04/12/2011

Feuilles mortes

 

Sur le vif - Dimanche 04.12.11 - 10.12h

 

Deux conseillers fédéraux UDC le 14 décembre: tout le monde, ou presque, est d'accord, si on maintient la clef de répartition de deux ministres pour les trois premiers partis (UDC, PSS, puis PLR ou PDC-PBD en fonction de la gonflette qu'on pourrait nous annoncer demain). Fort bien! Mais pourquoi partir de l'idée qu'il faudrait M. Rime OU M. Zuppiger? Pourquoi pas M. Rime ET M. Zuppiger? Ce qui impliquerait un détail, qui exigerait du Parlement une décision non plus sur le dosage culinaire, mais sur un bilan de compétence: virer Maurer.

 

Pascal Décaillet

 

10:12 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Je ne connais pas assez M. Zuppiger pour me faire une opinion. En revanche je pense que Rime n'est que la traduction française de Maurer.

Écrit par : Michel Sommer | 04/12/2011

Pourquoi virer Maurer ?
Où a t-il démérité ?

Il a trouvé une armée que son prédécesseur a quasiment détruite.

Il a le reste du conseil fédéral contre lui, conseil fédéral qui veut soit la supprimer (1), soit la professionnaliser, soit la rendre compatible aux alliances extérieures (avec l'appui, évidemment, de tous les relais systémistes de la presse de masse).

Dans un contexte extrêmement difficile, il fait ce qu'il peut, à savoir un combat de retardement efficace (2).

Je ne vois pas ce qu'un autre UDC pourrait faire d'autre au département de la défense, si ce n'est faire la politique de la gauche ou de la droite libérale. Alors autant mettre directement à cette place un "abolitionniste" ou un "euro-otaniste" !




(1) comment peut-on, en passant, être un parti de gouvernement quand on veut supprimer l'armée, hein Monsieur Maillard, hein Monsieur Berset ?

(2) notamment dans la procédure d'acquisition d'un nouvel avion de combat, qu'il ne veut pas dans l'immédiat, ce en quoi il a raison.

Écrit par : Paul Bär | 04/12/2011

L’UDC se doit d’oublier Blocher car rien ne sert de lutter pour venger l’ex-conseiller fédéral. Eveline Widmer-Schlumpf dite la marmotte des Grisons sera certainement réélue, alors que le tribun zurichois appartient aujourd’hui à la catégorie des PPH (passera pas l’hiver).

Avec Zuppiger et Rime l'UDC peut procéder à une rocade bienvenue en remplaçant Maurer par Zuppiger et Burkhalter par Rime. Mais surtout que l'UDC ne copie point la grenouille qui voulait devenir aussi grosse que le bœuf. Il est vrai que dans les instances supérieures de suisse allemande il y a des manches à balai qui sont du véritable concentré de bouillon de bœuf.

Avec un Conseil fédéral équilibré et soudé la Confédération helvétique pourra affronter les malveillants personnages de l'UE avec force et vigueur, n'en déplaise aux thuriféraires de l'ancienne garde adepte du "Schüblig mit Erdäpfelsalat und Majönnaise de l’Albisgütli".

Écrit par : Hypolithe | 04/12/2011

Les commentaires sont fermés.