09/10/2011

Peter et les gisants

 

Sur le vif - Dimanche 09.10.11 - 10.12h

 

Dans l'art si courageux de se ruer sur les gisants, voici Peter Rothenbuehler. Aucune connaissance du dossier, aucune lecture politique des causes de la curée, en pleine période électorale. Juste reprendre, à la légère, la violence répétée des accusations contre Sandrine Salerno. Les milieux économiques (ceux qui financent son journal?) parlent, Peter répète. Le chœur, le solo. Et le Dies Irae, recommencé, qui s'envole.

 

Pascal Décaillet

 

10:12 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Je n'ai que deux noms pour ce pitre : Papagei (perroquet) et Spiessburger (conformiste, étroit d'esprit et borné)

Écrit par : Hypolithe | 09/10/2011

Que dit Peter Rothenbuehler ? Que SS continue même dans ses hautes fonctions de se conduire en militante socialiste de base. Cela me semble parfaitement bien vu. Quand on est élu pour certaines fonctions, il faut les assumer dans leur ensemble.

Écrit par : Géo | 09/10/2011

" Peter et les gisants " ?

Faites-vous allusion au "Principe de Peter" ?

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 09/10/2011

Les commentaires sont fermés.