11/11/2011

Ambassadeur français convoqué: bravo, Mme Calmy-Rey!

 

Sur le vif - Vendredi 11.11.11 - 19.34h

 

La TSR le révèle à l'instant : Micheline Calmy-Rey a convoqué l'ambassadeur de France à Berne, suite aux propos de Nicolas Sarkozy, qui avait qualifié la Suisse de « paradis fiscal ». Alors que notre pays, justement, a multiplié les efforts pour ne pas avoir à porter cette étiquette.

 

Il faut, sans état d'âme, féliciter notre ministre des Affaires étrangères. Nous avions, ici même, juste après la déclaration ahurissante du chef de l'Etat français, suggéré une riposte forte. Nous évoquions un rappel d'ambassadeur, Mme Calmy-Rey s'en tient à la convocation de l'ambassadeur français : c'est une excellente mesure, à la hauteur de la provocation de M. Sarkozy, de son arrogance, de son ignorance de notre petit pays.

 

Bravo, Mme Calmy-Rey. Il n'y a, ce soir, rien d'autre à dire.

 

Pacal Décaillet

 

 

 

19:34 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Eh bien, Pascal, ému au point d'en faire des fautes d'orthographe ?

Écrit par : Séraphin Lampion | 11/11/2011

@ Séraphin - Merci! J'ai corrigé le titre!

Écrit par : Pascal Décaillet | 11/11/2011

Je déteste MCR, mais là je lui reconnais que pour une fois elle a fait un semblant de quelque chose.

La France, mais l'Europe dans son ensemble sont devenus des arrogants nuisibles qu'il sied de contrer.

Un rapprochement vers la Chine, la Russie, l'Inde, le Brésil, le Japon, etc... serait bienvenue dans ce monde qui devient de plus en plus multilatéral.

Écrit par : anonyme | 11/11/2011

À Mme MCR : lui dire que nous sommes fiers d'elle.

Écrit par : Luong Ba lau | 11/11/2011

Pascal Décaillet, le chantre de la pire gauche de l'Europe. Quelle honte...

Écrit par : Géo | 11/11/2011

MCR n'a pas à caracoler. Le gouvernement uruguayen quant à lui a de suite rappelé pour consultation son ambassadeur à Paris après les déclarations-torpilles lancées par Sarkozy contre l'Uruguay visé en même temps que la Suisse.

Écrit par : Aurélien | 11/11/2011

Elle devrait en faire de même en convoquant les dirigeants de son parti le PS Suisse, qui n'en pensent pas moins que Sarkozy sur la fiscalité suisse.

D.J

Écrit par : D.J | 11/11/2011

Saine et excellente réaction du Conseil fédéral !

Il n'est pas tolérable que la Suisse serve de paillasson à Sarkozy qui tente d'allumer des contre-feux pour se défausser de ses responsabilités !

L'agité d'à-côté se serait-il adressé dans les mêmes termes aux USA, à la Chine ou à l'Allemagne ?

Qu'il pense davantage au sauvetage de son "Triple A" et un peu moins à ses effets de manches, à ses invectives et autres propos tout droit sortis de son Karcher ® vocal !

Je ne me savais pas aussi "Calmy-Rey-ophile", mais j'étais déjà Sarkophobe ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 11/11/2011

Effectivement, il convient de saluer le geste de MCR qui a su faire ce qu'il fallait.

Que Sa Très Petite Majesté se renseigne, étudie ses dossiers avant de nous abreuver de son verbiage inutile et insultant. Qu'il mette d'abord de l'ordre dans le foutoir qu'est son pays avant de venir nous donner des leçons de morale.

Quand on se sent morveux, on se mouche !

Écrit par : X.Raisin-Dadre | 11/11/2011

Il est très énervant le petit rase-mottte Sarkoroquet. Dommage que Juppé ne se présente pas à la présidentielle...

Écrit par : Cramia | 12/11/2011

Mais pourquoi, au nom du ciel, ne pourrait-on pas "ignorer notre petit pays"?

Son importance sur la scène européenne est déclinante. Ses ministres sont inexistants sur la scène internationale, à la petite exception de MCR. Son poids écononique est infime à l'échelle du monde.

Et des décennies durant, les banquiers suisses se sont enrichis de la fraude fiscale de leurs clients... Certes la Suisse tente de se racheter. Mais le dommage à l'image est grand. Cela prendra du temps et un comportement exemplaire.

Et ce ne sont pas les glapissements enragés de celles et ceux qui se sentent offusqués par les propos de politique intérieure de Sarkozy, assez maladroits au demeurant, qui changeront quoique ce soit à la situation.

Les leçons se donnent par l'exemple, et pas par les cris et piaillements nationalistes.

Écrit par : Déblogueur | 12/11/2011

Vous avez raison. Une réaction s'imposait. Mais fallait-il qu'on l'apprenne par l'anticipation d'une interview personnelle de Madame Calmy-Rey? Ce type de réaction se communique officiellement pour donner un signe, non seulement à la population de notre pays, qui en a assez d'être injustement humiliée, mais au monde. Quand on s'indigne, on ne le fait pas en hurlant à l'injustice, seul, dans une pièce capitonnée et insonorisée.

Écrit par : mauro poggia | 12/11/2011

Nota Bene - Un commentaire de type antisémite s'étant glissé au milieu des réactions publiées ici, je l'ai évidemment supprimé ce matin. Merci aux personnes qui ont bien voulu me le signaler. PaD

Écrit par : Pascal Décaillet | 12/11/2011

Les commentaires sont fermés.