14/02/2012

Ueli Maurer: "Banane, Monsieur, bonsoir!"

 

Sur le vif - Mardi 14.02.12 - 18.56h

 

On connaissait beaucoup de qualités à Ueli Maurer, on ignorait pourtant qu'il fût poète. "Il est plus difficile, a-t-il déclaré tout à l'heure à la RSR, d'acheter 22 avions qu'un kilo de bananes". Nul n'en doute. Mais une chose est sûre: pour oser une telle envolée, si soluble dans l'air, il faut un solide point commun avec les bananes. Lorsqu'en groupe, de leur rire jaune, elles défient le ciel. Cela s'appelle un régime.

 

Pascal Décaillet

 

 

18:56 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (29) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Qui peut quelque chose contre les intrigues des officiers d'aviation ?

Écrit par : Louis Castella | 14/02/2012

Il veut nous bananer avec ses gripe(-n) (pardon pour la licence orthographique)

Écrit par : X. Raisin-Dadre | 14/02/2012

Même avec un seul kilo de bananes, vous pouvez voler sur une seule peau.
Ueli soit qui mal y plane.

Écrit par : Benoît Marquis | 15/02/2012

Comme j'ai pu le constater hier vers Salquenen ces avions sont de véritables plaies sonores pourrissant la vie des habitants. Ces pilotes se promènent, admirent les Alpes...ça des exercices ? Finalement Ueli Maurer a compris que de toute façon ces 2 ou 3 dizaines d'avions sont inutiles en dehors d'une police aérienne, comme l'a relevé H-U Jost sur rsr *.
Il en était tout autre lors de la seconde guerre mondiale ou l'aviation fut la reine des batailles, aujourd'hui ce n'est plus le cas, sauf pour aller bombarder des dictateurs....

Les journalistes suisses ne sont pas très courageux pour engager un vrai débat sur l'utilité de l'aviation militaire entre "pays technologiques". La première chose que montrerait un hypothétique débat c'est que depuis la fin de la SGM aucun conflit n'a engagé directement entre eux ces pays...donc on ne sait pas de quoi on parle

* en précisant qu'une bataille aérienne nécessite des centaines d'avions ( mais ça c'était pendant la SGM)

Écrit par : Christian Favre | 15/02/2012

Sont-ce vraiment les officiers d'aviation qui intriguent ? A voir la tronche qu'ils faisaient pendant cette conférence de presse, ils étaient en service commandé et n'avaient pas le droit de dire autre chose que leur "si compétent" chef de département.

Écrit par : gamine | 15/02/2012

Christian Favre@ La question ne serait-elle pas plutôt "une armée ou pas d'armée"? Parce que sans aviation, aucune armée n'a son utilité à part pour massacrer son propre peuple comme en Syrie, Libye, Irak. Où l'on a pu observer aussi ce qu'ont pu faire ces armées sans aviation : rien.

Écrit par : Géo | 15/02/2012

@gamine...ou alors on peut penser que tout cela est vraiment lamentable! Il s'agit de la défense de notre pays, des moyens pour la sécuriser! On voit que pas mal de crétins (journalistes et autres gauchistes, voire d'autres en mal de reconnaissance!)sont prêts à tout pour dénigrer leur propre sécurité et les moyens pour cela......Secret défense on connait plus! Mais là-dessous; les pieds sur terre il y en a beaucoup qui font confiance au Ministre en charge et le soutienne dans ses choix! (je le lui ai fait savoir aux noms d'une cinquantaine de personnes...et je fais tout pour élargir le champ....de vision!)

Écrit par : Corélande | 15/02/2012

Pascal est ressorti de ses dialectiques genevoises que personne ne comprend et a prit un peu d'air, ouf !!!

On aurait pu penser que le fait de prendre de l'altitude permettrait d'avoir une meilleure visibilité "politique", que non ! Depuis que le secret bancaire s'est ouvert aux négociations juteuses du marché américain, nos fédéraux optent pour la France et retombent dans les mains d'autres spécialistes du secret, cette fois, celui des rétrocommissions, mais là, il faudra faire vite, le sous-marinier risque de ne plus être là dans 2 mois !

