13/11/2011

Le peuple, cet emmerdeur

 

Sur le vif - Dimanche 13.11.11 - 10.24h


"Ni la droite, ni la gauche ne veulent de Mauro Poggia à Berne", titre la Feuille d'Avis Officielle bleue, payante et pro-gouvernement en place. Ni la droite, ni la gauche? - Possible! - Mais il est bien une instance qui a puissamment voulu de Mauro Poggia à Berne, au point de l'élire premier: le peuple genevois.

 

Pascal Décaillet

 

10:24 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour,

Etant entendu que le MCG se définit comme "ni à droite ni à gauche" eh bien c'est parfait!

Écrit par : denise | 13/11/2011

Il n'y a plus que les partis politiques et la presse qui traitent les problèmes d'une vue de droite ou de gauche, en les maintenant, car ce sont eux les bénéficiaires des polémiques, de leur seul et unique point de vue.
Or la notion d'intérêt général reste la garante de l'équilibre, mais est régulièrement occultée.
J'en veut pour preuve le principe des sondages sur lesquels la presse se rue pour titrer en gros et gras et qui ne touchent que, disons 1000 personnes du 1 million, dont le résultat dépend du quartier d'échantillon, de l'heure du sondage et des personnes sondées et duquel la presse va titrer : "les geneveois en ont assez des poubelles vertes" (par exemple). Est-ce suffisant pour "affirmer" ? Non.
Mais les politiques et la presse grossiront le trait et feront croire que c'est le souhait de la population. or ils ne représentent JAMAIS le souhait réel d la population. Donc rien d'étonnant qu'il y ait un fossé entre fantasme de politicien/presse et la réalité.

Écrit par : Serge | 13/11/2011

La "gauche" a raté le coche. Car le combat de MP en faveur des assurés est indubitablement de gauche. Pour le reste, pff, ce n'est que du sectarisme.

Écrit par : Johann | 13/11/2011

Cher Monsieur Décaillet,
Le peuple, cet emmerdeur, n'a également pas voulu de Conseiller aux Etats UDC en grand nombre... Il apparaît de plus en plus nettement d'ailleurs, que les comploteurs anti-Blocher de 2007 avaient raison dans leur calcul; l'UDC est bel et bien en perte de vitesse, même si il reste le plus grand parti de Suisse.

Or, si j'apprécie en général, sans être toujours d'accord, votre plume, on ne vous lis pas beaucoup sur cette question. Peut-être parce que vous aviez d'autres prévisions?
Au plaisir de vous lire, je vous adresse mes meilleurs messages.

Écrit par : Gilles | 21/11/2011

Les commentaires sont fermés.