Infrarouge: l'émission de Tous les Seins

Imprimer

 

Sur le vif - Lundi 31.10.11 - 15.52h


Infrarouge consacrera demain soir, 1er novembre, l'intégralité de son émission aux Ukrainiennes aux poitrines dénudées, dont le débarquement en Suisse nous est annoncé à l'égal de celui de Normandie. On se réjouit de payer sa concession. On se se réjouit aussi d'entendre les grandes théories de Roger de Weck sur le service public. En on note, au final, que le Mammouth ne sait plus à quel sein se vouer.

 

Pascal

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 6 commentaires

Commentaires

  • C'est bien la peine de ne plus présenter miss Suisse ! Il est vrai que cela coûtesans doute moins cher.

  • et le jour de la Toussaint !

  • Par tous les Saints, Infrarouge ne sait vraiment plus quel sujet intéressant présenter pour glaner des téléspectateurs. Cela rappellera à certains une publicité par voie d'affiches qui avait fait scandale en France dans les années 1980 : "Aujourd'hui j'enlève le haut, demain j'enlève le bas" promesse bien sûr jamais tenue en raison de la sensure.

  • Oups, désolé pour l'orthographe, il fallait lire: "au 1er novembre la TSR sort son atout sein"

  • Bonsoir,
    Personnellement je préfère mille fois les blondes ukrainiennes aux saints débouchés - entendez qui n'ont pas que des neurones d'amour mais aussi des hormones d'humour - à Miss Suisse ; mais vu la taille des mains d'icelle, elle doit certainement se vouer à Saint Aurélien voire Saint Barthélemy, qui comme personne ne l'ignore, sont les ceux des bouchers.

  • Ce soir, je vais relire le Tartuffe.

Les commentaires sont fermés.