14/09/2011

La rose aux points

 

Sur le vif - Mercredi 14.09.11 - 16.10h

 

Singulier traitement de la session des Chambres fédérales, à l'instant, dans le flash de 16h de la Radio d'Etat. Deux sujets : la sécurité intérieure ; l'adoption par les Etats du projet de réseaux de soins intégrés. Pour commenter le premier sujet, le socialiste genevois Carlo Sommaruga. Pour le second, la socialiste genevoise Liliane Maury Pasquier.

 

C'est bien. Mais peut-être pourrait-on courtoisement rappeler aux ondes publiques qu'il existe beaucoup d'autres partis représentés sous la Coupole. Et aussi 25 autres cantons.

 

Pascal Décaillet

 

16:10 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Tout le monde sait que la radio et la télé suisses romandes sont de connivence avec le parti socialiste, mais c'est bien de le faire remarquer de temps en temps.

Merci Pascal.

Écrit par : L' Amer Royaume | 14/09/2011

Cher Monsieur Décaillet,
Singulier traitement que le votre d'une situation qui se produit régulièrement sur les "ondes publiques" depuis des années...en sens inverse. Je ne sais plus le nombre de fois où j'ai eu la même réaction que vous, mais comme homme de gauche lassé d'entendre une pensée unique de droite sur "notre" radio.

Et pour vous lire régulièrement, avec plaisir ou agacement, c'est selon, je ne me rappelle pas vous avoir vu réagir de la sorte quand je m'énervais par ailleurs. Je me réjouis donc à l'idée que cela pourrait être le cas à l'avenir.

A votre décharge, je souligne que votre propre politique d'invitation à l'antenne ne me parait que très peu sujette à une critique de ce genre.

Meilleures et cordiales salutations.

Écrit par : Gilles | 14/09/2011

Aux infos de 17 h. j'ai entendu Mme Brunschwig-Graf commenter la décision sur l'armée et les avions. Elle n'est pas vraimen à gauche ! Et le "pensionnaire" le plus régulier, à la RSR comme à la TSR, est Oskar Freysinger, même s'il semble qu'on l'entende légèrement moins en ce moment.

Écrit par : gamine | 14/09/2011

Bon, pour Carlo Sommaruga, rien d'étonnant : il doit dormir dans les studios.

Écrit par : Paul Bär | 14/09/2011

Rien de neuf, en effet. Mais peut être devrions-nous remarquer que les socialistes genevois occupent le terrain un peu mieux que ne le font leurs adversaires de droite. Malheureusement, ce qu'ils disent n'est ni plus intéressant, ni plus inspirant pour l'électeur-trice.

Misère, que dois-je voter?

Écrit par : Déblogueur | 15/09/2011

Tribune libre, en ce moment (1045), à Fernand Melgar sur "On en parle", sans aucune contradiction de la part des journalistes et des chroniqueurs (1), comme d'habitude serait-on tenté de dire. Voilà le service public, neutre, objectif, respectant la concession... service qu'on est obligé de payer, même si l'on ne se sent jamais représenté par les fonctionnaires-journalistes officiant au micro.

Et la personne chargée d'apporter une légère contradiction à Fernand Melgar (oh, légère, la contradiction, légère) qui vient de commencer une phrase par "il faudrait que les personnes partisanes de l'UDC et de la xénophobie...", le reste, aucune idée, je viens de jeter ma radio par la fenêtre (ce qui ne m'épargnera pas pour autant de la gabelle redevancière).



(1) avec un billet d'humour (enfin, l'humour syndical façon RSR) où les Suisses sont traités notamment de "gnomes fascistes" et les migrants illégaux de "gentilles licornes" ! Voilà, voilà, encore une radieuse journée sur les ondes monopolistiques de notre bonne Radio Socialiste Romande.

Écrit par : Paul Bär | 15/09/2011

Les commentaires sont fermés.