20/11/2011

Peter et les images

 

Sur le vif - Dimanche 20.11.11 - 09.31h

 

Gratuite, bête et méchante, et je pèse mes mots, l'attaque de Peter Rothenbuehler, dans le Matin dimanche d'aujourd'hui, contre le futur nouvel évêque de Lausanne, Genève, Neuchâtel et Fribourg, Mgr Charles Morerod. A lire le king du people et des émois princiers, le prélat ferait dans le bling bling en ayant accepté de répondre à des journaux, qui souhaitaient simplement le présenter, avec photos..., à leurs lecteurs. Se faire traiter de popu par... Rothenbuehler!

 

Manifestement, mon royal confrère n'a pas lu la belle et simple interview du Courrier, dont je parlais hier, ici même. Ou pas voulu la lire. Évidemment, quand on se contente de passer son temps à regarder des images, chasser des images, détourer des images, publier des images, vendre l'image, on a moins le loisir de se consacrer à la lecture du fond. Alors, on juge sur l'image. On loue l'image. On vitupère l'image. On ne vit plus, on ne meurt plus que pour l'image. En couleur. Et sur papier glacé.

 

Bref, mon ami Rothenbuehler ne fonctionne que sur le registre qu'il a lui-même porté au pinacle. Et qui ruine, avec dévastation, la presse romande.

 

Pascal Décaillet

 

09:31 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Quand même, Jean-François Mabut reconnaît qu'il n'a pas cité François de Sales!

Écrit par : RM | 20/11/2011

Pas mal.

Vous n'hésitez pas à moucher vos "collègues".

C'est pas très politiquement Korrect dans votre profession.

Écrit par : anonyme | 20/11/2011

Les bagarres entre journalistes, moi je trouve cela amusant. Par contre, la venue de l'évêque suscite chez moi, ainsi probablement qu'auprès de la majorité de nos concitoyens, une indifférence confinant à un ennui profond.

N'y a-t-il pas de sujet plus intéressant - et important - qu'un prélat de l'église catholique?

Je termine par cet aphorisme de Cioran: "Cest l'est pas dieu, c'est la douleur qui souffre des avantages de l'ubiquité".

Mais bon, allez. Bon dimanche.

Écrit par : Déblogueur | 20/11/2011

Les commentaires sont fermés.