen" à été inventé par les colonisateurs européens pour se différencier des africains, mais maintenant il est accepté que la "race" européenne et très mélangée avec les africains, cela vraisemblablement grâce aux romains !!!!

Par contre avec ces mêmes techniques, ont retrouve des troncs communs avec très grande partie des membres du peuple d'Israël, Messieurs le eugénistes, vous avez tout faux, vous êtes des arabes-européens !!!!

"c'est qu'il y a un groupe de pression richissime qui veut mettre sous le joug tout le reste de l'humanité et qui attise la haine entre les différents groupes religieux pour arriver à ses fins"
Très juste description des invasions chrétiennes, musulmanes et des fortunes gigantesques volées par le Vatican, là nous sommes entièrement d'accord !

Écrit par : Corto | 07/09/2011

@Corto, vous cherchez quoi exactement? Vous me fatiguez. C'est la peur d'un vrai Etat palestinien qui vous rend si sûr de vous.

Écrit par : Soda | 07/09/2011

"la conversion forcé de juifs en Israël tant par les musulmans que par les chrétiens depuis 2000 ans "

Quand vous régurgitez votre catéchisme, il faut au moins vous relire.

Il ne peut pas y avoir eu 12 tribus, puisque les fils de Jacob-Israël n'ont jamais existé non plus, pas plus que lui

Prouvez-nous le contraire

Écrit par : Georges | 07/09/2011

Je pense que les journalistes qui invitent Leila Shahid sont en effet une belle bande d'hypocrites ou des naïfs à la limite de la bêtise. Je m'explique.

Ils se font mousser pendant des jours et des jours avec les révolutions arabes. Nous expliquent que les dictateurs et les régimes corrompus sont mauvais pour le peuple et la démocratie, blablabla. Puis ils invitent Madame la Copine de la femme d'Arafat qui est copine de Madame Ben-Ali qui passent leurs vacances avec la famille royale de...etc, etc, etc... Tout ça depuis des années sans que ça ne les émeuvent la moindre.

Alors, lorsqu'on vous explique que les dirigeants palestiniens sont aussi pourris que les Assads, les Ben-Alis et les Kadhafis..., tous, vous ressortez les réponses habituelles d'indignés bobos.

Quand cette femme sera en justice pour détournement de fonds dans son pays, alors peut-être, y aura-t-il des gens responsables pour discuter de paix et un vrai état palestinien.

ABE

Écrit par : bibi | 07/09/2011

Que de haine à mon encontre de la part de certains. Je n'ai donc pas le droit de dire ou d'écrire que j'éprouve de la sympathie pour le peuple palestinien ? Devrais-je absolument admirer Isaraë ? Veut-on obligatoirement me forcer à aimer les Juifs ? Suis-je contraint de fréquenter les synagogues ? En fait cela s'appelle la pensée unique...Eh bien non merci, l'Helvète bien Romand que je suis préfère avoir des amis ou de bonnes connaissances de divers pays arabes. Et surtout heureux que la Palestine sera reconnue comme Etat libre et indépendant prochaimenent par l'ONU.
Allez Corto et Patoucha, lâchez-vous sans retenue à mon égard, crachez votre venin hébraïque comme vous avez si bien l'habitude de la faire.

Écrit par : Cramia | 08/09/2011

Cramia, le martyre ! d'abord, sauf si vous changez de pseudo comme de chemise, je ne crois pas vous avoir adressez aucun commentaire dans ce blog.

Quand aux habituels "arguments" mensongers, il semble que j'y ai répondu, je n'ai à aucun moment fustigé le peuple palestinien pour autant que "palestinien" signifie quoi que ce soit, c'est un mot 100% d'origine hébraïque signifiant "étrangers", et sachez que si il y a bien un état sur lequel les "palestiniens" puissent compter, c'est Israël ! Les voyous les ayants soi-disant représentés n'ont fait et continuent de le faire, voler le fric venant des assistances avec des retours de commissions aux fonctionnaires complices dans ce sale jeu.
Les "palestiniens" le disent et le crie, mais les banquiers suisses et leurs complices, eux se taisent et n'ayant plus d'arguments pour répondre, agitent le drapeau de l'antisémitisme, comme dans ce blog !

Les banquiers suisses, n'ont sont pas à leur premier coup du genre, revenons en 1933 et analysons les implications de la politique Suisse vis-à-vis de la montée du nazisme et de son financement !!!!

Écrit par : Corto | 08/09/2011

Pour que les dénommés Corto et Patoucha se lâchent autant sur la TDG, il faut qu'ils aient le bras long! Comment expliquer sinon qu'ils ne soient jamais inquiétés alors même qu'ils ne cessent de proférer insultes et menaces à l'encontre de ceux dont ils ne partagent pas les opinions concernant Israel, alors que d'autres subissent des foudres vengeresses de toute part????

J'espère que mon commentaire ne sera pas censuré!

Écrit par : jemintéroge | 08/09/2011

Bien sûr qu'on peut aimer les palestiniens, comme on peut aimer les israéliens.

Il me paraît juste nécessaire de les "juger" ou critiquer avec les mêmes filtres et sur la base de faits aussi avérés que possible (parfois, très difficile de s'assurer des faits).

Mais reporter des fantasmes issus d'imaginaires fertiles et nauséabonds est dangereux.

Un des moyens que je vous suggère est d'ouvrir des livres d'histoire, des atlas ou d'autres ouvrages datant d'avant la première guerre mondiale. Vous y verrez que nombre de belles certitudes énoncées dans certains milieux sont des inventions modernes.

Dès lors que quelqu'un invente un fait pour discréditer l'autre, il perd tout crédit à mes yeux...

Écrit par : gerardh | 08/09/2011

@ jemintéroge, encore un pseudo qui va disparaitre comme il est apparu, qui donc ai-je insulté ou menacé ?

C'est encore une manière de tenter de discréditer quand vos arguments sont dévisagés ????

Par contre quelques indélicatesses ont été proférées, comme vous le dites, mais pas venant de moi ou de Patoucha, mais à mon encontre !

C'est la méthode des voyous, accuser les autres de ses propres agissements !

Écrit par : Corto | 08/09/2011

Soda, vous avez quelques commentaires plus haut posé la question de savoir si un état palestinien me ferait peur !

Ah ah ah, vous faites allusion à un état "palestinien" soutenu par el assad ?

Ceci dit, j'habite dans une ville à portée de missiles de Gaza, souvent nous devons nous rendre dans des abris, dans mon habitation nous avons une chambre prévue pour ce genre de menace, il m'est arrivé à maintes reprises de devoir m'y rendre avec mes proches. Il faut juste attendre le temps nécessaire, c'est à dire 2 minutes après le début de l'alerte et c'est finit, la vie reprend son cours.

Vraiment peur, non, mais c'est ennuyant à la longue et la consigne et de se protéger, mis à part ça c'est totalement inadmissible si l'on tient compte du fait qu'Israël continue de fournir Gaza, en eau, en électricité, en carburants en nourriture et en médicaments, Gaza est devenue pour les membres du hamas un des quartiers résidentiel les plus luxueux de la région, ils jouissent des mêmes commodités que n'importe quel pays développé et ils continuent (certains)de se comporter comme lors des croisades, avec les mêmes mentalités arriérées et intéressées par l'argent venant des aides occidentales, ce qui ne les empêche pas d'éditer des livres d'école dans lesquelles ont peux lire ; "il y a 5 juifs sur un arbres, on en tue 3, combien en reste t-il?.
Des livres d'écoles dans lesquelles à la dernière page, il est écrit "financé par l'aide européenne" !

Mais ne vous en faites pas, Israël sait comment tenir au pas ces millions de fous avec respect et justice. Ils finiront par ce remettre au travail et faire comme les habitants musulmans de Judée-Samarie, penser à une bonne éducation pour leurs enfants et de bonnes situations professionnelles.

Autre chose, en 1947, les arabes musulmans de la région avait la possibilité de créer un état comme l'a fait Israël, mais ils ont refusé de le faire et maintenant peux de musulmans souhaitent que l'olp devienne leur représentant dans un éventuel état.

Écrit par : Corto | 08/09/2011

Corto : je n'utilise que mon pseudo "Cramia" pour publier des commentaires et aucun autre...ABE

Écrit par : Cramia | 08/09/2011

Bravo Corto vous avez brillamment résussi votre Hasbara-test ...

Pour les autres, ceux que le destin du peuple palestinien intéresse, puisqu'au fond c'est de cela qu'il s'agit, c'est de cela dont parle le billet de Mr Décaillet, pour tous les autres, sachez que l'état d'Israël a engagé des personnes pour faire l'apologie du dernier état colonial de l'histoire.

http://mondoweiss.net/2011/07/israeli-ministry-of-foreign-affairs-behind-docu-reality-series-is-real-2011.html

Des gens comme Corto et bien d'autres payés (ou au service militaire) pour répandre la bonne parole au sujet du gentil-petit-Israël-qui-ne -fait-de-mal-à-personne, pour contrer tous les faits concernant Israël par une avalanche d'arguments à l'emporte-pièce et parfois franchement nauséabonds.

Corto le dit lui-même, il 'habite dans une ville à portée de missiles de Gaza" donc pas exactement dans la périphérie de Genève, pas exactement en Suisse mais cela ne l'empêche pas de verser son torrent d'aberrations, d'amalgames et d'accusations sans rapport avec le billet de Mr Décaillet dans un forum consacré à la politique suisse suite à une intervention faite sur la radio publique suisse

Comme d'habitude, lui et ses congénères, se gardent bien de fournir ne serait-ce que l'ombre d'un lien _crédible_ pour étayer leurs errances "intellectuelles".

Ces gens se drapent d'une éthique à échelle variable, mélangent à dessein histoire, religion, judaïsme, nationalisme et bien sûr sionisme ... Ajoutez un brin de mythologie et le tour est joué : pas d'échanges, interlocuteurs potentiels noyés par des éléments qui n'ont généralement qu'un point commun : ils sont irrationnels.

Vous avez réussi Corto : de débat, il n'y a pas eu. Aucune personne habitant en Suisse n'a vraiment débattu de cette question qui ne concerne que les palestiniens mais sur laquelle les états dont la Suisse vont devoir se prononcer : l'autodétermination du peuple palestinien.

Au-delà de votre "métier", le racisme sous-entendu de vos posts est effarant. Ce ne sont pas les palestiniens ou ceux qui les soutiennent qui "délégitimisent" Israël mais bien vous Corto par l'incongruité de vos posts.

Maintenant Corto, il ne vous reste plus qu'à feuilleter votre petit manuel du parfait hasbariste et copier/coller la réponse que vous allez sûrement apporter. Au boulot !

Vous doutez de la campagne dont Corto est l'employé modèle, lisez cela :

http://www.association-belgo-palestinienne.be/infos/analyses/«-brand-israel-»-une-campagne-de-pub-etatique/

http://mondoweiss.net/2011/07/israeli-ministry-of-foreign-affairs-behind-docu-reality-series-is-real-2011.html

http://electronicintifada.net/content/behind-brand-israel-israels-recent-propaganda-efforts/8694

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hasbara

Sans rancune Corto, vous sévirez sûrement sous un pseudo ou un autre ... Peut-être déjà sous celui de Patoucha par exemple ... Ciao !

Oh et un petit cri du coeur Corto : Liberté et justice pour le peuple palestinien !!

Écrit par : liberty | 08/09/2011

Je dois vous reconnaître une qualité Corto : Vous avez le sens de l'humour.

Votre "C'est la méthode des voyous, accuser les autres de ses propres agissements !" est sublime, tout simplement sublime ...

Essayez celle-là : "C'est la méthode des (états) racistes, de mettre en place un couvre-feu seulement pour les non-juifs !, des routes seulement pour les juifs" (Al-Khalil, bouclages)

Ou encore : "C'est la méthode des (états) terroristes, pilonner des populations civiles avec des bombes au phosphore blanc !" (Gaza)

Que pensez-vous de : "C'est la méthode des (états) pervers, enlever des enfants à la sortie de l'école pour les soumettre à des interrogatoires" (www.btselem.org)

Ou alors : "C'est la méthode des (états) voyous, exproprier des gens sur la base de leur éthnicité" (colonies)

Moi j'aime bien : "C'est la méthode des (états) déments, construire un mur sur la terre d'un autre peuple pour l'enfermer" (82% du mur est construit dans les Territoires occupés)

Une préférence pour celle-là Corto ? : "C'est la méthode des fous, accuser les autres de ses propres agissements !" (Corto)

Écrit par : liberty | 08/09/2011

Grandiose liberty! Bien envoyé!

Écrit par : Donfederico | 08/09/2011

Liberty, que c'est-il passé à Gaza avec l'italien militant pour la "cause", juste un rappel, allez vous frottez avec les gentils membres du hamas, ceux qui ont découpé à la machette des centaines d'opposant en moins d'une année, après vous comprendrez pourquoi il y a des murs.

Autre chose, vous critiquez Israël, que font les pays européens avec les pays d'afrique du nord et de leur habitants venant sur les terres "chrétiennes", il me semble que les exemples israéliens passent au second rang, en Israël il y a plus de 15'000 jeunes musulmans chaque année qui s'engage dans Tsahal, près à mourir pour défendre Israël, je ne crois pas que dans toute l'Europe 15'000 jeunes musulmans s'engagent dans les armées européennes, autre chose, qu'elle population israélienne à 80% pour les partis les plus conservateurs et les plus à droite ? les musulmans eux mêmes !!! Il est connu que Sharon a été élu grâce aux voies des musulmans, expliquez-moi pourquoi ?

Ensuite pourquoi, chaque dévier du sujet et s'en prendre personnellement à ma personne ? n'avez-vous rien d'autre à dire ???

Autre phénomène consécutif à l'éventualité de la création d'un état "palestinien" interdit aux juifs, des milliers de musulmans de Judée-Samarie font des demande express afin d'obtenir la nationalité israélienne et qui sont ces gens qui se précipitent dans les administrations israéliennes, les plus nantis et les plus proches des milieux de l'olp !!!

La totalité des chrétiens supplient Israël de leur octroyer des papier leur permettant de venir en Israël, car avec les musulmans tant olp que hamas, les chrétiens n'ont aucun droit, interdiction de diffuser à la radio des chants chrétiens, interdiction aux chrétiens de célébrer leurs fêtes en dehors des lieux de culte, interdit de mettre sur les maisons des signes relatifs aux fêtes chrétiennes, quant à Gaza, il y avait 50'000 chrétiens il y a 5 ans, il n'y en a plus un seul !!!

Sachez une chose, vos frères chrétiens sont les premières victimes d'un éventuel état palestinien, exemple ; au Liban, plus de 85% des chrétiens ont fuis le pays, en Syrie ils sont pris en sandwich entre le pouvoir des el assad et les opposants, déjà plus de 10'000 chrétiens ont fuis le pays, en Irak, plus de 80% des chrétiens ont quittés le pays et 40% des chrétiens irakiens sont venus en France, allez faire un tour à Sarcelle (95), plus de 10'000 chrétiens irakiens y vivent et demandez leurs ce qu'ils pensent des "palestiniens" !

Et je le répète, le mot "palestinien" est un mot on ne peut pas plus hébreux, alors commencez par trouvez un nom, après vous pourrez peut être revendiquer quelque chose !

Concernant ma vie genevoise, si quelqu'un connait bien les petits milieux genevois, c'est bien Corto, quant à Liberty, d'où vient-il, des officines mis en place par Micheline ???

Mais sachez une chose, Israël est peut être la première puissance militaire mondiale, ce petit pays peut si il le veut contenir toutes les haines traînant actuellement dans le monde musulmans, sans se fatiguez, regardez les menaces iraniennes, en premier le plus grand centre stratégique balistique iranien s'est transformé en crème brûlée, Khorramabad, tous les missiles balistiques longues portées et moyenne portée des mollah ressemble à un tas de cendre, ensuite le virus stuxnet a détruit plus de 90% des centrifugeuses des centre de transformation de l'uranium, ensuite le jour de l'inauguration de la nouvelle raffinerie de pétrole iranienne et en présence dâhmadinedjad, tout explose en direct sur toutes les tv du pays et maintenant un nouveau virus appelé "Stars" (depuis 6 mois) pourrit tous les systèmes informatiques des iraniens, les banques iraniennes ont dû bloquer leurs activités et cela de façon alternée, ces virus sont indétectable et impossible des les supprimer.

Et que les Suisses comprennent bien, si les attaques antisémites continuent comme cela se passe actuellement dans la presse et dans les blogues, ce pays verra ses ordinateurs ralentirent petit à petit, ces manoeuvres ont déjà commencées, continuez avec vos propagandes pro-el-assad et vous reprendrez vos crayons et vos feuilles de papiers, depuis 15 jours les ordinateurs suisses ont perdus 10% de leur puissance !!!!!! Continuez, Israël va aussi s'occuper de vous !!!!!!!!!

Écrit par : Corto | 09/09/2011

Vous êtes pas sympa les gars et les filles

Corto n'est qu'un bon petit soldat de la FDII en service commandé.

Il débite son catéchisme

Il faut l'en plaindre, pas l'agresser comme ferait un soldat de tsahal face à un gamin palestinien les mains vides pour se défouler puisque le Talmud dit qu'il peut le tuer comme on tue un animal

Mais vous même, si vous defendez la cause palestinienne, vous maîtrisez votre catéchisme pour être efficace ?

Connaissez-vous seulement les chiffres du vote truqué, parfois acheté, de la résolution 181 (II) ? Quelle année déjà ?

C'est du passé mais les petits soldats de la FDII nous le sortent au présent pour "justifier" leurs crimes quotidiens, alors si vous voulez préparer le futur ....

Écrit par : David | 09/09/2011

Corto ? Corto ?

Il faut vous calmer ... Vous avez été démasqué, vos âneries ne trompent personne, vous perdez votre temps (en plus de votre sang froid) ...

