12/12/2011

Bravo, Romain Clivaz !

 

Sur le vif - Lundi 12.12.11 - 07.55h

 

Ah, mais c'est Roger, tout là-haut, qui va être fâché! EXCELLENT édito, ce matin 07.38h à la RSR, de Romain Clivaz sur Eveline Widmer-Schlumpf: "Les partis contre le peuple". Une dame dont le seul génie politique est de parvenir à survivre au Conseil fédéral. Et qui ne représente qu'elle-même.

 

Des conciliabules parlementaires qui n'auront qu'un résultat: faire monter, dans l'opinion publique, l'idée de l'élection du Conseil fédéral par le peuple. Bravo, Romain! Le bon sens du Haut-Plateau l'emporte sur les moutonnières litanies, au sein du Mammouth, pour nous chanter les louanges de la Grisonne.

 

Pascal Décaillet

 

07:55 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (33) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Tout à fait d'accord M. Décaillet.

Écrit par : anonyme | 12/12/2011

Monsieur,

C'est curieux, j'ai de la peine à vous suivre. Si un avis exprimé par un de vos confrère de la radio ne correpond pas à votre schéma de pensée, il se fait incendier, sa direction avec. Si par contre, il entre dans votre logique politique, vous parlez de bon sens qui l'emporte sur les moutonnières litanies !

Et pourquoi ne pas respecter la pluralité des opinions. Pourquoi traiter une personne qui ne partage pas votre manière de voir de mouton ?

Je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qui ce dit sur nos chaînes publiques, mais c'est bien ce qui se fait leur richesse. A moins que vous considérez vous-aussi que nos chaînes constituent un repère de dangereux gauchistes ? Mais alors que pensez des positions situées à l'autre extrême de l'échiquier politique qui considèrent que la tv et la radio publiques sont en mains de journalistes vendus au système capitaliste ?

Ne pensez-vous pas que votre opinion récurrente sur vos confrères des chaînes publiques est un peu extrême, donc insignifiante ?

Écrit par : Galileo | 12/12/2011

Ne vous en déplaise, l'UDC ne peut se prendre qu'à elle-même si elle est incapable de présenter, pour le Conseil Fédéral, un/e candidat/e ayant l'envergure pour le poste ! Pensez-vous sincèrement, toute étiquette partisane mise de côté, que MM. Maurer, Walter ou Rime ont le gabarit (intellectuel) de la fonction ?

Écrit par : Alain PIller | 12/12/2011

En fait, c'est tellement rare d'entendre des voix discordantes, par rapport au systémisme, sur la Radio Socialiste Romande.
Par exemple, j'écoute maintenant un "débat" sur Forum consacré à la Russie et, évidemment, les trois intervenants russes, sont du même avis, anti-Putin.

Écrit par : Paul Bär | 12/12/2011

Merci à Galileo d'avoir souligné l'étrange algèbre de M. Décaillet.

Si un individu A tient sur les ondes publiques des propos qui lui déplaisent, c'est un scandale collectif et généralisé, c'est soviétique, c'est le Mammouth, la propagande officielle, les directives venues d'en haut, etc.
Si un individu B tient sur les ondes publiques des propos qui plaisent à M. Décaillet, c'est de l'héroïsme personnel, voire du sacrifice.
Aux dernières nouvelles pourtant, Romain Clivaz n'a pas été exécuté pour son édito matinal, ni même interné en hôpital psychiatrique.

Écrit par : sandra | 13/12/2011

Jean-François RIME au Conseil Fédéral, vous imaginez RIME avec MERKEL, SARKOZY ou OBAMA ?

Mis à part sa rhétorique agressive et populaire le pauvre Jean-François RIME na pas grand chose pour lui au niveaux des réflexions et des visions politiques d'avenir. Avoir son nom sur un ticket c'est pour faire plaisir au bon peuple romand tout en sachant qu'il n'a pas la carrure pour être Conseiller Fédéral, c'est dans les fait un non choix que propose le "SVP/PPS- Parti du Peuple Suisse".

A noter que M. Walter est un candidat qui a toute ses chances, c'est un grand ouf pour ce parti qui n'arrivait pas à trouver des personnalités valables.

Écrit par : Olivier | 13/12/2011

Il n'y a pas "d'étrange algèbre" dans le fait de souligner les lucarnes de critique et de non-conformisme qui peuvent s'ouvrir même dans les milieux les plus sombres et tièdes, comme la radio et la télé d'Etat, mais la constatation d'un phénomène naturel bien que rare.

