25/09/2011

Murat Julian Alder: la relève

 

Sur le vif - Dimanche 25.09.11 - 19.16h

 

Le Valais a Philippe Nantermod, Genève a Murat Julian Alder. Jeune, brillant, formidablement polyglotte jusqu'à parler le turc (la langue de sa mère), l'allemand, le suisse allemand (impeccable !), l'anglais, l'espagnol. Un prénom de maréchal d'Empire, mais un engagement politique profondément républicain, le sillon radical, hérité des Lumières, qui a fait ce pays.

 

Murat Julian Alder n'a pas encore trente ans, et déjà le sens de l'Etat, la vision générale, la précision du juriste (il est avocat, et Constituant), bref un discours politique œcuménique, entendez ouvert à tous les champs, à mille lieues des obsessions monothématiques de certains. Je le dis ici, comme je le dis de Nantermod depuis des années, ce jeune homme brillant incarne la relève. Ce sera pour cette fois-ci, ou dans deux ans, ou dans quatre, mais ce sera lui. Comme pour Maudet, Darbellay, Maillard : il fallait que ce fût eux.

 

Dans l'émission Le Grand Oral, enregistrée jeudi mais diffusée ce soir sur la Télé, j'ai invité le jeune loup du PLR a affronter quelques minutes le vieux lion, Blocher. Et c'est Blocher qui s'est énervé, Blocher qui est devenu rouge ! Face à qui ? Face à un jouvenceau, 41 ans plus jeune que lui. Et le jeune homme, lui, est demeuré parfaitement calme. Il a dit à M. Blocher, très courtoisement, qu'il n'avait pas bien fait son boulot pendant ses quatre ans au Conseil fédéral ! Il a tenu. Il a passé l'obstacle.

 

Murat Julian Alder sera un jour un politicien de premier rang. Parce qu'il croit, profondément, en l'action publique et à l'utilité de la politique, dont il a une haute et remarquable idée. C'est tout.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

19:16 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

En Valais heureusement qu'il n'y a pas que Nantermod, né avec une cuillère d'argent dans la bouche, non le parti socialiste possède une excellente relève en la personne de Mathias Reynard de Savièse et ancien rédacteur de l'hebdomadaire "Le Peuple valaisan".

Nantermod est un hâbleur extrêmement agressif qui tente de devenir une figure de proue du PLR alors qu’il n’arrive même pas à la cheville de Me Léonard Bender.

Écrit par : Hypolithe | 26/09/2011

Si Nantermod brille, c'est grâce... à la chanson!

L' "Assurancetourisque des Alpages" a la même veine artistique que notre Présidente de la Confédération, la politicienne qui nous a chanté "Les Trois Cloches" de Jean Villard Gilles avec beaucoup de battant, mais d'une voix quelque peu fêlée.
Ici, deux des trois cloches sont déjà mentionnées. S'il est évident que les deux ne carillonnent pas à partir du même beffroi, la musique est pourtant aussi dissonante.
Heureusement, pour l'instant, la plus jeune des deux cloches ne se fait entendre qu'à l'intérieur de nos frontières. Pourtant, méfions-nous! Le troubadour a l'airain solide, il est même adepte de la loi d'airain de l'oligarchie!

Écrit par : Baptiste Kapp | 26/09/2011

Blocher s'est énervé, Blocher est de venu rouge, et alors ça prouve que le vieux lion a encore la niaque et qu'il est encore en plein dans la politiques de son pays. A son age y en a combien qui se contenterait de vivre pênard leur petite retraite ? Lui il se bat encore et pas pour de l'argent comme certains, il a pas besoin de la retraite du conseil fédéral pour vivre. Il est peut être le seul d'ailleurs a faire de la politique parce qu'il y croit. Les jeunots que vous citez sont des beaux-parleurs qui veulent se faire connaître mais quand ils auront l'age de Christophe ils seront blasés. Et de dire à un conseiller fédéral qu'il n'a pas bien fait son boulot, y a pas besoin d'avoir fait des études d'avocat pour ça. D'ailleurs Monsieur Descaillet connaissez vous un C.F. qui ne commet pas d'erreur ? Et ne parlons pas des journalistes. C'est vrai qu'eux ils n'ont pas besoin de se faire élire pour nous faire part de leurs idées. Il est plus difficile de répondre aux questions que de les poser.

Écrit par : L' Amer Royaume | 26/09/2011

Merde Blocher est devenu rouge,Perrin a intérêt à se" torturer "les méninges pour trouver un nouveau chef de droite.

Écrit par : briand | 26/09/2011

Tout à fait d'accord avec vous Pascal Décaillet !
Bravo à cette jeune relève, et particulièrement votre avis concernant Murat Alder, un homme qui ira loin en politique, s'il garde son langage clair et non louvoyant de certains...
Bravo à vous de le soutenir et de le mettre en avant. Et tous ces blogueurs qui se cachent derrière des surnoms ridicules devraient apprendre à mieux connaître la politique et l'histoire avant d'écrire n'importe quoi !