Cela dit, je me demandais pourquoi les gens aiment de moins en moins votre adorable petit pays Corto ? Et vous nous fournissez une réponse qui à le mérite de la clarté, une fois n'est pas coutume. Bien sûr je vous cite Corto : "Continuez, Israël va aussi s'occuper de vous !!!!!!!!!" ... Je laisse mes compatriotes apprécier mais disons qu'en matière d'argumentation et/ou de dialogue on fait mieux Corto.

Je pourrais être cynique et vous conseiller de commencer par vous occuper des turcs mais pour être franc, cela m'amuserait beaucoup de voir les turcs s'occuper de vous !

Vous n'avez pas d'arguments Corto, que des affabulations, que des délires tellement ressassés que vous y croyez, vous avez construit un mur de béton pour enfermer tout un peuple mais c'est votre âme, et non celles des peuples, qui croupit derrière une barrière de béton et de barbelés.

En Suisse on a de bons psychiatres et autres médecins du comportement en tout genre, on pourrait peut-être leur demander de s'occuper de vous, qu'est-ce que vous en dites Corto ?

Écrit par : liberty | 09/09/2011

David, "palestinien" mot hébreux, trouvez un autre terme moins israélien pour illustrer ces idéologies nazislamistes !

Même pas foutu de trouver un mot arabe ou nazi pour s'autodéterminer, c'est lamentable !

Allez faire aussi un petit tours en Iran, ces iraniens qui veulent menacer Israël, tout en utilisant Windows et Intel, rien qu'avec l'informatique, ce pays est à genoux, il n'y a plus qu'a attendre que cela fasse comme en Syrie, vous savez, vos amis !!!

Écrit par : Corto | 09/09/2011

Monsieur Décaillet

J'ai une petite question : dans quelle catégorie placer le néologisme "nazislamistes" utilisé par Corto ?

Autorisez-vous l'utilisation de ce genre de vocabulaire ? Et puisqu' apparemment la réponse est positive, je je serais intéressé de savoir comment vous le justifiez.

C'est d'autant plus surprenant que les commentaires "sont modérés"

Bien sûr les insultes salissent d'abord ceux qui les éructent et en disent long sur leur état d'esprit mais n'a-t-n'a-t-on pas atteint une limite ?

Merci pour votre réponse

Écrit par : liberty | 09/09/2011

"vous savez, vos amis !!!" ... Et les vôtres Corto ?

Oooops, pardon, vous n'en avez pas !!

Mes excuses Corto

Écrit par : liberty | 09/09/2011

@ Liberty - Assurément, nous sommes à la limite, en effet. Mais, comme vous le dites vous-même, l'hyperbole peut se retourner contre son auteur. Je profite de cette intrusion du modérateur pour rappeler les uns et les autres au respect mutuel. La question Israël-Palestine est toujours passionnelle: sachons la traiter sans insultes mutuelles.

Écrit par : Pascal Décaillet | 09/09/2011

Monsieur Décaillet,

Merci pour votre réponse si rapide ... Personnellement, dans le cas cité, je trouve que la limite est dépassée et que ce genre de vocabulaire a surtout pour effets (et pour but) de détourner du sujet voir de mettre fin au débat.

Par ailleurs, vous le dites vous-mêmes dans votre billet, la question de la Palestine est d'abord une question de justice, j'ajoute encore de droits de l'Homme et de respect. Ce sont ses opposants qui la place sur le plan passionnel, ils évitent ainsi de faire face à l'indéfendable réalité des faits. Ne nous laissons pas duper.

Écrit par : liberty | 09/09/2011

Le terme "nazislamiste" est né du constat d'un appel systématique dans les milieux de l'islamisme radical à tuer les juifs, à nier le génocide des juifs par les nazis tout en recommandant de procéder de même et à légitimer et honorer à postériori tout assassinat, collectif ou individuel, de juifs. Un autre terme est d'ailleurs né de l'histoire récente des attentats suicides conduit depuis au moins 2 décennies quasi exclusivement par des musulmans: les "islamikazes".

"Nazislamiste" est certes un néologisme peu élégant mais qui décrit une certaine réalité qu'on peut vérifier en parcourant les publications islamistes, voire les blogs de la tribune. A noter qu'il vise à qualifier une catégorie d'acteurs du conflit mais n'est associé, lui, à aucune mesure concrète.

J'ajoute que dans mon système de valeurs, l'appel à assassiner des gens en fonction de leur origine religieuse ou de leur nationalité, la fourniture de moyens pour le faire et l'encensement des acteurs de ces assassinats me semblent hautement plus grave que l'inélégance sémantique d'un néologisme.

Écrit par : gerardh | 09/09/2011

La justice ne saurait être source d'injustice. L'appel à la création d'un Etat palestinien est juste aujourd'hui.

Le faire sur les cendres d'un autre Etat juste, l'Etat juif, est par contre inacceptable. Le faire en rupture des accords négociés jusqu'à ce jour est aussi une grave erreur car cela les rend caduques et libère les signataires de leurs devoirs (et droits), avec tout ce que cela signifie.

Écrit par : gerardh | 09/09/2011

Gérard,

Je l'ai dit, le terme salit d'abord celui qui l'utilise.

Faire l'amalgame entre une religion/culture millénaire et riche et un système politique _occidental_ barbare est plus qu'une erreur, c'est une énormité.

Amalgamer des milieux radicaux comme vous dites avec plus d'un milliard de personnes est très douteux, faire le lien entre ce même milliard et les déclarations de Ahmadinedjad démontre des limites de raisonnement et de culture. Vous le savez très bien, le président iranien tient son pouvoir de la force et il est très loin de parler au nom de l'islam, d'un part parce qu'il n'est pas religieux, d'autre part parce qu'il est shiite, pas de problème avec cette branche de l'islam mais elle très minoritaire.

Vous vous trompez quand vous dites que ce terme vise une catégorie d'acteurs, il est générique et blessant, c'est d'ailleurs pour cela que Corto et bien d'autres l'utilisent.

Si vraiment vous devez parler des terroristes ce ne sont pas les mots qui manquent dans la langue française, nul besoin d'utiliser nazislamiste. Vous cachez mal votre appréciation de ce terme.

Votre dernier paragraphe ne veut rien dire, il vous sert juste à vous absoudre d'un système de valeurs qui semble bien hypocrite, à vous draper de valeurs que vous ne reconnaissez qu'à une partie de la population humaine. Bien sûr qu'il y a une multitude d'évènements plus graves que "que l'inélégance sémantique d'un néologisme". Et alors ? Cela justifie donc son utilisation ? Curieux.

Je n'ai jamais songé à utiliser le terme "judéo-fasciste" pour décrire les radicaux qui sévissent dans les Territoires Palestiniens Occupés même à la lecture de cela :

http://coteret.com/2009/12/15/us-tax-dollars-fund-rabbi-who-sanctioned-killing-gentile-babies-and-incited-torching-of-yasuf-mosque/

ou de cela

http://www.pchrgaza.org/portal/en/index.php?option=com_content&view=category&id=84&Itemid=183

et c'est cela qui nous diffère Gérard : Mon éthique sait très bien que c'est réducteur, dégradant, humiliant, faux. Ma conscience sait très bien que mettre des étiquettes sur des populations entières conduit uniquement au désastre.

Par ailleurs

On peut discuter à l'envi des méfaits du terrorisme, mais vous savez très bien que les islmakizes depuis 20 ans ont commis très nettement moins d'atrocités que nous les occidentaux depuis 5 ans (imaginez depuis 20)... Comment appelle-t-on dans votre langage évolué les gens qui pilotent des drones depuis San Francisco et qui pilonnent des mariages en Afganistan ? Des "gamers" ? ... Comment appelle-t-on chez vous ceux qui balancent de l'uranium appauvri sur les populations civiles, ceux qui utilisent des bombes à fragmentation, des bombes-flèchettes ... Quel nom donner à ceux qui, en costard 3 pièces, propre sur eux, ont mis en place l'embargo puis la guerre à l'Irak qui ont fait des centaines de milliers de victimes ... etc etc etc

Vous pourriez peut-être nous trouver un nouveau néologisme Gérard ...

Écrit par : liberty | 09/09/2011

Je ne peux vous suivre, liberty.

Pour une raison que j'ignore, vous m'avez lu au travers de vos émotions. Je dis: "le terme "nazislamiste" est né du constat d'un appel systématique dans les milieux de l'islamisme radical à tuer les juifs...". Je désigne un milieu bien précis en fonction de ses actes et pas l'entier d'une population comme vous l'affirmez.

Cela, je ne porte aucun respect à ceux qui tirent délibérément sur les civils (étant admis qu'un combattant armé mais sans uniforme n'est pas un civil), pas plus sur ceux qui tirent "dans le tas" quand des combattants sont mélangés aux civils.

Pour le reste, vous me prêtez des pensées ou propos qui ne sont pas les miens et que je réfute. Et je vous rappelle aussi qu'il y a des alliances avérées entre l'Iran, le Hezbollah et le Hamas, indépendamment des origines différentes des uns et des autres.

Écrit par : gerardh | 09/09/2011

OK ... Gérard. Corto n'est plus là, alors c'est vous qui y collez ?
Le ton change, les arguments aussi. On a presque l'impression d'un ton posé, conciliant, ouvert. De là à nous prendre pour des idiots :

"La justice ne saurait être source d'injustice". C'est beau, franchement c'est beau ...

Mais appliquons maintenant svp : de 1939 à 1945, des millions de juifs à travers l'Europe ont été massacrés en Europe par des européens ... Et tout naturellement, pour expier leur crimes, les européens ont trouvé juste de leur offrir la terre d'un autre peuple en ... Asie !!!

"Le faire sur les cendres d'un autre Etat juste, l'Etat juif, est par contre inacceptable."
Mais de quoi parlez-vous Gérard, de quelles cendres ? Des faits, des liens, svp et crédibles si possible.

"Le faire en rupture des accords négociés jusqu'à ce jour est aussi une grave erreur car cela les rend caduques"
Gérard : argumentez, expliquez. Si vous parlez des colonies, des by-pass roads, des check-points, du mur et de tous les colons, vous avez entièrement raisons mais franchement j'en doute un peu.

"libère les signataires de leurs devoirs (et droits), avec tout ce que cela signifie."
Et qu'est-ce que cela signifie Gérard ?

Donc je résume : Il est juste que les palestiniens aient un état mais il est inacceptable qu'ils en aient un !

Vous êtes très très fort Gérard, je n'avais encore jamais entendu cette variante. Franchement elle me plaît, je la garde en souvenir.

Écrit par : liberty | 09/09/2011

Je dis que contrairement à vous l'utilisation de nazislamiste est indéfendable, que si vous voulez parler des milieux extrémistes vous n'avez qu'à utiliser d'autres termes parce que justement l'amalgame islam et nazi "ne désigne pas un milieu bien précis" et qu'à l'évidence il est insultant pour tous les musulmans (dont je ne fais pas partie).

Dans le doute on ne fait pas usage d'un terme si monstrueux quand on a un "système de valeur"

Qu'est-ce que vous ne comprenez pas là Gérard ?

Écrit par : liberty | 09/09/2011

Liberty, vous persistez à me faire dire ce que je n'ai pas dit ou à m'interpréter sous votre filtre sélectif.

D'abord, je ne vois pas pourquoi je vous prendrais pour un idiot et n'ai aucun propos de jugement personnel dans mes posts.

L'Etat palestinien souverain, digne, et prospère est nécessaire et son avènement est un acte juste. Puis-je être plus clair que cela ? Simplement, il doit se construire aux côtés d'un autre Etat; Israël. L'un et l'autre devront faire de lourds compromis sur leurs revendications actuelles pour parvenir à une coexistence pacifique et plus tard, je l'espère, une alliance fructueuse.

Par contre, je n'accepte pas la posture de délégitimation du droit d'Israël à exister et vous rappelle simplement et de façon anecdotique que le temple est sous la mosquée, donc bien antérieur. La volonté de revenir en Israël date d'avant la seconde guerre mondiale, donc d'avant les motifs que vous citez. Pour les liens qui évoquent la délégitimation, je vous renvoie en premier à votre post qui le sous-entend: "...ont trouvé juste de leur offrir la terre d'un autre peuple en ... Asie !!!". Mais surtout, je vous renvoie aux écrits fondateurs des palestiniens de la plupart des courants qui ont pignon sur rue.

Plus fondamentalement, essayez d'expliquer pourquoi il est nécessaire de délégitimer les juifs et leur origine sur cette terre ? C'est quelque chose que je ne comprends simplement pas. Il suffit de prendre une pelle et de creuser là-bas pour s'en rendre compte. Ou de lire les écrits grecs et romains. Ou de consulter de vieux livres d'histoire pas encore potentiellement influencés par le conflit actuel. Auriez-vous envie que je joue le jeu que pratiquent certains autres à propos de la légitimité historique des palestiniens ? Ce serait facile mais c'est idiot car les palestiniens sont une réalité actuelle incontestable.

Écrit par : gerardh | 09/09/2011

"Israël" ainsi dénommé lors de la réunion le 12 mai 1948 au soir à Tel Aviv de 10 membres sur 13 du gouvernement provisoire par 6 voix contre 4 pour Sion n'est pas un état, mais une anomalie étatique sioniste comme j'ai pu le lire.

Un état a des frontières claires, une constitution, une nationalité (et pas seulement une citoyenneté israélienne); il traite égalitairement dans les actes et pas seulement dans les écrits et les paroles mensongères tous ses citoyens; il n'occupe pas; il respecte les résolutions de l'ONU et surtout celles qui le concerne; il respecte ses engagements; il n'attaque pas des bateaux pacifiques dans les eaux internationales, il respecte les conventions internationales, etc., etc., etc., etc. Les contre-exemples abondent.

Même si on ne peut pas demander à cette anomalie de reconnaitre que son existence est juridiquement et pas seulement éthiquement illégitime

Écrit par : David | 09/09/2011

Faudrait pas oublier les attaques arabes de 48, 56, 67, 73, 82, 01, 06 et les 11 ans de lancements de missiles venant du hamas !!!!!!!

Écrit par : Corto | 09/09/2011

Mon "filtre sélectif" Gérard ?!? Bien sûr ...

Reprenons : vous nous balancez de magnifiques phrases, j'en analyse une et vous demande des précisions sur les autres, parce que voyez-vous au-delà de la rhétorique pour laquelle vous avez un certain talent, vos textes sont vides de sens, se contredisent, ne sont pas étayés et très sélectifs. Sous votre air d'ouverture, vous cachez assez maladroitement votre parti pris.

Et comme il est d'usage pour les petits hasbaristes en herbe, on ne répond à aucune question, on avance aucune référence et on dévie la conversation. Raté Gérard !

Alors relisez mes posts et répondez à mes questions. N'oubliez pas de mettre quelques références dignes de ce nom, vérifiables et sérieuses.

Un petit conseil Gérard : je connais très très bien le dossier. Je suis très documenté. Je sais exactement de quoi je parle. Ma référence d'être humain c'est le droit international pas le livre de mythologie hébraïque plus connu ici sous le nom de Bible !

Vous gardez gentiment vos histoires de pelles, de temples et d'écrits romains pour vous.

Lisez "Comment le peuple juif fut inventé" par Shlomo Sand pour commencer Gérard. Il est passionnant tant au niveau historique que politique. Si cela ne vous tente pas, j'en ai plein d'autres vous conseiller.

Écrit par : liberty | 09/09/2011

Palestine à l'ONU? La charrue avant les boeufs

Pourquoi la Suisse ne doit pas voter oui à l'AG de l'ONU (réponse à Pascal Décaillet)

Je suis présentement en vacances, mais méditais pour mon retour un billet à propos du vote programmé à l'Assemblée générale de l'ONU sur l'admission de l'Autorité palestinienne comme membre à part entière. Je pensais partir d'une comparaison avec la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo, sur laquelle la Suisse a été, à juste titre, parmi les premiers sinon la première.

Eh bien Pascal Décaillet m'oblige à avancer tout ça. Car il est...

La suite: http://swissroll.info/?2011/09/08/1267-palestine-a-l-onu-la-charrue-avant-les-boeufs

Écrit par : François Brutsch | 09/09/2011

David, c'est quoi votre solution ? Passer les 6 millions de juifs qui habitent Israël au fil de l'épée ?

Écrit par : gerardh | 09/09/2011

Faudrait essayer d'apprendre à lire Corto ... Si vous y parvenez, plongez-vous dans des livres d'histoire.

Si vous n'y parvenez pas, essayez la peinture ou l'équitation !

Si vraiment même les chevaux ne veulent pas de vous, il y a aussi l'informatique ... Ainsi vous découvrirez qu'un ordinateur possède d'autres fonctions que copier/coller !!

Écrit par : Liberty | 09/09/2011

1)Je viens de lire ce billet ainsi qu'une partie des commentaires (j'ai bien évidemment zappé les moins pertinents). J'ai particulièrement apprécié la qualité des arguments de liberty. Il m'arrive parfois de regretter de ne pas connaitre l'identité de certains pseudos. Je suis contente de voir qu'il y a des personnes comme lui en Suisse (enfin je le suppose!).

2)En voici un grand mot gerardh : délégitimer les juifs! Voilà donc la pirouette - une de plus de la part des sionistes purs et durs! - que vous avez trouvée pour montrer aux occidentaux, surtout ceux qui sont tétanisés par les musulmans, que ces derniers veulent purement et simplement l'éradication des juifs de la surface des territoires occupées! Du problème sioniste et de l'occupation, on en arrive tout simplement aux Juifs, pour brouiller les cartes et les esprits des faibles. Mais ce stratagème est voué à l'échec car tenez-le pour dit une bonne fois pour toute : les musulmans n'ont ABSOLUMENT AUCUN problème avec les Juifs, la religion juive ou les juifs natifs de cette région!