Écrit par : Inma Abbet | 13/12/2011

Moi qui suis loin de me sentir de gauche, je trouve que souvent les commentaires de la radio romande sont trop à droite à mon goût. Comme d'autres les traitent de gauchistes, j'en déduis que "notre" radio est assez représentative de la diversité des opinions du public.

Écrit par : gamine | 13/12/2011

Trop à droite? tiens, c'est bizarre je les trouve trop à gauche, et indiscutablement formatés pour rentrer dans le moule du bienpensisme actuel...

Écrit par : Inma Abbet | 13/12/2011

"Trop à droite" ?

Bon, pour certains, tout ce qui n'est pas à la gauche d'Ada Marra, c'est déjà le début du fascisme. Un peu comme à "La Soupe" où les invités de droite se font asticoter parce qu'ils sont à droite et les invités de gauche, parce qu'ils ne sont pas assez à gauche.

Mais de toute façon la ligne de front, ce n'est plus aujourd'hui la droite contre la gauche, mais les globalistes contre les enracinés, Mercure contre Apollon.

Par exemple, concernant la "libre-circulation", le grand bourgeois transnational qui dirige actuellement la RTSR est en plein accord pratique avec les fonctionnaires de gauche préposés à "l'humour" et à la "dépêche" dans notre bonne radio "libre" et "indépendante" d'état. Hyperclasse et bobos-gauchos, même combat !

Les classiques affrontements gauche-droite ne se faisant à la vérité plus que sur des sujets sociétaux périphériques (genre, "pour ou contre le string à l'école primaire"), débats destinés essentiellement à occuper le temps de cerveau disponible de Josiane et Pascal et à remplir les pages du Matin.

Écrit par : Paul Bär | 13/12/2011

"...je trouve que souvent les commentaires de la radio romande sont trop à droite à mon goût..."

Par curiosité, pourriez-vous me citer un intervenant "comique" à la RTSR qui soit "trop à droite" ou un journaliste officiant sur une chaîne publique qui soit, par exemple, contre l'Europe et la mondialisation ?

Écrit par : Paul Bär | 13/12/2011

P.S. tantôt j'écoutais l'émission de voyage de la RSR consacrée à la frontière entre le Sénégal et la Gambie. Discussion selon un positionnement sociéto-libéral classique, convenant aussi bien à un cosmopolite de droite genre Raymond Lorétan (1) qu'à un trotsko-fonctionnaire style Laurent Flutsch, à savoir : gentils Africains (qui accueillent les réfugiés pas comme les méchants de l'UDC), méchants Blancs (qui ont tracé une vilaine frontière séparant une même ethnie) (2).

Donc, rien qui ne soit vraiment à gauche ou à droite, mais du plus pur "mercurisme" mâtiné d'un tantinet d'ethnomasochisme.



(1) correction, sauf lorsque on demande plus de "présence policière" en bas de son immeuble cossu des Paquis en raison de certains effets connexes du globalisme.

(2) marrant comme les peuples hors d'Europe peuvent revendiquer sans honte le fait ethnique, cela sans choquer les très aimables animatrices de la RTSR. A contrario, quand un de ses invités européens revendique une certaine identité ethnique, Sonia Zoran ne manque jamais de le flinguer dans son commentaire de fin (commentaire en studio, hé ho, pas sur place, pas fou, on ne dit jamais les choses en face).

Écrit par : Paul Bär | 13/12/2011

Amusant de lire tout ça. J'ai arrêté d'écouter forum peu après le départ de M. Décaillet. Il m'a parfois un peu énervé mais j'avais l'impression d'avoir à faire à un sincère et ses excès me semblaient plus causés par fougue que par vice, impression qui a cessé de m'habiter avec d'autres, visiblement tous avec la carte du parti. Comme c'est pas mon truc, j'ai zappé sur France Info et les 6 CD qui tournent en boucle dans mon auto. Depuis M. Delamuraz, je peine à voir le début d'une idée émergeant de notre CF. J'entends deux femmes nous expliquer à quel point le secret bancaire est défendu dans le même temps où les banques balancent tous les clients US qu'elles avaient pourtant démarchés. Honteux.

Écrit par : piller | 13/12/2011

Même les "infopiles", même les "infopiles" :
Donc, 16'02, la préposée à la lecture des dépêches nous dit que la fusillade à Bruxelles n'a rien à voir avec du terrorisme.

