26/03/2012

Mme Emery-Torracinta vote-t-elle Maudet ?

 

Sur le vif - Lundi 26.03.12 - 00.04h

 

La candidature d'Anne Emery-Torracinta commence déjà à déployer ses effets : elle polarise la tension entre la gauche et la droite. C'est exactement sa mission : la députée socialiste a pour tâche de faire le plein à gauche, dès le premier (et si possible unique) tour. Au contraire, la mission d'un Tornare, tout en perdant un peu à gauche, eût été de ramasser des voix sur le centre et la droite, ce que l'ancien Maire de Genève a toujours fait.

 

Avec Mme AET, donc, plein cap sur la gauche ! Il faut dès lors s'attendre à une campagne haineuse. Et cela, déjà, a commencé ! À en juger par certaines réactions à mon dernier blog, où j'osais émettre des doutes sur cette candidate, et décoder l'usage de la mythologie paritaire comme instrument de conquête du pouvoir par une clique, nous voilà repartis dans le Grand Soir des camarades, avec le roulis si doux des têtes sous la lame, qu'on brandit au sommet d'une pique.

 

Ces braves gens oeuvrent contre leur camp. Ceux d'entre nous qui, par l'intelligence mendésiste d'un Tornare, auraient pu nourrir, un temps, l'idée de voter socialiste, contre l'Etat des Frères radicaux, ou contre l'aventure des Gueux, n'en ont plus du tout envie face à la rigidité dogmatique incarnée par Mme AET et surtout les cris de haine de ses suppôts. Résultat : les chances de Maudet montent. Sic transit. Installons-nous dans l'heure d'été. En attendant le 17 juin.

 

Pascal Décaillet

 

00:04 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Le 17 juin, dans mon calendrier à moi, c'est le 29 Prairial. Le jour de la pivoine. C'est d'une belle couleur, la pivoine...

Écrit par : Pascal Holenweg | 26/03/2012

Maudet est maintenant certains de récolter toutes les voix PDC, sans aucune exception et surtout toutes les voix libérales et UDC.
Personne au centre droit ne va voter socialiste.
Cela va se jouer dans un mouchoir de poche et Maudet à de nouveau ses chances.
La seule inconnue, qui va voter verts libéraux ?
Peut-être des déçus socialistes pro Tornare ?

Écrit par : Bertrand Buchs | 26/03/2012

Emery-Torracinta est-elle aussi dogmatique que vous le dites? Je demande à voir. On ne l'a pas beaucoup entendue sur le fond des dossiers... Le problème à mon avis, c'est plutôt la stratégie du PS. Le PLR n'a qu'un candidat. Derrière lui, c'est le désert. Un parti en crise dont tous se méfient, une direction inepte... Le PS, lui, se targue de ses nombreux candidats de valeur. Très bien, mais est-ce judicieux pour une élection complémentaire où seul(e) un(e) politique sera élu(e)? Le gros risque, c'est que les multiples candidats se tirent dans les pattes. Et c'est exactement se qui arrive. Tornare, quelles que soient ses qualités, peut à bon droit être dépité, bien qu'il cumule les mandats. Mais ses réactions ne l'honorent pas. Et Emery-Torracinta passe une bonne partie de son temps médiatique à justifier son investissement par son parti, au lieu de faire campagne. Résultat? Maudet risque fort de passer, parce que le canton est majoritairement à droite. Le PS pourra se rattraper en 2013, vu la désert libéral-radical, mais dans l'immédiat, je ne suis pas convaincue par cette campagne socialiste. AET n'a qu'à dire qu'elle a été investie à une écrasante majorité parce qu'elle est la meilleure, point barre, et répondre sur les dossiers, bon sang!

Écrit par : Amélie Roche | 26/03/2012

Cher Monsieur Décaillet,

Vous imaginez que le choix du PS s'est porté sur la question de genre, détrompez-vous!

Je ne sais pas si vous avez suivi ce congrès, mais dois-je vous rappelez qu'au premier tour la moitié du PS a porté son dévolu sur un des deux hommes. Ne venez donc pas me dire que la parité est le critère de base pour tous les militants.

Concernant le plébiscite d'Anne Emery-Torracinta, il n'est en aucun cas dû à des questions paritaires. Je vous l'accorde, peut-être qu'une quinzaine de féministe ont accordé une importance centrale à ces questions de genre. Mais la grande majorité des gens qui, comme moi, ont soutenu Anne Emery-Torracinta l'ont fait non seulement pour ses compétences largement reconnues (dois-je vous rappeler que les députés du Grand Conseil l'ont désigné 4ème meilleure députée, meilleure femme et meilleur socialiste?) et pour sa grande notoriété (dois-je vous rappeler qu'aux dernières élections genevoises, elle talonnait votre Manuel de 80 voix? Sans compter que depuis, sa notoriété a grandi...).

Je comprends bien qu'à travers vos différents messages vous tentez de semer la zizanie afin de soutenir votre candidat préféré, Pierre Maudet, mais ayez au moins l'intelligence de le faire sur des questions politiques, de programmes. Le débat en sortira grandi.

Écrit par : Un militant | 26/03/2012

Je cherche les commentaires haineux . Auriez-vous décidé de ne pas les publier ?

Écrit par : Calendula | 26/03/2012

Je viens de voir de quoi il s'agit. Ce n'était pas un commentaire direct, mais un autre blog.
Le ton est effectivement très offensif.
Ce que je comprends: le PS veut jouer cartes sur table et ne pas chercher un consensus ou une coalition. Il n'y aurait pas de stratégie compliquée. Dans ce sens, la candidature de AET est la meilleure du point de vue de la majorité du parti.
Ils s'assument.

Écrit par : Calendula | 26/03/2012

Bizarre comme analyse, Emery-Torracinta est plutôt à droite du PS... au moins autant que Tornare...

Écrit par : Ethan | 26/03/2012

@B. BUCHS,

Personnelement je ne suis pas un décu socialiste mais un décu pro-TORNARE. Le PS m'a grandement facilité la tâche pour mon vote car je n'aurais pas pu choisir entre MAUDET et TORNARE et j'envisageais donc de voter pour le candidat Vert-Libéral.

(SEYDOUX est un excellent candidat et aura ma voix lors de la prochaine élection à l'exécutif en 2013).

Maintenant c'est tout vu, je voterai pour le Pierrot.

Écrit par : JMC | 26/03/2012

Pour les vieux de la vielle qui ont connu "La Pilule" de Praz et le professeur Choron : vous vous rappelez de la manchette qui disait : "Votez comme nous, votez con" et la suivante après les élections (présidentielles) qui disait 100% des électeurs s'étant exprimés ont suivi notre conseil, c'était quand même d'un autre niveau, au moins on rigolait à défaut de croire à quoi que ce soit....

Écrit par : pierre piller | 26/03/2012

Les commentaires sont fermés.