Nous avons eu à maintes reprises une discussion à ce sujet mais vous avez toutes les peines du monde à comprendre ou peut-être le faites-vous semblant?!

Comme je n'ai pas la patience de répéter indéfiniment les choses, je vous laisse donc à vos angoisses ou tout bonnement votre mauvaise foi!

Écrit par : zakia | 09/09/2011

Bravo Gérard ... On se lâche, oubliées les jolies phrases creuses ?

Vous voudriez qu'on vous réponde "oui", j'imagine ou que l'on vous suive dans la misère intellectuelle de votre "argumentation" ...

Ca marche plus mon gars ... Fini la propagande ... Le fil de l'épée, c'est pour les romains ... Aujourd'hui, il y a internet, tout se sait Gérard. Vous pouvez toujours essayer de dire n'importe quoi, c'est sur vous que ça retombe.

Mais bravo quand même, vous avez mis un certain temps avant de nous jouer la carte de l'holocauste. Et en plus vous le faites avec finesse. Non, vous très fort (en comparaison de Corto s'entend).

C'est quoi votre prochain truc Gérard ? Vous allez essayer de nous faire croire que le Hamas qui n'a même pas l'ombre d'un tank veut vous jeter à la mer ? Allez-y Gérard, si ça peut vous faire du bien !

Écrit par : liberty | 09/09/2011

Merci Zakia ... C est con mais ça me touche

Vous avez raison, les âmes sans cœur sont à plaindre!

Je vous conseille le site www.palestine2011.info

Amicalement

Écrit par : Liberty | 09/09/2011

Il n'est absolument pas question de toucher à un cheveu d'un Juif ou d'un Khazar

Il est question de donner la nationalité palestinienne vraiment à part entière à tous les Juifs ou Khazars non racistes ou repentis qui ne se seront pas eux-mêmes jetés dans des avions (avec ou sans fortune) par racisme viscéral bu au biberon ou au sein de leur mère

Il suffira que les nombreux investisseurs juifs ou khazars usaméricains rapatrient leurs capitaux et éventuellement leurs machines et leur personnel

Avec un quota constitutionnel de parlementaires et de ministres juifs ou khazars.

Mais avant il faudra que ce soit Tsahal qui aillent déloger les colons qui n'auraient au moins jamais dû grignoter la Cisjordanie ; et tant pis s'il y des mors; dans le domaine les Palestiniens ont assez donné et ne sont pas responsables de la mauvaise foi des gouvernements sionistes .

Écrit par : David | 09/09/2011

@ François Brutsch

"Palestine à l'ONU? La charrue avant les boeufs"

pas du tout ;

La charia avant l'hébreu !!!

Écrit par : Corto | 09/09/2011

@ liberty, pourriez-vous arrêter de vous en prendre personnellement aux blogueurs, ça devient lassant !!!!

Écrit par : Corto | 09/09/2011

"Reprenons : vous nous balancez de magnifiques phrases, j'en analyse une et vous demande des précisions sur les autres, parce que voyez-vous au-delà de la rhétorique pour laquelle vous avez un certain talent, vos textes sont vides de sens, se contredisent, ne sont pas étayés et très sélectifs. Sous votre air d'ouverture, vous cachez assez maladroitement votre parti pris. "

Et vous donc?!!!!!

"Un petit conseil Gérard : je connais très très bien le dossier. Je suis très documenté. Je sais exactement de quoi je parle. Ma référence d'être humain c'est le droit international pas le livre de mythologie hébraïque plus connu ici sous le nom de Bible !"

Excusez du peu! LOL

"Lisez "Comment le peuple juif fut inventé" par Shlomo Sand pour commencer Gérard. Il est passionnant tant au niveau historique que politique.

Ben dites-moi donc, l'érudit de service, si c'est là votre référence?

Un conseil! lisez les interviews de ce gauchiste et vous saurez que ce qu'il a pris à droite et à gauche n'étant pas un historien - c'est lui qui le dit - et il a ajouté: il n'y a pas non plus de peuple chrétien ni musulmans! De plus il s'est dit écoeuré qu'on ai exploité et instrumentalisé le titre à des fins inavouables pour ne pas dire infâmes.

Au fait que savez-vous sur ce nouveau "historien" qu'est Shlomo Sand?!!!!!

Un conseil l'infatué, lisez ces "copier/coller" qui vous emmerdent tant, tant ils éclairent sur les abrutis que vous donnez en référence - vous retardez... mais bon, vous n'avez que cela à vous mettre sous la dent - qui écrivent sur des sujets qui les dépassent:

"
mardi 31 mars 2009
Le négationnisme de Shlomo Sand, démonté par Eric Marty
"Nier l'identité juive est une vieille marotte, aujourd'hui parasite obstiné de la pensée contemporaine. D'où vient ce vertige du négatif ? On l'aura compris en lisant le livre de Shlomo Sand : d'un désir obscur de faire des juifs de purs fantômes, de simples spectres, des morts-vivants, figures absolues et archétypales de l'errance, figures des imposteurs usurpant éternellement une identité manquante. Eternelle obsession qui, loin de s'éteindre, ne cesse de renaître avec, désormais, un nouvel alibi mythologique : les Palestiniens."

philosemitismeblog.blogspot.com/.../le-negationnisme-de-s...


20.01.2009
Shlomo Sand : déconstruire le peuple Juif

Le négationnisme « soft » d'un nouvel historien israélien



Pierre I. Lurçat



Au printemps 2001, en pleine Intifada des banlieues, un hebdomadaire français affichait sur les murs de Paris son titre provocateur : « Les Juifs ont-ils un avenir ? » Il ne s'agissait toutefois pas d'un énième dossier consacré aux « Juifs en France » – véritable marronnier d'une certaine presse – mais du lancement tapageur d'un ouvrage écrit par deux historiens de l'EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales) : Esther Benbassa et Jean-Christophe Attias. Sept ans plus tard, l'EHESS frappe une nouvelle fois, et encore plus fort : un de ses professeurs, israélien de surcroît, publie chez Fayard un livre intitulé Comment le peuple juif fut inventé.



L'auteur, Shlomo Sand, est spécialiste d'histoire contemporaine et n'a jamais rien publié sur l'histoire des Juifs, ce qui pourrait inciter à traiter par le silence et le mépris son livre provocateur. Mais ce serait une erreur, notamment pour la raison que les ennemis d'Israël de tous bords ont réservé à ce livre un accueil triomphal. Avant même sa parution en France (en septembre 2008), il était ainsi annoncé sur de nombreux sites Internet propalestiniens, altermondialistes ou trotskistes. A la rentrée 2008, il fit l'objet d'un grand article dans Le Monde Diplomatique, et d'une émission élogieuse sur France Inter (celle de Daniel Mermet, ce qui n'étonnera guère les lecteurs de notre revue). Des traductions sont annoncées dans une douzaine de langues, y compris l'arabe...


I. Shlomo Sand, un historien anonyme en quête de gloire médiatique



L'examen attentif du curriculum publié par Sand sur le site de l'université de Tel-Aviv (où il enseigne) ne laisse apparaître aucun indice permettant de deviner son intérêt pour l'histoire juive. Il indique que ses principaux thèmes d'enseignement sont les relations entre cinéma et histoire (objet de son livre Cinéma et mémoire paru en 2002 en hébreu), l'histoire intellectuelle française (objet de la plupart de ses publications) et la nation et le nationalisme (thème de son livre Les mots et la terre). Mais dans une longue interview au quotidien Ha'aretz ¹, à l'occasion de la parution en Israël de son livre Comment le peuple juif fut inventé, Sand explique ses motivations.



Lorsque le journaliste de Ha'aretz lui demande quelle est sa compétence pour écrire sur des périodes aussi longues, sur lesquelles il ne dispose d'aucune aptitude particulière (son livre retrace l'histoire du « non peuple » juif depuis la destruction du Temple jusqu'à nos jours...), Sand a cette réponse étonnante : « Il est vrai que je suis un historien [spécialisé dans l'étude] de la France et de l'Europe, et pas de la période ancienne... Je savais qu'en commençant à traiter de ces périodes, je m'exposais aux critiques virulentes des historiens spécialisés... Mais je me suis dit que je ne pouvais pas me contenter d'étudier l'historiographie moderne, sans examiner les faits qu'elle décrit... Si j'avais continué à m'occuper de la France, j'aurais peut-être obtenu une chaire à l'université et une gloire provinciale. Mais j'ai décidé de renoncer à la gloire ».



La fausse modestie affichée par Sand peut prêter à sourire. Car il n'est pas naïf au point d'ignorer que son livre – au titre provocateur – allait attirer sur lui les feux des projecteurs médiatiques. Mais il y a bien quelque chose de vrai dans cette déclaration hypocrite. En abandonnant ses thèmes de recherche traditionnels (Sorel, le fascisme en France, l'histoire intellectuelle européenne) pour publier un livre sur « l'invention » du peuple Juif, Sand quitte son rôle d'universitaire, pour assumer celui du polémiste et de l'intellectuel médiatique. Ce faisant, il troque une hypothétique reconnaissance universitaire, acquise au prix d'un labeur patient étalé sur de longues années, contre une gloire médiatique plus facile à acquérir, mais aussi plus éphémère. (Son parcours ressemble à cet égard à celui de l'historienne Esther Benbassa, elle aussi universitaire anonyme, qui a acquis la notoriété dans les médias français lorsqu'elle a quitté le terrain de l'histoire pour s'aventurer sur celui de l'actualité brûlante, devenant une contemptrice virulente de l'État d'Israël et de la communauté juive ²).



Mais cette fausse modestie dissimule mal l'incroyable prétention et l'hybris intellectuelle de l'historien de Tel-Aviv, qui n'a pas échappé au journaliste de Ha'aretz : « A la différence des autres 'nouveaux historiens', qui ont tenté de s'attaquer aux hypothèses de l'historiographie sioniste, Sand ne se contente pas de remonter à 1948 ou aux débuts du sionisme, mais il remonte en fait plusieurs milliers d'années en arrière ». C'est sur cette « houtzpa » intellectuelle caractéristique des nouveaux historiens que je voudrais m'arrêter à présent.





II. Les nouveaux historiens : hybris intellectuelle et falsifications historiques



Les nouveaux historiens se présentent comme les premiers à avoir étudié de manière objective et véritablement scientifique l'histoire du conflit israélo-arabe, le sionisme, voire l'histoire juive tout entière (dans le cas de Sand). Cette prétention incroyable révèle une bonne dose de « houtzpa », d'orgueil intellectuel, et aussi une présentation falsifiée de l'historiographie juive. La « houtzpa » caractéristique des nouveaux historiens apparaît par exemple dans cette citation de Tom Segev, qui conteste l'appellation de « nouveaux historiens » en lui préférant celle de « premiers historiens » ³ :



A mon avis, il serait encore plus judicieux de considérer la plupart de ces gens comme des 'premiers historiens' : ils travaillent en effet dans un pays où il n'existait pas de véritable historiographie. Ce dont le pays disposait, c'était d'un dogme mythologique... C'est pourquoi il faut parler d'une première génération d'historiens, des historiens qui explorent des terres vierges...



On retrouve la même hybris chez Sand, lorsqu'il répond au journaliste de Ha'aretz, qui lui demande comment il est parvenu à la conclusion que les Juifs d'Afrique du Nord étaient à l'origine des berbères qui se sont convertis :



Je me suis demandé comment des communautés juives aussi importantes étaient apparues en Espagne. Et ensuite j'ai réalisé que Tariq Ibn Ziyad, commandant des armées musulmanes qui conquirent l'Espagne, était un Berbère, et que la plupart de ses soldats étaient des Berbères... Il existe plusieurs sources chrétiennes affirmant que les conquérants de l'Espagne étaient des convertis juifs.



Cette réponse déroutante laisse apparaître l'absence de rigueur intellectuelle du raisonnement de Sand. A partir d'une question ingénue et presque naïve (d'où viennent les Juifs d'Afrique du Nord), il parvient à une conclusion radicale (ce sont tous des convertis), en se fondant sur des sources chrétiennes. On retrouve ces procédés intellectuels peu rigoureux dans tout le livre et aussi chez d'autres nouveaux historiens, comme l'a démontré Ephraim Karsh, un des premiers à avoir démonté les raisonnements trompeurs des nouveaux historiens 4. Comme l'explique Karsh, « un examen attentif montre que [Benny] Morris et les autres nouveaux historiens ont entrepris une falsification systématique des preuves ». Il donne pour exemple le cas d'une lettre de Ben Gourion à son fils, dans laquelle le dirigeant sioniste écrit (en 1937) : « Nous ne souhaitons pas expulser les Arabes pour prendre leur place ».
morris.jpg
Benny MORRIS



Dans le livre La naissance du problème des réfugiés palestiniens, toutefois, la citation de Ben Gourion devient, sous la plume de Morris : « Nous devons expulser les Arabes pour prendre leur place... » Cet exemple est le plus flagrant, mais il est loin d'être le seul ! Curieusement, fait observer Ephraim Karsh, la traduction tendancieuse (ou plus exactement la trahison) du texte de Ben Gourion figure uniquement dans la version anglaise originale du livre (publiée en 1989), alors que dans sa version ultérieure en hébreu, Morris a rétabli les propos authentiques de Ben Gourion, se doutant que les lecteurs israéliens seraient plus attentifs à ce petit « détail »...





III. Déconstruire le peuple Juif : le négationnisme soft de Shlomo Sand



L'argumentation de Shlomo Sand, dans son livre Comment fut inventé le peuple juif, peut être résumée ainsi : le « peuple juif » est une invention de l'historiographie sioniste (et proto-sioniste) ; la diaspora juive est une invention fondée sur un mythe chrétien ; le judaïsme s'est propagé par la conversion ; les Juifs d'Afrique du Nord sont des Berbères convertis ; les Ashkénazes sont des descendants des Khazars. On se doute bien, en lisant cette énumération d'affirmations pseudo-historiques, qu'il s'agit d'un raisonnement idéologique et non pas de découvertes fondées sur le réexamen des sources. Car en fait de découverte, le nouvel historien S. Sand n'a, lui, rien inventé... Il l'avoue d'ailleurs, dans l'émission de Daniel Mermet : « Je me suis contenté de réorganiser le savoir ».



Sa thèse centrale – l'invention du peuple juif – est en effet celle énoncée par l'OLP à l'article 20 de sa Charte, qui proclame que le judaïsme étant une religion uniquement, les Juifs ne sauraient avoir de droits légitimes en terre d'Israël. Les autres arguments qui viennent étayer et « démontrer » cette thèse sont tous empruntés à différents auteurs. Ainsi, l'idée que les Juifs ashkénazes seraient les descendants des khazars était largement répandue au XIXe et au XXe siècles, et elle a été employée par certains diplomates anglais pour s'opposer aux revendications sionistes 5.



La réfutation de chacun des arguments de Sand pourrait faire l'objet d'un livre entier. Contentons-nous, dans le cadre restreint du présent article, de faire une observation générale sur la méthode « historique » de S. Sand et des autres nouveaux historiens. La thèse défendue dans Comment le peuple juif fut inventé est énoncée dès le début du livre (et dans son titre même). C'est dire qu'il ne s'agit pas de la conclusion de ses recherches, mais bien du point de départ de toute sa construction. Sand, en effet, comme d'autres nouveaux historiens, part de la conclusion pour bâtir ensuite tout son édifice idéologique, afin d'en apporter la « preuve ». Ce renversement logique et méthodologique est caractéristique de l'écriture des nouveaux historiens.



Contrairement à l'image avantageuse que les nouveaux historiens veulent donner d'eux-mêmes – celle d'explorateurs abordant les contrées encore vierges de l'histoire juive et israélienne – ils ne « découvrent » en effet que les faits historiques (avérés, supposés ou totalement imaginés comme dans l'exemple de la lettre de Ben Gourion précitée) qui viennent appuyer leur thèse, c'est-à-dire la négation du sionisme, et du peuple juif (dans le cas de Sand). Ils ne sont donc pas des historiens, au sens propre, mais plutot des idéologues, voire des propagandistes. Les historiens véritables, eux, sont souvent beaucoup moins affirmatifs dans leur présentation des faits historiques. On en donnera un seul exemple, qui concerne l'histoire des Juifs ashkénazes (que Sand décrit comme les descendants des Khazars). Théodor Reinach, auteur d'une Histoire des Israélites parue en 1884, ne craignait pas d'écrire que « nous ne savons pas comment les Juifs sont arrivés [en Europe] ni d'où ils venaient ». On chercherait en vain, dans toute la construction idéologique de Shlomo Sand, la trace d'une telle modestie intellectuelle.





IV. Saper les fondements de l'État d'Israël et de l'Occident



Le thème de Comment le peuple juif fut inventé se trouve déjà, en filigrane, dans un autre livre de Shlomo Sand, Les mots et la terre, où il est abordé de manière moins systématique et moins péremptoire. A partir d'une réflexion sur le concept d'exil (« galout ») et sur son rôle dans la littérature et la pensée sioniste, Sand en arrive à contester l'existence du peuple juif. « L'ancien mythe tribal de la 'semence d'Abraham' – écrit-il notamment – est devenu une "vérité scientifique juive"... A partir de là, le concept "d'exil" a commencé à induire l'idée selon laquelle les juifs de l'ère moderne sont les descendants biologiques directs des "enfants d'Israël"... L'invention du "peuple juif" deux fois millénaire était lancée ». On comprend, en lisant les différents articles qui constituent ce livre, que Sand n'a rien d'un historien, et que sa construction idéologique ne vise pas tant à réécrire l'histoire (projet partagé par tous les « nouveaux historiens ») qu'à déconstruire l'histoire juive, et au-delà même, les fondements de l'Occident judéo-chrétien.



