25/11/2011

Isabel, le Dr Mabut et les belles oranges

 

Sur le vif - Vendredi 25.11.11 - 10.52h

 

« Notre sondage sur Isabel Rochat a été manipulé, nous le savons. Il y a eu, à un moment, un apport soudain de mille voix en faveur de la ministre, au moment justement où elle était à la peine. Tout cela, nous le savons. Cette irrégularité, nous en avons connaissance. Mais hélas, nous ne pouvons rien faire ». C'est, en substance, ce que nous apprend Jean-François Mabut, dans son papier d'hier, sur le site online de la Tribune de Genève. Eh bien, cette explication est hautement insuffisante. D'une bien frivole légèreté. Et appelle une ou deux réflexions.

 

Ou bien, la Tribune de Genève a les moyens techniques, voire juridiques, de remonter la piste de l'auteur - ou des auteurs - de ces manipulations. Et là, elle doit aller jusqu'au bout. Et publier les résultats de l'enquête. Ou bien, cela n'est techniquement, juridiquement, hélas pas possible. Dans cette seconde hypothèse, la Tribune de Genève doit immédiatement renoncer à tout sondage de ce genre.

 

Beaucoup, déjà, et depuis longtemps, se gaussent de ces « pseudo-sondages ». Jean-François Mabut reconnaît lui-même qu'ils n'ont pas de valeur scientifique. Mais alors, quelle autre valeur ? Amuser la galerie ? Faire mousser ? Enfoncer le clou, suite à une enquête maison, d'ailleurs intéressante, dans la Tribune papier du jour, sur la déconfiture de la maison Rochat ? Donc, une valeur éminemment marketing. Donc du vent. Parce que le marketing, la « communication », ladies and gentlemen, ça n'a jamais rien été d'autre que du vent.

 

Et c'est précisément cela, le problème de Madame Rochat : certains, autour d'elle, ont cru qu'avec du marketing, on allait faire passer la pilule. On peut, avec la plus belle voix du monde, envoûtante, séduisante, clamer qu'ici, on vend de belles oranges. Sans oranges, juteuses, sonnantes et trébuchantes, ça ne servira strictement à rien.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

10:52 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

De nos jours, nous n'informons plus, nous nous limitons à 'communiquer', un terme qui remplace avantageusement la manipulation. Nous voilà aujourd'hui plongés dans une tendance qui nous pousse souvent à prendre nos interlocuteurs pour des imbéciles lorsque l'on se trouve à court d'arguments...

Écrit par : Clean | 25/11/2011

Oui, du vent, mais du vent qui finit par entraîner pas mal d'opinions. Faux ou vrai, avec ou sans les moyens nécessaires, ce type de sondages crée une certaine agitation, et, au vu du manque de fiabilité, ne serait-ce que du côté technique, il se peut que l'agitation soit l'objectif de la démarche. Qui avait dit "une fausse nouvelle, puis un démenti, cela fait deux informations?" ou quelque chose de ce genre :-)

Écrit par : Inma Abbet | 25/11/2011

Autre possibilité, Mme Rochat qui réforme le DSPE afin de mieux contrôler les fuites dérange les médias qui risquent d'être privés de leurs sources...dans cette hypothèse, l'acte ne viendrait donc pas d'où l'on croit.

Écrit par : Bob Pahud | 25/11/2011

Je m'amuse avec ce genre de sondage bidon mais je ne suis pas naïve au point d'imaginer que l'on puisse en tirer des conclusions rationnelles ! C'était tellement flagrant de voir que le pourcentage de mécontents était tombé de 80% à 43% alors que l'incompétence de Mme Rochat au poste qu'elle occupe n'est plus à démontrer.

Écrit par : Defrancisco Christiane | 25/11/2011

Des oranges,"sonnantes et trébuchantes"? Cas d'espèces...
Et dans le contexte de fonctions qu'occupe Isabel Rochat, autrement évocatrices!

Cela dit, il n'est jamais inutile de donner ses sources plutôt que de rapporter un article tel qu'on l'a lu et compris.

A chacun donc de se faire son avis sur ledit rapport "médical":

http://www.tdg.ch/geneve/actu/sondage-isabel-rochat-manipule-2011-11-24

Merci de votre attention et bien à vous,

Hélène Richard-Favre

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 25/11/2011

«Quelle note donnez-vous à Isabel Rochat à mi-législature?»

Ce « sondage » est un véritable lynchage envers Mme Rochat. Et croyez-moi, je n’ai aucune affinité envers cette dame, et ne suis pas non plus du même bord politique que cette dame, mais là, les responsables de la TdG sont tout simplement odieux !

Oseriez-vous soumettre un « sondage » libellé comme suit ? :

« Quelle note donnez-vous aux sondages de la TdG ? »

« Quelle note donnez-vous aux responsables de la TdG ? »

L’article de Mme Isabel Jan-Hess publié le 23.11.2011 ne vous suffit-il pas ?
La citadelle PLR est-elle si chancelante ?

Écrit par : Benoît Marquis | 25/11/2011

Les commentaires sont fermés.