Sauf que :

http://www.rtl.be/info/votreregion/liege/843333/attentat-a-liege-portrait-de-l-auteur-nordine-amrani

etc, etc, etc... béni soit l'internet et les capacités de 2ré-information" que ce système nous offre.

Écrit par : Paul Bär | 13/12/2011

A Alain Piller
Vous vous interrogez sur les capacités ou la carrure de MM Rime, Walther.
Ont-ils le gabarit intellectuel pour devenir CF.
Vous êtes-vous demandé si les 7 CF actuellement en place ont eux toutes
les qualités requises pour exercer un tel mandat ?
Ou bien faites-vous uniquement un procès d'intention à l'UDC ?
Bien à vous

Écrit par : bidouille | 13/12/2011

"* Paul Bär : Je ne parle pas des humoristes, genre la "Soupe", ils ne me font pas rire, je trouve leur genre d'humour un peu lourd. Je parle des commentaires politiques des journalistes et des intervenants.

Écrit par : gamine | 13/12/2011

@bidouille,

M. Piller a raison. Avez-vous déjà entendu M. Rime argumenter dans un débat ? M. Rime tient en lieu et place un discours doctrinaire, préenregistré avec le label UDC. Imaginez-vous un seul instant M. Rime représentant la Suisse comme ministre à l'étranger ? C'est la honte à coup sûr. Actuellement, 6 conseillers fédéraux, sans forcément être transcendants, assument leur fonction avec plus ou moins d'efficacité. Ueli Maurer patauge complétement au département militaire ! Il est en train de bousiller l'armée sans que personne ne s'interroge. Avec Rime, on a un Maurer suisse romand.

C'est un peu le problème de l'UDC. Ce parti comporte peu de personne d'envergure. J'ai encore entendu Freysinger hier à la tv romande (émission "Dans nos campagnes" sur la campagne électorale pour les dernières élections fédérales). Cela vaut la peine ! On retrouve dans cette séquence le véritable visage de l'UDC. Un personnage vociférant, tenant un discours halluciné qui transpire la haine, à la Goebbels. Je vous encourage à visionner le passage où Freysinger est venu soutenir une candidate vaudoise, et me dire ce que vous en pensez. Voilà le problème de ce parti. Seules les grandes gueules du parti on droit au chapitre. La base baisse la tête et obéit. Les militants de base devront bien un jour désoviétiser leur parti afin d'assurer sa survie.

A voir absolument via le lien http://www.tsr.ch/docs/.




Que voulez-vous faire avec ce genre de personnage.

Écrit par : @bidouille | 13/12/2011

En ce moment sur la RSR (20'15), l'émission de Michèle Durant-Valade : avec son invité, apologie du métissage jugé "irréversible" et regrets conjoints que "les esprits n'évoluent pas assez vite" (hé oui, il y a encore quelques Européens qui ne jouissent pas à l'idée de leur disparition éventuelle).
Donc, l'habituel discours unique, aussi bien compatible avec le globalisme de gauche que celui de droite.

Écrit par : Paul Bär | 13/12/2011

Paul Bär, ou quel que soit votre vrai nom, vous venez là de faire un brillant étalage de votre racisme primaire. Le forcené a un nom arabe. Donc d'après vous c'est forcément un terroriste ! Bravo Sherlock Holmes. Le type est un dealer qui cultivait du pot chez lui, et qui devait en consommer au passage, puisqu'il a pété les plombs en violant puis assassinant la femme de ménage... Avant de sortir tirer dans la foule et se faire finalement justice lui-même. Ah ça pour sûr, C'est tout à fait le profil d'un terroriste.
Mais peut-être allez-vous aussi nous expliquer que s'il a violé, ou dealé, c'est parce qu'il était musulman ou maghrébin ? Parce que comme chacun sait, il n'y a jamais eu aucun drogué, dealer, ou violeur occidental...
Je serai à la place de la journaliste de la RSR que vous aviez nommément cité dans un premier temps à ce sujet, je porterai plainte. Pour vous apprendre à réfléchir 30'' avant d'éructer votre haine dans les blogs.

Écrit par : Séraphin Lampion | 14/12/2011

@Paul Bär
Si c'est de l'ethnomasochisme que d'adopter un point de vue critique et de chercher à comprendre les réalités d'une région africaine sans omettre les conséquences de la colonialisation, l'histoire est une longue orgie sado-maso. A moins bien sûr de considérer les Occidentaux comme les bienfaiteurs éternels de l'humanité et Tintin au Congo comme le seul ouvrage historique fiable.
Je suis pour ma part heureuse qu'une émission de voyage, au demeurant excellente, ne se contente pas d'aligner les cartes postales et les descriptions pittoresques.
A propos de masochisme, je trouve le vôtre fascinant. Suivre avec tant d'assiduité des programmes radio iniques qui vous mettent systématiquement en rage... c'est si bon que ça, l'autopunition ?