Le style universitaire et les nombreuses références ne doivent en effet pas faire illusion : Shlomo Sand est avant tout un militant, au service d'une cause radicale. Il cherche explicitement, dans sa déconstruction de l'histoire juive, du concept même de « peuple juif » (auquel il substitue le « peuple yiddish », curieux néologisme désignant les communautés juives ashkénazes avant la Shoah, dans une vision esthétisante empreinte d'idéologie bundiste) et des fondements de l'existence nationale juive, à détruire toute justification à l'existence de l'État d'Israël. Car si le peuple juif n'existe pas, l'État juif n'a pas lieu d'exister (sans parler des conséquences d'une telle conclusion pour les chrétiens). L'entreprise post-sioniste de Sand et des autres nouveaux historiens rejoint ainsi l'assaut post-moderne contre le judaïsme et contre les fondements de la civilisation occidentale.



Conclusion : sociologie néo-marxiste et propagande palestinienn



Il n'est pas anodin que l'inspirateur de certains des thèmes principaux du livre de Sand soit un sociologue, Uri Ram 7 , et non un historien. Chronologiquement, et méthodologiquement, les nouveaux historiens israéliens ont en effet été devancés par les « nouveaux sociologues ». C'est à Ram que Sand emprunte l'idée que les historiens sionistes seraient des « agents du pouvoir ». Mais cette idée-phare qui revient comme une obsession chez les sociologues – souvent marxistes ou néo-marxistes – cités par Shlomo Sand, peut aussi bien s'appliquer à son propre parcours. L'historien du fascisme européen, qui dit avoir « renoncé à la gloire » pour s'attaquer au thème de l'histoire juive, est en effet devenu un vecteur de la propagande propalestinienne en Europe. Promu au rang d'ambassadeur officieux de la cause palestinienne, il donne régulièrement des conférences en France, aux côtés de Michel Warschawski 6, autre renégat israélien qui a été condamné à plusieurs mois de prison pour soutien au terrorisme du FPLP... Récemment encore, Sand participait à une conférence intitulée « Palestine : exister c'est résister », organisée par la municipalité de Sainte-Tulle, en hommage au « grand poète palestinien » Mahmoud Darwish. L'historien de Tel-Aviv, négateur de l'existence du peuple juif, est devenu un agent de la propagande au service du « peuple palestinien ».

Pierre I. Lurçat

Écrit par : Patoucha | 10/09/2011

"C'est quoi votre prochain truc Gérard ? Vous allez essayer de nous faire croire que le Hamas qui n'a même pas l'ombre d'un tank veut vous jeter à la mer ? Allez-y Gérard, si ça peut vous faire du bien !"

Allez-y le Troll "liberty" vous pouvez continuer à écrire ces bullshit si cela "peut vous faire du bien". Et ça vient donner des leçons?!!

Écrit par : Patoucha | 10/09/2011

Très ennuyeux... à propos de la délégitimation de l'Etat d'Israël

Zakia me dit que je fantasme à imaginer que nombre de militants propalestiniens visent à délégitimer le droit des juifs à retrouver leur terre.

Dans le même temps, Liberty me dit que les juifs sont un peuple inventé et David me dit que les juifs non soumis devront quitter la Palestine, sur fond d'allusion clairement antisémite.

Puis Zakia et liberty se congratulent.

Dont acte, je fantasme... Parlons alors de mes fantasmes.

Zakia dit: "les musulmans n'ont ABSOLUMENT AUCUN problème avec les Juifs".

Alors qui a commis des attentats dans les synagogues de Djerba, Paris, Istanbul, Rome, Vienne, Lyon ? Pourquoi Fofana a-t-il tué Halimi ? Pourquoi les Taliban ont-ils tué le juif Berg ? pourquoi à Entebbe, les juifs ont-ils été séparé des non-juifs ? Pourquoi le gouvernement suédois vient-il de débloquer de l'argent pour sécuriser les synagogues ? Pourquoi dans le blog ci-dessus touve-t'on toutes sortes d'allusions au pouvoir des juifs, à l'argent des juifs, à la domination des juifs ?

Pourquoi si comme vous dites, Zakia, "les musulmans n'ont ABSOLUMENT AUCUN problème avec les Juifs" ?

Désolé, Zakia, il y a des musulmans qui ont des problèmes avec les juifs. Des problèmes suffisant pour qu'ils incitent à tuer des juifs et, pour quelques uns, à le faire. Voulez-vous que je cherche les textes des leaders et des prédicateurs, du Mufti de Jerusalem ou des chef du Hamas, ou les textes fondateurs des mouvements islamistes de la région ?

Quel avantage avez-vous à nier la réalité que "vous" (je veux dire ceux qui sont dans le même courant d'opinion et d'action) écrivez vous-même ?

Écrit par : gerardh | 10/09/2011

En voyant tous ces commentaires totalement nourris au biberons par les thèses de l’antisémitisme primaire, je comprend mieux le sujet de Pascal et de cette diatribe à l'encontre d'Israël, mais juste un conseil, avant de croire, il faut savoir et ce que je sais, c'est que les islamistes les plus radicaux et comme le confirme Zakia, ont détournés leurs regards d'Israël, car ils savent que lorsqu'ils s'en prennent à Israël le prix est très très lourd, pas comme la France ou d'autres pays européens qui relâchent les terroristes contre des chantages à la première occasion, non, pour les terroristes s'en prenant à Israël, c'est la prison à vie ou pire, la crainte de voir débarquer un commando du Mossad !

Non les plus radicaux de ces vaillants guerriers qui ne s'en prennent qu'à des civils innocents ont tournés maintenant leurs doux et mielleux regards sur l'Europe, car également les USA ont un petit goût de Guantánamo, l'Europe offre des avantages uniques pour ces valeureux militants ayant dans le passé, alors qu'il n'y avait même pas de frontières entre Gaza et Israël, fait exploser des discothèques remplies de jeunes, des autobus, des restaurants, des arrêts de bus et toute une panoplie de cibles dignes de ces militants hors-paires.

ça à déjà commencé Paris, Madrid, Londres, des réseaux démantelés en Allemagne, dans toute l'Europe, mais qu'importe, un jour ils remporterons de nouvelles victoires comme à Londres et Madrid, ce sera peut être à Genève, mais ne craignez rien, si un tel attentat se passe dans votre ville, vous n'avez que très de chance d'être une des victimes, si ça se passe à Genève, la chance que vous soyez l'une des victimes n'est que de 1 sur 5'000. En Israël, chaque israélien connait de très près ou de moins loin quelqu'un ayant périt dans un de ces attentats, des milliers d'israéliens ayant survécus à ces attentats portent les traces de ces attentats, voilà pourquoi Israël à construit des murs et depuis le nombre d'attentats a été divisé par 20 ! C'est déjà ça !

Mais maintenant ces militants de la cause islamistes entre par centaines dans les frontières européennes, bientôt tous les européens seront de tout coeur avec Israël, déjà des milliers d'européens sont de tout coeur avec les israéliens, pas pour des raisons politiques ou idéologiques, mais parce qu'ils ont soufferts dans leurs chairs, parce qu'à chaque instant de leur vie, ils y repensent, ils revoient leurs proches ou leurs membres amputés ou atrophiés à cause d'engins déposés dans un bus ou un métro, ces mêmes attentats commis jadis par les fascistes !

A quoi reconnait-on un fasciste ? ;

Il s'attaque à des civils innocents, pas comme certains indépendantistes qui visent des généraux, des présidents ou des hommes haut-placés, n'ont, les fascistes s'en prennent toujours aux civils !

Les activistes islamistes s'en prennent toujours aux civils, que ce soit en Algérie (300'000 victimes) en Irak, en Israël, et maintenant nous avons vu les chefs d'états comme el assad, mettre la main à la pâte dans leur propre pays, après avoir massacré des centaines de milliers de libanais, après avoir créé le hezbollah, mis en place le hamas, avoir ordonné le meurtre de Rafik Hariri et de centaines de journalistes libanais sans parler des journalistes syriens, el assad s'en prend à son peuple et torture des enfants jusqu'à la mort, massacre des milliers de civils, certainement bien plus que ce que nous lisons dans la presse ouvertement gênée, mais pour Israël, c'est un grand soulagement, même si ceux qui vont viser le pouvoir syrien sont pires que leur précédant, c'est un soulagement de voir un dictateur disparaitre.

Mais faite attention, avant de définitivement partir en enfer, il va tuer et tuer encore et encore, partout où il le pourra, mais certainement pas en Israël, car Israël a un avantage sur beaucoup, ils savent qui est el assad !

Écrit par : Corto | 10/09/2011

@ Gerardh

Je laisserai le soin à Zakia de vous de répondre.

Comme il semble que vous ayez besoin de quelques explications les voici :
"Dans le même temps, Liberty me dit que les juifs sont un peuple inventé", je ne l'ai pas dit, je vous ai suggéré ce livre pour des raisons historiques et politiques.

Il n'y a pas de peuple juif, pas plus qu'il n'y a un peuple chrétien ou bouddhiste ou musulman ou ...

Vous savez très bien que le judaïsme est une religion plusieurs fois millénaire et c'est aussi une culture. Le fait qu'à un certain point de son histoire le judaïsme ait cessé le prosélytisme et se soit "refermé" a permis de préserver cette culture même si différents courants sont venus la modifier.

Israël est né du projet sioniste, c'est un mouvement politique chrétien à l'origine, repris par Théodore Herzl et pendant longtemps essentiellement juif, mais dont le plus grand nombre de sympathisants aujourd'hui est ... chrétien.

Je suis opposé au sionisme comme mouvement politique suprémaciste et raciste. Cela ne fait pas moi, ni d'aucun opposant à l'état d'Israël, un antisémite.

Pour la suite,vos "fantasmes" ne m'intéressent pas ... Tout d'abord parce que ce ne sont pas des fantasmes que vous nous donnez péniblement à lire mais du délire.

Fidèle à vous même vous faites un amalgame rance d'événements douloureux. Il serait évidemment plus intelligent d'essayer d'en mettre certains en perspective, mais c'est, pour vous, ouvrir la porte à quelque chose que vous n'aimez pas beaucoup : la vérité et donc la remise en cause radicale de votre "système de valeur".

Il serait autrement plus intelligent d'essayer de comprendre comment on est arrivé à la situation actuelle. Mais voilà ...

... enfermé dans votre "système de valeur" à géométrie variable, je dirai même binaire, vous êtes incapable d'un once de réflexion ou de prendre du recul. Il y a le bon (Israël) et les méchants (les palestiniens et quand ce ne sont pas les palestiniens, les pays arabes et quand ce ne sont pas les pays arabes, les musulmans et quand ce ne sont pas les musulmans, les antisémites et quand ce ne sont pas les antisémites, les gauchistes et quand ce ne sont pas les gauchistes, les self-hating jews) ...

Vous ressassez des choses (càd ni des arguments, ni des faits) pour lesquels vous n'avez qu'une connaissance partielle (le mufti, la charte du Hamas, des textes fondateurs de ...) pour qu'ils correspondent à votre narrative, vous ignorez ceux qui ne correspondent pas à vos "fantasmes".

Votre fantasme c'est l'antisémitisme. Antisémitisme que vous mélangez à tout ce qui touche de près ou de loin l'état d'Israël.

C'est votre problème, pas le mien. Israël est un état qui pratique l'apartheid, prenez sa défense Gérard mais ne venez pas nous parler de vos "valeurs"

"Quel avantage avez-vous à nier la réalité" demandez-vous. Je ne nie aucune réalité. Je ne peux nier ce qui n'existe pas, il n'y a pas de peuple juif. Il y a un état israélien et une société israélienne, il y a des communautés juives, il y a un culture juive, il y a de l'humour juif. Mais pas de peuple.

Je défends les droits des palestiniens. Leurs droits en tant qu'être humains, leur droit à l'autodétermination. Comme pour tous les êtres humains, ces droits ne sont pas négociables et certainement pas soumis au bon vouloir de ceux qui se prétendent "élus" ou qui croient à ces balivernes d'un autre âge !

J'ajoute que contrairement à vous par rapport à l'islam, les horreurs commises par l'armée israélienne, les cochonneries sorties de la bouche de nombre de dirigeants sionistes ou autre grands rabbins, les crimes haineux commis par les colons ne m'ont jamais incité à faire l'amalgame entre des imbéciles et le judaïsme.

Écrit par : liberty | 11/09/2011

@ Patoucha

"Vous pouvez continuer à écrire ces bullshit" Rassurez-vous je ne vais effectivement pas gêner, pas parce que cela me fait du bien mais parce que ça vous laissera très nettement moins de place pour tuer tout débat comme vous et vos acolytes savent le faire ...

Cela dit rien ne vous oblige à lire mes "bullshits" ou même à y répondre ...

J'ai l'habitude de vos stratégies de communications, elles sont prévisibles, lassantes. Les noms d'oiseaux me laissent de marbre, votre vocabulaire en dis pas mal sur vous. Et j'ai quand même l'impression que mes "bullshits" sont très nettement supérieurs aux vôtres, d'ailleurs, je n'ai pas trouvé de noms pour les qualifier ... Amusant. Je devrais demander un Gérard un nouveau néologisme.

Oui, j'ai un parti pris, je ne m'en cache pas : respect des droits de l'Homme pour le peuple palestinien, droit (comme pour tous les autres peuples) à l'autodétermination.
Ca vous dérange ? C'est votre problème !

Oui j'en connais un bon bout sur la question palestinienne et oui les religions monothéistes sont une calamité pour l'humanité.
Ca vous étonne ? ... moi ça ne me dérangerait pas si vous affirmiez la même chose, mais je vais être honnête : je serais très surpris

Merci pour la critique de Sand, je vais faire ma petite enquête sur vos citations. Deux choses l'une : soit elles sont fondées auquel cas je ne citerai plus ce livre, soit elles ne le sont pas ...

Écrit par : liberty | 11/09/2011

"Il est question de donner la nationalité palestinienne vraiment à part entière à tous les Juifs ou Khazars non racistes ou repentis qui ne se seront pas eux-mêmes jetés dans des avions (avec ou sans fortune) par racisme viscéral bu au biberon ou au sein de leur mère"

C'est l'évangile selon Mohamed votre truc.

Moi j'ai une vision beaucoup plus pragmatique et moins alambiquée que votre Wansee II, elle consiste a prendre acte de la décision que rendra éventuellement l'ONU si d'aventure la requête palestinienne d'un état venait à être déposée et pour autant qu’elle soit jugée recevable.

Si la décision est négative alors les différentes factions palestinienne régleront leurs chicaillas internes, entre "frères", de la même manière qu'ils l'ont toujours fait, "business as usual".

Si la décision est positive alors nous aurons, de fait et pour cause de discontinuité territoriale, la naissance d'un phénomène identique à celui qui est apparu lors de la création du Pakistan occidental (qui deviendra ultérieurement le Pakistan tout court), et du Pakistan oriental (qui deviendra donc le Bangladesh). A la question de savoir qui du hamas ou de l'Autorité Palestinienne conservera la marque Palestine, là, je vous en fais la confidence, c'est le dernier de mes soucis. En revanche, ce qui m'intéresse c'est que l'entité/s à naître (si et si et s)i devrait être dotée d'une certaine souveraineté, je ne vous bassinerai pas avec la fameuse promesse de gascon d'un état libre, démocratique, multiconfessionnel patin-couffin, pour cela je reprendrai le fameux mot de Pasqua, à savoir que les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. Je disais donc souveraineté qui est indissociable de responsabilité et ainsi donc la première roquette lancée en direction de l'Etat d'Israël par un quelconque terroriste palestinien se revendiquant électron libre voire fou, pourra légitimement être considérée, non plus comme un acte terroriste "isolé" mais bien comme étant un casus belli caractérisé et appeler sur cet état souverain la réponse jugée appropriée et probablement inédite.

Salam Fayyad, alors simple conseillé sympathisant de l'Autorité Palestinienne, avait posé un diagnostic, on ne peut plus aigu, sur la société palestinienne - je reprends ses mots de mémoire - "il faut que les palestiniens apprennent (s’ils veulent un état) à être responsables, prennent leur destin en main (s’affranchir du joug des autres pays arabes) et qu'ils comprennent que tout acte a une/des conséquence(s)".

Il est évident que les palestiniens, quoiqu’il advienne après qu’une éventuelle décision du Conseil de Sécurité aura été rendue, se verraient bien avisés que d’abandonner mythes, manipulations, rodomontades, illusions, haine, ressentiments et violence pour introduire à leur lexique, mais surtout dans les actes, les mots de compromis, respect, laïcisme, coopération, développement, vie et démocratie et, bien évidement, paix et reconnaissance sans ambigüité de l’Etat d’Israël. Le cas échéant, ils ne pourront que se féliciter que d’avoir l’Etat d’Israël comme voisin car ils savent déjà ce qu’ils leurs en a couté que d’être la boule blanche plombée à la table de billard arabe, le fusible de l’URSS hier, de l’Iran aujourd’hui, la variable d’ajustement d’une Turquie nostalgique demain et, depuis toujours, les faire valoir d’une myriade d’ONG motivées par la pérennisation de leur fonds de commerce ou bien par d’autres motifs encore moins avouables. Bref, les palestiniens sont au pied du mur (sans jeu de mot) face à un choix philosophique.

Le rattachement de Gaza et de la Cisjordanie à l'Egypte et à la Jordanie respectivement reste, bien évidement, une option naturelle qui, somme toute, présente aussi certains avantages à savoir que ces deux états ont déjà reconnu l'Etat d'Israël avec lequel ils ont déjà signé un traité de paix quand bien même quelques excités s'évertuent à mettre l'un d'entre eux à mal mais que la junte Egyptienne saura certainement ramener très vite à la raison, d'une manière ou d'une autre.

