15/10/2011

Avec ou sans chapeau?

 

Samedi 15.10.11 - 08.59h

 

Grande annonce, ce matin, dans la Tribune de Genève: "Face aux abus des bailleurs", il faut voter Carlo Sommaruga. Fort bien. Mais le même candidat réveillera-t-il un jour les bâilleurs?

 

Pascal Décaillet

 

08:59 Publié dans Epigrammes à 3 grammes | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Avec Sommaruga, c'est plutôt le baîlleur du fond.

Écrit par : Déblogueur | 15/10/2011

Comment? Le Dormeur du Bal?

Écrit par : Pascal Décaillet | 15/10/2011

... Ou celui qui baye aux corneilles? En tout cas, on nous la baille belle...

Écrit par : Kissa | 15/10/2011

Oui, reste encore à expliquer pourquoi, le grand, le beau, le fort Carlo Sommaruga a voté la libre-circulation dont le premier effet a été d'entraîner la hausse des prix de l'immobilier...

A Genève Les barons de l'immobilier peuvent dormir tranquille, même leurs opposants votent les conditions qu'il leur faut pour presser et exploiter au maximum le marché.

Écrit par : 022 | 15/10/2011

Vous me la baillez belle...

http://www.expressio.fr/expressions/la-bailler-belle-bonne.php

Écrit par : Cuistre | 15/10/2011

Voilà une consigne de vote qui m'arrache un profond bâillement.

Écrit par : X.Raisin-Dadre | 15/10/2011

Les commentaires sont fermés.