Écrit par : Sylvie | 14/12/2011

"Ou bien faites-vous uniquement un procès d'intention à l'UDC ?"
Poser la question, c'est y répondre. Quant à l'autre qui considère que les commentateurs de la RSR sont trop à droite, on attendra toujours la moindre démonstration. Pas très fort pour les arguments, les gauchistes. Ils se défendaient mieux dans le temps passé. Comme quoi, l'herbette qui fait rire n'est pas si innocente que ça...

Écrit par : Géo | 14/12/2011

+++++++++++++++++++++++++
Paul Bär, ou quel que soit votre vrai nom, vous venez là de faire un brillant étalage de votre racisme primaire. Le forcené a un nom arabe. Donc d'après vous c'est forcément un terroriste !
+++++++++++++++++++++++++

Ce n'est pas ce que j'ai dit.

Je me suis juste étonné que la préposée aux dépêches de la RSR conclue l'enquête de police, alors même que les événements en question n'étaient pas terminés.

Dans le même registre, je m'étonne aussi que les relations ultérieures de cet attentat "zappent" étrangement le nom et la photo de l'auteur de ce massacre.



++++++++++++++++++++++++++++++++
Imaginez-vous un seul instant M. Rime représentant la Suisse comme ministre à l'étranger ?
++++++++++++++++++++++++++++++++

Est-ce une situation préférable quand le Parlement élit à la charge de ministre des affaires étrangères (très problablement le futur poste d'Alain Berset) un militant actif du NOMES, alors que le peuple suisse a, à plusieurs reprises, refusé une adhésion à l'Europe ?


Sinon, un autre exemple de "l'objectivité" de la RSR en matière politique, c'est l'invitation ce matin, en grand témoin, de l'abbé Betticher qui s'est lancé dans une grande tirade contre l'UDC qualifié de "parti anti-chrétien".

Trois réflexions.

Je croyais que "ce qui était à César devait revenir à César" ; donc, au nom de quels principes un représentant de l'Eglise, institution censée être non partisane, intervient directement dans le jeu politique ?

Si l'UDC est un "parti anti-chrétien", l'attitude pusillanime et manoeuvrière de l'Evêché de Fribourg face aux affaires de pédophilie, était-elle beaucoup plus "chrétienne" ?
La paille, la poutre...

Et pourquoi la RSR n'a t-elle pas invité un intervenant pro ou pas totalement contre l'UDC (Ueli Windisch par exemple), afin qu'il y a débat et une situation d'équilibre ?

Écrit par : Paul Bär | 14/12/2011

"Je parle des commentaires politiques des journalistes et des intervenants."

D'accord.

Alors pourriez-vous me citer, parmi les journalistes politiques de la RSR et de la TSR, quelques noms dont le positionnement pourrait faire penser qu'ils sont globalement en accord avec la ligne de l'UDC ?

Comme la RTSR est un organe publique censé présenter toutes les opinions, on pourrait s'attendre à ce qu'un tiers des intervenants politiques salariés répondent à ce critère.

J'attends votre réponse avec impatience ;-)

Écrit par : Paul Bär | 14/12/2011

Suivre avec tant d'assiduité des programmes radio iniques qui vous mettent systématiquement en rage...
+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Premièrement, je ne suis pas "en rage", je laisse l'énervement, l'acrimonie et les mots excessifs à votre camp (bel exemple, ce matin, avec Hugues Hiltpold qui éprouve "de la haine" envers l'UDC).

Deuxièmement, ce qui peut légitimement m'ennuyer, c'est que la redevance, ou plutôt l'impôt radio-télévisuel, est obligatoire.

Écrit par : Paul Bär | 14/12/2011

"Bravo Sherlock Holmes."

Ici, un copie du "mur" Facebook de l'auteur de l'attentat :

http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/tag/nordine+amrani

En tout cas, l'excellent billet de ce Monsieur Montabert ne me semble pas moins pertinent que l'avis d'une journaliste qui clôt une affaire depuis son studio, sans éléments factuels, alors que les derniers blessés n'ont même pas tous été évacués. Ce qui n'est peut-être pas de la désinformation, mais, en tout cas, ce n'est pas de l'information.

