24/11/2011

Parfum d'Automne

 

Sur le vif - Jeudi 24.11.11 - 09.27h

 

Un député qui fait son boulot. Le bon docteur Buchs, élu PDC, membre de la Commission de gestion du Grand Conseil, va poser au gouvernement la question que tout le monde murmure: qui finance les Automnales? Aucun denier de l'État, vraiment? Aucune aide indirecte? Aucune facilitation? Aucune impulsion ministérielle, il y a deux ans, lorsqu'il s'est agi de chasser X pour installer Y? Aucune chicanerie envers X, pour lui faire rendre gorge?

 

L'an dernier, le bon docteur avait déjà posé la question: le Conseil d'État lui avait répondu avec un cinglant mélange de brièveté et de sécheresse, le tout parfumé d'une belle arrogance. Merci au bon docteur de ne pas prendre, lui, la Commission de gestion pour un club ouaté de copains du gouvernement, mais pour ce qu'elle est: l'instance démocratique de contrôle de l'exécutif et de son administration.

 

Pascal Décaillet

 

PS - Puisse le bon docteur ne se satisfaire en aucun cas de la future réponse du Conseil d'Etat, qui va évidemment le mener en bateau. Puisse la Commission de gestion entreprendre toutes choses pour éclairer les liens entre un conseiller d'Etat et le petit monde de Palexpo.

 

09:27 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ca n'a rien à voir avec le sujet, mais ça donne chaud au coeur !!!


Liban : comment le Hezbollah a-t-il été piégé ? L’explosion d'un important dépôt de munition du Hezbollah de Hassan Nasrallah Seddiqin serait l’œuvre d’Israël

Un drone israélien aurait servi d’appât.


Le quotidien koweïtien "Al Seyassah" croit savoir que l’explosion d'un important dépôt de munition qui a retenti à Seddiqin, au Sud-Liban, est une nouvelle gifle qui secoue le Hezbollah, qui a démenti qu’un quelconque entrepôt de munitions ait explosé. Pourtant, "il n'y a pas de doute à ce sujet" l’explosion a bien eu lieu, et le parti chiite a dressé un périmètre de sécurité autour des lieux, interdisant l’accès aux forces de sécurité libanaises et à la FINUL.

Selon « Al Seyassah », les services de renseignement israéliens viennent de réussir une nouvelle opération complexe dans la traque du Hezbollah. Ils ont sciemment laissé se cracher un drone dans la région de Wadi Al-Hujaïr, au Liban Sud. Les combattants du Hezbollah se sont félicités d’avoir mis la main sur l’appareil, et l’ont immédiatement transporté dans l’un de leurs entrepôts plein de missiles et de munition situés dans la zone qui leur est pourtant interdite, au sud du fleuve Litani. Les techniciens du Hezbollah voulaient démonter le drone à la recherche de ses secrets, en vue de déchiffrer notamment les moyens de transmission entre l’appareil et les bases d’observation au sol. Mais au moment choisi, Israël a fait exploser l’appareil, causant la destruction de l’entrepôt et sans doute des dégâts humains importants, puisque le Hezbollah a bouclé les lieux, interdit son accès aux autorités libanaises, et dépêché sur zone plusieurs ambulances suréquipées pour tenter soigner les victimes sur place.

Le Hezbollah a démenti, mercredi, que l’explosion ait eu lieu dans ses entrepôts. Les villageois, sympathisants du Parti, ont renchéri en affirmant qu’aucune explosion n’a eu lieu dans la région. Pourtant, la FINUL l’a bel et bien confirmée ! Le parti de Hassan Nasrallah perd encore un peu plus de crédibilité et ne convainc plus, y compris au Liban, surtout depuis qu’il a lié son sort à celui du régime syrien de Bachar Al-Assad. Les parents et les proches des combattants du parti, tués en Syrie alors qu’ils participaient à la répression, ont du mal à pardonner à Nasrallah son choix. Comment réagiront-ils au lendemain de la chute d’Assad ?

Le même Hezbollah qui a des officines en Suisse sur invitation de MCR !

Écrit par : Corto | 24/11/2011

Monsieur Décaillet,

Oui, le Dr Buchs fait son travail de député, il le fait bien. Il est parfaitement dans son rôle en interrogeant le Conseil d’État sur le financement des Automnales. Les citoyens ont bien évidemment le droit de savoir.

Le Dr Buchs, que je ne connais pas personnellement et dont j'apprécie beaucoup l'engagement civique et politique, même si je ne partage pas forcément toujours son avis dans les causes qu'il défend, mérite tout notre respect. Alors pourquoi donc utilisez-vous cette forme un peu condescendante en le nommant : "bon docteur Buchs" ?

Le député Bertrand Buchs n'est pas Don Quichotte de la Manche, chez lui pas d'effets de manches au Grand Conseil, il est dans le concret. Pas dans le virtuel !

Jean d'Hôtaux, membre du Bertrand Buchs Fan's Club !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 24/11/2011

Vous avez raison Jean d'Hôtaux, fort heureusement on ne trouve pas chez le député Buchs d’effets de manches, il ne fait pas partie de ces cons qui rotent, qui braillent, qui vocifèrent du haut de leurs ergots, certes, en termes choisis, car il y va de leur ego, leur marque de fabrique.

Et dire que l'on va essayer encore de nous en fourguer un le 1er décembre prochain à la tête de la magistrature. Un de ces aboyeur, qui comme son prédécesseur s’occupera davantage à poursuivre les petits délinquants que les grands criminels en col blanc, ce qui ne manque pas à Genève.

Il y en a plus qu’assez de ces avocats bling-bling malfaisants de la politique !

Merci au Dr Buchs de nous donner une autre image de la politique !

Écrit par : Benoît Marquis | 24/11/2011

Israël fait exploser un drone dans un entrepôt, tuant quelques personnes (combien on n'en sait rien) mais c'est forcément le Hezbollah qui est responsable. Pensez donc ! Israël peut tuer autant qu'il veut, c'est toujours la faute de l'autre. Et on s'étonne que les pourparlers s'éternisent ? On reproche au Hezbollah son entêtement, mais l'arrogance de son adversaire est tout à fait justifiée !!! L'Occident lui pardonne tout.

Écrit par : gamine | 24/11/2011

Gamine, le hezbollah s'est engagé de ne pas mettre les pieds dans la zone sud du fleuve Litani, cette zone est supposée être sous contrôle de la FINUL, or la FINUL restée totalement impuissante face aux menaces et attaques terroristes ayant tués plusieurs employés français et italiens de cette branche de l'ONU, alors dites-vous bien que ces entrepôts d'armements n'ont absolument rien à faire près de la frontière israélienne, il ne faut pas oublier que le hezbollah a agressé en 2006 ce qui leur a valu une perte cuisante, alors qu'ils suppliaient Israël d'arrêter la riposte, ils se sont engagés à ne plus remettre les pieds dans le sud-Liban en prenant les villages chrétiens comme boucliers humains !

Écrit par : Corto | 24/11/2011

Les commentaires sont fermés.