Écrit par : Giona | 11/09/2011

Voilà le résultat des petites complicités entre blogueurs et petits nazis de la blogosphère ! Reçu sur le mail perso des commentateurs.

Le 11 septembre 2011 06:09, Je MOI a écrit :


Maurice Jacard = Fils De Pute

Signé : Cramia

Écrit par : Corto | 11/09/2011

"Alors qui a commis des attentats dans les synagogues de Djerba, Paris, Istanbul, Rome, Vienne, Lyon ? Pourquoi Fofana a-t-il tué Halimi ? Pourquoi les Taliban ont-ils tué le juif Berg ? pourquoi à Entebbe, les juifs ont-ils été séparé des non-juifs ? Pourquoi le gouvernement suédois vient-il de débloquer de l'argent pour sécuriser les synagogues ? Pourquoi dans le blog ci-dessus touve-t'on toutes sortes d'allusions au pouvoir des juifs, à l'argent des juifs, à la domination des juifs ?...

Quel avantage avez-vous à nier la réalité que "vous" (je veux dire ceux qui sont dans le même courant d'opinion et d'action) écrivez vous-même ?"

+++

Je pourrais vous retourner le même genre de questions et vous demander que signifient donc les crimes commis par des groupuscules tels Haganah, l'Irgoune, Sharon, et tant d'autres dirigeants israéliens, sans oublier certains rabbins aux prêches très virulents à l'encontre du goyim arabe fils de la servante Hajar,etc... (la liste pourrait être très longue!)... sinon la haine des arabes??

Avouez que ce genre d'arguments ne mènent nulle part ou plutôt si : à des représailles à n'en plus finir!

La sagesse voudrait qu'on arrête le bain de sang, qu'on négocie au mieux la paix de la manière la plus juste qui soit. Personne ne doit être lésé autrement ce ne serait qu'une mascarade, exactement ce à quoi on assiste depuis des dizaines d'années.

Un hadith du Prophète Mohammed dit: "« Secours ton frère, qu’il soit oppresseur ou opprimé!" – "Ô Envoyé de Dieu, lui répondit-on, nous assisterons l’opprimé mais comment secourir l’oppresseur ?" – "En l’empêchant de commettre le mal!" répliqua-t-il. ((Rapporté par Al-Boukhari)

Si l'on ne veut pas que certaines personnes très influençables et fragiles n'en viennent à commettre des actes terroristes en tuant injustement des personnes innocentes, il faudra les aider. Comment?

Tout d'abord, les chefs religieux doivent toujours expliquer que de tels crimes mènent en Islam (mais aussi dans votre religion ainsi que dans le Christianisme) à la damnation éternelle si la personne ne se repent pas de son vivant.

Ensuite, les responsables de cette m... doivent trouver des solutions au lieu de tergiverser. Les honnêtes gens n'ont que faire des palabres politiciennes. Ils veulent voir du concret qui rend leur vie de tout les jours facile. Il n'y a pas de raison que certains jouissent de la vie en long et en large alors que d'autres doivent souffrir pour acquérir une certaine dignité pour eux et pour leurs proches!

Mais aussi, le fait que l'état israélien qui ne respecte pas les accords internationaux avec l'aval bienveillant des USA ainsi que de la majorité des états européens n'est pas franchement un bon message pour le reste du monde. C'est jouer avec le feu. Agacer indéfiniment les gens d'en-bas ne peut que finir par une explosion. Et il est très difficile de contenir la colère des masses populaires extrêmement frustrées de tous les côtés. C'est en amont qu'il faudra faire beaucoup d'efforts. Après c'est souvent trop tard et on a plus que les yeux pour pleurer et les regrets à ressasser.

Écrit par : zakia | 11/09/2011

Zakia, voulez-vous ouvrir le débat autour de l'Irgoun et de la Hagana ?

Je ne pense pas que cela amène de l'eau à votre moulin ; la trahison d'une partie des arabes envers la cause commune en se retournant avec le roi Abdalah de Jordanie contre les états, l'un, auto-déclaré (Israël) et l'autre refusant, alors, de se déterminé, puis occupé par son allié, le même roi avec qui ils venaient de faire alliance !

Nous assistions déjà à l'une des spécialité arabe ; le retournement de veste, comme actuellement avec les frères musulmans qui il y a 4 mois déclaraient, "nous ne voulons pas participé aux élections" et qui maintenant se pâment dans les pires exactions pour atteindre leur but !

Autre chose, ne venez pas trop chialer pour les arabes de 1948, ils étaient 100 fois mieux armés et nombreux que les israéliens et en plus ils n'ont fait que trahir la cause avec laquelle ils avaient combattus.

En fait leurs mot d'ordre était de jeter tous les juifs à la mer, comme ils l'avaient écrit sur leurs affiches et sur les murs des habitations juives, deuxièmement, beaucoup ont fuis suite aux annonces faites par les armées jordaniennes, syriennes, égyptiennes et libanaise, comme ils allaient venir "nettoyer" la région et qu'ils ne pourraient pas faire le tri entre juifs et non juifs, donc des milliers de musulmans ont fuis de peur de faire partie du lot.

Depuis 48, combien de guerre lâches et attaques ont été engagées contre les musulmans, que resterait-il d'Israël, si ne serait-ce que l'une d'entre elle avait été perdue par Israël ?

Ecoutez les slogans profanés il n'y a pas 5 jours au Caire devant l'ambassade d'Israël ; "égorge, égorge, tout juif que tu verras ou à mort tous les juifs"

Aujourd'hui il y a 250 millions d'arabes, dont 1,4 vivant en Israël, il n'y a que 5,8 millions de juifs en Israël, vont ils être encore et encore les victimes des folies des musulmans ?

Zakia, vous vous en êtes pris à l'Irgoun et à la Hagana, sachez que ces organisations n'ont pas commencé les hostilités avec les juifs en 48 et encore moins en 44 quand des troupes ss fraternisaient avec les militants arabes des trouopes Al Qotz !

Écrit par : Corto | 12/09/2011

Voilà ce qu'en dit de façon très résumée Wikipédia ;

Le grand mufti de Jérusalem, Amin al-Husseini, (grand-père de Leila Shaid) principal instigateur de la Grande révolte arabe de 1936 a fui la Palestine en 1937 pour le Mandat français du Liban. Il sera ensuite expulsé d'Irak. Durant la guerre, il soutient la révolte antibritannique de Rachid Ali al Gaylani puis se réfugie en Italie et en Allemagne. Il y collabore avec les Nazis, notamment en participant à la création de la 13e division de montagne de la Waffen SS Handschar, avec des effectifs bosniaques et en participant à des émissions de propagande antibritannique.

Écrit par : Corto | 12/09/2011

Corto : j'ignore qui a bien pu vous envoyer cette injure en la signant de mon pseudo. Pour information, ce genre de propos n'est absolument pas à mon goût...

Écrit par : Cramia | 12/09/2011

Bien sûr que qu'il y a eu des horreurs du côté des israéliens, que ce soit Baruh Goldstein ou des assassinats délibérés de civils par les groupes extrémistes que vous citez. Mais je rappelle que Ben Gourion a fait ouvrir le feu sur ces gens et que le gouvernement israélien a fait démonter la sépulture de Goldstein pour éviter qu'elle devienne un lieu symbolique pour ces militants extrémistes. Dois-je préciser que je considère ces gens comme des assassins et que je ne leur confère par l'ombre d'une parcelle de légitimité.

D'ailleurs, si l'on étudie les réaction du leadership juif lors du massacre de Goldstein, on observe une condamnation affirmée, massive et unanime de son acte. Quelques temps plus tard, un palestinien se faisait sauter au milieu d'un mariage à Netanya, occasionnant un nombre similaire de victimes et il n'y a eu aucune condamnation du leadership arabe ou musulman.

Vos mots restent théoriques et toujours détachés d'événements réels. J'aimerais bien vous lire, ne serait-ce que sur ce forum, prendre position devant une actualité qui met sous le projecteur un assassinat commis selon son auteur au nom de l'Islam.

Écrit par : gerardh | 12/09/2011

Cramia, je n'ai fait que publier ce que j'ai reçu sur le mail dédié à la TDG, je n'accuse personne et je suis rassuré de savoir que la personne en question a en plus la lâcheté d'usurper le pseudo d'un commentateur.

Ce sont les règlements et l'organisation des blogues de la TDG qui en sont les premiers responsables, les inscriptions et les signatures sur le blogue TDG sont absolument laxistes et prétextes à toutes ces saletés.

Comme je le répète, je ne vous mets absolument pas en cause, mais merci d'avoir répondu et démenti en ce qui concerne votre pseudo.

Depuis, j'ai reçu d'autres mails de "cramia@romandie.com" accompagnés de menaces, mais la police est informée et les choses rentrerons dans l'ordre très rapidement.

Merci de votre réponse

Écrit par : Corto | 12/09/2011

@gerardh

Cela fait plus d'une année et demi que je suis sur cette plateforme où j'ai commencé par laisser des commentaires ensuite en y créant un blog pour apporter un regard de femme musulmane sans toutefois cesser de laisser par-ci ou par-là mon opinion, quand le sujet m'intéresse et que le temps me le permet. Je vous invite à décortiquer le blog "regards de femmes musulmanes" et à trouver un commentaire ou un billet qui fait l'apologie d'un acte criminel commis par un musulman! Quel serait donc cet acte auquel vous faite allusion et que nous avons omis de dénoncer ?

Écrit par : zakia | 12/09/2011

Merci pour les infos sur Goldstein ; il faut toujours s'efforcer d'être objectif
Dommage que ce tombeau cher aux juifs et aux musulmans ne correspondent à rien d'historique. Avraham n'a jamais existé.

Mais avez vous lu le très dérangeant (pour les trois religions) « La Bible dévoilée » et aussi « Les rois sacrés de la Bible »  ? Encore des Juifs qui ont la haine d'eux-mêmes ?

Le fanatique Ben Gourion sûr de lui et dominateur a fait tirer sur les extrémistes quand ça l'arrangeait.

Mais il a gracié les assassins de Folke-Bernadotte quinze jours après leur condamnation pour la galerie internationale

L'un des quatre a d'ailleurs été son garde du corps à Sdé-Boker dans le Neguev

Écrit par : Georges | 12/09/2011

@ Gérard
"Vos mots restent théoriques et toujours détachés d'événements réels. J'aimerais bien vous lire, ne serait-ce que sur ce forum, prendre position devant une actualité qui met sous le projecteur un assassinat commis selon son auteur au nom de l'Islam."

Je n'ai aucun problème avec cela Gérard. Mais voici un contexte de réponse :
1) Je l'ai déjà dit, les religions sont une calamité pour l'humanité.
2) Je suis végétarien, je ne fais jamais de mal à un mouche (au sens absolu)
3) Je suis végétarien parce que je suis opposé à toute forme de violence et que dans la mesure du possible mes actes correspondent à mon éthique.
4) Vous dites "au nom de l'Islam" ... Je suis opposé à toute forme de violence, peu importe sa justification. Ceux qui se réclament des religions pour commettre des exactions ont enfermé leur conscience dans un dogme duquel ils sont prisonniers. Cela vaut pour l'islam.

Le conflit israélo/palestinien n'est pas un conflit religieux, c'est un conflit colonial. Les sionistes utilisent la Torah qu'ils interprètent au gré de leur intérêt pour justifier leurs actes. La religion plaçant le débat dans le champ de l'irrationalité et de l'intolérance, il devient alors très difficile de trouver des terrains d'entente. La religion permet également de relier à soi des hordes de personnes bien-pensantes sans avoir à amener d'arguments dignes de ce nom. La religion est un nationalisme mental.

Les chefs religieux ne sont pas élus par le peuple, leur statuts et leurs paroles ne sauraient être remises en question.

Vous savez que malgré ses nombreux errements/manquements, l'OLP est une organisation laïque.

Maintenant, si vous voulez sortir du cercle de la violence, vous ne pouvez pas faire comme si la violence n'existait pas ou qu'elle était uniquement le fruit d'esprits dégénérés.

C'est cela la justice : Comprendre comment on est arrivé là et trouver le moyen de réparer le mal causé.

Il y a un état israélien, il y a un peuple palestinien. Nier les droits et les revendications palestiniennes en se basant sur un livre de mythologie, sur une histoire à laquelle les palestiniens sont étrangers (holocauste) ou stupidement parce que le nom qu'ils ont choisi serait hébreux (j'en ris encore Corto) ne permet pas de faire la paix.

N'écouter que la narrative sioniste sans la remettre en cause non plus. Dire que la création de l'état d'Israël est le résultat d'une entreprise colonial occidentale, que l'occupation est un crime ne signifie pas "jeter les juifs à la mer" mais permet de poser la question suivante : OK, et maintenant qu'est-ce qu'on fait ?

Il ne s'agit pas de faire le décompte des morts mais de créer un avenir pour les enfants.

Quand je vois un enfant qui a froid, qui a faim ou qui a peur, je ne commence pas par demander quelle est la religion de ses parents !!!

Vous dites que mes propos sont "toujours détachés d'événements réels" A quoi faites-vous allusion ?

Écrit par : liberty | 12/09/2011

OK Corto j'arrête de m'en prendre à vous comme vous me le demandez mais en échange, vous arrêtez vos sornettes.

Il faut quand même que vous réalisiez ceci : Votre racisme crasse est insupportable, vos raccourcis tellement bêtes, votre ignorance tellement flagrante que si j'étais un sioniste érudit, j'aurai vraiment honte de vous avoir comme sympathisant.

Le seul endroit où vous pouvez sévir doit être ce blog où certaines personnes pourraient vous prendre au sérieux. Je suis sûr que vous n'oseriez pas écrire autant d'âneries sur un blog pro-israélien tellement vous passeriez pour un c... un corto bien sûr !

Écrit par : liberty | 12/09/2011

1) Wansee II ...

Allez un petit coup de nazisme, ça passe toujours bien et ça de mal à personne. Rien à voir avec les palestiniens, mais qui s'en soucie.

2) Moi j'ai une vision beaucoup plus pragmatique et moins alambiquée que votre Wansee II, elle consiste a prendre acte de la décision que rendra éventuellement l'ONU si d'aventure la requête palestinienne d'un état venait à être déposée et pour autant qu’elle soit jugée recevable.

Comme si vous aviez le choix !!

3) Cause de discontinuité territoriale

Vous auriez pu prendre les USA comme exemple ... mais bon !

4) pourra légitimement être considérée, non plus comme un acte terroriste "isolé" mais bien comme étant un casus belli caractérisé et appeler sur cet état souverain la réponse jugée appropriée et probablement inédite


Ou lala ... des menaces ? Notez que la Palestine n'était pas encore un état en décembre 2008 mais ça n'a pas empêché l'armée israélienne d'agir de "façon inédite" (phosphore blanc) ... Vous avez encore d'autres armes pour démontrer votre sauvagerie sans borne Giona ?

5) "Il est évident que les palestiniens, quoiqu’il advienne après qu’une éventuelle décision du Conseil de Sécurité aura été rendue, se verraient bien avisés que d’abandonner mythes, manipulations, rodomontades, illusions, haine, ressentiments et violence pour introduire à leur lexique, mais surtout dans les actes, les mots de compromis, respect, laïcisme, coopération, développement, vie et démocratie et, bien évidement, paix et reconnaissance sans ambigüité de l’Etat d’Israël"

On s'étouffe presque à votre lecture. Grande défenseuse de l'état qui veut qu'on l'appelle "Juif", vous conseillez aux palestiniens d'être laïc. Tout le reste étant de la même veine ... je vais être pragmatik, j'arrête-là !


6) "Le rattachement de Gaza et de la Cisjordanie à l'Egypte et à la Jordanie respectivement reste, bien évidement, une option naturelle qui, somme toute, présente aussi certains avantages à savoir que ces deux états ont déjà reconnu l'Etat d'Israël avec lequel ils ont déjà signé un traité de paix quand bien même quelques excités s'évertuent à mettre l'un d'entre eux à mal mais que la junte Egyptienne saura certainement ramener très vite à la raison, d'une manière ou d'une autre."

En d'autres termes, le rattachement de la Suisse Romande et de la Suisse alémanique à l'Allemagne et à la France respectivement reste, bien évidement, une option naturelle ... Évidemment hein Giona ? D'ailleurs on ne va pas leur demander ce qu'ils en pensent ..

Pragmatico-colonialiste ?

"quelques excités s'évertuent à mettre l'un d'entre eux à mal mais que la junte Egyptienne saura certainement ramener très vite à la raison, d'une manière ou d'une autre."

Les dictatures (Egypte et Jordanie, vous avez oublié la Syrie) meilleures amies de l'auto-prétendue seule démocratie raciste du PO.

Alors là pas de doute, Giona, pour être pragmatique, vous êtes pragmatique ...

Vous êtes surtout affligeante ... De la même veine, du même crû que certains que je ne nomme plus. Vous n'êtes que racisme convenu de bas étage, vous n'êtes que haine et intolérance. Vous ne vous nourrissez que de sang et vous êtes parfaitement incapable de comprendre que si on veut la paix on ne prend pas le sang des autres (même de manière "inédite"), on donne le sien (à la Croix-Rouge donc, hein Giona!!).

Écrit par : liberty | 12/09/2011

Pourquoi encore vous tourmenter, l'ONU n'a pas le pouvoir de légitimer un état, elle peut le reconnaitre que cet état a été créé, mais elle ne peut pas le créer, depuis le début vous êtes tous partis sur une mauvaise route.

Elle accepter en son sein la présence de représentants d'une ethnie ou de populations s'étant autodéterminées, mais en aucun cas elle n'est autorisée à décréter l'existence d'un état.

En l'occurrence "les territoires occupés" appartiennent officiellement à la Jordanie et à personne d'autre et la Jordanie s'oppose catégoriquement à la création d'un état palestinien, donc du point de vue formel, ça ne va pas être du gâteau.