Comment acheté des armes qui ne fonctionnent pas ? Lors de l'intervention en Libye, les forces de l'air françaises, n'ont pratiquement pas fait de sortie avec le Rafale, par contre, ils ont fait près de 700 interventions avec le Mirage 5 des années 60 !!!

Puisque que Ueli parle de bananes mais pas de régime, c'est aussi l'avion qui a soutenu l'armée française en Cote d'Ivoire, pour y instaurer un régime ami personnel de Sarkosy !!

Le Rafale emporte 2,5 tonnes d'électronique, même Dassault, Thales, et Thompson ne possèdent pas l'ensemble des schémas électronique, chaque Rafale est le résultat de bricolages individuels !!

De plus c'est un avion presque furtif, c'est à dire à 70% sa carrosserie est fabriquée de matériaux composites, ce qui ne sert absolument à rien, l'avion est détectable à 200 km à la ronde, par contre son "radar" lui ne capte rien !!!, Sans parler des plantages propre à l'électronique Thompson, vous savez comme les Peugeot, Citroën et Renault qui ne s'arrêtent plus, ou les Airbus dont l'ordinateur se plante une fois sur 3 juste avant l'atterrissage !

Alors que la plupart des missions aériennes se font grâce à des drones de toutes les tailles, nos politiques font des choix que même des enfants de 12 ans ne feraient pas !!!

Écrit par : Corto | 15/02/2012

@Géo
Ce que j'essaie de montrer, et qu'a soulevé H-U Jost, c'est que ces quelques avions seraient inutiles dans une attaque produite par un pays avancé, lequel n'aurait aucune raison d'envoyer des avions à la place de missiles ou de drones. Les combats aériens datent de la SGM. Donc dans cette éventualité ce serait plutôt la mission de missiles antimissiles.
L'argument que l'on m'a donné de l'utilité de l'aviation c'est d'avoir un radar de surveillance...bon..

Je maintiens donc que ces avions servent uniquement à la police et devraient ainsi avoir suivi la même baisse de décibels que les avions civils.

Ce débat n'a rien à voir avec l'utilté ou non de l'armée, cependant la principale arme de défense reste l'arme personnelle, je n'en démordrai pas.
Je ne vois non plus pas l'utilité des chars, d'ailleurs à ce sujet la tactique adoptée lors de la SGM était excellente: rendre inutilisable le territoire pour ces engins: destructions d'ouvrages et toblerones.

Écrit par : Christian Favre | 15/02/2012

Christian,

Vous n'avez rien compris, les avions, c'est pour le poinion !!!

Écrit par : Corto | 15/02/2012

Vous voyez quelque part des guerres entre pays ? Non !!!

Tous les conflits sont ou des conflits asymétriques ou des conflits civils !

Nous voyons à quoi ont servis des avions de combats en Libye ou maintenant en Syrie, c'est à dire contre des populations ou des jeep équipées de mitrailleuses !

Ce "travail" peut être fait pas des hélicos avec plus de précisions et 50 fois moins de dépenses !

De toute manière l'évolution des systèmes anti-aviation ont tellement avancé que les seuls avions capables actuellement de mener des missions, sont des avions 100% furtifs, vouloir exposer des pilotes dans des missions misent en danger par de simples missiles portables est une aberration sans nom pour un petit pays "neutre" comme la Suisse, sans parler de la topographie montagneuse du pays !!

En plus le Rafale pue l'arnaque aux commissions,, 9 appareilles qui se sont écrasés dur très peu d'heures de vol !

Alors qu'un pays comparable en taille (Israël) à opté pour le F35, il est à peine compréhensible pourquoi la Suisse, qui pourrait en plus amener à l'Europe une diversité des appareils, le choix d'avions européens est une aberration sans nom !!

Cela fait 30 ans que des pilotes suisses se perfectionnent en Israël, il est à peine compréhensible de ne pas suivre la politique opté lors de l'achat des F18, si à chaque renouvellement d'avions la Suisse change de stratégie, c'est qu'il y a d'autres priorités que la performance dans les choix faits !!!

