11/06/2012

Radio Sommaruga

 

Sur le vif - Lundi 11.06.12 - 08.30h

 

"Partenariat migratoire": avez-vous compté, depuis ce week-end, et par dizaines pour la seule matinale de ce lundi 11 juin, le nombre hallucinant de fois que ces deux mots ont été prononcés sur la RSR ? C'est pire que le pire des slogans, ça va clignoter de façon subliminale dans nos cerveaux pendant toute la journée: partenariat migratoire, partenariat migratoire, partenariat migratoire.

 


En déplacement en Tunisie, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a signé avec ce pays un partenariat migratoire. Elle n'a pas omis (car elle connaît la partition, Mme Sommaruga) de prendre avec elle une équipe de journalistes du service public. Au premier plan desquels l'envoyé spécial de la RSR, tout le week-end, nous a inondé du concept de "partenariat migratoire". Ce matin, dans chaque journal, chaque flash, les deux mots incantatoires reviennent. Et maintenant, alors que j'écris ces lignes, un appel au public est lancé. On lui demande ce qu'il pense de quoi ? Du partenariat migratoire, of course !

 


Je ne jette la pierre à personne. Correspondant parlementaire à Berne, à l'époque, j'accompagnais souvent Jean-Pascal Delamuraz dans ses déplacements à l'étranger. Et nécessairement, dans ces cas-là, sans parler du charme, de l'humour, ni de la puissance de conviction du personnage, le "journaliste accompagnateur", peut-être à son corps défendant, se trouve toujours être un peu le porte-parole du ministre. Mais là, avec cette histoire de partenariat migratoire, la RSR (je ne dis jamais RTS) se rend-elle compte qu'elle s'est superbement métamorphosée en Radio Sommaruga? Et là, une fois n'est pas coutume, ça n'est pas Carlo, mais Simonetta.

 

Pascal Décaillet

 

08:30 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Radio Sommaruga, Maudet.com, ces politiciens ont décidément le bras long !

Écrit par : Grégoire Barbey | 11/06/2012

Vous l'avez souvent dit, Monsieur Décaillet, il faut des "tronches" en politique. Je pense qu'il en faut aussi dans les journalistes. Ceux qui accompagnent nos ministres ne devraient pas être des moutons de circonstance mais au contraire, des professionnels capables de nous apporter un éclairage "critique" de l'évènement.

JF Duchosal

Écrit par : Duchosal | 11/06/2012

Si ces mouvements migratoires concernaient de jeunes journalistes arabo-africains prêts à travailler plus pour moins dans les rédactions de notre pays, vous verriez à quelle vitesse les petits fonctionnaires-télégraphistes de la RTS, ainsi que les plumitifs du groupe Tamédia/Bilderberg, changeraient d'avis sur les bienfaits de la "migration" !

Écrit par : Paul Bär | 11/06/2012

Elle n'a pas inventé la "poudre"! Déjà M. Blocher en tant que Conseiller Fédéral avait proposé de mettre en balance l'aide au développement et la reprise de leurs ressortissants au pays généreusement arrosé par nos deniers.

Il semble que le socialisme actuel se régale des propositions antérieurs de M. Blocher et les reprend à son compte avec allégresse.

Pendant ce temps-là, Levrat au Conseil des Etats se débrouille pour "liquider" une fois encore M. Blocher du tableau politique de ce pays, car le Bougre, il a su revenir par la fenêtre alors qu'on l'avait fait passer la porte principale un coup de bottes dans les fesses.

Le bruit des bottes, ça ne vous rappelle pas quelque chose ?!?!?

Écrit par : Corélande | 12/06/2012

Madame Sommaruga a obtenu en quelques semaines , mois tout au plus ce que Blocher n'a pas pu obtenir en "cinq" années je ne sais plus d'inactivité , obnubilé par la déconstruction d'un édifice qui le paralysait.
Lévrat n'a pas à liquider Blocher ,ce dernier s'est perdu lui-même dans les liquidités, il restera de lui une collection d'Ankeritités, une fortune amassée en Chine , un jouet un peu cassé qui crie comme Oskar quand on le couche , et qui dort comme Ueli quand on le berce .

Écrit par : briand | 13/06/2012

@Corélande

Mais arrêtez de nous bassiner avec votre gourou.
Certes, il avait la sale tronche, ca c'est certain.
Mais pour le reste...son bilan est probablement l'un des plus mauvais que l'on ait vu...Bon je suis d'accord, on ne peut pas encore faire celui de Maurer, qui sera pire, et celui de JSA qui ne présage en tout cas pas d'atteindre des sommets.

Le parlement a élu des andouilles, dont les capacités n'ont pas été démontrées.
Qu'a fait M. Ammann avant d'arriver au CF? Quel département d'un conseil d'état a-t-il géré? Avec quel succès? Maurer? Quels succès? et Blocher?
C'est bien vite dit...AUCUN!! Berset non plus d'ailleurs.

Alors que l'on avait une KKS qui avait non seulement le charisme, la stature et les compétences, mais également un Maillard, exactement dans le même genre de personne, mais aux idées opposées. Nos parlementaires sont des imbéciles. Principalement ceux de droite, car ce sont eux qui font les CF, quoiqu'ils essaient de nous faire croire le contraire.

Écrit par : lefredo | 14/06/2012

C'est comme le "issu de la diversité". Qu'est-ce qu'on ne peut pas inventer comme copeaux de bois pour cacher la merde au chat!

Écrit par : petard | 15/06/2012

Simonetta Sommaruga, au Conseil fédéral, doit se couler dans la collégialité en ignorant ses propres convictions en faveur de la justice. On ne la reconnait quasiment plus et c'est dommage. Elle embarrasse sont parti, encore plus ses amis pour ne pas parler de trahison.

Idem avec Alain Berset au sujet du problèeme de la Santé et de la votation du 17 juin /strctures de réseaux etc) Il dit oui alors que quelques semaines plus tôt, il disait non. Il trahit en souriant le parti, les amis, celles et ceux qui lui ont fait confiance.

Idem avec celles et ceux qui fonctionnent: le système est-il pervers à ce point qu'il déshonnore les fonctionnaires?
Des trublions tels que l'insupportable Blocher n'est-il pas plus honnête en fin de compte?

Et ce n'est pas qu'en politique!

Écrit par : cmj | 15/06/2012

Les commentaires sont fermés.