Autre chose, des élections "palestiniennes" auraient dû avoir lieues, il y a déjà presque 2 ans, donc "l'autorité palestinienne" n'est pas légitimée à représenter le peuple palestinien et c'est sur ce point que le gouvernement israélien n'est pas solidaire avec le pouvoir en place , sans parler de la division inter-palestinienne avec le hamas, qui ne reconnait pas l'OLP.
Le hamas qui a cassé tout les arrangements durement acquis après des mois de négociations.

Certe il faudra trouver une solution, mais il serait préférable que des élections aient lieu avant toute forme de tergiversations, sinon des conflits internes risquent bien de venir de l'intérieur !!!

Écrit par : Corto | 12/09/2011

"Allez un petit coup de nazisme, ça passe toujours bien et ça de mal à personne."

Je ne sais pas mais la contribution à laquelle je répondais m'y a fait penser, même les critères de selection y sont mentionnés, c'est dire.

"Rien à voir avec les palestiniens, mais qui s'en soucie."

Vous avez tort, le sujet est intrinsèquement lié, réfléchissez un petit peu aux fondements commun à chacune des factions palestiniennes, aspiration vaine mais similaire.

"Vous auriez pu prendre les USA comme exemple ... mais bon !"

Pourquoi ? Mon exemple ne vous semble pas assez pertinent ? Peut-être pourriez-vous me faire part de vos objections, non ?

"Ou lala ... des menaces ?"

Non, une règle universelle, action / réaction ou punition, c'est selon.

"On s'étouffe presque à votre lecture."

Ce n'est pas le but mais je ne voudrai pas vous contrarier.

"En d'autres termes"

Restons sur les termes si vous le voulez bien et là aussi je vous invite à me faire part de vos objections, si vous en avez. Vous savez, le principe du dialogue quoi.

"le rattachement de la Suisse Romande et de la Suisse alémanique à l'Allemagne et à la France respectivement reste, bien évidement, une option naturelle ... Évidemment hein Giona ?"

Il me semble qu'à la tribune de l'ONU un dirigeant arabe et chafouin a déjà préconisé pareil destin à la Dame de 700 ans. Remarquez, vous me direz que cette ONU dévoyée ... et je serai probablement d'accord avec vous.

"Les dictatures (Egypte et Jordanie, vous avez oublié la Syrie)"

Pourquoi êtes-vous si restrictif ? N'est ce pas, à quelques variantes près, ce même principe de gouvernance qui soit appliqué par tous les régimes arabes ? Mais peut-être pourriez-vous m'indiquer l'exception qui m'aurait échappé.

"meilleures amies"

Vous prêtez des amis aux états maintenant ?

"de l'auto-prétendue seule démocratie raciste du PO"

Le Liban n'est pas le sujet.

"Alors là pas de doute, Giona, pour être pragmatique, vous êtes pragmatique ..."

Courtisant !

"Vous êtes surtout affligeante ... De la même veine, du même crû que certains que je ne nomme plus. Vous n'êtes que racisme convenu de bas étage, vous n'êtes que haine et intolérance. Vous ne vous nourrissez que de sang et vous êtes parfaitement incapable de comprendre que si on veut la paix on ne prend pas le sang des autres (même de manière "inédite"), on donne le sien (à la Croix-Rouge donc, hein Giona!!)."

Je vous remercie mais ne croyez vous pas que vous vous éloignez du sujet initial qui, vous en conviendrez, ne porte pas sur mon humble personne.

Écrit par : Giona | 13/09/2011

@ Giona

Sur les nazis : Lier la défense du peuple palestinien et son droit à l'autodétermination au nazisme est une grossièreté intellectuelle.

Les palestiniens ont toujours été opposés à l'immigration de gens venant d'Europe ayant pour but avoué de déposséder les indigènes de leurs terres.
Ils se trouvent que ces immigrants étaient juifs et venaient s'installer en Palestine au nom d'une lecture du Judaïsme et surtout d'un mouvement politique appelé sionisme. S'y opposer ne fait pas des palestiniens des anti-sémites ou des nazis. C'est insulte à l'intelligence.


Sur les USA ... Vous nous citez des pays situés à 2 endroits géographiques et voulez nous faire croire que cela ne marche pas ... Etudiez la carte des USA.

Sur "Action / réaction c'est selon" ... Je vous remercie j'avais bien compris votre point et ce n'est pas le pilonnage de populations civiles avec des bombes au phosphore blanc (ou autres surprises inédites) qui vous dérange, ça aussi je l'avais bien compris.

Sur les caractéristiques de l'état palestinien : Vous ne me contrariez pas et je constate que votre (amusante) pirouette vous évite de devoir expliquer/justifier vos nombreuses incohérences

Sur le rattachement ... Et hop on parle d'autre chose (la Suisse), j'ai trop l'habitude de lire des gens comme vous Giona. Le rattachement à d'autres pays est une affaire d'autodétermination. La majorité du peuple palestinien souhaite l'indépendance sur la terre de leur origine. Vous le savez très bien, mais comme ils vous dérangent, il faudrait leur trouver un coin de terre.

Votre veux pieux de "transfert" (= nettoyage ethnique version israélienne) des populations non juives vers d'autres pays me fait penser ... aux européens tout contents de se débarrasser de leur population juive ET/OU d’expier leurs crimes en les envoyant ailleurs ?

Sur les dictatures arabes : vous avez un art consommé de l'esquive voire de l'esbrouffe avec un zeste d'amnésie ... Relisez votre texte et ce que j'en dis.

Sur votre pragmatisme : j'aurais dit "moqueur"

Sur votre "humble personne" ... Vous commencez votre texte par nous dire que vous êtes pragmatique, je termine le mien en disant qu'à votre lecture vous me paraissez surtout affligeante.

Rien de votre bla bla ne tient la route, vous avancez des "arguments" sans cohérence aucune, vous défendez Israël envers et contre tout ... Très bien, mais votre tentative de présenter cet état raciste sous un angle agréable est futile.

Pour ce qui me concerne, je me fiche éperdument de cet état. Le peuple palestinien a droit à la liberté. Ce n'est pas très compliqué.

"Ce qui compte, ce n'est pas ce que les goyims disent, mais ce que les Juifs font" aurait affirmé Ben Gourrion ...

On va donc vous suivre (vous et votre mentor) sur un point qui vous plaît (action/réaction) mais dans une version spirituellement beaucoup plus avancée et sur le fond très différent : le "principe de cause à effet".

Écrit par : Liberty | 13/09/2011

"Pourquoi encore vous tourmenter, l'ONU n'a pas le pouvoir de légitimer un état, elle peut le reconnaitre que cet état a été créé, mais elle ne peut pas le créer, depuis le début vous êtes tous partis sur une mauvaise route."

C'est Israël et ses alliés qui sont tourmentés sinon ils ne s'opposeraient pas à la démarche palestinienne

La déclaration d'indépendance est un acte politique. L'ONU a le pouvoir de reconnaître un pays et de lui donner accès à ses instances comme l'OMS et surtout le Tribunal Pénal International

"Elle accepter en son sein la présence de représentants d'une ethnie ou de populations s'étant autodéterminées, mais en aucun cas elle n'est autorisée à décréter l'existence d'un état."

Le droit des peuples à l'autodétermination est universellement reconnu. La Palestine est un état sous occupation qui recherche la reconnaissance sur la scène internationale.

"En l'occurrence "les territoires occupés" appartiennent officiellement à la Jordanie et à personne d'autre "

Archi-faux. Le 31 juillet 1988, le roi Hussein de Jordanie annonce la rupture des liens administratifs et légaux entre les deux rives du Jourdain et renonce de facto à la Cisjordanie

et la Jordanie s'oppose catégoriquement à la création d'un état palestinien, donc du point de vue formel, ça ne va pas être du gâteau.

La Jordanie a déjà reconnu l'état de Palestine ...

Autre chose, des élections "palestiniennes" auraient dû avoir lieues, il y a déjà presque 2 ans, donc "l'autorité palestinienne" n'est pas légitimée à représenter le peuple palestinien et c'est sur ce point que le gouvernement israélien n'est pas solidaire avec le pouvoir en place , sans parler de la division inter-palestinienne avec le hamas, qui ne reconnait pas l'OLP.

Le Hamas reconnait l'OLP mais n'en fait pas partie

Le hamas qui a cassé tout les arrangements durement acquis après des mois de négociations.

Exemples ? Sources ?


Certe il faudra trouver une solution, mais il serait préférable que des élections aient lieu avant toute forme de tergiversations, sinon des conflits internes risquent bien de venir de l'intérieur !!!

Les conflits internes ne regardent que les palestiniens ... Occupez-vous des 400'000+ qui manifestent près de chez vous.

Il serait surtout préférable que la colonisation et l'oppression israélienne cessent

Voyez Corto, pas un mot de travers, juste qq infos ...

Écrit par : liberty | 13/09/2011

Libety,

"C'est Israël et ses alliés qui sont tourmentés sinon ils ne s'opposeraient pas à la démarche palestinienne"

Depuis 18 mois, non démocratiquement élue sans parlez du hamas qui a fait sécession et qui ne reconnait pas l'autorité de l'olp, faudrait-il deux états "palestiniens" ? Abbas ferait-il comme tous les dictateurs arabes, élu une fois et pour la vie ?

"La déclaration d'indépendance est un acte politique. L'ONU a le pouvoir de reconnaître un pays et de lui donner accès à ses instances comme l'OMS et surtout le Tribunal Pénal International".

L'ONU n'est pas une organisation "politique", son rôle est d'arbitrer des requêtes émanant des nations membres, elle n'a aucun pouvoir de créer un état, nous avons l'exemple du Sud-Soudan, qui a été après sa création reconnue et acceptée pour siéger à l'ONU, mais ce n'est pas l'ONU qui peut ériger l'acte constitutif d'un pays ou d'une nation !
Quand au volet pénal, vous voudriez accuser Israël d'avoir subit deux déclarations de guerre de la Jordanie et de l'Egypte (sans parler des autres) et la condamner d'avoir été attaquée militairement par ses voisins ???

"Le droit des peuples à l'autodétermination est universellement reconnu. La Palestine est un état sous occupation qui recherche la reconnaissance sur la scène internationale."

Comme le peuple genevois, mais cela ne lui octroie pas une éventuelle concession territoriale au point de vue politique, les peuples d'Amazonie sont reconnus comme tel en tant que peuples, mais ils restent sur les territoires nationaux des pays dans lesquelles ils sont citoyens !!!


"et la Jordanie s'oppose catégoriquement à la création d'un état palestinien, donc du point de vue formel, ça ne va pas être du gâteau.

La Jordanie a déjà reconnu l'état de Palestine ..."

Faudrait savoir, vous dite tout et sont contraire !!! Mais entre nous la Jordanie n'a jamais reconnue la "Palestine" ni son autorité, l'OLP !
Et plus le projet de créer un état palestinien se présente, plus la position jordanienne repousse violemment l'idée d'un "état palestinien" !

"
Exemples ? Sources ?"

J'étais au Caire au mois de mai (2011) et tout le monde a assisté au départ brutal d'Hanié de la table des négociations avec l'OLP, mais vous ignorez peut être que le monde arabe est passé du nationalisme arabe au nationalisme islamiste ! Depuis le 6 mai 2011, il n'y a plus eu de rencontre en les représentants de l'OLP et ceux du hamas, les noces furent très vite consommées !

"Les conflits internes ne regardent que les palestiniens ... Occupez-vous des 400'000+ qui manifestent près de chez vous."

J'ai participé joyeusement aux manifestation à Tel-Aviv et je peux vous assuré d'une part qu'il n'y a jamais eu 400'000 personnes en dehors des titres frappeurs de la presse de gauche, et qu'il n'y a pas eu un seul cri de haine, c'est manifs était plutôt un prétexte pour se réunir et faire la fête, rien à voir avec ce qu'il se passe dans le monde arabe, en Israël les jeunes dansaient et riaient dans la rue, des dizaines de couples se sont formés dans l'allégresse la plus joviale qui soit !!!

"Il serait surtout préférable que la colonisation et l'oppression israélienne cessent"

C'est surement la raison pour laquelle des dizaines de milliers de "palestiniens" se précipitent dans les administrations israéliennes pour obtenir des papiers israéliens !!!

Vous êtes un peu mal renseigné, Liberty, changer de lecture !!!!!

Écrit par : Corto | 13/09/2011

"Sur les nazis : Lier la défense du peuple palestinien et son droit à l'autodétermination au nazisme est une grossièreté intellectuelle."

Je ne lie pas la défense du peuple palestinien ni son droit à l'autodétermination au nazisme, c'est vous qui faites cette liaison, tout seul, comme un grand garçon. En revanche, ce que je lie intimement au nazisme ce sont les fondements même sur lesquels l'identité palestinienne à été construite. Hadj Amin Al-Husseini a semé les graines, Arafat a été un de ses apôtres, Abou Mazen a commis une thèse révisionniste et les chartes de l'OLP et du hamas sont suffisamment édifiantes, si besoin est, quant’ aux aspirations bienveillantes de ces braves gens. Vous voyez, magnanime que je suis, je vous ai épargné l'illuminé de Ahmad Shoukeiri dont le seul programme consistait à jeter les juifs à la mer. Je vous concède une chose, à la différence des originaux, aucun de ces leaders palestiniens n'est blond.

"Les palestiniens ont toujours été opposés à l'immigration de gens venant d'Europe ayant pour but avoué de déposséder les indigènes de leurs terres."

Que d'anachronisme et de contre vérités mais qu’importe. Ne revendiquiez vous pas le droit à l'autodétermination pour les palestiniens ? A ce propos, je vous fais remarquer qu'ils n'ont pas jugé utile de le revendiquer, ni en 500 ans de domination Ottoman ni même entre 1948 et 1967, et pour cause. Eh bien, aussi indigeste que cela puisse vous sembler, il vous faut composer avec le droit à l'autodétermination des juifs. D'ailleurs avez-vous un quelconque autre choix ?

"Ils se trouvent que ces immigrants étaient juifs et venaient s'installer en Palestine au nom d'une lecture du Judaïsme et surtout d'un mouvement politique appelé sionisme. S'y opposer ne fait pas des palestiniens des anti-sémites ou des nazis. C'est insulte à l'intelligence."

Quelque soit le motif pour lequel des émigrants juifs se sont installés en Palestine Ottoman ou mandataire, vous conviendrez que cela ne regardait qu'eux mêmes. Songeriez-vous à vider l'Europe de certains de ses immigrés qui s'y sont installés ces 30 dernières années ?

"Sur les USA ... Vous nous citez des pays situés à 2 endroits géographiques et voulez nous faire croire que cela ne marche pas ... Etudiez la carte des USA."

Je me garde bien de vouloir vous faire croire quoique ce soit mais je déplore vos lacunes en matière d'Histoire.

"Sur "Action / réaction c'est selon" ... Je vous remercie j'avais bien compris votre point et ce n'est pas le pilonnage de populations civiles avec des bombes au phosphore blanc (ou autres surprises inédites) qui vous dérange, ça aussi je l'avais bien compris."

Vous m'avez bien compris et moi ce qui m'irrite c'est que les civils Israéliens aient du subir 8 ans de tirs de rockets palestiniennes et d'attentats kamikazes avant que l'Etat d'Israël ne se décide a réagir, d'ailleurs un peu trop mollement à mon goût.

"Sur le rattachement ... Et hop on parle d'autre chose (la Suisse)"

N'est-ce pas vous qui êtes venu avec votre "théorie" sur la Suisse alémanique ? Je vous cite : "En d'autres termes, le rattachement de la Suisse Romande et de la Suisse alémanique à l'Allemagne et à la France respectivement reste, bien évidement, une option naturelle ... Évidemment hein Giona ?" Déjà oublié ?

"Votre veux pieux de "transfert""

Et un flag d'affabulation de plus ! Je vous laisse donc continuer avec Ramadan, je suis certain que vous arriverez à bien vous comprendre.

Écrit par : Giona | 13/09/2011

@ Corto

"Liberty, changer de lecture !!!!!" Je vous l'accorde Corto. J'arrête de vous lire.

Écrit par : liberty | 14/09/2011

Liberty, vous faites toujours la même choses, vous inondez le blog de mensonges et ensuite vous disparaissez, car les faits sont les faits et les mensonges historiques des mensonges historiques !

Puisque nous parlons de Leila Shaid et de ses origines familiales, ainsi que les origines du fatah d'Arafat, il y a beaucoup à dire sur ce sujet, notamment les relations entre le nazisme et les mouvements d'indépendances arabes de la région, c'était une époque riche en contradictions et traitrises !

D'ailleurs aucun de ces protagonistes n'étaient ni ne sont le sont encore, des "palestiniens" à proprement dit !

Lors de la première guerre mondiale, Amin al-Husseini, (grand-père de Leila Shaid) s’engage dans l’armée ottomane qu’il quitte en 1917 pour rejoindre Jérusalem. Après la victoire britannique il collabore avec le vainqueur et deviens un pieux musulman au service d’une armée chrétienne contre un ennemi musulman. Après la guerre, Amin al-Husseini devient membre d'Al-Nadi, une des sociétés secrètes qui milite pour l'indépendance de la Syrie-Palestine.

En 1941, il rencontra Hilter le 28 Novembre, ainsi que Mussolini dans la même année. Dans ses émission de radio, Hadj Amin al-Husseini affirmait que les juifs étaient les ennemis communs de l’islam et de l'Allemagne nazie.

Hitler expose certains projets stratégiques au Mufti, notamment, celui d’atteindre la porte sud du Caucase. Schmidt note alors :
"Dès que cette percée sera faite, le Führer annoncera personnellement au monde arabe que l’heure de la libération a sonné. Après quoi, le seul objectif de l’Allemagne restant dans la région se limitera à l’extermination des juifs vivant sous la protection britannique dans les pays arabes".

