03/12/2011

Céline et la vulgarité du monde

 

Sur le vif - Samedi 03.12.11 - 09.33h

 

D'un papier de l'Hebdo, particulièrement machiste et détestable, publié il y a neuf jours, traitant Céline Amaudruz de "blonde", aux allusions grivoises de la page 2, à prétention humoristique, de la Feuille d'Avis Officiels bleue et payante, ce matin, certains de mes confrères ne se couvrent pas de gloire. Ces allusions anatomiques, les adresseraient-ils à un homme? Ou à une femme socialiste? Ou Verte? Ou PDC? Donnons-nous rendez-vous dans deux ans, mi-législature: et considérons le chemin qu'aura parcouru à Berne cette politicienne courageuse qui, contre vents, marées et agressions, va son chemin.

 

Pascal Décaillet

 

 

09:33 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Mais c'est normal Monsieur Décaillet.

Elle est suisse de souche, blonde, chrétienne, UDC et non pas exogène, collorée, affichant une religion exotique et membre de SOS rwacisme.

C'est donc une citoyenne inférieure pour la nomanklatura gauchiste qui cartellise la bien pensance journalistique.

Écrit par : anonyme | 03/12/2011

Bonjour à toutes et à tous,
C'est bien connu, lorsqu'on n'a aucun argument de qualité pour s'opposer à quelqu'un on l'attaque sur son physique.
La petitesse des uns n'efface ni le talent ni la grandeur des autres.
Bon courage Mademoiselle Amaudruz! Je ne suis pas membre de votre parti et je ne vote pas pour lui, mais je respecte votre engagement et je salue vos qualités.

Écrit par : Denise | 03/12/2011

@anonyme,les premiers commentaires comparant les idées courtes à la longueur de la jupe de Madame Amaudruz émanent de Sir Henry "Rappaz" cinéaste réputé du MCG et ancien membre de l'UDC et sauf erreur de Vigilance.

Écrit par : briand | 03/12/2011

L'image espiègle de Céline gêne assurément. Pour sa première apparition sous la coupole, oserait-on lui reprocher de ne pas respecter un code vestimentaire, car trop mignonne ? Allons, Messieurs, des milliers de femmes rigolent et soutiennent une des leurs qui, espérons-le, en fera voir de toutes les couleurs à ses détracteurs par la qualité de son discours ravageur !

Écrit par : Politikwoman | 03/12/2011

Pour les gauchiottes le bon UDC est l'UDC enterré...

Écrit par : anonyme | 03/12/2011

@anonyme
"collorée", je dirai plutôt décolorée.
Très maquillée, tenant un discours politique peu consistant (on se souviendra de ses déclarations sur la durée du mandat de Procureur général, alors que son candidat n'aurait pu siéger que 6 mois...), Céline Amaudruz vise sans doute à focaliser l'attention sur son aspect. Consciemment ou non.

Écrit par : Alain Noula | 03/12/2011

Les commentaires sont fermés.