Écrit par : François Pulazza | 26/09/2011

Blocher s'est énervé parce que son contradicteur n'acceptait pas que le vieux lion tourne autour du pot au lieu de répondre aux questions posées. Et comme il n'a pas l'habitude qu'on lui résiste ..... Je ne l'avais pas vu depuis quelques mois, je trouve qu'il a pris un sacré coup de vieux. Il ne maîtrise plus si bien le français ce qui l'a rendu probablement plus agressif.

Écrit par : gamine | 26/09/2011

Le vieux lion dort avec ses dents.

Écrit par : Paul Bär | 26/09/2011

ahahaha.!
...on aime pas les rectifications-vérités M. Décaillet.
Mais on s'en fout c'est pas vous la majorité votante le 23 prochain.

Écrit par : Corélande | 26/09/2011

J'ai regardé cette émission et - une fois n'est pas coutume - je ne partage pas du tout votre impression.

Certes le jeune blanc bec a "bonne façon" comme on dit chez nous. Il est propre sur lui, souriant et a l'air instruit. Mais il a aligné une ânerie après l'autre.

Le seul fait qu'il ait reproché ä Blocher la question des jours amendes, contre lesquels l'UDC et Blocher lui-même ont toujours lutté de toutes leurs forces, suffit à démontrer la superficialité de ce joli garçon. Blocher a eu beau jeu d'expliquer qu'il avait tenté de s'opposer à la promulgation de cette loi idiote - dont aujourd'hui tout le monde reconnait qu'il faut l'abroger - et qu'alors ce sont les radicaux, entre autres, qui se sont opposés à lui. Non, Blocher est inattaquable là dessus. Ensuite Murat Alder lui a reproché de n'avoir pas signé assez d'accords de réadmission. Là encore le vieux l'a renvoyé dans les cordes vite fait. Si on n'arrive pas à signer plus de ces accords c'est à cause du mainstream (PLR, PDC, PS etc.) qui refuse obstinément de lier leur signature avec l'attribution ou non d'aide au développement aux dits pays. Et toc!

Donc, le vieux lion a gagné par KO. Le petit ne faisait absolument pas le poids.

Mais le pompon ça a été quand Alder a reproché à l'UDC ses initiatives (adoptées par le peuple nota bene)"contraires au droit supérieur". Et il s'est engagé à empêcher que de telles initiatives puissent être lancées à l'avenir. Alors là le pied tendre, il s'est carrément ridiculisé, définitivement. On sait maintenant qu'il ne faut pas et il ne faudra jamais voter pour lui.

Certes il y a environ 20% de bobos antidémocrates qui seraient d'accord de brader ainsi les droits populaires. Alder peut avoir leurs voix. Mais le peuple suisse ne l'acceptera jamais. Ce serait une trahison de la Suisse car si on rognait le droit d'initiative on supprimerait la démocratie drecte et la Suisse se retrouverait pieds et poings liés face à l'agression impérialiste de Bruxelles qui se cache sous le prétexte menteur du "droit supérieur".

Le peuple et les cantons sont souverains. Ils détiennent le pouvoir constituant. Ils sont libres de déononcer au besoin un traité. Les états sont maîtres des traités. Il n'y a pas de droit supérieur à la souveraineté du peuple et des cantons! Toute autre théorie cache l'ambition dictatoriale de l'empire mondialiste.

Non vraiment ce Murat Alder est un médiocre représentant du mainstream. Il ne vaut rien. Blocher l'a dominé de très très haut, d'ailleurs sans s'eénerver. Il est resté très calme, mais il l'a mouché, le bébé.

Le seul point où Blocher est moins bon, c'est qu'il ne parle pas bien le français. Mais malgré ça, il reste le plus fort. Car il dit des choses intelligentes et dire des choses intelligentes en mauvais français ça vaut mieux que dire des âneries en français impreccable.

A part ça, je m'étonne que vous ne nous commentiez pas la nomination de Raymond Lorétan à la tête de la SSR. Avec Lorétan président et de Weck directeur, on a la SSR la plus patricienne et aristocratique de toute l'histoire de cette institution. Ca c'est le bon côté. Mais l'ennui c'est que ces deux mesieurs sont dans le même mainstream idéologique proeuropéen que Murat Alder. Même si cette gravure de mode de Lorétan est moins antipathique que le de Weck, cette propagandastaffel proeuropéenne et politiquement correcte représente une dictature de la pensée unique.

On attend de vous lire sur le sujet.

Écrit par : P. Martin | 27/09/2011

Pauvre Martin !!!
N'est-ce pas une chanson célèbre de Brassens ???
:))

Pathétique commentaire...

Écrit par : François Pulazza | 28/09/2011

Monsieur Pulazza, les lecteurs de ce blog apprécieront avec quels arguments rationnels et fondés vous tentez de contrer les opinions qui ne vous plaisent pas. Mon jugement était circonstancié, articulé, développé. On ne peut pas en dire autant de votre injurieux mépris, sans aucun argument.

Avec vous le débat démocratique ne risque pas de voler très haut.

Écrit par : P. Martin | 28/09/2011

Les commentaires sont fermés.