Hitler dira de lui :
"Le Grand Mufti est un homme qui en politique ne fait pas de sentiment. Cheveux blonds et yeux bleus, le visage émacié, il semble qu'il a plus d'un ancêtre aryen." Il n'est pas impossible que le meilleur sang romain soit à l'origine de sa lignée".

Suite au prochain épisode !!!!

Écrit par : Corto | 14/09/2011

"Je vous laisse donc continuer avec Ramadan ..."

Avec grand plaisir, ça me changera de "discuter" enfin avec une personne érudite, sensée et sensible.

Moi, je vous laisse donc continuer avec Corto, on a les amis que l'on mérite !

Écrit par : Libert | 14/09/2011

Je vous manque tant que ça Corto ? Alors rien que pour vous, j'ajoute en parlant de vous :

Car l'ignorance est l'ignorance et la bêtise est la bêtise

Vous voulez que j'en rajoute une couche ?

Écrit par : liberty | 14/09/2011

AFP | 14.09.2011 | 14:17
Titre de la TDG:Israël met en garde contre un Etat palestinien à l’ONU

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a mis en garde mercredi les Palestiniens contre les «conséquences dures et graves» de leur demande imminente d’adhésion d’un Etat de Palestine à l’ONU.

«Ce que je peux dire avec la plus totale certitude, c’est qu’à partir du moment où ils font passer une décision unilatérale, il y aura des conséquences dures et graves», a affirmé M. Lieberman lors d’un discours public dans le sud d’Israël. Le ministre nationaliste a toutefois refusé de préciser la nature de ces «conséquences», assurant que ces propos ne constituaient pas une «menace».

Pour la suite, voir l'article sur le site la TDG.

Ben voyons... la paranoïa juive continue...

Liberty, SVP, rajoutez-en encore une couche, une ENORME couche, merci d'avance

Écrit par : Cramia | 14/09/2011

Liberty parle d’ignorance et de bêtise, alors que les faits historique qu'il demandait sont affiché sous ses yeux, mais nous avons l'habitude avec les personnes éduquées et intelligentes comme notre déserteur à bout d'arguments fallacieux.

Déjà le pseudo du coco, "Liberty", pas besoin de chercher beaucoup plus loin, "arbeit mach liberty", il me disait quelques commentaire plus haut que je causait du tord à la cause israélienne, en fait terme utilisé était "sioniste", alors que lui a rendu de sacrés services à la cause "palestinienne", en fait comme teneur de perche, y a rien à dire.

Alors, pour parfaire le portrait des leaders milliardaires de la cause olp et depuis peu le hamas, oui, ils sont très proches des thèses nazies, tant dans leurs objectifs que dans les origines de leurs mouvements, ça personne ne peut démontrer le contraire !

Tout au long de la destinées ayant rapproché les juifs des musulmans au moyen-orient et plus précisément en Israël et ceci depuis les premières immigrations juives depuis le début des mouvements sionistes du 19ème siècle, les attitudes ayant nourris des déclarations ouvertement antisémites ne se comptent plus au sein des populations musulmanes en Israël et dans sa périphérie.

Tout en rappelant que le 20 avril 1799 à Jérusalem, Napoléon Bonaparte, durant sa campagne d'Égypte, sa Proclamation à la nation Juive, reconnaissant la propriété de la terre sainte au peuple juif.

Les slogans appelants les musulmans à exterminer ou rayer de la carte les populations juives n'ont jamais cessés et cela bien avant la création de l'état d'Israël.

Les ennemis de la populations juive dans la région étaient tant musulmanes que chrétiennes, seuls les Ottomans avant 1913 avaient plus ou moins maintenus une équité entre les courant religieux, mais en contre partie, ils étaient féroces avec tous et suite à l’arrivée massive d’Arabes de Transjordanie, tandis que les minorités chrétiennes et juives s’étendaient également vers la fin du 19ème scièle.

Je ne vais pas resservir un speech sur les alliances faites entre les musulmans de la région et le 3ème reich allemand, des tonnes de livres d'histoire relatent très précisément les faits et autres détails sordides, mais plutôt parler des aboutissements de cette "politique" qui ne cache pas ses accents racistes, des critiques jaillissent contre le fait qu'Israël se déclare comme état juif, mais peux, relève le fait que le futur état palestinien n'autorise la présence de juif sur son territoire, c'est assez incroyable, ce serait le premier état au monde refusant la présence de personne en raison de leur religion, en ceci l'olp rejoint complétement les mêmes thèses eugénistes que le faisait les nazis. Dans le futur état "palestinien", les portes seraient ouvertes pour toutes les populations de toutes les religions, a l'exception de présence juive.

Le futur voisin en paix de l'état d'Israël, n'autoriserait qu'une seule sorte de population, pour la simple raison quelle serait juive !!!

Alors que plus, d'un virgule quatre millions de musulmans ont la nationalité israélienne et vivent avec les mêmes droits, voir plus de droits que les citoyens de religion juive.

Du coté des territoires annexés, les miliciens des bras armés des partis au pouvoir, tant pour le hamas à Gaza que pour le fatah en Judée-Samarie arborent sur leurs tenues des symboles nazis et des croix gammées. Les emblèmes nazis ont également ornés les "étendards" des factions anti-israéliennes et ceci bien avant les annexions de 1967 comme nous le savons et bien avant même la création d'Israël.

Hormis les symboles et les attitudes, il faut également soulever les doctrines de base des différentes représentations des mouvements musulmans de la région, pendant plus de 56 ans, la "charte" de l'olp affichait sa volonté d'éradiquer le judaïsme de "palestine" en proclamant dans son 3ème article, que le but de premier de l'olp était de DETRUIRE" L'état juif ! Le 4ème paragraphe stipule explicitement que si pour des raisons x ou y, l'olp devait renoncer officiellement au paragraphe 3, ce dernier subsisterait en dépit des apparences et resterait quoi qu'il arrive, le principal but dune éventuelle future et nouvelle charte l'olp.

Eggalement, au travers des textes officiels créateurs des mouvements musulmans de la région, ce n'est pas la nationalité israélienne qui sont exposées, mais la judaïté des protagonistes, encore aujourd'hui, dans le langage quotidien des musulmans, ces derniers lorsqu'ils font allusions aux israéliens, ne prononcent jamais "israéliens" mais "juifs", "El Yahud", dans le mental des populations arabes, les habitants d'Israël sont "des juifs", ce terme s'applique même pour les musulmans israéliens, c'est pour dire !!!

Arafat après avoir prétendu être natif de Jérusalem, alors qu'il est né au Caire de parents égyptiens a continué son affabulation en alléguant que sa mère était native de Jérusalem, c'est également inexacte, sa mère naquit également au Caire. C'est sa famille d'adoption qui elle vivait à Jérusalem quand il arriva à Jérusalem, cette famille d'adoption, celle revendiquée par arafat lui-même, n'était autre que la famille du mufti al husseini et grand père de Leila Shahid, également contrairement aux allégations Leila Shahid n'est pas la fille de jamal al husseini mais bien d'amin al husseini, son frère détestait les femmes, sont père également, mais il avait néanmoins consenti de procréer, tout comme le fit leur petit neveu chéri yasser, qui sur le tard et grâce à des prélèvements périlleux a finalement consenti de devenir le père d'une héritière, à son grand dam.

Suite au prochain épisode !!!

Écrit par : Corto | 15/09/2011

Qu'est ce que je disais ;

de cramia

"Ben voyons... la paranoïa juive continue..."

Écrit par : Corto | 15/09/2011

@ Cramia

"Brand Israel" est une entreprise rodée, dotée de millions de US$ de budget et d'une armée de bouffons comme Corto ... A croire qu'après avoir inventé les avions sans pilotes les israéliens ont réussi à créer l'homme sans cerveau.

Quand on est capable d'utiliser un livre de mythologie pour justifier quoi que ce soit, on a un sérieux problème mental, et encore je suis indulgent, je parle au singulier.

Corto et les autres en en postant leurs cochonneries racistes ont surtout démontré ce qu'est le sionisme, une idéologie raciste au service d'un projet colonial et pour certains parmi les plus atteints même messianique.

Franchement, je plains les gens sans coeur et sans âme complètement reclus dans un monde de délire parano.

Il ne faut pas laisser pour autant des gens comme Corto, Giona ou encore Gérard déballer leurs délires racistes sans réagir. Je l'ai fait (vous aussi)

En leur répondant ce n'est pas à eux que je m'adresse car j'ai peu d'intérêt pour les Ueber Mensch, je m'adresse à tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin à la cause palestinienne.

Dans l'idéal, à la suite du billet de Mr Décaillet, on aurait pu discuter de la démarche palestinienne, du rôle de la Suisse. Les sionistes fidèles à leurs crasses habitudes ont empêché toute discussion et de ce point de vue là leur victoire comme leur aveuglement est totale. L'aversion qu'ils génèrent aussi du reste.

Je suis actif sur d'autres fronts, les gens de paix et d'ouverture en Palestine et ailleurs ont besoin de nous, nous n'avons pas besoin de Corto et de sa clique.

Ciao Cramia

Ah ... et mes sources : http://mondoweiss.net/2011/07/israeli-ministry-of-foreign-affairs-behind-docu-reality-series-is-real-2011.html

www.palestine2011.info

Écrit par : Liberty | 15/09/2011

Pour liberty, dans ma succursale genevoise, tous les employées sont musulmans, vient leur dire que je suis raciste et tu verra des musulmans te balancer une énorme claque dans ton beignet bien gras !

Donc c'était autour du noyau dure des nazis de Jérusalem continuant les aspirations du mouvement d'Al-Nadi, mouvement créé en 1919 et dont le message était ouvertement raciste et antisémite, avec parution de journaux et notamment une pièce de théâtre plus qu'explicite "dans la ruine de la palestine (1920)" dont le texte traduit en allemand avait presque énervé hitler, tant le contenu "avant-gardiste" et le ton antisémite le rendit jaloux.
Les principales actions meurtrières de cette organisation consistait à tuer les musulmans ou chrétiens vendant leurs terres à des juifs. Des milliers de musulmans ont été les victimes de ces "commandos de la mort", tuant principalement des musulmans et qui plus tard ont été attribués faussement à l'Irgoun et au mouvement Stern (propagande) victimaire que nous reconnaissons facilement dans diatribe proférées actuellement.

La terreur exercée par Al-Nadi depuis les années 1920 sur les musulmans n'a pas échappée aux historiens ni aux minutes conservées par les britanniques, ces meurtres avait un double impacte, dans un premier temps terroriser les musulmans vendant leurs terres et en deuxième temps et des années plus tard, accuser les juifs d'atrocités. Les commandos d'Al-Nadi pratiquaient des sévices et des viols sur les musulmans, ce que les militants juifs ne pratiquaient pas.
Les Al-Nadi n'ont pas manqué de s'en prendre directement à des juifs également, mais c'était moins facile, car la plupart des kibboutz étaient gardés par des hommes armés. C'était une des raison pour laquelle les juifs avaient décidés de vivre en communauté "concentrées", dans des groupements d'habitations entourées de barrières déjà en 1920 !

Très rapidement les mouvement "Hagana, Stern et Irgoun" entre autre, ont fait subir de lourdes pertes aux Al-Nadi, ayant pratiquement fait disparaitre les effectifs dans les années 35.

A partir de 1941, la plupart des militants d'Al-Nadi ont rejoint les troupes de la waffen ss en Yougoslavie, ceci afin de se perfectionner et se former aux pratiques nazies.

Voilà le terreau sur lequel s'est formé plus tard les autres mouvements "anti-sionistes" et antisémites avant tout. L'OLP dont le fondateur n'était pas palestiniens malgré des mensonges insistants, se fonda sur Al-Nadi pour perpétuer "l'esprit" du mouvement Al-Nadi, raison pour laquelle l'olp est principalement composées de proches des Al-Husseini et autres ex-membres d'Al-Nadi comme ce triste individu "Aref al-Aref" qui lors de la célébration de la fête religieuse de Nabi Moussa de 1920, a organisé un "ratonnade" où la foule arabe poussée à la violence par plusieurs leaders nationalistes s'attaqua à la population juive de la Vieille Ville. Les autorités militaires britanniques réagirent avec une certaine passivité. Les émeutes firent une dizaine de morts et près de 250 blessés !

Écrit par : Corto | 16/09/2011

Sur Al jazeera, des images de gamins lançant des pierres sur tour de contrôle de la barrière à Jérusalem.

Il y a de la frustration, elle est orientée par l'utilisation de gamins lançant des pierres contre des vitres blindées protégeant des soldats israéliens !

Est-ce vraiment le moment de lancer des pierres contre les forces israéliennes, est-ce la bonne image à mettre dans la balance au moment où l'OLP demande la création d'un état qui sera de toute manière refusé à cause du véto américain et le refus de nombreux pays arabes comme la Jordanie et les pays du golf ?

Israël est-il vraiment de la frustration des "palestiniens", que ferait-ils si le hamas remporte les élections tant promises par l'olp ?

Je me rappel quand les arabes musulmans de Judée-Samarie et de Gaza, venaient en Israël sans même passer des postes de contrôles, que les israéliens allaient dans les territoires annexés à la Jordanie, remplissaient les restaurants, buvaient des citronades avec des feuilles de menthe fraiche, les palestiniens venaient sur les promenades des bords de mer, lézardaient sur Hayarkon, le bord de mer de Tel-Aviv, alors, personne ne parlait de frontière, un peu comme les juifs et les musulmans dans quartiers de New-York où les deux communautés vivent ensemble comme des frères !!!!

Écrit par : Corto | 17/09/2011

encore quelques faits reconnus historiquement sur les origines de l'olp ;

Amin Al Husseini est officier dans l’armée Ottomane pendant le génocide Arménien. Il est posté à Smyrne, où il participe activement au génocide des Arméniens. Un million et demi de Chrétiens sont massacrés par le Jihad Islamique de l’Empire Ottoman.

L’Idéal Panislamique arrive en Palestine 1917. Amin Al Husseini est de retour en Palestine. Il y apporte un nouvel enseignement, celui du génocide et sa vision d’un Empire Panislamique, où les Juifs et les Chrétiens ne sont tolérés.
Amin Al Husseini: Les racines de la tragédie Palestinienne Contemporaine.

La Violence Commence, 1920/1921.Emeutes. Amin Al Husseini devient l’un des organisateurs principaux des émeutes contre la population locale. C’est ainsi qu’il entame l’œuvre de sa vie : attiser la haine entre les Juifs et les Musulmans sous le Mandat Britannique en Palestine. Il instaure un règne de terreur contre les autorités Musulmanes locales, qui le méprisent et l’accusent d’être un bandit ignorant.

1921, Le Grand Mufti contre le Peuple. Amin Al Husseini est nommé Grand Mufti de Jérusalem par les autorités anglaises, malgré l’opposition des Musulmans locaux. Il devient ainsi la force arabe la plus éminente de toute la Palestine. Sa brutalité et sa violence lui valent le rejet complet des autorités Musulmanes de Jérusalem.

1922 A La Tête du Conseil Suprême Musulman. Amin Al Husseini est nommé Chef du Conseil Suprême Musulman.(1922-1937) En parallèle il dirige la faction"secrète" d'Al-Nadi.

1922, Jérusalem, la Capitale. Amin Al Husseini met en place la restauration de la mosquée Al Aqsa dans le centre historique de Jérusalem. Le dôme est plaqué d’or pour la première fois, ce qui donne a Jérusalem une plus grande importance comme lieu saint aux yeux du monde arabe.

1928, Husseini se joint au Frères Musulmans. L’organisation des Frères Musulmans est fondée en Egypte. Elle donnera plus tard naissance au groupe du Jihad Islamique Egyptien et au Hamas* (*actuellement d'obédience chiite). La Confrérie Musulmane prêche le Wahhabisme, qui justifie l´utilisation de méthodes violentes pour débarrasser le monde musulman de ses éléments non islamiques. C´est la vision d´un empire panislamique ou prévaudrait une loi islamique stricte.

1929, Le Massacre d’Hébron. Amin Al Husseini organise d’autres émeutes en Palestine. Il répand aussi des fausses rumeurs dans le but d´accroitre la tension entre Musulmans et Juifs. A Hébron, l’assassinat de Juifs commence. La communauté Juive de Hébron est présente dans la région depuis plus de 2000 ans. Si l'on parle en calendrier chrétien !!!

Écrit par : Corto | 17/09/2011

Du Génocide Arménien au Génocide Arabe

1914-1933

1893


Amin Al Husseini né à Jérusalem sous l’Empire Ottoman.

1914-1917

Husseini goûte au Jihad pour la première fois

Husseini
Amin Al Husseini est officier dans l’armée Ottomane pendant le génocide Arménien. Il est posté à Smyrne, où il participe activement au génocide des Arméniens. Un million et demi de Chrétiens sont massacrés par le Jihad Islamique de l’Empire Ottoman.


Victimes du Jihad Ottoman.

1917

L’Idéal Panislamique arrive en Palestine.


Amin Al Husseini est de retour en Palestine. Il y apporte un nouvel enseignement, celui du génocide et sa vision d’un Empire Panislamique, où les Juifs et les Chrétiens ne sont tolérés.
Amin Al Husseini: Les racines de la tragédie Palestinienne Contemporaine.

1920

La Violence Commence


1920/1921.Emeutes. Amin Al Husseini devient l’un des organisateurs principaux des émeutes contre la population locale. C’est ainsi qu’il entame l’œuvre de sa vie : attiser la haine entre les Juifs et les Musulmans sous le Mandat Britannique en Palestine. Il instaure un règne de terreur contre les autorités Musulmanes locales, qui le méprisent et l’accusent d’être un bandit ignorant.

1921

Le Grand Mufti contre le Peuple.


