28/02/2012

Crime ou Châtiment ?

 

Mardi 28.02.12 - 08.36h

 

Je n'ai jamais été adepte de ces romans russes avec des dizaines de noms propres. Je n'en proposerai donc qu'un seul, ce matin: Manuel Tornare.

 

Pascal Décaillet

 

08:36 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Le problème du russe, c'est que les prénoms se divisent en une multitude de diminutifs... Ainsi Manuel Tornare deviendra à n'en pas douter Manouchka, Manka, ou même Nuka, selon qu'il est conseiller national, municipal, ou d'Etat...

Écrit par : Mat | 28/02/2012

Mercredi dernier à la commision de l'enseignementdu Grand Conseil not' bon maire Manu Tornare déclarait à la cantonnade : "Non, non, non, je ne suis pas candidat au Conseil d'Etat".
J'apprends depuis hier soir et reprends vos mots qu'"il se tâte"....qu'il met des conditions.....
Il avait fait le même coup lors de sa dernière candidature en 2009. Même s'il est en mesure de ramasser des voix à 180 degrés, il n'est aujourd'hui plus crédible.
p.l.
...vous me direz que je ferais mieux de m'occuper du Grand Conseil et de ses dérives.......c'est une opinion.....

Écrit par : pierre losio | 28/02/2012

@ Pierre Losio - Vous êtes assurément le Président du Grand Conseil genevois. Je vous en félicite. Continuez!

Écrit par : Pascal Décaillet | 28/02/2012

Nausée. A vous lire, vous les chroniqueurs, les 3ème et 2ème couteaux de la politique, je suis nauséeux. Pas de programme. Pas de but. La population, on s'en fout. Genève, on s'en fout. Rien d'autre pour objectif que de faire élire un petit copain. C'est tout. Nausée, je vous le dis.

Écrit par : CEDH | 28/02/2012

L'intervention de Manuel Tornare hier à "Forum" était terrifiante d'auto-suffisance. Le PS compte d'excellentes candidates et il n'y a aucune raison de faire revenir de Berne celui qui vient de choisir d'y aller, à moins de vouloir le faire passer pour une girouette que seul le pouvoir intéresse.
Qu'on pense à Anne Emery-Torracinta qui, indépendante de tout lobby, maîtrise parfaitement ses dossiers et pratique une humilité de combat, ce qui devrait être plus fréquent dans le monde politique.
Elle manque de charisme ? La belle affaire ! Si c'est là le point essentiel, alors Stauffer sera élu contre n'importe qui d'autre.

Écrit par : Julien Nicolet | 28/02/2012

S'agissant des romans russes, vous avez grand tort...

Écrit par : Pascal Holenweg | 28/02/2012

Manuel Tornare doit rester à Berne c'est une valeure sure pour Genéve.

Écrit par : Chauffat | 28/02/2012

@ Pascal Décaillet Manuel Tornare vient d'être élu à Berne et a du travail à faire là-bas pour défendre Genève. Que pensez-vous de Thierry Apothéloz, maire d'une commune populaire, avec un bilan envieux et une image (méritée) de personne proche des gens? Vous l'aviez présenté comme un des politiciens d'avenir dans le GHI, ne serait-ce pas le moment de se tourner vers l'avenir?

Écrit par : Peter Albion | 28/02/2012

@ Peter Albion - Assurément, vous me citez là un candidat potentiel de grande valeur. Mais la puissance électorale de Manuel Tornare est supérieure.

Écrit par : Pascal Décaillet | 28/02/2012

@ Pascal Décaillet Je vous remercie de votre réponse rapide.

Je vais néanmoins vous contredire. Thierry Apothéloz est capable de réunir largement, plus largement que Manuel Tornare.

Tout d'abord, à gauche, notamment dans les communes populaires. Il a été capable d'avoir plus de 40% des votes aux Avanchets notamment, et ceci face au MCG. Face à Eric Stauffer, et au MCG, il faut quelqu'un qui est capable de gagner l'électorat populaire, M. Apothéloz l'a fait et il le refera. Manuel Tornare a été largement biffé par cet électorat aux dernières élection fédérales!!

Ensuite au centre, Thierry Apothéloz a réussi à s'imposer auprès d'un électorat de centre droit par le passé (l'exemple de Vernier village où il gagne en 2011 est frappant). Par son calme et sa stature, il a les qualités pour le refaire.

Si on y ajoute son expérience d'un exécutif "difficile", il a la puissance électorale alliée à la solidité de l'exécutif, tout cela tourné vers l'avenir.

Écrit par : Peter Albion | 28/02/2012

@ Perfide Albion - Certes, mais là, dans une complémentaire, il faudra aller chercher les voix bien au-delà de son propre camp. Un socialiste aura besoin de voix de droite. Beaucoup de gens de droite font confiance à Manuel Tornare. A cause de sa modération. A cause de son pragmatisme. A cause de son maintien. A cause de sa culture. Cela dit, Tornare n'étant pas (encore?) candidat, tout cela est bien théorique, pour l'heure! J'ai juste avancé ce nom, parce qu'il s'agit, selon moi, d'un homme politique d'une rare qualité.

Écrit par : Pascal Décaillet | 28/02/2012

@ Mat,

Non, le problème du russe est que les personnes ne savent pas comment, ou plutôt ne savent pas avec quel terme interpeller un inconnu !

Tavarich ne convient plus, seuls les nostalgiques du communismes l'utilisent, mais dans ce cas si la personne que vous souhaitez interpelé n'est pas de ce bord, il ne vous répondra pas !

Autrement, il y a gospodin pour monsieur ou gospozha pour madame, mais ces termes sont un peu trop aristocratiques pour la moyenne russe, ce qui fait du russe une langue orpheline en termes permettant d'interpeller quiconque !!!

Écrit par : Corto | 28/02/2012

S'agissant de politique, "Drajdanin" conviendra parfaitement

Écrit par : Pascal Holenweg | 28/02/2012

Voilà les propos tenus par Weiss : "Quant on sait que cette personne a été condamnée par un arrêt du Tribunal administratif (brouhaha) a été condamnée par un arrêt du Tribunal administratif pour un montant de 50'000 francs."

Par ces allégations mensongères le dénommé Weiss insinue que Stauffer s'est enrichi illégitimement et personnellement. Ce qui est faux. Weiss, PLR tendance lâche, se dissimule derrière son immunité parlementaire pour calomnier et écope d'un avertissement, ce alors qu'il est passible de 3 ans d'emprisonnement.

Stauffer, qui a agi en légitime défense de manière amplement proportionnée pour mettre fin aux calomnies de Weiss, lesquelles étaient en cours, écope de 5 mois de suspension de commission.

Ecoeurant.

Je me réserve dès lors de voter Stauffer dès la prochaine élection complémentaire et non en 2013. Stauffer est le seul qui ait un programme parfaitement honorable : le rétablissement des droits de l'homme des vieilles dames et, plus généralement, des honnêtes citoyens. J'attends de lui qu'il nous expose son programme pour atteindre ce but. Et j'attends de toute autre candidat qu'il s'attelle à ce but.

Écrit par : CEDH | 28/02/2012

Les commentaires sont fermés.