Écrit par : Corto | 15/02/2012

«Dans ce pays tout le monde est expert en avions militaire...» À commencer par la presse dominicale, aurait dû préciser M. Maurer.

C'est tout-de-même incroyable la somme de bêtises que l'on peut rapporter quotidiennement pour dénigrer Ueli Maurer sur sa façon de conduire son département.

Sur ce sujet on a évidemment droit à la grille de lecture de tous ceux qui vibrent à l'unisson contre l'UDC et Ueli Maurer au Conseil fédéral.

D'abord, pour ce qui est du choix de l'avionneur, on nous manipule pour nous faire croire que c'est LA DECISION d'Ueli Maurer, tout seul... alors qu'il y a 6 non-UDC au gouvernement.

Ensuite, on s'adonne à des comparaisons ridicules en ne connaissant strictement rien du fin fond du dossier... et des conditions d'introduction et de mise en service d'un avion militaire.

Vu de l'extérieur, on nous balance un classement de type "people" comme on présenterait des écuries de Formule 1.

Mais revenons au tout début, tout début, du débat "armée et avions de combats":

1. L'armée ne sert plus à rien, elle est obsolète; les nations qui pourraient nous envahir, inexistantes. Donc, CQFD, M. Maurer est ridicule en voulant "la meilleure armée du monde".

On s'est donc pas pris la peine d'analyser ses propros et de bien vouloir comprendre ce qu'il entendait dire par là. Au premier degré donc, M. Maurer est jugé à côté de ses pompes. Ah le nain !

2. Vient sur le tapis, la question de nouveaux avions pour remplacer quelques anciens. Sur ce sujet le ciel est plombé pour raisons budgétaires et accessoirement à cause de l'ambiance générale décrite au point 1.

3. Une procédure d'évaluation est en cours, personne ou presque s'y intéresse, puisque pas de sous et la mission de l'armée floue ou floutée.

4. Révélation du choix définitif qui fait s'étrangler de stupeur les "pour" et les "contre" en raison du prix et du modèle. Pas assez "Gucci" pour les uns, trop "Dacia" pour les autres pour prétendre à une défense crédible, si une défense crédible est vraiment nécessaire.

Et comme LE choix de M. Maurer, ou présenté comme tel, est forcément crétin; toute l'armada regroupant les experts de la presse dominicale et ceux de la coalition anti-UDC, s'emballe dans un formidable plaidoyer POUR ce qui est présenté comme la Rolls de l'avion de combat du moment. Oubliés les avions et l'armée qui ne sert à rien! Hallucinant.

5. Le ciel s'est éclairci, plus personne ou presque ne conteste la nécessité de nouveaux avions, mais surtout pas le fer à repasser choisi par Ueli Maurer... "on veut le ra-fale... on veut le ra-fale... stop au gri-ppen... stop au gri-ppen..."

6. La presse dominicale se fend d'un scoop en présentant une "bombe" confidentielle censée discréditer un Ueli Maurer qui n'aurait vu que du feu.

Malchance, il l'avait vu et n'a pas jugé utile d'en faire état pour des rasons de secret défense. Si nos experts de la presse dominicale s'étaient donné la peine de creuser et de comprendre en quoi consiste le volet "modifications et mise à jour" du "fer à repasser"... ils auraient peut-être compris qu'il ne resterait après, pas grand-chose de l'avion jugé médiocre. D'ailleurs Ueli Maurer l'a pourtant bien précisé "Les quatre prochaines années nous allons développer cet avion avec le constructeur".

Tout est précisément dans cette petite phrase. Tout.
Jamais en Suisse, un avion de combat a été mis en service comme il en est sorti de la chaîne de montage du constructeur. Tout le monde devrait savoir, que chaque boulon, morceau de ferraille, ou instrument, est contrôlé, adapté ou modifié par rapport aux exigences posées par notre stratégie de défense. Et ceci relève du secret militaire.

Enfin, si le choix s'est porté sur le Grippen, c'est probablement aussi parce que la "collaboration" entre le constructeur, la nation du constructeur et la Suisse risque d'être bien plus limpide qu'avec les autres concurrents.