Amin Al Husseini est nommé Grand Mufti de Jérusalem par les autorités anglaises, malgré l’opposition des Musulmans locaux. Il devient ainsi la force arabe la plus éminente de toute la Palestine. Sa brutalité et sa violence lui valent le rejet complet des autorités Musulmanes de Jérusalem.

1922

A La Tête du Conseil Suprême Musulman.


Amin Al Husseini est nommé Chef du Conseil Suprême Musulman.(1922-1937)

1922

Jerusalem, la Capitale


Amin Al Husseini met en place la restauration de la mosquée Al Aqsa dans le centre historique de Jérusalem. Le dôme est plaqué d’or pour la première fois, ce qui donne a Jerusalem une plus grande importance comme lieu saint aux yeux du monde arabe.

1928

Husseini se joint au Frères Musulmans


L’organisation des Frères Musulmans est fondée en Egypte .Elle donnera plus tard naissance au groupe du Jihad Islamique Egyptien et au Hamas (actuellement d'obédience chiite). La Confrérie Musulmane prêche le Wahhabisme, qui justifie l´utilisation de méthodes violentes pour débarrasser le monde musulman de ses éléments non islamiques. C´est la vision d´un empire panislamique ou prévaudrait une loi islamique stricte.

1929

Le Massacre d’Hébron


Amin Al Husseini organise d’autres émeutes en Palestine. Il répand aussi des fausses rumeurs dans le but d´accroitre la tension entre Musulmans et Juifs. A Hébron, l’assassinat de Juifs commence. La communauté Juive de Hébron est présente dans la région depuis plus de 2000 ans (bien plus).

1931

Le Congres Islamique Mondial


Amin Al Husseini met en place sa propre base politique. Il prêche l’Unité islamique et crée le Congres Islamique Mondial en 1931.

Amin Al Husseini World Islamic Congress - 1931

voir section photos pour les details.

*****

Retour au Debut


Des Frères Musulmans au Troisième Reich

La Connexion entre Amin Al Husseini et Adolf Hitler grâce à François Genoud, c'est lui qui présente Amin Al Husseini au führer !


1933

Hitler trouve du support Arabe


Des groupuscules Nazis s’implantent de part et d’autre à travers le Moyen Orient

La jeune Egypte: Menée par Abdul Gamal Nasser,membre actif des Frère Musulmans, et futur président Egyptien, le slogan qu’ils adoptent ”Un peuple, Un parti,Un Dirigeant” est une traduction littérale du slogan nazi.

Le Parti Social Nationaliste en Syrie Mené par Anton Saada, mieux connu comme le führer Syrien.

1936

Husseini rencontre le banquier d’Hitler


François Genoud, connu plus tard comme le banquier suisse du troisieme Reich, voyage en Palestine afin de rencontrer Husseini pour la premiere fois. Leur relation durera jusqu’ au milieu des années soixante.

1936

Emeutes en Palestine

L’Arme de choix

Les Attaques Suicides

Musulmans dévoués assassinés


Amin Al Husseini est le principal organisateur des émeutes. Il organise aussi des escadrons suicides contre les autorités locales et applique la méthodologie nazie d’extermination systématique appliquée a tout arabe qui serait suspect de ne pas adhérer totalement a la vision panislamique des Freres Musulmans. Tout élément non islamique est une menace a sa vision panislamique.

Ses opposants, qu’ils soient musulmans ou Chrétiens Palestiniens, leaders intellectuels ou religieux, sont assassinés pour s´etre opposés au régime de terreur de Husseini.

Parmi les victimes d’Al Husseini:

*. Sheikh Daoud Ansari ( Imam de la mosquée Al Aqsa), Sheikh Ali Nur el Khattib (mosquée Al Aqsa), Sheikh Nusbi Abdal Rahim (Conseiller des tribunaux religieux musulmans), Sheikh Abdul el Badoui (Acre, Palestine), Sheikh El Namouri (Hebron), Nasr El Din Nassr (Maire d´Hebron). Entre février 1937 et novembre 1938, 11 Mukhtars (chefs de communautés) et leurs familles completes sont executes par les hommes de Amin al Husseini. .

1937

Salarié d’Hitler


Amin Al Husseini rend visite au Consul Allemand à Jérusalem. Il rencontre le SS Hauptschanfuerhrer A. Eichmann et le SS Oberscherfuerher H. Hagen , a la suite de quoi il reçoit une aide financière et militaire de l’Allemagne nazie.

1941

le Mufti se joint à Hitler dans la Jihad contre les Britanniques


Amin al Husseini arrive à Rome, où il rencontre le Dictateur fasciste Benito Mussolini. Mussolini lui promet d’appuyer la cause Palestinienne contre les Juifs. Depuis Rome, Husseini déclare la Guerre Sainte, Fatwa-Jihad, contre la Grande-Bretagne. Il prêche la notion de panislamisme, et pour appuyer sa these, une vision de l´unité musulmane .

Amin Al-Husseini: racine de la tragédie irakienne contemporaine

1941

Coup d’état pro nazi à Bagdad, Iraq


Amin al Husseini est à la tête d’un coup d’état pro nazi à Bagdad, en Iraq. Son bras droit, Kharaillah Tulfah est l’oncle et le mentor de Saddam Hussein. L'Allemagne envoie des armes et des avions a Husseini .Le coup d’état échoue.

Amin Al Husseini a Bagdad avec Rashid Al-Qailani, Leader du coup Pro-Nazi en Iraq en 1941.

1941

Les Juifs Européens ne doivent jamais atteindre la Palestine


Amin Al Husseini passera la deuxième guerre mondiale a Berlin, il est celui qui proposera à hitler la solution finale, son expérience turque en fait un expert en la matière aux yeux du führer.


Amin Al Husseini rencontre Adolf Hitler a Berlin et participe activement a la décision d’exterminer tous les Juifs en mettant en place la Solution Finale.

Hitler se serait satisfait d’une déportation des juifs hors de l’Allemagne, mais Husseini les considérait déjà comme une terrible menace au maintien de son pouvoir en Palestine, insistant sur l´extermination des juifs européens.

Rencontre historique entre Amin Al Husseini, François Genoud et Adolf Hitler. Novembre 1941. Le sort des Juifs d’Europe se décide.

1941

Génocide des Chrétiens Serbes

Les Projets Personnels de Husseini


Amin Al Husseini rencontre le Croate Nazi A.Artukovic et M.Budak

300 000 Non Musulmans Tués

Aujourd’hui….


Le 25 Avril. Amin Al Husseini est nommé Architecte en chef de l’offensive Nazie en Bosnie. L’alphabet Serbe Cyrillique est hors-la-Loi. Les Serbes Orthodoxes sont contraints à porter un brassard bleu, et les Juifs, un brassard jaune.

C’est en Bosnie, qu’Amin Al Husseini s’octroie le titre de « Protecteur de l’Islam ». Cent Mille (100 000) Musulmans Bosniaques rejoignent les rangs nazis, et cherchent la caution nazie pour établir un protectorat nazi autonome pour les Musulmans Bosniaques.

Amin Al Husseini approuve et planifie le plan Péjani qui réclame l´extermination de la population Serbe. L’Allemagne Nazie refusera de mettre en place le plan Péjani.

Sous Amin Al Husseini, la purification Ethnique tuera en Bosnie :

200 000 Serbes Chrétiens Orthodoxes

22 000 Juifs Bosniaques

Plus de 40 000 Gitans

L’héritage de haine de Husseini est un des principaux facteurs du conflit contemporain en Bosnie Herzégovine, contre les Serbes et leur leader Milosevic.

Inspection des troupes par Amin Al Husseini

1942

10'000 Enfants Meurent


Amin Al Husseini intervient personnellement dans la décision des Nazis de refuser la proposition de la Croix rouge d’échanger 10 000 enfants Juifs contre les prisonniers de guerre Nazis. Ces enfants mourront dans les chambres a gaz d’ Hitler.

1943

SS Musulmans, ”la crème de l’Islam”


Drapeau Bosniaque sous Amin Al Husseini


Amin Al Husseini crée la division Hanzar, des soldats Nazis musulmans en Bosnie, qu’il appelle la “crème de l’Islam”. Hanzar devient la division Nazie la plus importante du troisième Reich (26 000 hommes) et participe activement au génocide des populations Serbes et Juives.

Amin Al Husseini avec un de ses soldats.

1943

Premier Ministre du Gouvernement Panarabe

Amin Al Husseini rencontre le Nazi Heinrich Himmler, Chef des SS de Hitler en compagnie du banquier suisse François Genoud.


Amin Al Husseini est nommé Premier Ministre du Gouvernement Panarabe par le régime Nazi. Ses Quartiers Généraux sont à Berlin.

Il planifie la construction d´un camp de concentration pour exterminer les Juifs à Naplouse en Palestine, afin de mettre en place la Solution Finale, suivant les plans d’Hitler.

Inspection des troupes

*****

Retour au Debut

Chapitre III

La propagande Nazi d’après-guerre diffuse le message que la race Arabe est maintenant la race supérieure. L’occident et les Juifs restent l’ennemi. Le but est toujours la domination mondiale. De 1945 a aujourd’hui, les programmes d’arabisation de Husseini seront responsables pour la mort de plus de 10 millions de personnes .



C’est une idéologie de génocide qui domine. Amin Al Husseini crée le Panarabisme pour accomplir sa vision totalitaire et utilise l’Islam pour manipuler les peuples.


Après la seconde guerre mondiale, la vision de suprématie arabe d’Amin Al Husseini opère sur deux fronts.

1. Le front Pan-arabe (non religieux) : Ligue Arabe, Yasser Arafat, Saddam Hussein et les partis Baath (Syrie/Iraq).

2. Le front religieux: les Frères Musulmans (Hamas, Jihad Islami, Al Qaeda) et la subvention de révolutions Islamiques a travers le monde (Iran entre

autres).



Jihad. L’armée Nazie d’Amin Al Husseini.

1944

Co-Fondateur et Président de la Ligue Arabe

A la création de la Lique Arabe


Amin Al Husseini est un des pères fondateurs de la Ligue Arabe. Leur But est de renforcer l’unité Panislamique. Les pays fondateurs en sont : l’Egypte, l’Iraq, la Jordanie, le Liban, l’Arabie Saoudite, la Syrie, et le Yémen. Husseini est nommé Président « in absentia » du quatrième Haut Commandement de la Ligue Arabe

Amin al Husseini rencontre Abdel Nasser, President Egyptien.

1946

Les britanniques amnistient Husseini


Aussi choquant que cela paraisse, les Anglais amnistient Amin Al Husseini, qui rentre en Palestine. (les anglais, d'un coté soutenaient la création d'un état juif et de l'autre préparaient les arabes a le reprendre de force avec l'aide des pro-nazis arabes en manque d'armement)

1946

Chef des Fréres Musulmans


Amin Al Husseini est nommé chef des Frères Musulmans a Jérusalem. L’Islam Wahhabite devient le vecteur idéal de son idéologie de purification ethnique. Il utilise la méthodologie Nazie récemment acquise pour mettre en place sa vision d’un Monde Arabe sans Juifs (Juden-rein en allemand)

1946

Recherché pour Crimes Contre L’Humanité


La Yougoslavie réclame l’extradition d’Amin Al Husseini d’Egypte, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Le gouvernement Egyptien refuse de le livrer.


Amin Al Husseini au Caire en 1946

« Mort Aux Juifs ! »

1946

Le mentor et "Grand Oncle" de Yasser Arafat, dans le monde arabe, Grand Oncle, signifie que le petit protégé a des rapports particuliers avec son protecteur.


Natif de l’Egypte, Yasser Arafat (au Caire) rencontre Amin Al Husseini à l’age de 17 ans, et commence à travailler avec lui. Le patronyme d’Arafat est en réalité Mohammed Abder Rauf Arafat Al Kudwa Al Husseini, Amin al Husseini serait ainsi devenu son grand-oncle sur les "papiers", mais le changement de nom, probablement intentionnel, a masqué la parenté.

Les Lutteurs Saints sous la tutelle d'Al-Nadi


Amin Al Husseini donne à Yasser Arafat la responsabilité de se procurer et de se faire envoyer les armes destinées aux forces non conventionnelles du Mufti:”les Lutteurs Saints”.

1948-1949

“Je déclare une Guerre Sainte!”


Création de l’état d’Israël avec appui de l’ONU. La Ligue Arabe déclare la Guerre Sainte “Jihad” contre Israël. L’Egypte, L’Iraq, la Syrie, l’Arabie Saoudite et la Jordanie, déclarent la guerre contre le nouvel état Juif et envahissent Israël. Dans la volée, ils massacrent des milliers de palestiniens lors de leur retraite voyant qu'ils ne peuvent faire front aux troupes israéliennes.

Amin Al Husseini: « Je déclare une Guerre Sainte, mes frères Musulmans! Mort aux Juifs ! Mort à tous les Juifs! »

Les Quatre Guerres de la Ligue Arabe


La Ligue Arabe appuie et déclare toutes les guerres contre l’Etat d’Israël aux 20eme siècle. (1948, 1956, 1967, 1973) ainsi que les deux Intifadas.

1947


Le Pakistan est crée comme état exclusivement Musulman.

1949


Amin Al Husseini
Président du Congres Islamique Mondiale


Rôle central au Pakistan


Karachi, Pakistan: M.Liaquat Ali Khan, Premier Ministre du Pakistan redonne vie au Congres Islamique Mondiale (la Mutamar) et lui donne une importance centrale dans la politique du pays.

Karachi devient le quartier general de la Mutamar. Amin Al Husseini en est toujours le President. C’est Amin Al Husseini qui a cree la Mutamar en 1931.

Plus de 3 millions d’Hindus seront massacres par l’armee du Pakistan durant la deuxieme moitie du vingtième siècle (Kashmir, Bangladesh, Inde), au nom du Jihad mené par Amin Al Husseini.



Amin Al Husseini avec le Premier Ministre du Pakistan au Congres Islamique Mondiale.

1949-1952

Le réseau ODESSA

Les perdants se rassemblent


Le réseau ODESSA. L’Egypte, mère patrie des Freres Musulmans, et la Syrie, incorporent des milliers d’experts Nazis dans leurs gouvernements et dans leurs services de propagande. Le Vatican s´implique totalement pour faciliter l´obtention de visas aux officiers Nazis. Amin Al Husseini est chargé de trouver refuge aux anciens nazis, dans les pays arabes. Il est aussi la liaison directe avec François Genoud, le banquier du troisième Reich, qui finance le réseau ODESSA avec l’argent vole des juifs Européens.

La Connection Husseini-Genoud

L’Argent Nazi Finance le Jihad du 20eme siècle


Après la Seconde Guerre Mondiale, François Genoud, le banquier Suisse d’Hitler, rend visite a Amin Al Husseini a Beyrouth a plusieurs reprises.

Genoud finance le réseau ODESSA. Il finance le nationalisme Arabe avec l’argent Nazi. Au Caire et a Tanger, Genoud établi une compagnie d’import export, Arabo-Afrika, qui est une couverture pour la diffusion de propagande anti-juive et anti-Israélienne. Genoud ouvre des comptes en Suisse pour les armées de libération Nord Africaines du Maroc, d’Algérie et de Tunisie. En partenariat avec la Syrie il ouvre la Banque Commerciale Arabe à Genève. En 1962, il devient directeur de la Banque du Peuple Arabe en Algérie.

1962

Président du Congres Islamique Mondial

Pays Arabes Juden-Rein (sans Juifs)


Amin Al Husseini devient président du Congres Islamique Mondial. Les Fondamentalistes Islamistes mettent en place leur plan de libérer les pays Arabes de juifs (Juden-Rein, pas de Juifs), comme l’avait fait Hitler en Europe. Toutes les communautés Juives d’Afrique du Nord et du Moyen Orient sont persécutées.

Des Centaines de milliers de Juifs Arabes, dont la présence dans les pays Arabes précède celle de l´islam d’un millier d’années, sont massacrés ou contraints de fuir de leurs pays.

1969


Organisation de la Conference Islamique

Branche du Congres Islamique Mondiale

Amin Al Husseini

Toujours a la tete du monde Islamique


En 1969, l’Organisation de la Conference Islamique est creee. Le quartier general sera a Jeddah, en Arabie Saoudite. C’est une branche du Congres Islamique Mondiale, fonde par Amin Al Husseini en 1926. H.R.H Tunku Abdul Rahman, Premier Ministre de la Malaisie en sera son premier Secretaire General (1971-1973). L’Organisation de la Conference Islamique se constitue de 56 ‘pays Musulmans’. Elle represente une voix importante dans le monde musulman et est une force motrice dans l’ideologie du Pakistan et du monde musulman en general.



Amin Al Husseini avec Tunku Abdul Rahman, Premier Ministre de la Malaisie et premier secretaire general de l’Organisation de la Conference Islamique.

1974

Arafat était en larmes aux obseques de son maitre Amin Al Husseini


Amin Al Husseini meurt en Syrie, laissant derrière lui l’héritage de la Terreur, qui se prolonge jusqu´a nos jours.

Oct. 2003

Organisation de la Conference Islamique

Arafat fidele au poste

2003


Octobre 2003. Putrajaya, Malaisie. Le Premier Ministre de la Malaisie Mahthir Muhamad annonce l’agenda de l’Organisation de la Conference Islamique, demontrant sa fidelite a la vision nazie d’Amin Al Husseini:

“Les Européens ont tué six millions de Juifs, sur 12 millions. Mais aujourd'hui, les Juifs dirigent le monde par procuration. Cette petite communauté est devenue une puissance mondiale. Nous (musulmans) ne pouvons pas les vaincre avec nos seuls muscles. Il faut aussi utiliser nos cerveaux."

Il fut applaudi par les 52 pays musulmans presents a la conference.

Écrit par : Corto | 17/09/2011

Les commentaires sont fermés.