11/01/2012

Epitre au Romain

 

Sur le vif - Mercredi 11.01.12 - 15.59h

 

Voilà bien longtemps que je m'intéresse au combat politique de Romain de Sainte Marie. Un passionné. Un fou de politique, comme il y a des fous de rugby, de clavecin, de guitare électrique, de grimpette dans les Alpes. Un hyperactif, aussi. Surtout, un joyeux : un jeune militant qui donne envie, non nécessairement de partager ses idées, mais de se tremper dans la chose publique. L'équivalent, chez les socialistes, de ce que furent, naguère et à son âge, un Maudet chez les radicaux, un Darbellay chez les chrétiens-sociaux (avant de passer au PDC), un Murat Julian Alder ou un Nantermod au PLR. L'équivalent, en puissance intérieure, d'un Emmanuel Kilchenmann, l'étoile montante de la démocratie chrétienne, à Fribourg.

 

Il fut un temps, pas si lointain, où le parti socialiste genevois donnait davantage envie de se pendre, ce qui n'est jamais très porteur, que de croquer la vie à pleines dents. Reconnaissons d'ailleurs que cette formation a, depuis la défaite électorale de l'automne 2009, favorablement évolué. Mais même en ce temps-là, le jeune Romain, avec son équipe de Jeunes Socialistes, multipliait les actions publiques, jamais agressives, pour donner envie aux gens de s'intéresser à la politique. Oui, chez les jeunes, ça bougeait, alors que les aînés donnaient plutôt le sentiment de s'assoupir.

 

Aujourd'hui, le voilà candidat à la présidence du parti. Y parviendra-t-il ? Les clans, contre lui, vont-ils se reconstituer ? D'autres figures du parti, avec davantage d'expérience, vont-elles se profiler pour la succession de René Longet ? A voir. Mais une chose est sûre : nous avons là une excellente candidature de combat, un jeune homme de courage, de conviction, qui a vraiment envie de faire bouger les choses dans la République. Il parle, on le comprend. La phrase est simple, accessible à tous, le verbe clair, le propos se veut utile. « Populisme », râleront les vieux grogneux. Eh bien, qu'ils grognent ! Pour une fois qu'un socialiste parle au peuple - et s'en soucie sincèrement - on ne va tout de même pas faire la fine bouche. Qu'il se batte, cet homme-là, qu'il nous dérange : il en a le talent.

 

Pascal Décaillet

 

 

15:59 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Je ne suis pas d'accord et je ne vais pas me priver de l'écrire.

Ce garçon est un représentant du PSS (Parti du Suicide Suisse).

Un parti d'incapables et je pèse mes mots.

Incapables, car pour mener une politique et gouverner un Etat y en a besoin pognon.

Pour avoir pognon y faut économie bonne.

Or, les suicidaires suisses(SS) sont incapables de générer le pognon, la richesse.

Ils sont incapables de créer un gâteau. Ils suitent la jalousie de tous leurs pores et passent juste leur temps à vous expliquer, une fois que d'autres ont cuisiné le cake et qu'il est sorti du four, comment on va le répartir, quelles seront les tranches pour chacun.

Combien de créateurs de richesses, de grands patrons chez eux? Zéro.

C'est un parti de parasites, de fonctionaires protégés des aléas de la vraie économie concurrentielle et mondialisée, d'inspecteurs des travaux finis et donc Romain de Sainte Marie y est parfaitement associé.

D'autre part, plein de naïveté, il tenait récemment des propos angéliques sur l'immigration et la libre circulation qui sont un affront pour les chômeurs de notre Nation.

Le respect que j'ai pour Romain de Sainte Marie à l'intérieur de son parti SS (Suicidaires Suisses) c'est qu'il semble, pour l'heure, être pour la vraie liberté d'expression sur son blog contrairement à des Hollenweg par exemple.

Écrit par : anonyme | 12/01/2012

les Murat Alder..... les Lantermod....les Kilcheman c'était naguère.

Maudet....Darbellay c'était jadis..... et on pourrait, à ces deux-là, y ajouter Hodgers et Chevrolet qui furent je crois présidents (comme M. le Maire)de Parlement des jeunes.
Y aurait-il, selon vous, un des deux noms que j'avance qui serait de trop ? La réponse est contenue dans la question me direz-vous.....
p.l.

Écrit par : pierre losio | 12/01/2012

@ Pierre Losio - Jadis, Naguère, Verlaine!

Écrit par : Pascal Décaillet | 12/01/2012

Les commentaires sont fermés.