Il est possible aussi que Dassault et la France, n'avaient pas envie de livrer quelques secrets de fabrication aux helvètes. Ni de se priver de quelques mouchards éparpillés dans leur bijou.

Écrit par : petard | 15/02/2012

Sorti d'une longue période Rohypnol, M. Maurer et ses copains nous expliquent qu'on va acheter un avion tellement génial et pas cher qu'il n'existe pas encore.
Je n'ai pas de peine à le croire et la dernière tentative de ce type s'est terminée par la démission d'un certain Paul Chaudet.
De nos jours, un avion ne vaut que par son environnement électronique et le suivit satellite que lui assure sa base. Les seuls à avoir ça totalement sont les USA et partiellement les Russes. Alors que ce soit un F-16 un Gripen ou un Piper, ça ne change rien au fait que nous ne disposons pas de ces technologies. Alors, vérifier les boulons, pourquoi pas, il faut bien se distraire. Mais ils peuvent prendre n'importe lequel et faire ça au jass, on joue dans la cour "nains de jardin" en raison justement de notre taille et qu'on peut, depuis la Méditerranée nous balancer des missiles de croisière qui se poseront à moins de 10 mètres de la cible. Alors, oui, tout ce tintamarre me fait un peu rigoler.

Écrit par : piller | 15/02/2012

Cet interview savoureux volait, d'après-moi, plutôt en rase-mottes ! Difficile, malgré le handicap de langue, de se persuader de la compétence, de la motivation et de l'enthousiasme de M. Ueli Maurer pour venir à bout de ses dossiers !! Et bien entendu, tout est de la faute de la presse, credo martelé plusieurs fois par M. Maurer... Tout serait tellement plus agréable sans ces satanés journalistes qui posent des questions, creusent (et lisent !!) certains dossiers...

Écrit par : A. Piller | 15/02/2012

VIVE LE PRINTEMPS ARABE

C’est toujours plus ou moins les mêmes prétextes qui sont invoqués par les Égyptiens musulmans pour terroriser les Chrétiens et brûler leurs églises. Le plus souvent c’est la préservation de la Femme musulmane. Les salafistes, avec la complicité des autorités, procèdent au nettoyage confessionnel de l’Égypte.



Une foule de près de 20.000 musulmans radicaux, principalement des salafistes, ont tenté aujourd’hui de pénétrer de force et d’incendier l’Église Sainte-Marie et Saint-Abram dans le village de Meet Bashar, dans la province de Sharqia. Ils réclament la mort du révérend Guirgis Gamil, pasteur de l’église, qui n’a pas pu sortir de sa maison depuis hier. Près de 100 Coptes terrorisés ont cherché refuge à l’intérieur de l’église, alors que les émeutiers musulmans lançaient des pierres sur l’église. Des Coptes ont été blessé et des bâtiments incendiés. La maison d’un Copte située près de l’église et celle du gardien de l’église ont été incendiées, ainsi que trois voitures.

Écrit par : Corto | 15/02/2012

Bien que je peine à voir le rapport avec M. Maurer et le Gripen, on sait malheureusement que le printemps arabe, hormis faire plaisir aux tenant de la démocratie à tout crin, n'a pas apporté grand'chose. J'ai souvenir, lors d'un passage en Egypte fin des années 80, d'écoliers qui nous montraient qu'ils étaient coptes et ça simplement parce que notre couleur de peau leur faisait penser que nous l'étions (chrétien) aussi. Depuis, les positions se sont radicalisées, je ne vais plus dans ces pays où nous sommes tolérés tant qu'on dépense des sous. Nos cultures ne sont pas fongibles, c'est tout. L'admettre est un autre problème mais le nôtre de problème, c'est que nous sommes devenus des veaux incapables de défendre nos valeurs.

Écrit par : piller | 16/02/2012

Piller, vous ne voyez pas le rapport ???

Vous ne pensez pas que les conflits seront plutôt civils qu'autre chose, que l'Europe ne va pas subir les même types de déstabilisation ? que les influences "voisines" ne vont pas perturber l'Europe et reproduire les même genres de chaos ?

Alors vous direz, ce que des Rafales en panne pourront bien y faire !!!

