01/12/2011

Aube fatale

 

Sur le vif - Jeudi 01.12.11 - 09.07h

 

Je demande ici l'instauration d'un peloton d'exécution, commandé par le capitaine Maudet, pour Sandrine Salerno. L'infâme a eu l'outrecuidance de donner à Hervé Loichemol, directeur de la Comédie, son avis sur Cantat. Aux tambours, pour le roulement final, il y aura toutes les grands âmes cagoulées de la République. Parfumées. Poudrées. Grenadiers d'Empire, vêtus du noir colback. Raides. Tiens disons même roides. Nuques en érection. Sublimes de silence. En attendant l'éclat salvateur: "Sandrine a expié". Rideau.

 

Pascal Décaillet

 

09:07 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

On ne peut guère être surpris par l’attitude de dame Salerno. En effet, elle est dans la ligne tracée par l’inénarrable joueur d’accordéon klezmer le teigneux Patrice Mugny dont on connait les liens avec la Licra et qui voue une haine viscérale à Dieudonné

Dans les ornières tracées par ce sabbat goy elle reprend le flambeau et poursuit le travail de sape entrepris par le clan Trintignant et tout spécialement par la mère Nadine Trintignant cette médiocre réalisatrice de téléfilm pour FR3 pensionnaire à vie de cette chaîne.

Il est grand temps que la gauche genevoise procède à un sérieux nettoyage des éléments féministes qui déshonorent la politique par leurs propos outranciers. On a vu où cela nous a mené : des ouvriers et salariés votant pour l’UDC, un comble !

Écrit par : Hypolithe | 01/12/2011

Les commentaires sont fermés.