Écrit par : Paul Bär | 14/12/2011

P.S. je mets évidemment à part l'excellent Darius Rochebin, hors catégories, réellement indépendant.

Écrit par : Paul Bär | 14/12/2011

«Pensez-vous sincèrement, toute étiquette partisane mise de côté, que MM. Maurer, Walter ou Rime ont le gabarit (intellectuel) de la fonction ?»

La coalition de centre-gauche fait de la politique de «Classe» maintenant et en faveur des «Elites». C'est piquant, surtout venant de la gauche pourfendeuse des inégalités. On est pas à quelques contradictions près.

Écrit par : petard | 15/12/2011

Pascal, mais dites-moi, enfin plutôt ne me dites pas que cette morosité dont nous bombarde les médias télévisés suisse-romands puisse autant vous tenir en haleine ?

Vous n'allez pas nous faire des grimaces à la Alain Rebbetez à chaque non-événement meublant le vide de notre paysage politique, vous aussi ?

En Suisse, il n'y a pas qu'un conseil fédéral entouré de nains de jardins pavoisant autour de quelques banques encore tièdes déroulant des tapis cramoisis de turgescences mondaines !

Quelle différence entre un conseiller fédéral socialiste et un libéral ou udc, expliquez-moi, je n'ai jamais compris la différence ???

Écrit par : Corto | 15/12/2011

Très bien dit Paul Bär et trés bon article de Stéphane Montabert que vous nous avez mis en lien.

On est passé en cachette du système de concordance à celui de coallition

Écrit par : anonyme | 15/12/2011

C'est piquant, surtout venant de la gauche pourfendeuse des inégalités. On est pas à quelques contradictions près.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Bonne remarque.

Le philosophe Thomas Molnar nous donne quelques pistes ici :

http://ilikeyourstyle.net/2011/05/16/pourquoi-les-grands-bourgeois-sont-ils-de-gauche/

Écrit par : Paul Bär | 15/12/2011

Cette fois ci, vu de gauche, Noam Chomsky :

+++++++++++++++++++++++++++++
Le capitalisme veut fondamentalement que les gens soient des engrenages interchangeables, et les différences entre eux, telles que les différences raciales, ne sont d’habitude pas fonctionnelles. Ou elles peuvent l’être pour un temps, comme quand on veut une main-d’œuvre sur-exploitée, par exemple, mais ces situations sont plutôt anormales. Sur une longue période, vous pouvez vous attendre à ce que le capitalisme soit anti-raciste, précisément parce qu’il est anti-humain. Et la race est en fait une caractéristique humaine - il n’y aucune raison pour qu’il s’agisse d’une caractéristique négative, mais c’est une caractéristique humaine. C’est pourquoi les identifications basées sur la race interfèrent avec l’idéal capitaliste de base selon lequel les gens devraient être disponibles juste comme consommateurs et producteurs, des engrenages interchangeables qui achèteront toute la camelote qui est produite : c’est à cela qu’ils servent en fin de compte, et toute autre propriété qu’ils pourraient avoir est plutôt inintéressante – et même une nuisance d’habitude. (1989)
+++++++++++++++++++++++++++++

C'est pourquoi autant la gauche transnationale que le patronat hors-sol se retrouvent autour du globalisme et de ses manifestations, notamment la migration. Pour la droite, cela signifie plus de consommateurs captifs et de travailleurs dociles ; pour la gauche, plus d'électeurs de substitution, comme les classes industrieuses indigènes ont été trahies.
Daniel Vasella, Ada Marra, même combat !

Écrit par : Paul Bär | 15/12/2011

«C'est pourquoi autant la gauche transnationale que le patronat hors-sol se retrouvent autour du globalisme et de ses manifestations, notamment la migration. Pour la droite, cela signifie plus de consommateurs captifs et de travailleurs dociles; pour la gauche, plus d'électeurs de substitution»

Très juste! C'est la raison de l'émergence de cette nouvelle coalition. L'initiative pour réguler l'immigration n'est pas étrangère au boycott généralisé contre l'UDC qui vient de se produire. C'est pourquoi, je pense que la votation anti-minarets n'était qu'une caricature de ce que le souverain est capable de produire lorsque on lui .... dans les bottes.

Écrit par : petard | 15/12/2011

P.S. j'attends toujours quelques noms de journalistes officiant sur nos médias publics, qui seraient "trop à droite".

Hé ho, y'a quelqu'un, personne pour répondre? ;-)

Écrit par : Paul Bär | 15/12/2011

Les commentaires sont fermés.