Écrit par : Corto | 16/02/2012

La situation est que le département militaire a des milliards à griller, premièrement cette décision ne soit pas être prise par des politiques mais par des experts.
Une expertise doit être faite au niveau de l'évolution des conflits et de la nécessité pour un pays comme la Suisse de s'équiper en avions de combats de très haute performance, en admettant que oui, composer avec les pays "amis" de stratégie communes,ce qui n'exclus pas d'être complémentaire, justement en achetant des avions américains, comme la fait la Pologne.

Mais si nous regardons la France avec ses centaines d'avions, incapable de se défendre en Afghanistan, car en retard de 10 longueurs en armement high-tech, (drones, missiles intelligents) on doit se poser de sérieuses questions !!!

Autre question, pourquoi la muette n'a pratiquement fait aucune sortie en Libye ???

Écrit par : Corto | 17/02/2012

Autre détail, vous n'avez pas remarqué que tous les pilotes de l'armée suisse, sont tous des fils à papa, fils de l'oligarchie coutumière ???

En fait ces avions, sont des jouets pour leurs gamins, là aussi il faudrait faire une expertise sérieuse sur les critères d'engagement des pilotes des forces de l'air helvétique !!!!!!!!!!!!

Exactement comme en Syrie, en Libye, raison pour laquelle, pratiquement aucun pilote n'est près a risquer sa vie de fils à papa pour défendre ma nation !!!!!

Écrit par : Corto | 17/02/2012

@corto
Historiquement, personne n'y est jamais arrivé en Afghanistan, ni les Russes, ni les USA, ni personne d'autre avant. Il suffit d'en regarder la topographie pour comprendre et l'Iran, idem, personne n'y arrivera jamais. Lorsqu'on voit les moyens déployés en Irak pour arriver à RIEN et repartir 10 ans et 150.000 civils tués après, on ne peut que se dire qu'on ne peut rien contre un peuple décidé et on le sait depuis bien longtemps, les croisades, au tournant du millénaire et trois siècles après, les Mamelouks avait viré le dernier Franc.
En revanche, Charles Martel avait entrepris bien avant ce qui allait devenir la libération de l'Europe. Occupons nous de chez nous mais chez nous c'est pas seulement la Suisse, c'est l'Europe et nos valeurs judéo-chrétiennes, enfin c'est mon avis.

Écrit par : piller | 17/02/2012

piller, personne n'a réellement pu occuper quiconque à long terme, je suis un peu gêné par votre discours lissé au années de bien-pensance largement diffusée en Suisse comme en Europe, concernant l'Irak, 150'000 morts, c'est la moyenne que Sadam Hussein massacrait dans sa propre population quoi qu'il arrive, le fait que le pouvoir baasiste ait été renversé, n'aurait pas empêcher, dans le cas contraire que ces civiles n'eussent été massacré !!
Sadam a massacré entre 400'000 et 500'000 civils en dehors de sa guerre absurde et arrangée avec l'Iran, dans laquelle plus de 1,3 millions de personnes ont également trouvés la mort !!!

Autre chose dont personne ne parle, que serait aujourd'hui une Irak avec Sadam Hussein ??? Quelle serait la géopolitique avec un dictateur de plus dans la région ?

Écrit par : Corto | 17/02/2012

Si vous voulez repasser l'histoire, faites le complètement et n'oubliez pas de dire que l'Irak a fait la guerre en Iran avec l'appui des USA et que ça a coûté un million de morts dont strictement personne, en Occident, n'a rien à f.... Beaucoup défendent des principes démocratiques, droits d'ingérence et autres. Ce que j'observe c'est qu'après avoir favorisé la guerre Irak-Iran, les USA, au prix de ce qui s'est révélé un mensonge complet, ont envahi l'Irak, pour satisfaire un Texan qui venait de terminer de colorier son premier cahier avec ses beaux crayons de couleurs, pour terminer le travail de papa en 1990. On reste sans voix devant de tels exploits.

Écrit par : piller | 18/02/2012

@corto: il vous faut arrêter les psychotropes! Informez-vous après votre cure de désintoxication, cela vous permettra, peut-être, de réaliser l'énormité des âneries que vous avez laissé trainer sur ce blog...

