20/12/2011

Kim Jong Gilles

 

Sur le vif - Mardi 20.12.11 - 09.43h

 

L'émission Médialogues, sur la RSR, est habituellement excellente. Mais là, cinq épisodes consécutifs avec Gilles Marchand, ça relègue la Pravda, en comparaison, au rang de vilain petit canard. Satyrique, grinçant, poil à gratter, vitriolé. N'oubliez pas de payer votre redevance!

 

Pascal Décaillet

 

09:43 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Les canards satyriques sont aux journaux satiriques ce que DSK est à la présidence française...

Écrit par : Géo | 20/12/2011

@ Géo - Excellent!

Écrit par : Pascal Décaillet | 20/12/2011

Arrêtez de vous plaindre !
Si vous n'êtes pas contents de la RTSR, désabonnez-vous !





Ah bon, on peut pas o_0

Écrit par : Paul Bär | 20/12/2011

"Les canards satyriques sont aux journaux satiriques ce que DSK est à la présidence française..."


Merci pour cet éclat de rire...

Écrit par : Inma Abbet | 20/12/2011

La radio et la TV, c'est devenu très dilutif au niveau de l'esprit et des connaissances. Dans ma jeunesse, un reporter (Eric Walter, Boris Acquadro et d'autres) étaient capables de capter et garder mon attention, avaient une grande connaissance de leur sujet alors que maintenant, à 3, 4, 5 ou 6, ils n'y arrivent plus.
Etonnant, non? Ou aurait-on agrandit les terrains de football et d'athlétisme à ce point?
Et on ne parle pas de la politique, pour un non-évènement, la semaine dernière, on a monopolisé la quasi totalité des moyens de la TSR/RSR machin chose.

Écrit par : piller | 20/12/2011

De toute façon je regarde de moins en moins la Pravda TSR.

Et je me contente essentiellement des films.

Peut-être pourraient-ils augmenter l'audience en progammant du porno?

Écrit par : anonyme | 20/12/2011

De toute façon, avec le placement de l'inénarrable Raymond Loretan à la présidence de cet immonde machin socialo-pdco-crypto-communiste, un homme qui n'a eu que des ambitions toute sa vie "professionnelle" si l'on peut dire et comme on écrit en Valais sur les pierres tombales: ex-candidat au Conseil d'Etat, ex-candidat au Conseil nationale, ex -éventuel ambassadeur de Suisse (n'a été que Consul général à New York, repêché par la MCR alors même qu'il avait quitté les affaires étrangères et la carrière diplomatique plus de dix ans)comme lot de consolation lui permettant un certain standing économique à bon compte pour un pseudo-fonctionnaire mal reconverti dans le milieu professionnel concurrentiel, que voulez-vous attendre d'autre de cette entreprise qui nous pompe des sous de façon pire que les impôts pour une contre-prestation nullissime.
Quand on voit les émissions dites politiques de la télévision suisse romande, là on atteint véritablement le fond de tout, telle est grande la vacuité des "pseudo-animatrices".
Vivement que l'on détruise ce machin qui n'a plus, aujourd'hui et avec le choix concurrentiel existant, de raison d'être.

Écrit par : simonius | 20/12/2011

Les commentaires sont fermés.