Écrit par : John | 19/02/2012

Piller@ Je m'étonne de vous voir hurler avec les loups sur cette histoire de Gripen. Vous y connaissez quoi en aviation militaire ?
Sur la plateforme Edipresse, il y a un très grand connaisseur de ce domaine : Pascal Kümmerling. Selon les commentaires laissés par lui sur le site "observateurs.ch", le Gripen est un choix très convenable.
J'ajouterais que la fronde actuelle est le fruit d'une association contre-nature entre Gssa/assimilés et partisans du Rafale. Lisez davantage, cela saute aux yeux.

Écrit par : Géo | 19/02/2012

@Géo
Je n'ai strictement rien pour ou contre le Gripen, en fait je m'en fiche. Les experts ont ceci de particuliers qu'ils sont comme les statistiques, vous leur faites dire ce que vous voulez donc ça ne m'intéresse pas non plus. Je n'ai aucun intérêt chez Dassault et aucun investissement chez un fabriquant d'avions. Cette histoire me rappelle juste les Mirages III et toutes les modifications "Swiss finish" qui en avaient fait un fer à repasser au lieu d'un chasseur mais au double du prix du chasseur, alors 98 modifications sur le Gripen... et une autre différence, M. Chaudet était un homme d'état alors que M. Maurer, visiblement je ne suis pas le seul à avoir quelques doutes et j'aime pas non plus avoir l'impression d'être pris pour un gogol, ce que M. Maurer fait avec 8 millions de Suisses desquels vous pouvez déduire les membres UDC, et encore.

Écrit par : piller | 20/02/2012

Lu sur Teletext no 136 du 20.02.12:
Vladimir Poutine a promis un réarmement sans précédent de la Russie face à l'Amérique!
Il faut savoir que30 millions de russes travaillent dans l'armement c'est plus qu'inquiétant!t!
Ceux qui veulent la disparition de notre pays jubilent! L'opposition donne un triste spectacle avec l'achat d'un nouvel avion? La Pologne qui vient de retrouver la liberté à commander
44 FA 18 à l'Amérique.
Salutations

Écrit par : Menoux | 20/02/2012

Piller@ Vous pensez vraiment qu'ils sont tous cons au DDPS ? Peu réaliste...

Écrit par : Géo | 21/02/2012

On peut poser la question d'une manière différente, sont-ils plus capables que leurs devanciers des Mirage III? Pour le reste et taquiner un peu, je n'ai pas les statistiques. :-))

Écrit par : piller | 21/02/2012

Fabian Muhieddine, journaliste à 24 heures, n'est vraiment pas du tout du clan du Gripen. Comme tout bon journaliste, il se pourlèche les babines des ennuis du DDPS. Quelle chance et quelle jouissance de voir Ueli Maurer suer sous le harnais...
Dans son article du lundi 20 février, il écrit :
" Un ancien pilote de l'armée suisse, très haut gradé, a accepté de décortiquer les détails de cette offre qu'il juge "très cohérente". Face au climat actuel, il a préféré garder l'anonymat. Voici ses explications.
22 avions pour les engagements : "la défense aérienne et la police du ciel constituent aujourd'hui la mission principale des forces aériennes. Des interventions de ce type ont lieu pratiquement chaque jour en Suisse, ou presque. Il est donc normal que tous les nouveaux avions puissent remplir cette mission"
L'ancien haut gradé explique que ces Gripen sont capables de réaliser cette mission. 4 Gripen seront équipés pour la reconnaissance aérienne et 8 pour les engagements air-sol.
Muhieddine : "Au final, ce pro-Rafale se montre satisfait puisque "de toute manière, c'est le seul avion qu'on peut se payer".
D'autres journalistes, Petignat dans le Temps, ont souligné qu'on ne peut comparer l'affaire Mirage avec le dossier Gripen : il y a aujourd'hui beaucoup plus de compétences et d'expériences. Et je vous ai déjà mentionné Pascal Kümmerling, commentaire dans "Observateurs.ch".

Écrit par : Géo | 21/02/2012

Les commentaires sont fermés.